Page 5 sur 7 PremièrePremière ... 34567 DernièreDernière
Affichage des résultats 41 à 50 sur 63
Like Tree1Likes

Discussion: General Vo Nguyen Giap

  1. #41
    Passionné du Việt Nam Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 000

    Par défaut

    [QUOTE=HAN VIËT;157942
    En ce cas on peut faire le même reproche à de Gaulle .Il voulait absolument que les Français paient le prix du sang: participer au débarquement de Dieppe , au débarquement de Normandie .En Indochine , il souhaitait que les colons se fassent massacrer par les Japonais en 1945 pour pouvoir payer le prix du sang et rétablir la colonisation .
    Et les victimes des bombardements des villes françaises par les Américains , ce serait aussi la faute à de Gaulle , il voulait absolument récupérer son pays , il n'était pas économe de la vie de ses compatriotes ; il n'avait qu 'à se soumettre à la botte nazie [/QUOTE]

    Là ,je ne suis pas d'accord.
    De Gaulle voulait surtout une France dans le camp des Alliés et non dans celui de l'Axe, pour éviter qu'elle ne fût mise sous tutelle comme le voulait Roosevelt . Donc la France se devait de participer aux combats pour la Libération.
    On peut donc dire que tout pays qui se respecte est prêt à tous les sacrifices pour lutter pour son indépendance.
    Ainsi faire la fine bouche devant les pertes humaines du Vietnam , c'est méconnaître l'histoire des nations.
    Dernière modification par ngjm95 ; 13/10/2013 à 12h42.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #42
    Habitué du Việt Nam Avatar de Abuelita
    Date d'inscription
    mars 2013
    Messages
    310

    Par défaut

    En juin 1944, un débarquement sans Français, en France occupée... On le citerait encore dans le monde comme lâcheté nationale !

    Mais pardon, ne dévions pas trop ce sujet consacré au général Giap.
    Dernière modification par Abuelita ; 13/10/2013 à 13h19.
    " Être forte pour être utile." J'ai fait tout ce que j'ai pu...

  4. #43
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de HAN VIËT
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Messages
    610

    Par défaut

    La nature des guerres du VN , guerre populaire , faiblesse technologique des VN ne favorise pas de grandes manoeuvres militaires . Un équivalent , ce fut la lutte des Russes face à Napoléon : sous le commandement de Koutouzov , les Russes se sont retirés sans résistance à l'intérieur du pays pour user les troupes de Napoléon ; ils ont utilisé la tactique de la terre brûlée ( tiêu thô khang chiên ) . Qu 'importe si le général était ou n'était pas un grand stratège , c'est le résultat qui compte .
    Comme modèle de brillante stratégie , c'est la bataille de Sedan pendant la 2è GM , Les Allemands ont fait une percée ingénieuse qui a vaincu les armées anglo _ françaises .
    Dien bien Phu et avril 75 n 'égalent pas cet exploit allemand mais cela n'enlève rien au mérite de Giap , HCM et les autres dirigeants VN ont choisi et exécuté la meilleure stratégie face aux Occidentaux .
    Diên biên Phu fut une bataille relativement mineure mais comme Valmy elle a eu un retentissement énorme . Comme disait Goethe à propos de Valmy : de cette heure , de ce lieu , le face du monde a changé .
    Un journal algérien a écrit : Merci Général Giap , vous avez changé le cours de l'histoire .
    Comme un rocher qui est tombé et qui a détourné le cours du fleuve , le peuple VN a déclenché la ruine de l 'empire colonial français et cassé la montée en puissance de l'impérialisme américain

  5. #44
    Passionné du Việt Nam Avatar de dannyboy
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    1 120

    Par défaut

    Citation Envoyé par HAN VIËT Voir le message
    Comme modèle de brillante stratégie , c'est la bataille de Sedan pendant la 2è GM , Les Allemands ont fait une percée ingénieuse qui a vaincu les armées anglo _ françaises .
    Justement. Il y a des similitudes entre les batailles de Sedan et celle de DBP. À Sedan, les Français ne s’attendaient pas à ce que les Allemands puissent passer par la Belgique et ils ont perdu à cause de cela. À DBP aussi, les Français pensaient qu’il était impossible pour les Viets d’y amener l’artillerie lourde à travers les montagnes. Hé bien les Viets ont démonté toute leur artillerie, transporter ces pièces à dos d’hommes à travers les montagnes, puis les réassembler pour attaquer les camps retranchés français.

    Voir extrait de wikipédia Bataille de Diên Biên Phu - Wikipédia

    À l'issue de cette première nuit d'affrontement, les Français réalisent soudain que, contre toute attente, le Viêt Minh a été capable d'apporter et de camoufler autour du camp un nombre important de pièces d'artillerie de calibre 105 mm, alors que le 2e bureau de l'état-major français pensait qu'ils ne pourraient au pire amener que des pièces légères, de calibre 75 au plus. Jamais par la suite l'artillerie française ne sera dans cette bataille en mesure de faire taire les canons viêt minh, pas plus que les bombardiers de l'armée de l'air ni les chasseurs-bombardiers en piqué de l'aéronavale.
    Constatant cet échec, le colonel Piroth, commandant l'ensemble des unités d'artillerie à DBP, qui avait affirmé au commandement être en mesure de contre-battre l'artillerie viêt minh avec ses canons de 155 mm, se suicide le 15 mars dans son abri8.

  6. #45
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Là, je me demande comment on peut comparer Napoléon et Giap, l'armée expéditionnaire et et celle du Viet Minh, Dien Bien Phu et Sedan etc.

    1) Napoléon est un militaire de formation et ayant de longues expériences de guerre, et général Giap un professeur d'histoire devenu général à cause de circonstance.

    2) L'armée expéditionnaire est une armée composée d'hommes rompus aux techniques de combat et déjà très expérimentés en la matière. Tandis que l'armée du Viet Minh est composée majoritairement de paysans qui s'improvisent guerriers, et comme leurs généraux, à part quelques embuscades ( pour ceux qui en avaient la chance ), Dien Bien Phu est leur première grande guerre.
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  7. #46
    Passionné du Việt Nam Avatar de dannyboy
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    1 120

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bao Nhân Voir le message
    Là, je me demande comment on peut comparer Napoléon et Giap, l'armée expéditionnaire et et celle du Viet Minh, Dien Bien Phu et Sedan etc.

    1) Napoléon est un militaire de formation et ayant de longues expériences de guerre, et général Giap un professeur d'histoire devenu général à cause de circonstance.

    2) L'armée expéditionnaire est une armée composée d'hommes rompus aux techniques de combat et déjà très expérimentés en la matière. Tandis que l'armée du Viet Minh est composée majoritairement de paysans qui s'improvisent guerriers, et comme leurs généraux, à part quelques embuscades ( pour ceux qui en avaient la chance ), Dien Bien Phu est leur première grande guerre.
    Attention BN. Il y a plusieurs batailles de Sedan. On parle de celle de 1940 qui n’a rien à voir avec Napoléon.

  8. #47
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Nguyen Ngoc Lap, un ex-officier de l'armée du Sud-Vietnam, parle de la possibilité d'anéantir, au cas où les Français disposent suffisamment de bombardiers, les artilleries et les troupes du Viet-Minh postées autour de Dien Bien Phu.

    Je pense qu'il a oublié qu'à l'époque, le bombardement était assez aléatoire car les bombes guidées n'existaient pas encore, or il y aurait de forts risques que le corps expéditionnaire aille en recevoir aussi. Et puis, je ne pense pas qu'en élaborant sa stratégie, général Giap ait pu passer à côté de telle question.

    Dernière modification par Bao Nhân ; 13/10/2013 à 21h42.
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  9. #48
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de HAN VIËT
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Messages
    610

    Par défaut

    Il ne faut pas abuser du relativisme en histoire . J'ai déjà parlé des victoires propagandistiques des nord- américains et des allégations perfides de certains médias occidentaux et leurs relais cherchent actuellement à disséminer. Une forme de relativisme est de mettre dos à dos les protagonistes et de répartir les blâmes .
    Le spectacle de ces dizaines de milliers de jeunes patientant sur des kms pour rendre hommage à Giap est une gifle aux allégations antérieures selon lesquelles les jeunes ne s'intéressent plus du tout à l'histoire récente mais aux sollicitations matérialistes . J'ai remarqué que dans le même souffle , ils rappellent que les VN par contre n'oublient pas le grief anti - chinois ( les mille ans de domination " chinoise " )

  10. #49
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Selon le professeur Trần Văn Ân (voir vidéo ci-bas), Ancien porte parole de l'armée du Sud-Vietnam, la défaite de l'armée française est voulu par les US parce que ceux-ci voulaient prendre la place des Français, c'est pourquoi ils ont refusé d'envoyer leurs bombardiers pour pilonner les Viet-Minh.

    C'est un peu n'importe quoi comme l'analyse. Les positions des Viet-Minh et celles du corps expéditionnaire se trouvent trop près des uns des autres pour qu'une telle solution soit recommandable. sinon, ce serait boucherie collective ! Et aussi, les canons anti-aériens viet-minh servent à quoi ?

    Alors, que dit-il de la bataille surnommée "Dien Bien Phu aérien" qui a eu lieu presque vingt ans après et a été menée avec des avions beaucoup plus modernes. Enfin, on n'était pas encore au 21ème siècle où les bombardiers n'ont pas besoin descendre très bas pour pouvoir atteindre les cibles.

    Ci-après, l'extrait d'un récit sur cette bataille par le général lui-même :

    Nous avons résolu le problème de l'approche par les tranchées. Les positions françaises étaient enterrées, mais tout autour les nôtres l'étaient aussi. Nous avions des centaines de mètres de tranchées. Les lignes adverses étaient souvent très près les unes des autres. Le Corps Expéditionnaire s'employait à détruire nos tranchées avec des équipes spéciales et les bombardements au napalm de jour et de nuit. Les collines autour de Dien-Bien-Phu n'avaient plus de chaume, mais nous avions peu de pertes ; nous en avions prévu beaucoup plus. Les bombardements s'avéraient donc inefficaces contrairement à ce que prétendait l'adversaire qui parlait de milliers de "Viet-Minh" brûlés.

    Au fur et à mesure que nos tranchées descendaient dans la plaine, cela devenait dramatique pour nous parce que jusqu'ici, en Indochine, jamais nous n'avions pu nous mettre en position en rase campagne pendant le jour. Nous avons poursuivi néanmoins de jour et de nuit nos opérations d'approche et, à mesure que les tranchées se rapprochaient du camp, l'action de l'aviation devenait plus difficile. A un moment donné, nous avons pu concentrer nos feux sur le centre sans être gênés ni par l'aviation, ni par l'artillerie ennemies, tandis que nos 75 pouvaient tirer à vue.

    Nous avons disposé d'une artillerie et d'une D.C.A. pas très fortes mais tirant bien, et disposant de bonnes positions. Nos pertes ont été beaucoup moins lourdes que nous ne le pensions du fait d'un dispositif spécial que nous avions adopté pour nos pièces. Notre artillerie a beaucoup étonné les Français.

    En ce qui concerne le ravitaillement, nous avons réussi à gêner et à couper celui de l'adversaire, tandis que nous maintenions le nôtre. A Dien-Bien-Phu, le ravitaillement du Corps Expéditionnaire reposait sur son aérodrome. Quand nous avons été à portée de canon de celui-ci, nous l'avons pris sous le feu de nos pièces ; puis nous nous en sommes emparé et l'avons sillonné de tranchées. L'aviation a changé à plusieurs reprises ses tactiques de parachutage. Mais bientôt le camp retranché n'eut plus que 1km200 sur 800 mètres, et le quart, puis le tiers, puis la moitié des parachutages tombèrent entre nos mains et servirent à l'approvisionnement de notre propre artillerie.

    Le Corps Expéditionnaire enregistra donc une surprise stratégique : il croyait que nous n'attaquerions pas et nous attaquions ; et une surprise tactique : nous résolvions les questions de l'approche, de l'artillerie et du ravitaillement.

    Ce fut une bataille décisive, mais pas dans le sens espéré par Dulles et par Bidault. C'était aussi la fin du fameux plan de 18 mois. Vous savez comment s'est terminée la bataille : le facteur décisif a été l'esprit de sacrifice et l'esprit combatif de notre armée, et aussi les encouragements et l'aide qu'elle a reçus de l'arrière.

    Nous avons pu vaincre et remporter des succès parce que nous avons le peuple avec nous, parce que nous faisions une guerre juste et que nous avons été aidés par la population. Les généraux français sont de bons généraux, ils ont remporté bien des victoires en Europe. Mais ici ils ont mené une guerre coloniale, injuste, et ce n'est pas le talent d'un Tassigny, d'un Leclerc qui sauve une guerre injuste. Bien au contraire, c'était cette guerre injuste qui perdait de bons généraux français.

    Un peuple qui se bat pour une cause juste est invincible.

    Dernière modification par Bao Nhân ; 15/10/2013 à 21h23.
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  11. #50
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Même certains des réfugiés politiques dont des membres de la famille ont déjà combattu au côté des Sudistes parlent de lui avec respect et affection.

    Pho Bolsa TV interviewe Nguyễn Hồng Phúc, un habitant de Bolsa, le dernier rempart anti-communiste vietnamien :

    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

Page 5 sur 7 PremièrePremière ... 34567 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. [Littérature] Kien Nguyen : La nuit nous a surpris
    Par Nemo dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/07/2006, 21h35
  2. General Statistics Office of Vietnam - ou G S O
    Par robin des bois dans le forum Le Vietnam sur le net
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/06/2006, 14h05
  3. Nguyen Tyong Van a été exécuté
    Par Agemon dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 16
    Dernier message: 17/01/2006, 13h10

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre