Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Note de lecture a propos de vivre en France

  1. #1
    Repose en paix Avatar de Marseille 13013
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Marseille
    Messages
    189

    Par défaut Note de lecture a propos de vivre en France

    J'ai noté lors de la lecture sur un site internet, les propos suivants :
    MADAME JOËLLE NGUYEN DUY TAN
    1. Quiconque soyons nous, nous avons besoins de connaissances sur les droits, même les scientifiques, étudiants. Un exemple concret, les étudiants étrangers ont très souvent la difficulté dans l’obtention des papiers, une très grande majorité vienne de manque de connaissance sur la loi française.
    2. Le budget et le résultat. Mme NGUYEN Duy Tan a donné l’exemple des projets dont on demande toujours la faisabilité et le résultat.
    3. Selon Madame NGUYEN Duy Tan, il ne faudrait pas se renfermer entre les Vietnamiens ou entre les Vietkieu. Les étudiants auront l’intérêt de s’intégrer aux amis, collègues français. Il ne faut pas attendre que les étudiants français viennent vers vous, mais sûrement au contraire, les étudiants français n’ont pas automatiquement l’intégration avec les étudiants étrangers. Elle a pris un exemple d’une étudiante japonaise qui s’était retrouvée en larme dans la salle d’examen à cause de son impossibilité de s’intégrer avec ses amis français.
    4. La loi sur l’immigration est de plus en plus serrée et oriente vers une politique d’immigration sélective. Les étudiants vietnamiens ne sont pas considérés comme les magrébin, les arabes etc.. Cependant, la loi est plus stricte, et ne comprend plus la politique « Porte ouverte«. Pour l’obtention une carte de résident de 10 ans (qui est différent de carte « travailleur » de 10 ans), un étudiant devrait rester en France depuis 15 ans consécutifs. Vos réactions aux sujets abordés ?

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Passionné du Việt Nam Avatar de Son Lam
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Hérault - France
    Messages
    1 820

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marseille 13013 Voir le message
    Cependant, la loi est plus stricte, et ne comprend plus la politique « Porte ouverte«. Pour l’obtention une carte de résident de 10 ans (qui est différent de carte « travailleur » de 10 ans), un étudiant devrait rester en France depuis 15 ans consécutifs.
    Ne serait-ce que pour un renouvellement de visa rapprochement familial (conjoint), il faut attendre plus de 4 mois à présent (demande enregistrée le 20 Août - Un simple récépissé obtenu à ce jour). Sur une période de validité d'un an, on aura passé plus de 4 mois avec un récépissé.

    Et je passe sur la petite enquête afin de vérifier la véracité de la vie commune, lutte contre les mariages blancs oblige.
    Cela fait tout de même bizarre de devoir prouver notre amour, tout les ans...
    ...La même impression que lorsqu'un vigile de supermarché ne vous quitte pas d'une semelle. Même si l'on a rien à se reprocher, être considéré comme suspect n'a rien d'affriolant. Et ce, d'autant plus quand il s'agit de sentiments.

  4. #3
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 417

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marseille 13013 Voir le message
    J'ai noté lors de la lecture sur un site internet, les propos suivants :
    MADAME JOËLLE NGUYEN DUY TAN
    ..............
    je resors ce topic qu'avait ouvert en 2006 notre ami regretté Marseille 13013.
    il faisait référence au professeure de droit Joëlle Nguyen Duy Tan. Maintenant à la retraite elle continue à contribuer au bon déroulement des études de nos compatriotes en France.
    Une passerelle de la coopération franco-vietnamienne
    01/04/2012 07:58
    Joëlle Nguyên Duy Tân, ancienne professeur de droit à l’Université Paris II (Panthéon-Assas), est très attachée aux étudiants vietnamiens et au Vietnam.
    "Je pense toujours au Vietnam et fais de mon mieux pour aider les étudiants et chercheurs viet-namiens travaillant ou effectuant un stage, des études ou une recherche en France, ainsi que les étudiants de la Maison du Droit vietnamo-française de Hanoi, où j'ai dispensé des cours», a confié Joëlle Nguyên Duy Tân à des correspondants de l’Agence Vietnamienne d’Information (AVI) en France.


    Aujourd’hui à la retraite, elle considère toujours le Vietnam comme son pays d’adoption, non seulement parce qu'elle est l’épouse d'un Vietnamien mais aussi en raison de l’amour qu’elle porte à ce pays.


    En visite dans sa famille à Cachan, en banlieue de Paris, nous avons remarqué tout d’abord les nombreux éléments de décoration vietnamienne. Joëlle est une femme de petite taille, énergique et souriante, qui donne une impression agréable dès le premier contact. «Cette femme au caractère d’une femme vietnamienne !» est l'observation partagée par ses nombreux étudiants de formation post-universitaire de la Maison du Droit vietnamo-française de Hanoi.


    Malgré son âge avancé, elle participe toujours à des assises et colloques internationaux, ainsi qu’aux activités de la Communauté des Vietnamiens en France. Sa maison est un lieu d’accueil pour les étudiants arrivant en France pour la première fois. Ils sont de plus en plus nombreux à venir chez elle pour demander de l’aide, par exemple dans les formalités administratives, l’ouverture d’un compte bancaire, mais aussi dans le choix d’un sujet de thèse. D’ailleurs, Joëlle se maintient constamment à jour de l’évolution des réglementations concernant les étrangers afin de mieux les conseiller.


    De 1992 à 2000, lorsqu’elle était maître de conférence à Assas, elle était responsable des étudiants vietnamiens. Elle se chargeait des questions de recherche et de pédagogie en 3e cycle de droit et a pris part à la mise en œuvre de l’accord intergouvernemental conclu entre la France et le Vietnam.



    Joëlle Nguyên Duy Tân et son époux. Photo : Le Hà-Trung Dung/CVN


    Elle est souvent invitée à participer au Conseil de soutenance de thèse d’étudiants Vietnamiens. Elle a participé à la fondation, à Hanoi, de la Maison du droit vietnamo-française et a été membre du comité paritaire de coopération juridique en tant que représentante des universités françaises. Dans le cadre de cet accord intergouvernemental, elle a enseigné en 3e cycle de droit comparé à l'Université de droit de Hanoi (deux promotions). Son dévouement a marqué plusieurs générations d’étudiants et de chercheurs vietnamiens en droit international.



    Joëlle Nguyên Duy Tân (centre) dans sa maison à Cachan (Paris).
    Photo : Lê Hà-Trung Dung/CVN

    Pour Joëlle Nguyên Duy Tân, la coopération franco-vietnamiene en matière de droit est riche de potentiels. Elle souhaite dresser des plans et programmes afin de prendre part au développement de cette coopération. Elle se préoccupe de l’éducation au Vietnam comme en France, notamment en ces temps de mondialisation. Elle souhaite que tous les jeunes puissent recevoir une éducation de qualité afin de réduire les écarts croissants entre riches et pauvres. L’important, c’est que les enfants de familles pauvres puissent aller à l’école et ce, jusqu’à l’université.


    Un amour immense pour le Vietnam


    Interrogée sur la raison qui l’a conduite au Vietnam et l’origine de son amour pour le Vietnam, Joëlle a déclaré : «Peut-être ai-je été Vietnamienne avant, dans une autre vie»... Mais il y a bien sûr son amour pour un homme Vietnamien, rencontré en 1963, qui est devenu son mari, Nguyên Duy Tân. C'est cet homme qui lui a fait découvrir le Vietnam, d’abord en lui racontant des histoires de son pays natal. Il faut dire aussi que Joëlle a fait sa thèse de doctorat sur les divers aspects du droit international des guerres immorales des États-Unis et de la France au Vietnam, soutenue le 26 juin en 1975 à l'Université de Paris II, c’est-à-dire deux mois seulement après la libération du Sud et la réunification du Vietnam. Depuis qu’elle travaille avec des Vietnamiens, vit avec un époux vietnamien, Joëlle se considère comme un membre à part entière de la grande famille vietnamienne, disséminée aux quatre coins du monde.


    En raison de ses grandes contributions au secteur vietnamien de la justice, dans le cadre de la coopération entre les deux pays, ainsi que dans l'enseignement du droit, Joëlle Nguyên Duy Tân a reçu en 2001 la distinction honorifique «Pour l'oeuvre de la justice du Vietnam».

    Lê Hà /CVN
    merci Joëlle!

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Vivre à HCM
    Par kimsang dans le forum S'installer et vivre au Vietnam
    Réponses: 36
    Dernier message: 23/05/2007, 06h08
  2. Propos sur l'identité culturelle vietnamienne
    Par mike dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/09/2006, 13h51
  3. de retour du VN après avoir rencontré note filleule. message d'amour !
    Par auelles dans le forum Le Voyage au Vietnam
    Réponses: 35
    Dernier message: 14/06/2006, 14h30
  4. cherche aide musicale a propos du vietnamien!
    Par pupuce dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 8
    Dernier message: 31/03/2006, 10h17
  5. Que pensez-vous du rôle de la lecture dans la vie humaine?
    Par jaimelavie dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 15
    Dernier message: 18/02/2006, 14h59

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre