Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 26

Discussion: Jean Ferrat est mort

  1. #11
    Nouveau Viêt Avatar de Pascaleviet
    Date d'inscription
    mars 2010
    Messages
    24

    Par défaut

    Citation Envoyé par Buuhoa Voir le message
    Bonsoir RdB,

    En écoutant d'une oreille les résultats des Régionales, je viens passer un moment sur FV et j'ai la bonne surprise de voir que vous parlez de l'une des chansons que je préfère de Jean Ferrat !

    C'est bien que ce soit un homme qui en parle : tout ne serait pas complètement sans espoir finalement pour les femmes ?

    Bonne fin de soirée !
    Coucou Nanie,

    Je me permets de surenchérir :

    Pourquoi pas de l'avenir de l' HUMANITE ?

    Pourquoi rester modestes ?

    Soyons folles, rêvons à l'humilité de l'HOMME...........

    Bisous.


    Pascaleviet.
    Dernière modification par Pascaleviet ; 16/03/2010 à 01h26.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #12
    Repose en paix Avatar de Agemon
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Médoc
    Messages
    1 982

    Par défaut

    Tout simplement salut l’artiste. Tu étais un grand poète ! J'espère que le monde entendra tes messages.

    YouTube - La paix sur terre - Jean Ferrat

    YouTube - Tu aurais pu vivre - Jean Ferrat
    [LEFT][COLOR=#c0504d]Et si vous venez faire un tour chez moi ! [/COLOR][/LEFT]
    [COLOR=#c0504d][COLOR=#c0504d][SIZE=3][FONT=Calibri]- [/FONT][/SIZE][/COLOR][URL="http://khmercanada.voila.net/Tapa/tapa7.htm"][B]VIÊT NAM MẾN YÊU.[/B][/URL] [/COLOR]

  4. #13
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut Le bilan

    Citation Envoyé par Agemon Voir le message
    Jean FERRAT, de son vrai nom Jean TENENBAUM


    Par cette chanson ci-dessous, Jean Ferrat voulait répondre à Jean d'Ormesson pour sa vision du colonialisme et de la guerre d'Indochine en particulier.

    C'était un Monsieur ! Un grand poète !


    Un air de liberté

    Les guerres du mensonge les guerres coloniales
    C'est vous et vos pareils qui en êtes tuteurs
    Quand vous les approuviez à longueur de journal
    Votre plume signait trente années de malheur

    ...

    Ah monsieur d'Ormesson
    Vous osez déclarer
    Qu'un air de liberté
    Flottait sur Saïgon
    Avant que cette ville s'appelle Ville Ho-Chi-Minh

    ...


    Bonsoir à tous les Forumeurs(ses),

    Jean Ferrat était un esprit libre qui force l'admiration par ses convictions, même quand on n'est pas d'accord avec ses prises de position.
    S'il a pu engue... d'Ormesson après la "libération" de Saigon en 1975, il est regrettable qu'il n'ait pas pleuré la confiscation de la liberté qui s'en suivit dans le pays, dans la même veine que son coup de colère contre le "bilan globalement positif" de Georges Marchais (1981) :

    Le Bilan

    Ah ils nous en ont fait avaler des couleuvres
    De Prague à Budapest de Sofia à Moscou
    Les staliniens zélés qui mettaient tout en œuvre
    Pour vous faire signer les aveux les plus fous
    Vous aviez combattu partout la bête immonde
    Des brigades d’Espagne à celles des maquis
    Votre jeunesse était l’histoire de ce monde
    Vous aviez nom Kostov ou London ou Slansky

    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui

    Ah ils nous en ont fait applaudir des injures
    Des complots déjoués des dénonciations
    Des traîtres démasqués des procès sans bavures
    Des bagnes mérités des justes pendaisons
    Ah comme on y a cru aux déviationnistes
    Aux savants décadents aux écrivains espions
    Aux sionistes bourgeois aux renégats titistes
    Aux calomniateurs de la révolution

    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui

    Ah ils nous en ont fait approuver des massacres
    Que certains continuent d’appeler des erreurs
    Une erreur c’est facile comme un et deux font quatre
    Pour barrer d’un seul trait des années de terreur
    Ce socialisme était une caricature
    Si les temps on changé des ombres sont restées
    J’en garde au fond du cœur la sombre meurtrissure
    Dans ma bouche à jamais le soif de vérité

    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui

    Mais quand j’entends parler de « bilan » positif
    Je ne peux m’empêcher de penser à quel prix
    Et ces millions de morts qui forment le passif
    C’est à eux qu’il faudrait demander leur avis
    N’exigez pas de moi une âme de comptable
    Pour chanter au présent ce siècle tragédie
    Les acquis proposés comme dessous de table
    Les cadavres passés en pertes et profits

    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui

    C’est un autre avenir qu’il faut qu’on réinvente
    Sans idole ou modèle pas à pas humblement
    Sans vérité tracée sans lendemains qui chantent
    Un bonheur inventé définitivement
    Un avenir naissant d’un peu moins de souffrance
    Avec nos yeux ouverts en grands sur le réel
    Un avenir conduit par notre vigilance
    Envers tous les pouvoirs de la terre et du ciel

    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui


    YouTube - 14 Jean Ferrat 80 Le bilan



    Bien amicalement.
    Dernière modification par Dông Phong ; 16/03/2010 à 00h09.
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  5. #14
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    7 800

    Par défaut

    Citation Envoyé par Dông Phong Voir le message
    Bonsoir à tous les Forumeurs(ses),

    Jean Ferrat était un esprit libre qui force l'admiration par ses convictions, même quand on est pas d'accord avec ses prises de position.
    S'il a pu engue... d'Ormesson après la "chute" de Saigon en 1975, il est regrettable qu'il n'ait pas pleuré la confiscation de la liberté qui s'en suivit dans le pays, dans la même veine que son coup de colère contre le "bilan globalement positif" de Georges Marchais (1981) :
    Vive la politique !
    et pourtant que la montagne est belle

  6. #15
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 422

    Par défaut

    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message
    Vive la politique !
    et pourtant que la montagne est belle
    Salut Dédéheo,salut tout le monde,
    que fais-je ? C'est un dérapage ? je modère ?
    Il y en a, qui ne peuvent pas s'empêcher.....
    Contrairement à ce que pense Dong Phong, Jean Ferrat avait pris ses distances avec les organisations politiques vers lesquelles allaient naturellement ses inclinations, suite à certains faits qui s'étaient déroulés dans le monde .
    Seulement comme la société bien pensante de l'époque (laquelle s'épanche maintenant hypocritement sur sa disparition pour jouir de sa popularité méritée dans le Peuple de France), l'avait boycotté et interdit d'antennes radio et de télévision, c'est naturellement que le quidam soit resté dans l'ignorance.

    Je ne suis pas surpris que cette popularité s'exprime enfin pour Jean Ferrat, c'est celle du coeur, bouleversé par les textes et les musiques de l'artiste. C'est comme si longtemps, les gens avait gardé ce "secret".

    Je ne suis pas surpris non plus par l'exploitation éhontée des milieux du show-biz, des médias et du monde politique de sa disparition.Ils ont l'habitude.Ils l'ont si longtemps boudé pour ses engagements politiques et son franc parler que leur volte face sonne faux.

    En lisant les différents messages postés dans ce topic, je suis réconforté de m'apercevoir que je n'étais pas seul à garder "en secret" que Jean Ferrat était un grand bonhomme.
    Jean , on te remercie de nous avoir légué de si belles chansons.
    Dernière modification par thuong19 ; 16/03/2010 à 07h33.

  7. #16
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    5 105

    Par défaut

    Citation Envoyé par Pascaleviet Voir le message

    Pourquoi pas de l'avenir de l' HUMANITE ?
    Pourquoi rester modestes ?
    Soyons folles, rêvons à l'humilité de l'HOMME...........
    Bisous.

    Pascaleviet.

    Citation Envoyé par Buuhoa Voir le message
    Bonsoir RdB,

    C'est bien que ce soit un homme qui en parle : tout ne serait pas complètement sans espoir finalement pour les femmes ?
    Bonne fin de soirée !



    Pour vous répondre, Mesdames, (en vous remerciant)
    je noterai en vrac que :

    - mon épouse et moi avons eu en tout et pour tout 4 filles.. et pas de garçon
    - ma femme avait 2 soeurs
    - sa mère était "pupille de la nation" des 18 mois .

    Donc du " côté maternel ": une indéniable "sensiblité " à la condition féminine et à l'importance de son indépendance économique et financière.
    Si j'ai bien compris, avec la mort de son père,Jean FERRAT a été entouré d'un milieu à prédominance féminine, dans ses premières années

    - " La femme est l'avenir de l'Homme" est sortie en 1975, l'année où Simone VEIL, ministre de la Santé, se faisait insulter publiquement par un député, pour vouloir faire voter la loi sur l'interruption de grossesse.


    ps : pour votre info : instinctivement avant de visiter un pays , je commence par regarder quelques indicateurs comme :
    -le taux de mortalité infantile à 5 et à 10 ans ,
    - le taux de fécondité des femmes
    -et le taux de mortalité des femmes en couche .
    Tous les beaux discours et les plus jolis guides de voyage sont beaucoup moins fiables que ces indicateurs là, pour connaitre la "condition féminine réelle" de ce pays !

  8. #17
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    5 105

    Par défaut

    Citation Envoyé par thuong19 Voir le message
    S
    Contrairement à ce que pense Dong Phong, Jean Ferrat avait pris ses distances avec les organisations politiques vers lesquelles allaient naturellement ses inclinations, suite à certains faits qui s'étaient déroulés dans le monde .
    .
    J'ai été épaté par la qualité de l'émission "Vivement Dimanche" de Michel DRUCKER , rediffusée Dimanche dernier ( d'ailleurs ce soir il en passe une autre vers 22h30).
    Je pense que la sympathie et le respect mutuel de FERRAT et DRUCKER ne sont pas "feints".

    Et quand on écoute FERRAT raconter- avec beaucoup d'humour et de décalage- la façon dont, par 2 fois, il a failli faire une tournée chez le grand frère communiste de l'URSS !! (ce qu'il n'a donc jamais fait), on sent cette "réserve instinctive" qu'il avait pour les "grands de ce monde".. mais pas pour les gens du peuple

    * la première fois, après sa chanson POTEMKINE: où un responsable RUSSE finit par lui faire comprendre que "les paroles de sa chanson sont devenues un peu trop révolutionnaires, même au pays devenu communiste des héros du POTEMKINE !!!

    * la 2eme, après sa chanson CAMARADE, qui suit l'invasion de la Tchécoslovaquie par les chars russes : évidemment là, y avait un os de taille dans le potage !!
    Dernière modification par robin des bois ; 16/03/2010 à 08h06.

  9. #18
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut

    Citation Envoyé par thuong19 Voir le message
    Salut Dédéheo,salut tout le monde,
    que fais-je ? C'est un dérapage ? je modère ?
    Il y en a, qui ne peuvent pas s'empêcher.....
    Contrairement à ce que pense Dong Phong, Jean Ferrat avait pris ses distances avec les organisations politiques vers lesquelles allaient naturellement ses inclinations, suite à certains faits qui s'étaient déroulés dans le monde .
    ....
    Je ne suis pas surpris que cette popularité s'exprime enfin pour Jean Ferrat, c'est celle du coeur, bouleversé par les textes et les musiques de l'artiste. C'est comme si longtemps, les gens avait gardé ce "secret".

    Je ne suis pas surpris non plus par l'exploitation éhontée des milieux du show-biz, des médias et du monde politique de sa disparition.Ils ont l'habitude.Ils l'ont si longtemps boudé pour ses engagements politiques et son franc parler que leur volte face sonne faux.

    En lisant les différents messages postés dans ce topic, je suis réconforté de m'apercevoir que je n'étais pas seul à garder "en secret" que Jean Ferrat était un grand bonhomme.
    Jean , on te remercie de nous avoir légué de si belles chansons.
    Bonjour Thuong,
    Il est difficile, en un seul post, de raconter l'évolution des engagements de ce "grand bonhomme" qu'était Jean Ferrat.
    Voici la suite j'ai publiée sur mon blog ce matin :

    Le bilan de Jean Ferrat

    Jean Ferrat était un esprit libre qui force l'admiration par ses convictions, même quand on n’est pas d'accord avec ses prises de position.
    S'il a pu engue... d'Ormesson après la "libération" de Saigon en 1975, il est regrettable qu'il n'ait pas pleuré la confiscation de la liberté qui s'en suivit dans le pays, dans la même veine que son coup de colère contre le "bilan globalement positif" de Georges Marchais (1981) :

    Le Bilan

    Jean Ferrat

    Ah ils nous en ont fait avaler des couleuvres
    De Prague à Budapest de Sofia à Moscou
    Les staliniens zélés qui mettaient tout en œuvre
    Pour vous faire signer les aveux les plus fous
    Vous aviez combattu partout la bête immonde
    Des brigades d’Espagne à celles des maquis
    Votre jeunesse était l’histoire de ce monde
    Vous aviez nom Kostov ou London ou Slansky

    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui

    Ah ils nous en ont fait applaudir des injures
    Des complots déjoués des dénonciations
    Des traîtres démasqués des procès sans bavures
    Des bagnes mérités des justes pendaisons
    Ah comme on y a cru aux déviationnistes
    Aux savants décadents aux écrivains espions
    Aux sionistes bourgeois aux renégats titistes
    Aux calomniateurs de la révolution

    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui

    Ah ils nous en ont fait approuver des massacres
    Que certains continuent d’appeler des erreurs
    Une erreur c’est facile comme un et deux font quatre
    Pour barrer d’un seul trait des années de terreur
    Ce socialisme était une caricature
    Si les temps on changé des ombres sont restées
    J’en garde au fond du cœur la sombre meurtrissure
    Dans ma bouche à jamais le soif de vérité

    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui

    Mais quand j’entends parler de « bilan » positif
    Je ne peux m’empêcher de penser à quel prix
    Et ces millions de morts qui forment le passif
    C’est à eux qu’il faudrait demander leur avis
    N’exigez pas de moi une âme de comptable
    Pour chanter au présent ce siècle tragédie
    Les acquis proposés comme dessous de table
    Les cadavres passés en pertes et profits

    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui

    C’est un autre avenir qu’il faut qu’on réinvente
    Sans idole ou modèle pas à pas humblement
    Sans vérité tracée sans lendemains qui chantent
    Un bonheur inventé définitivement
    Un avenir naissant d’un peu moins de souffrance
    Avec nos yeux ouverts en grands sur le réel
    Un avenir conduit par notre vigilance
    Envers tous les pouvoirs de la terre et du ciel

    Au nom de l’idéal qui nous faisait combattre
    Et qui nous pousse encore à nous battre aujourd’hui


    http://www.youtube.com/watch?v=3hfYHLgqSZw
    Dernière modification par Dông Phong ; 16/03/2010 à 09h10.
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  10. #19
    Passionné du Việt Nam Avatar de abgech
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Genève, Suisse
    Messages
    2 042

    Par défaut

    Dông Phong, je crois que tu fais bien de mettre à deux reprises et à quelques heures d'intervalle les paroles de la chanson "Le bilan".
    Ces paroles montrent bien que ce que reproche J. Ferrat à l'URSS, ce n'est pas d'être communiste (ou socialiste), mais au contraire de ne pas l'être.
    Son ultime ultime prise de position politique montre bien qu'il croyait toujours à l'avènement d'une autre société.

    C'est une problématique importante, comment faire pour que la révolution sociale, indispensable si l'on veut que l'humanité survive, ne soit pas confisquée ?
    Je n'ai pas vraiment de solution. Peut-être le syndicalisme, mais un syndicalisme pur et dur, pas un syndicalisme "Croix-Rouge" du système capitaliste. C'est pour cela aussi que je milite pour la création, librement consenties, de coopératives tant de production que de consommation (fils d'anarcho-syndicaliste, cela laisse des traces ).

  11. #20
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    5 105

    Par défaut

    Citation Envoyé par abgech Voir le message
    Ces paroles montrent bien que ce que reproche J. Ferrat à l'URSS, ce n'est pas d'être communiste (ou socialiste), mais au contraire de ne pas l'être.
    Son ultime ultime prise de position politique montre bien qu'il croyait toujours à l'avènement d'une autre société.

    C'est une problématique importante, comment faire pour que la révolution sociale, indispensable si l'on veut que l'humanité survive, ne soit pas confisquée ?
    Je n'ai pas vraiment de solution. Peut-être le syndicalisme, mais un syndicalisme pur et dur, pas un syndicalisme "Croix-Rouge" du système capitaliste. C'est pour cela aussi que je milite pour la création, librement consenties, de coopératives tant de production que de consommation (fils d'anarcho-syndicaliste, cela laisse des traces ).

    Je pense que l'on rejoint là les réflexions de Mai, appelant notre attention sur la différence qu'il y a entre les oeuvres et la pensée de K.MARX, en essayant de comprendre ce qu'il a voulu dire dans le contexte de son époque ... et avaler "la purge de la théorie du Marxisme " qui n'a rien a voir avec lui .

    * Cette réflexion est valable pour tous les pays du monde .. mais revêt un intérêt assez singulier au XXIe siècle dans certains pays dont les gouvernants se revendiquent toujours d'un "idéal communiste ", tout en appliquant des théories économiques ultra-libérales à al Thatcher .
    (faut que je vous retrouve un article sur la Chine d'aujourd'hui !)

    * Dernier point : ah les " Coopératives "!!

    - mot magique pour certains
    - et mot synonyme de "véritables camps de concentration pour d'autres" ; il suffit de demander aux proches voisins du Vietnam qui ont bien connu certaines formes de "coopératives "!
    (Encore fallait-il faire la difference entre " les coopératives de 1er et de 2eme niveau", entre le "peuple ancien" et le "peuple nouveau". )

    Charmant tout çà ...

Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre