Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11

Discussion: France-Vietnam : coopération resserrée dans la formation des hauts fonctionnaires

  1. #1
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut France-Vietnam : coopération resserrée dans la formation des hauts fonctionnaires

    France-Vietnam : coopération resserrée dans la formation des hauts fonctionnaires

    Chercher à mieux comprendre le système français de formation des cadres et hauts fonctionnaires, et échanger des expériences dans ce domaine, tels sont les objectifs majeurs de la visite de travail en France, du 14 au 16 novembre, d'une délégation de l'Académie nationale de politique et d'administration Hô Chi Minh (ANPA Hô Chi Minh).

    Conduite par son président et membre du Comité central du PC vietnamien, Lê Huu Nghia, cette délégation a eu des séances de travail avec des représentants de l'École nationale d'administration (ENA), d'où sont sortis nombre de hauts fonctionnaires français et étrangers. Lors de l'entretien, le directeur des Relations internationales de l'ENA, Philippe Bastelica, a brossé un tableau de l'histoire de l'école, de sa naissance jusqu'à maintenant. Il a présenté les procédures du concours d'entrée, les méthodes d'étude, et a mis en exergue le rôle important de l'ENA dans la formation d'intellectuels destinés à occuper des postes clés au sein de l'appareil d'État.


    En ce qui concerne la coopération internationale, M. Bastelica a fait savoir que son école entretenait des liens avec 140 pays. Pourtant, sa politique internationale met l'accent sur les pays de l'Union européenne, les grands pays et ceux qualifiés d'émergents comme Chine, Inde et Brésil. D'après Philippe Bastelica, "le Vietnam est un des partenaires traditionnels de l'ENA". En effet, l'école a formé près de 80 fonctionnaires vietnamiens et reçu de nombreuses délégations du pays désireuses de procéder à des échanges d'expériences autour de la formation des cadres et hauts fonctionnaires. À cette occasion, M. Bastelica a exprimé sa volonté de renforcer la coopération avec le Vietnam et de l'aider dans la formation de fonctionnaires et gestionnaires d'État compétents, au service du développement du pays.

    Pour sa part, Lê Huu Nghia a exprimé son intérêt de mieux comprendre le système de formation des hauts fonctionnaires français et de bénéficier des expériences de l'ENA en la matière. D'après lui, avec ses riches expériences ainsi son prestige, l'ENA, à travers ses diverses formes de coopération et d'échanges, aidera avec efficacité l'ANPA Hô Chi Minh dans la formation des hauts fonctionnaires vietnamiens, ainsi que dans la valorisation de leurs compétences.

    Pour s'engager sur une coopération à long terme, les 2 établissements ont signé une convention de coopération bilatérale dans la formation des cadres, l'échange de délégations et d'experts et la mise en œuvre des projets d'études en commun. La cérémonie de signature s'est déroulée en présence du directeur de l'ANPA Hô Chi Minh, Lê Huu Nghia, et de l'ambassadeur du Vietnam à Paris, Nguyên Dinh Bin.

    Fondé en 1945, l'ENA est l'une des plus prestigieuses grandes écoles françaises, chargée d'assurer la sélection et la formation initiale et continue de hauts fonctionnaires français et internationaux. Pour sa mission de formation spéciale, l'ENA n'accueille que des étudiants d'élite et prometteurs. Depuis sa création il y a 60 ans, l'ENA a formé 5.600 hauts fonctionnaires français dont 2 présidents de la République, 7 Premiers ministres et de nombreux ministres et vice-ministres, sans compter 2.600 étrangers accueillis dans des cours de formation initiale et continue.

    Thu Hà Nguyên/CVN
    (16/11/2007)
    Source : http://lecourrier.vnagency.com.vn/de...REPLY_ID=48425
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de VNbylove
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    838

    Par défaut

    oh non, pas des ENArques vietnamien, quelle horreur, pourquoi exporter ce que l'on possede de pire ici

  4. #3
    Apprenti Viêt Avatar de tournesol_vn
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Chatenay-Malabry
    Messages
    61

    Par défaut

    Je ne sais pas si c'est vraiment de "pire" comme VNlover a dit, mais je sais que pour les étudiants étrangers il y a le cycle long et le cycle court. Je dois avouer que certains énarques "cycle court" que je connais m'ont donné l'impression que leur diplome est plutot un objet de décoration. En tout cas j'espère qu'ils ne sont pas représentatifs...

  5. #4
    Passionné du Việt Nam Avatar de abgech
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Genève, Suisse
    Messages
    2 042

    Par défaut

    J'avais déjà entendu, au Vietnam, que la France allait fournir une certaine aide en matière d'organisation administrative. L'extrait posté par Bao Nhân semble le confirmer.

    Alors là, j'en tombe sur le cul ! C'est un peu comme si l'on demandait à un inuit (eskimo) de venir donner des conseils pour la culture de ananas ou des mangues. Parce qu'en matière de bonne gestion administrative, la France me semble avoir autant de leçons à recevoir que le Vietnam, et, même, peut-être, plus. Certes je viens d'un pays dans lequel l'administration est relativement rapide et fonctionne assez bien, je mets donc la barre assez haut.

    Mais je n'arrive pas à digérer les tourisme bureautique que l'on doit faire pour le moindre petit papier officiel en France. Par exemple, je reçois un avis d'imposition pour la taxe d'habitation de ma résidence varoise (envoyée à ma maison dans le Var et non pas à mon adresse officielle en Suisse comme toutes les autres années précédentes). je ne suis pas d'accord avec le montant et je souhaite remettre l'adresse à mon domicile légal. Très logiquement je vais à l'adresse indiquée: Trésorerie, la Valette du Var. Là, j'attends une vingtaine de minutes (il parait que j'ai de la chance) puis une dame à peine polie m'écoute une minute et me dit "cela ne nous concerne pas, allez au centre des impôts à Toulon", obéissant, je m'y rend, attend de nouveau 30 minutes, suis reçu par une charmante dame qui commence par me parler de choses et d'autre, du plaisir de j'ai de pouvoir vivre en Suisse et sur la côte, quelle aimerait bien visiter la Suisse mais qu'elle pense que c'est trop cher, bref, une bonne dizaine de minutes avant que l'on aborde le vif du sujet: pour le montant que je conteste elle me dit qu'elle n'est pas compétente et qu'il faut aller voir au cadastre. Pour l'adresse erronée, il faut allez voir l'organisme qui a envoyé l'avis de taxation, je lui rétorque que j'en viens et qu'ils m'ont envoyé ici, "ah non dit-elle, c'est à eux de faire le changement", j'abandonne et vais au cadastre, là de nouveau attente de 15 minutes pour m'entendre dire par le préposé qu'il n'est absolument pas compétent et que c'est au centre des impôts de faire le nécessaire, je lui dit que j'en viens. La seule réponse qu'il a c'est "je ne sais pas, ce n'est pas à moi de le faire".
    Alors, de guerre lasse, j'ai laissé coulé, payé le montant indiqué (la différence n'était pas excessive), pour le changement d'adresse postale, j'ai envoyé une lettre recommandée à chacun des trois organismes (sans jamais recevoir une quelconque réponse) et, cette année, l'avis d'imposition est arrivé de nouveau dans le Var, mes lettres recommandées n'ont eu d'autre effet que de fournir du travail aux postiers.

    Et c'est ces gens là qui se voudraient donner des conseils de bonne organisation administrative aux vietnamiens. Espérons que les vietnamiens auront assez de bon sens, pour ne pas trop écouter ces conseils.

    Incidemment, en Suisse, le petit problème que j'évoque plus haut à propos de mon avis d'imposition peut être réglé définitivement, par téléphone, en une dizaine de minutes.

  6. #5
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de VNbylove
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    838

    Par défaut

    merci abgech pour ce petit recit, le probleme c'est que si on si met tous, le forum va etre vite engorgé.
    pareil pour la taxe d'habitation, il y a un mois. verification faite, annonce offciel, vous ne payez pas cette année. resulat, qu'est qui recoit de joli le gars dans ca boite au lettrepleasantry. ils aiment faire de bonne surprise aux impots et pas des moindres.

    Alors, de guerre lasse, j'ai laissé coulé, payé le montant indiqué
    un proche, artisan, faisait comme toi au debut, il allait de bureau en bureau, reclamer, comprendre et puis maintenant.......il cherche plus, il paie, ce que tu gagne fiancierement tu le perd en temps et en energie. jusqu'au jour ou tu declares forfait.

  7. #6
    Avatar de NoiVongTayLon
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    France/Paris
    Messages
    4 414

    Par défaut

    Citation Envoyé par tournesol_vn Voir le message
    Je ne sais pas si c'est vraiment de "pire" comme VNlover a dit, mais je sais que pour les étudiants étrangers il y a le cycle long et le cycle court. Je dois avouer que certains énarques "cycle court" que je connais m'ont donné l'impression que leur diplome est plutot un objet de décoration. En tout cas j'espère qu'ils ne sont pas représentatifs...
    Bonjour tournesol_vn

    Tu as bien dit

    Je ne te dis pas le nombre de personnes que je connais qui prétendaient d'être "Enarques" alors qu'ils ont fait un cycle de courte durée (2 à 4 semaines), ainsi que ceux qui prétendaient d'être "Sciences Po" (label réservé uniquement pour IEP de Paris, sponsorisé par Fondation des Sciences Politiques) alors qu'ils ont fait un IEP de province

    NVTL :kimouss:

    Pour rappel :

    Formation initiale sur concours à l'ENA regroupe chaque année une centaine d’élèves français admis uniquement sur concours, ainsi qu’une quarantaine d’élèves étrangers sélectionnés pour le Cycle international long.

    L’entrée au cycle de formation initiale se fait sur concours. Soit directement à l'issue d'un cycle d'études supérieures, soit en cours d'activité professionnelle. Il existe ainsi 3 concours distincts qui permettent chaque année d’intégrer l’ENA. Ils s’adressent :

    - aux titulaires d'un diplôme de niveau bac+3 pour le concours externe

    - aux fonctionnaires ou agents publics pour le concours interne (après 4 années d'expérience professionnelle, sans condition de diplôme)

    - aux élus et salariés du secteur privé pour le troisième concours (après 8 années de mandat ou d'expérience professionnelle, sans condition de diplôme).

    Le concours externe s’adresse auxdiplômés de l'enseignement supérieur. En pratique peuvent s’y présenter des étudiants issus de l'université, des grandes écoles de commerce ou d'ingénieurs, des écoles normales supérieures, de certaines écoles militaires, et des instituts d'études politiques.

    Le concours interne s’adresse aux fonctionnaires ou agents publics ayant, au moins, 4 années de services effectifs. Cette expérience professionnelle est valorisée par une épreuve spécifique lors du concours d’entrée.

    En pratique, les élèves entrés à l'école par le concours interne viennent de tous les horizons du service public. On y trouve des professeurs et des instituteurs, des attachés territoriaux et des directeurs d'hôpitaux, des agents d’administration centrale et de tous les ministères, des militaires, des conservateurs de musées...

    Le troisième concours s’adresse aux salariés du secteur privé, ou aux personnes exerçant un mandat électif national ou local. Dans les deux cas, ils devront justifier de 8 années de pratique professionnelle. Les périodes au cours desquelles l'exercice d'une activité professionnelle et celui d'un mandat électif aura été simultané ne sont prises en compte qu'à un seul de ces titres.

    En pratique peuvent se présenter au troisième concours des médecins, journalistes, dentistes, contrôleurs de gestion d’entreprises, consultants en cabinet de conseil…

    Cycles internationaux

    Depuis plus de 50 ans, l'ENA accueille des élèves étrangers, en provenance de tous les continents, recrutés par le réseau des ambassades. Plus de 2 600 élèves étrangers ont déjà été formés.

    L'Ecole offre ainsi un large éventail de formations, s'adressant aussi bien à un public de jeunes fonctionnaires ou d'étudiants qu'à des fonctionnaires plus confirmés.

    L'un des principes fondamentaux des cycles internationaux est de stimuler les échanges de points de vue et d'expérience, en alternant enseignements théoriques et stages d'application.

    L'ENA propose :

    - des cycles de courte durée (2 ou 4 semaines de perfectionnement intensif sur un thème précis) qui se tiennent principalement à Paris.

    - des cycles de longue durée (7, 9 et 18 mois), généralistes ou spécialisés, qui se tiennent à Strasbourg.

    Les cycles de longue durée peuvent être complétés par un 'Master de recherche en administration publique' (MAP).
    Một cây làm chẳng nên non, ba cây chụm lại nên hòn núi cao : Nối Vòng Tay Lớn



  8. #7
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Citation Envoyé par abgech Voir le message
    Et c'est ces gens là qui se voudraient donner des conseils de bonne organisation administrative aux vietnamiens. Espérons que les vietnamiens auront assez de bon sens, pour ne pas trop écouter ces conseils.
    Abjech, finalement, vous resterez encore pour longtemps suisse. Sachez que ce qui fait la richesse dans la relation entre les états, c'est le partage et l'échange. Mais comme vous savez que malheureusement, dans chaque système, il y a toujours ce qui est à jeter et ce qui est à garder. Or c'est à nous d'en faire le tri en choisissant ce qui est bon et jeter ce qui est mauvais.pleasantry
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  9. #8
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    5 105

    Par défaut

    Je lis avec un certain amusement ce topic:

    - car je fais partie du lot de ceux qui ont été amenés à aider et à conseiller(bénévolement et gratuitement, sauf "per diem" de 20 dollars /jour), dans un autre pays, le bon fonctionnement de certains Etablissements Publics à caractère Industriel et Commercial (ou EPIC).
    Il m'a fallu moins de 2 mois pour voir que " je ne servais à rien et qu'ils n'avaient pas besoins de moi"...( sauf pour certains, en vue de m'utiliser pour espionner et rapporter les dysfonctionnements de leurs propres services: ce qui s'est terminé en clash à un haut niveau)


    Ceci dit, que ce soit en France ou au Vietnam, la véritable question sur la Fonction Publique est ailleurs et relève plus d'un sujet de thèse ou d'études de l'ENA ou autres..
    Selon, moi elle est celle-ci:

    - en dehors de la Fonction Publique de type régalien (Armée, Justice, Finances et Impôts, par exemple) que tout Etat est obligé d'avoir pour exister..

    - quel type, quel niveau de Société, quels liens sociaux , un pays plus ou moins démocratique (notamment au travers de ses représentants élus) souhaite-t-il avoir pour tous ses citoyens?

    Dans certains régimes autoritaires ou dictatoriaux, la Fonction Publique efficace se réduit essentiellement à la Police et à l'Armée (la plupart des autres fonctionnaires se contentant de faire de la figuration et de la "prébende" en remerciement de leurs loyaux services au régime en place).

    Oui la France doit réformer en permanence ses services appartenant à la Fonction publique (comme tout pays d'ailleurs!!!); mais la collectivité nationale doit d'abord dire ce qu'elle veut comme type de société et d'entr'aide ( par ex: Education, Santé, Logement, Aménagement du Territoire, etc etc)..
    .Et personnellement je ne crache pas sur cette Fonction publique là qui répond à cette demande précise et aux besoins changeants d'une Nation

    Prendre modèle sur la Suisse... ses privilèges , son argent et sa chasse aux moutons noirs : désolé très peu pour moi; mais je respecte cette position..car je ne suis pas Suisse!!!

    Enfin pour tous ceux qui " bouffent du fonctionnaire à belle dent", dites-moi donc comment s'établit le contact entre un Exécutif restreint et une Nation de 66 milions de citoyens (France) ou une Nation de 81,7 millions de citoyens Vietnamiens?

    Qui fait quoi SVP concrètement et comment çà doit marcher...?


    (ps : et si l'on faisait voter démocratiquement tous les Vietnameins ou tous les Chinois sur leur choix de Société et leurs priorités: çà donnerait quoi svp?)

  10. #9
    Passionné du Việt Nam Avatar de abgech
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Genève, Suisse
    Messages
    2 042

    Par défaut

    Citation Envoyé par robin des bois Voir le message
    ...
    Prendre modèle sur la Suisse... ses privilèges , son argent et sa chasse aux moutons noirs : désolé très peu pour moi; mais je respecte cette position..car je ne suis pas Suisse!!!...
    Il faut arrêter avec ce genre de clichés: "les suisses sont riches" ou "les français portent un béret, ont une baguette sous le bras et un litron de rouge dans la poche".

    Non, certains suisses sont riches, très riches même, mais la majorité travaille dur pour pouvoir s'en tirer.
    Voir: http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/l_actu/suisse/detail_suisse/(contenu)/163325
    Dont voici un extrait:
    Il s'avère ainsi qu'en matière de pouvoir d'achat, un ménage suisse dispose d'à peine plus d'argent qu'un français, malgré un sentiment généralement répandu (voir ci-dessous). Comme l'affirme Gregory Rais, de l'Office fédéral de la statistique (OFS), «en 2002 déjà, le niveau de vie en Suisse n'était que de 17% plus élevé que celui de la France». Et cet écart de 17% se réduit année après année (voir infographie). Car là où un Européen type débourse 100 francs pour un appartement, le Suisse devra en décaisser 178 (+78%), tandis qu'un Français pourra s'en sortir avec 122 francs (+22%).
    Ce n'est qu'un extrait, mais je recommande la lecture de la totalité de l'article, instructif !

    Et ce n'est certainement pas moi qui bouffe du fonctionnaire, j'ai été fonctionnaire pendant plus de 30 ans !

    Quand au mouton noir, je ne fais absolument pas partie de 28 % de suisses qui, aveuglés par un populisme effréné, ont voté pour un parti flirtant avec des positions nauséabondes. Et après tout, en France, il s'est trouvé 53 % de l'électorat pour élire un président qui dont le programme prévoit expulsion d'étrangers, reconduite à la frontière, test ADN. Tiens, à propos de test ADN, la droite dure suisse demande que l'on s'inspire de ce qui se passe en France pour les introduire. Nos populistes suisses seraient-ils en retard par rapport à ce qui semble de faire en France ?

    Lamentable tout ça, que cela se passe en France ou en Suisse, l'homme n'en sort pas grandi.

  11. #10
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Coopération vietnamo-française dans la formation de fonctionnaires
    25/02/2008 -- 5:30 PM

    Paris, 25 février (AVI) – La coopération vietnamo-française dans la formation des fonctionnaires a été concrétisée lors de la visite de travail du 16 au 26 février en France d’une délégation de l’Académie nationale d’Administration publique (AAP), dépendant de l’Académie nationale de Politique et d’Administration publique Ho Chi Minh (ANPA).

    Il s’agissait du renforcement de la coopération dans le domaine de formation des fonctionnaires d’Etat et d’agents publics, de l’organisation des stages en France, du perfectionnement des formateurs et de la mise en oeuvre de la formation à distance.

    Conduite par M. Nguyen Trong Dieu, vice-président de l’ANPA et président de l’AAP, la délégation a eu des séances de travail avec les représentants de l’Ecole nationale d’Administration (ENA), et les Instituts régionaux d’Administration (IRA) de Bastia et de Lille.

    Les deux parties ont eu procédé à des échanges sur les potentialités de coopération dont les échanges d’expériences de formation, l’envoi des fonctionnaires et cadres d’Etat en France pour des visites d’études ou des stages de perfectionnement. En particulier, la formation à distance (vidéo-conférence) et celle en ligne intéressent à la fois Vietnamiens et Français.

    L’ENA a accordé à la partie vietnamienne, chaque année, deux bourses de formation de long cycle, destinés aux jeunes fonctionnaires prometteurs, dont l’AAP du Vietnam prendra en charge du recrutement préliminaire. En outre, elle accueillera des cadres et hauts fonctionnaires vietnamiens qui effectuent des visites d’études pour mieux connaître les expériences françaises dans la gestion de l’administration publique. Elle enverra également des formateurs au Vietnam pour donner des cours de perfectionnement en faveur de leurs collègues vietnamiens, sans oublier de profiter des cours de formation à distance.

    Quant à eux, les IRA de Bastia et de Lille se sont engagés d’accueillir annuellement une vingtaine d’auditeurs vietnamiens participant à la formation de longs et de courts cycles dans les domaines de gestion d’administration locale et de formation des agents publics à la base. L’IRA de Lille a également offert deux bourses de stage dans la gestion d’e-gouvernement. En outre, les formes de formations sur places, à distance ou en ligne seront valorisées et maintenues régulièrement entre l’AAP du Vietnam et ces IRA. - AVI
    Source : Vietnam News Agency (VNA)

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. [Revenus-Salaires] le Vietnam bientôt dans le camp des pays à revenus moyens à l'horizon 2010
    Par mike dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 31
    Dernier message: 04/08/2008, 11h41
  2. Coopération Vietnam-Chine dans la lutte contre la traite de femmes et d'enfants
    Par Bao Nhân dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/08/2007, 04h09
  3. VietNam dans les yeux des Viet Kieu
    Par hbnguyen dans le forum Etre Viêt Kiêu
    Réponses: 20
    Dernier message: 03/07/2007, 04h20
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 12/02/2007, 09h52

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre