Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: Les principaux sites-lieux à visiter dans le nord du Vietnam

  1. #1
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    November 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut Les principaux sites-lieux à visiter dans le nord du Vietnam

    Les principaux Sites à visiter dans le Nord du Vietnam

    Capitale de Hanoi
    De son ancien nom de Thang Long (Dragon prenant son envol), Hanoi a beaucoup de vestiges historiques et culturels millénaires. Ces vestiges sont les empreintes historiques du processus de fondation et d'édification de la nation, sont liés à des légendes de millier d'années d'histoire. Hanoi est la capitale, le centre touristique du pays.
    À voir:

    Pagodes, Temples
    Pagode au pilier unique
    Pagode Quan Su
    Pagode Tran Quoc
    Temple Quan Thanh
    Temple Ngoc Son
    Temple de la Littérature

    Sites touristiques
    Tour du drapeau de Hanoi
    Place Ba Dinh
    Maison de l'Oncle Ho
    Citadelle Co Loa


    Musées
    Musée d'histoire militair
    Musée de la Révolution
    Musée des Femmes
    Musée d'Histoire
    Musée Hô Chi Minh
    Musée d'Ethnologie
    Mausolée Hô Chi Minh


    Parcs

    Parc Thong Nhat
    Zoo Thu Le


    Sites culturelles

    Palais culturel de I'amitié
    Palais culturel des enfants
    Opéra de Hanoi


    Lacs
    Lac Hoan Kiem
    Lac de I'Ouest


    Cathédrale
    Cathédrale de Hanoi

    La ville de Hai Phong
    Située à environ 102 km à l’est de Hanoi, la ville d’Haiphong était à l’origine un petit port de pêche et une ville marchande. C’est devenu aujourd’hui un port animé et très important. Haiphong est doté d’une plage pittoresque, à environ 25 km de la ville. Quand à Do Son, c’est une station balnéaire pittoresque, bordée de cocotiers. La ville attire tous les ans des centaines de milliers de touristes. De Haiphong, on peut également s’embarquer pour une promenade en bateau dans la magnifique Bai d'Halong ou vers le parc national de Cat Ba.
    À voir:
    Station balnéaire de Do Son
    Parc national de Cat Ba
    Pagode de Du Hang
    Temple Nghe Maison communale Hang Kenh

    Île Cat Ba


    La province de Quang Ninh

    Quang Ninh est une province au Nord-est du Vietnam avec une côte de plus de 200km de longue. Quang Ninh avec la baie d'Halong, patrimoine naturel du monde et des centaines de vestiges historiques, culturels et naturels, est un grand centre touristique du Vietnam. Les touristes peuvent visiter des merveilles de la nature et se renseigner sur les traditions de la localité...
    À voir:
    Baie d'Halong
    Station balnéaire de Bai Chay
    Île de Tuan Chau
    Grotte Thien Cung
    Grotte Bo Nau
    Grotte Trinh Nu Pagode Quynh Lam
    Temple de Cua Ong Montagnes de Yen Tu
    Champ de pieux de Bach Dang
    Montagne du Poème
    Baie d'Halong

    La province de Ha Tay
    La province de Ha Tay se trouve à la porte d'entrée de Hanoi, c'est un des grands centres touristiques du pays. Elle est bien connues par les fêtes célèbres comme fête de la pagode des parfum, de Thay (maître), de Phat Tich...Ha Tay séduit également les visiteurs par son paysage où alternent des montagnes et des forêts et avec des conditions favorables de la circulation lui rendent plus attirant.
    À voir:
    Pagode Thay
    Pagode Tram Gian
    Pagode Tay Phuong
    Pagode Huong
    Citadelle de Son Tay
    Le village de Duong Lam
    Le complexe touristique de Dong Mo


    Pagode Huong

    La province de Vinh Phuc

    Vinh Phuc est une province au delta et région moyenne du Bac Bo, à 60 km de Hanoi. Vinh Phuc est favorisé par la nature avec des sites touristiques merveilleuses tels que Tam Dao, Tay Thien, Binh Son... C'est à Tam Dao où les français ont construit avant une station de villégiature et de repos.
    À voir:
    Station de villégiature Tam Dao
    Tour de Binh Son

    Tam Dao

    La province de Phu Tho
    Phu Tho est situé dans les plaines et les terres du nord, à 90 km de Hanoi. La circulation est très favorable grâce au système de voie routière, ferroviaire et fluviale. Phu Tho, berceau de la civilisation du Dai Viet avec une tradition culturelle millénaire qui est la base de la culture vietnamienne, est la capitale de premier État dans l'histoire glorieuse.
    À voir: Grotte Xuan Son
    Temple des rois Hung



    Temple des rois Hung

    La province de Bac Ninh
    La province de Bac Ninh est à 30 km du nord de Hanoi, où est le bouddhisme implanté dès les premiers siècles de l'ère chrétien. À cause de la prospère du bouddhisme sous la dynastie des Ly que un nombre de la pagode et du temple y ont été construits jusqu'à nos jours, ils deviennent les sites touristiques célèbres. C'est à laquelle que les airs populaires Quan Ho ont vus le jour, une sorte de chant traditionnel représentatif du Nord.
    À voir:
    Maison commune Dinh Bang
    Pagode But Thap
    Pagode Dau
    Pagode Phat Tich

    Pagode But Thap

    La province de Bac Giang
    Située à la région moyenne du Nord, à 50 km de Hanoi. Bac Giang favorisé par la nature, l'harmonie entre la montagne, la plaine et la forêt vierge a créé un lavis en compagnie avec les fêtes traditionnelles qui a fait Bac Giang d'être un point touristique intéressant.
    À voir:
    Secteur des vestiges Suoi Mo
    Lac Cam Son

    La province de Thai Nguyen

    La province de Thai Nguyen est située au nord-est du Vietnam, à 60 km de Hanoi . Elle possède plusieurs vestiges historiques et touristiques.
    À voir:
    Lac Nui Coc et la Grotte Phénix
    Musée de la Culture des Groupes ethniques du Vietnam

    Lac Nui Coc

    La province de Hai Duong

    La province de Hai Duong est à 58 km de Hanoi. D'une part, elle est connue comme un des berceaux de la civilisation du Vietnam, des centaines de vestiges historiques, culturels, d'autre part, c'est le sol natal des Grand-homes du pays tels que Nguyen Trai, Mac Dinh Chi, Hai Thuong Lan Ong (le célèbre médecin) et les villages qui ont le métier artisanal avec des articles raffinés...Il est possible de prendre l'autobus, la voiture, la motocycle ou la train pour y aller.
    À voir:
    Vestiges Con Son
    Temple de Kiep Bac

    Sanctuaire des cigognes
    Vestige Con Son

    La province de Hung Yen

    Hung Yen se trouve au centre du delta du Bac Bo. La province conserve néanmoins un ensemble architectural comportant 60 vestiges historiques, 100 stèles et plusieurs pagodes et temples notamment la rue de Hien, port commercial très actif au XVIIe siècle. Elle possède en outre une spécialité très réputée dans le pays: le longane de Pho Hien. Il est juteux et savoureux, à chair épaisse, à peau mince, et à petite graine. Jadis, ces longanes n'étaient réservés qu'aux rois. On trouve encore les longaniers luxuriants datant du XVIe siècle....
    À voir:
    Rue ancienne de Hien
    Temple Chu Dong Tu

    Temple Phuong Hoang
    Temple Chu Dong Tu

    La province de Thai Binh

    Thai Binh, province du delta du Fleuve Rouge, est à 109 km de Hanoi, un grenier du Nord. C'est elle qui a inventé les deux types artistiques populaires: le cheo (théatre populaire) et la marionnette sur l'eau. Elle possède également des vestiges historiques, culturels qui sont placés.
    À voir: Pagode Keo
    Village-jardin de Bach Thuan

    Pagode Keo

    La province de Ha Nam

    Ha Nam est située à 60 km de Hanoi, à la porte d'entrée du sud de la capitale. La voie routière, ferroviaire et fluviale sont tout favorables. Bien que la province Ha Nam soit petite mais elle a une culture de longue de date avec les sites touristiques célèbres tels que Nui Cam, Ngu Dong Son, pagode Ba Danh..
    À voir:
    Temple Truc et Ngu Dong Son
    Pagode Ba Danh

    Pagode Long Doi


    Ngu Dong Son

    La province de Nam Dinh
    La ville de Nam Dinh est à 90 km de Hanoi, 30 km de Ninh Binh. Une des grandes potantialités de cette province est le tourisme culturel et écologique. Un ensemble architectural de la pagode et du temple daté du XIII, XIVe siècle fait savoir qu'elle a une longue histoire glorieuse de la culture et religieuse.
    À voir: Pagode Co Le
    Pagode Pho Minh

    Parc national de Giao Thuy
    Station balnéaire de Thinh Long


    La province de Ninh Binh

    Ninh Binh est à 93km du sud de Hanoi. La province de Ninh Binh occupe une place importante dans l'histoire du Vietnam. Ce n'est pas par hasard que cette province a été choisie comme la capitale du Grand Viet au Xe siècle, sous la dynastie des Dinh. Elle est favorisée par la nature avec l'harmonie entre les montagnes et plaines, les fleuves et mer...créant un paysage pittoresque, une baie d'Halong terrestre.
    À voir:

    L'ancienne capitale de Hoa Lu
    Temples du roi Dinh Tien Hoang
    Temples du roi Le Dai Hanh Grotte de la Perle (Bich Dong)
    Grotte Tam Coc
    Cathédrale de Phat Diem
    Parc national de Cuc Phuong

    Bich Dong


    La province de Hoa Binh
    Le chef-lieu de Hoa Binh, à 74 km au sud-ouest de Hanoi, est la capitale de la province du même nom. Cette région regroupe de nombreuses ethnies montagnardes, dont les minorités Muong et Thai. On peut aller à Hoa Binh pour une excursion d’une journée en partant d’Hanoi, ou bien y faire une halte en route pour Dien Bien Phu.
    À voir:
    Centre hydraulique de Hoa Binh
    Source thermale de Kim Boi


    Village des ethnies

    La province de Son La
    A 308 km de Hanoi, Son La est le chef-lieu de la province du même nom. La région est essentiellement habitée par des ethnies montagnardes comme les Thais blancs et noirs, les Muongs et les H’mongs (Meos). Son La a autrefois servi de prison pour les Français qui y retenaient les révolutionnaires anti-colonialistes.
    À voir:
    Musée de la Province de Son La


    La province de Lai Chau

    Lai Chau, province montagneuse du nord-ouest du Vietnam, a le relief complexe pourtant le système des voies routières est assez favorable. Lai Chau où vivent plusieurs groupes ethniques minoritaires dont chaque groupe a une propre culture traditionnelle, c'est cela qui contribue à s'enrichir le trésor culturel de Lai Chau.
    À voir:
    Village Sin Ho
    Cave Tien Son
    Temple Han



    La province de Dien Bien

    Dans la plaine de Muong Thanh, Dien Bien Phu se présente vraiment comme une cuvette bornée de montagnes. Le 7 mai 1954, après 55 jours et nuits de combats acharnés, l’Armée populaire du Vietnam a triomphé contre les corps expéditionnaires des colonialistes français. Aujourd’hui, l’ancien champ de bataille a été aménagé en site touristique. Il est également possible de faire le tour des villages ethniques dans les hameaux environnants.
    À voir:
    Colline A1
    Poste de commandement du général français De Castries
    Musée de la victoire historique de Dien Bien Phu



    La province de Cao Bang
    Cao Bang où habitent des plusieurs groupes ethniques minoritaires. Ils possèdent une brillante culture traditionnelle et conservent un trésor folklorique composé de centaines de légendes, mythes, chants et récits en vers. Chaque fête présente parfaitement la propre culture de chaque ethnie.
    À voir:
    Chutes de Ban Gioc
    Site historique de Pak Bo


    Chut de Ban Gioc

    La province de Bac Kan
    Bac Kan se trouve au nord-est du Vietnam, c'est une région montagneuse et forestière avec son relief accidenté, d'accès dificile. Pourtant, Bac Kan possède une potentialité prometteure du tourisme écologique et culturel fort de fêtes des groupes ethniques minoritaires.
    À voir:
    Lac Ba Be ATK - Zone de sécurité absolue


    Lac Ba Be

    La province de Lang Son

    Lang Son est une province frontière limitée au nord par la Chine. Elle garde non seulement une place importante de l'écononie, de la politique mais encore de la stratégie du développement du tourisme.
    À voir:
    Grotte de Tam Thanh
    Le mont Mau
    Défilé de Chi Lang


    Chi Lang

    La province de Lao Cai
    Lao Cai est l’une des provinces principales donnant sur le Fleuve Rouge (Song Hong). Elle est située dans les montagnes Hoang Lien, dont le pic le plus haut est le mont Fansipan (3 143 m. Le chef-lieu de Sapa est également situé sur les flancs des montagnes Hoang Lien, près de Lao Cai.
    À voir:
    Le champ de pierres antiques de Sapa
    Fansipan


    Pont May

    La province de Yen Bai
    La province de Yen Bai se trouve à la région montagneuse du nord-ouest. Elle est le noeud de transport routier entre les deux régions nord-est et nord-ouest. Les sites célèbres de Yen Bai conservent encore les paysages pittoresques initiales, l'environnement écologique n'est pas plus dégradé... Yen Bai c'est une destination idéale pour les voyages verts.
    À voir:
    Lac Thac Ba



    La province de Tuyen Quang

    Tuyen Quang est le berceau de la révolution du Vietnam, ce sont le temple Hong Thai, la chaumière où l'oncle Hô est habité du mois de juin à l'août en 1945 pour préparer la grande insurrection. C'est des bonnes conditions pour développer le tourisme historique, en outre, le tourisme écologique est aussi une autre position de force de cette province.
    À voir:
    Site historique Tan Trao

    Banian Tan Trao

    La province de Ha Giang
    Ha Giang est la province qui se trouve à la plus haute latitude du nord où l'on peut voire des montagnes les plus hautes du Vietnam, des forêts primitives qui est l'abrite des espèces animales et botaniques précieuses.
    À voir:
    Le haut - plateau Dong Van
    Résidence de la famille Vuong
    Marché de l'amour de Khau Vai

    Source : vietnamtourism.com

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    November 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut Principaux lieux à visiter au Nord-est du Vietnam

    Les Principaux lieux à visiter au Nord-est du Vietnam

    • Lang Son
    62 300 habitants • altitude : 270 m

    Lang Son est le chef-lieu de la province homonyme. La région est principalement habitée par les minorités Dzao, Tho, Nung, Man qui ont conservé leur mode de vie traditionnel. La ville qui s’étire le long de la rivière Ky Cung, et a de tous temps servi de point de passage et d'échanges commerciaux avec la Chine. En partie détruite lors de l’invasion chinoise, elle est aujourd’hui redevenue prospère, avec le boom des relations commerciales avec la Chine. La rive nord abrite les principales infrastructures touristiques. Dans les alentours, les montagnes abritent de belles grottes.

    Les grottes de Tam Thanh et de Nhi Thanh

    Le système des trois grottes de Tam Thanh, dont la plus célèbre est celle de Tam Thanh elle-même, est accessible par une volée d’une trentaine de marches taillées dans le flanc de la montagne, sous un épais couvert végétal. Un poème composé par le poète Ngo Thi Si (1726-1780) est gravé dans la paroi. Cette ode à la nature, chante les frémissements du ruisseau s’écoulant entre les roches.

    La grotte de Tam Thanh est connue pour son "étang sans fond". Elle est éclairée grâce à un orifice naturel qui plonge sur un panorama de rizières. A l’intérieur de la cavité, siège la pagode de Tam Thanh construite sous la dynastie des Lê postérieur, avec ses multiples statues du Bouddha. Celle de A Di Da, sculptée à même la roche, est particulièrement reconnaissable avec sa hauteur de 2 m. Au loin, on devine le rocher de la “Dame qui attend son mari”. Celle de Nhi Thanh présente d'ex*traordinaires stalactites et stalagmites. La Ngoc Tuyen coule à travers la grotte, lui conférant un charme supplémentaire.

    Le défilé de Chi Lang

    Le défilé de Chi Lang se situe dans la province de Lang Son, à une soixantaine de kilomètres de la frontière sino-vietnamienne, au cœur d’une vallée ceinte de montagnes. Aux deux extrémités, deux barrières bloquent l’entrée du défilé. La barrière nord est dénommée Quy mon quan, "la barrière monstre", depuis que elle fut reversée par les Chinois pénétrant au Vietnam. Celle au Sud s'appelle Ngo the, "la barrière du serment". Toutes deux furent construites jadis par les Vietnamiens pour empêcher les envahisseurs de s’infiltrer. En 981, le roi Lê Hoan défit les troupes chinoises Sung dans la région, puis en 1076, ce fut au tour du prince Than Canh Phuc de de faire ployer trois cent mille hommes sungs. Au même lieu, en 1285, les Trân bloquait l’invasion yuans mongols, et en 1427, l'armée de Lam Son défaisait 100 mille Mings.

    Le marché de Ky Lua

    Le marché de Ky Lua au centre-ville de Lang Son, est depuis des siècles la principale place d’échanges commerciaux de la région, mais également un lieu d’échanges culturels entre minorités ethniques. On y rencontre des membres des ethnies Tay, Dao et Nung.

    • Cao Bang
    45 500 habitants • altitude : 300 m

    Bang, capitale de la province du même nom, est une petite ville à 300 m d’altitude au climat clément. Cette province septentrionale frontalière de Chine est habitée de neuf groupes ethniques dont les Tay, les Nung, les Dao et les H’mong. Outre les sites historiques liés à la révolution d'août 1945, la région de Cao Bang présente plusieurs attraits touristiques : le lac Thang Then et les chutes d’eau de Ban Gioc.

    Les chutes des Ban Gioc

    Marquant la frontière avec la Chine, Thac Ban Gioc constituent les plus spectaculaires chutes d’eau du pays. Etirées sur 300 m de large avec un dénivelé de 53 m, elles s’étagent sur trois niveaux. Elles sont alimentées par les eaux du Quay Son au débit très variable selon les saisons. Le débit maximum est généralement observé en été.

    Les eaux s’y effondrent en lourds grondements audibles à des kilomètres, donnant naissant à un halo brumeux qui habille toute la hauteur de la falaise. Cette importante concentration d’eau dans l’air a la vertu de rafraîchir les environs. Dans une nature triomphante, les colons français avaient entamé l’installation d’une station thermale aménagée de chalets le long de la rivière. On venait s’y revigorer, pêcher et chasser le cerf.

    Si du côté chinois les infrastructures touris*tiques se sont beaucoup dévelop*pées, le versant vietnamien est préservé dans son environnement originel.

    Grottes de Nguom Ngao

    L'entrée prin*cipale des grottes se situe à 2 km des chutes. On peut y accéder par deux entrées, mais l’essentiel des visiteurs entrent par l’une pour ressortir par l’autre. Les galeries mesurent près de 3 km de long, et l'une d’elle débouche à quelques pas des chutes, où se situe une entrée dite "secrète".


    Hang Pac Bo

    Pac Bo, la source en dialecte Tay, se trouve dans la commune de Truong Ha une soixantaine de kilomètres de Cao Bang et à trois de la frontière chinoise, à l’intersection des rivières T’rung et Mang. Le site abrite la grotte de Coc Bo, où se réfugia Hô Chi Minh en 1941, à son retour d’un voyage long de 30 ans à travers le monde entier. Pendant près de quatre ans, il vécut dans cette grotte. Ho Chi Minh baptisa le ruisseau qui coulait devant sa grotte "le Lénine" et un mont voisin "le pic Karl Marx". A un kilomètre environ de la grotte de Coc Bo, on trouve le baraquement de Khuoi Nam, où Hô Chi Minh présida en mai 1941, le 8e Plénum du Comité Central du Parti communiste vietnamien.

    Lac Thang Hen

    A une vingtaine de kilomètres de Cao Bang, le lac Thang Then a des allures de baie d’Halong miniature avec ses 36 petits lacs, en particulier à la saison des pluies. Le reste de l’année, les petits lacs sont à sec à l’exception du lac principal de Thang Then. Apparaît alors la bouche d’une grotte que l'on peut visiter en barque.

    La légende raconte qu’il était une fois Chang Sung, un beau et intelligent jeune homme adoré de sa mère, qui avait décidé que son fils serait mandarin, et épouserait une belle jeune fille. Après des études brillantes, Chang Sung fut reçu au concours de mandarinat. Une missive officielle lui noti*fia la bonne nouvelle, lui ordonnant de se rendre au Palais royal une semaine plus tard. La mère passa alors à la deuxième étape de son plan, et arrangea en toute hâte un mariage avec Biooc Luong (Fleur jaune), une superbe jeune fille. Chang Sung, éperdu de bonheur, en oublia presque son rendez-vous royal, pour ne s'en rappeler que la veille. Ne voulant risquer de décevoir sa mère, iI fit appel aux forces des ténèbres pour l’aider à rejoindre à temps le Palais royal, grâce à une volée de bonds gigantesques. Malheureusement, malhabile est désorienté, il se blessa, créant à chacun de ses pas, un nouveau petit cratère. Le dernier bond le déposa au sommet du col Ma Phuc, où il mourut épuisé avant de se pétrifier. A la saison des pluies, les 36 cratères se remplirent d'eau donnant naissance aux 36 lacs de Thang Hen…

    Marché de Narang

    Dans la province de Cao Bang, principalement peuplée de Tay, puis de Nung, H’mong, Dzao, Kinh et Lolo, le marché de Narang fait partie des plus beaux marchés provinciaux.

    Village Phuc Sen

    Les artisans du village sont spécialisés dans la forge traditionnelle. Le village se situe sur la route en direction des chutes de Ban.

    • Den Kiep Bac
    Situé dans la commune de Hung Dao, le temple de Kiep Bac fut érigé au début du XIVe siècle en l’honneur du général Tran Hung Dao, qui repoussa 300 000 envahisseurs mongols dans les années 1280. Il se situe à l'emplacement supposé de la mort du général, et renferme la sépulture de sa fille, Quyen Thanh, laquelle avait épousé Tran Nhat Ton, fonda*teur de la secte bouddhique Truc Lam.

    Le temple abrite 7 statues en bronze, dont celles de Tran Hung Dao, de sa femme et de ses deux filles, ainsi que quatre tablettes dédiées à 4 de ses fils. Le temple repose dans une jolie vallée ceinte de montagnes, où Tran Hung Dao, qui dirigea la résistance contre les Yuan, établit son quartier général au XIIIe siècle.

    La Fête du temple se tient chaque année le jour anniversaire de la mort de Tran Hung Dao, du 18e au 20e jour du 8e mois lunaire.
    • Baie de Bai Tu Long
    Le plateau de calcaire immergé qui a donné naissance aux îles spectaculaires de la baie d’Along se prolonge vers le nord-est jusqu'à la frontière chinoise, sur près de 100 km. La région contiguë à la baie d'Along s'appelle la baie de Bai Tu Long.

    Ile de Van Don

    A un cinquantaine de kilomètre de la ville d’Ha Long, l'archipel de Van Don composé d’environ 600 îlots, fut le premier port commercial du Vietnam au Xie et XIIe siècles, sous les dynasties des Ly et Tran. Aujourd’hui on connaît davantage l'archipel de Van Don pour l’extraordinaire richesse de ses fonds marins, où vivent des milliers d’espèces de poissons, crustacés… Également appelée Cam Pha, cette île est la plus grande et la plus développée de l'ar*chipel. Cai Rong est la ville principale de l'île.

    Île de Quan Lan

    Cette île possède une magnifique plage de sable blanc longue de 1 km. Du 16e au 18e jour du mois lunaire, la fête des barques Hoi Cheo Boi attire des milliers de spectateurs. C’est le plus grand événement de la baie.

    Ile Van Hai

    La découverte d'antiques tombes chinoises indique un riche passé de commerce mari*time. L'île compte de belles plages.

    Ile de Ban Sen

    Également appelée Tra Ban, cette île est la plus proche de Van Don et d'un accès facile.

    Ile de Thanh Lan

    Cette île vallonnée atteint 190 m à son point culminant. Les résidents cultivent du riz et des légumes sur les quelques terrains plats.

    Ile de Co To

    Située au nord-est, Co To est l'île habitée la plus éloignée du continent. Elle com*prend plusieurs collines, dont la plus haute s'élève à 170 m. Le littoral se compose essen*tiellement de falaises et de gros rochers, mais s'agrémente d'au moins une jolie plage de sable.

    La montagne du Poème (Nui Bai Tho)

    La montagne du Poème, qui culmine à 106 m au dessus du niveau de la med, est une immense falaise calcaire s’étirant le long la côte. Depuis la mer, ont aperçoit, gravé dans son flan, un immense poème. Son origine remonte en 1468, quand le roi Le Thanh Tong ému par la beauté des paysages, composa un poème et l’y fit grave

    • Parc national de Ba Be
    Altitude : 145 m

    Le parc national de Ba Be avec ses trois lacs Pelam, Pelu et Peleng, est situé dans la province de Bac Can, à environ de 230 km de Hanoi. La région est un enchantement de la nature sauvage, riche de chutes d'eau, de rivières et de lacs, de vallées percées de grottes. Perchés à 145 m au dessus du niveau de la mer, les lacs de Ba Be couvrent une superficie des 500 hectares, ce qui les range parmi les plus grands lacs du Vietnam. Le domaine a été classé parc naturel en 1978. Cette région magni*fique est peuplée par la minorité Tay, qui vit dans des maisons sur pilotis.

    Outre l’élément minéral, le couvert végétal est également d’une grande richesse, avec une grande variété d’arbres dont plusieurs essences rares. Plus de 400 espèces connues de plantes y ont été recensées. Le gou*vernement alloue des subventions aux vil*lageois pour qu'ils n'abattent pas les arbres. La faune rassemble des sangliers, des ours, des panthères, des singes et des oiseaux. Leur chasse est interdite, et la pêche est uniquement autori*sée aux villageois. Parmi les attraits du site, on peut citer les chutes Dau Dang, la caverne Puong et l'étang Tien. La température moyenne est de 22oC.

    Cette région est entourée de montagnes abruptes culminant à 1 554 m. Ba Be, les trois baies, en vietnamien, se compose de trois lacs communicants et s’étirant sur plus de 5 km. On y a relevé 50 espèces de poissons d'eau douce.

    Deux des lacs sont séparés par une étendue d'eau large de 100 m, la Be Kam, elle-même délimitée par deux parois de roche crayeuse. La Nang est navigable sur 23 km, entre un point situé à 4 km au-dessus de Cho Ra et les Thac Dau Dang (chutes de Dau Dang), une série d'impressionnantes cascades coincées entre des murailles rocheuses.

    On peut y visiter Hang Puong, la grotte de Puong, qui perce la montagne sur une longueur de 300 m, et les chutes de Dao Dang constituées d'une série de rapides.

    La légende de l'île de la Veuve

    Un petit îlot au milieu des lacs de Ba Be est entouré de légendes. Selon les Tay, les lacs ont submergé d’anciennes terres cultivées, au milieu desquelles se trouvait le village de Nam Mau. Un jour, les villageois capturèrent un buffle errant. La bête dépecée, ils se partagèrent la viande, oubliant une vieille veuve. Ce qu’ignoraient les villageois, c’est que buffle avait un propriétaire, le fantôme de la rivière, qui se présenta au village déguisé en mendiant. Affamé, il sollicita la charité, mais n’obtint rien des villageois trop occupés à festoyer. Seule la vieille veuve fit montre de générosité. Elle lui donna à manger, et lui offrit le gîte pour la nuit. Dans la soirée, le mendiant lui demanda d’épandre une poignée de riz tout autour de sa masure. Et la pluie se mit à tomber, avec une violence inhabituelle, noyant la vallée. Les villageois périrent sous les eaux, tandis que les torrents emportaient tout. Une seule maison résista, celle de la veuve, sur l’îlot Po Gia Mai, l'île de la Veuve.

    Les vestiges Suoi Mo

    A une quarantaine de kilomètres de Bac Giang, le site des temples de Suoi Mo dédiés de la Princesse Que My Nuong, fille du seizième roi Hung, englobe le temple Ha, le temple Trung et le temple Thuong. Un petit chemin le long du ruisseau mène du premier au dernier temple.

    La grotte et le ruisseau des Fées

    La grotte et le ruisseau des Fées, où selon la légende les fées venaient se baigner pour la fête du Têt, sont éloignés de deux kilomètres du chef-lieu de Ha Giang. Aujourd’hui, les habitants des alentours viennent pour y puiser de l’eau ou prier.

    Tour de Binh Son

    La tour de Binh Son est érigée non loin de la pagode Vinh Khanh à Binh Son, dans la province de Vinh Phuc. Cette structure évidée assise sur une plateforme carrée, a été édifiée sous les dynasties Ly-Tran. Ses onze étages dont le toit de chacun est recourbé, atteignent une hauteur de 16 mètres au total. Après avoir résisté à un glissement de terrain, la tour demeurée intacte a été restaurée en 1972. Les fondations ont néanmoins été surélevées pour des raisons techniques. On peut encore aujourd’hui en consulter les plans originaux.

    • Mong Cai
    48 100 habitants

    Situé à l'extrémité nord-est du Vietnam, à la frontière avec la Chine, Mong Cai fait partie des postes-frontières terrestres offi*ciels du Vietnam. La ville, essentiellement tournée vers le commerce avec la Chine, ne présente pas d’attrait touristique particulier.

    Si la zone de libre-échange de Mong Cai connaît depuis plusieurs années un important essor, la frontière était hermétique jusqu’en 1990, suite à l’invasion chinoise de février 1979. Les troupes chinoises se retirèrent après 17 jours, avec de pertes estimées à 20 000 combattants. Aujourd’hui, les deux pays partagent des relations de bon voisinage. La bonne santé du commerce autour de la frontière en témoigne.

    Plage de Tra Co

    A quelques kilomètres de Mong Cai, la plage de Tra Co s’étire sur 17 km de sable blanc, à deux pas de la frontière de la Chine. La côte est bordée de dunes de sable et de villages vivant de la pêche et de l'agriculture. De grands arbres longent la plage et protègent les villageois du vent et du sable. La température moyenne à Tra Co est 23°C même si elle se situe souvent sous 20°C entre les mois de mars à décembre. Les mois les plus chauds de l'année sont juin et juillet avec une température de 26 à 28°C.

    Source : voyage-au-vietnam.com

  4. #3
    Avatar de NoiVongTayLon
    Date d'inscription
    May 2007
    Localisation
    France/Paris
    Messages
    4 414

    Par défaut

    Merci Mike
    ça fait rêver...
    NVTL
    Một cây làm chẳng nên non, ba cây chụm lại nên hòn núi cao : Nối Vòng Tay Lớn



  5. #4
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    November 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut

    allez d'autres :
    j'essaierai d'ajouter des photos pour agrémenter tout cela..
    • Thai Nguyen
    171 400 habitants • altitude : 300 m

    La ville ne présente pas d’attrait particulier. Par contre, plusieurs sites des alentours méritent un détour.

    Bao Tang Van Hoa Cac Dan Toc

    Ce musée des Cultures des Ethnies vietna*miennes est un des plus grands musées qui soient consacrés aux cultures ethniques du Vietnam. Installé dans un vaste bâtiment, le musée propose des expositions sur les 54 ethnies qui peuplent le pays. Il conserve près de quatre milliers d’archives et de documents, films et photos, ainsi qu’une collection d'outils agraires, de chasse, des vêtements, d’instruments de musique, etc. Le musée comprend différentes sections : la section des groupes linguistiques Viet - Muong riche de 500 pièces ; la section des groupes linguistiques des Tay - Thai ; et la section des groupes linguistiques des H'Mong – Dao.

    Grotte de Phuong Hoang

    Ce site naturel national, avec son écrin de grottes, de chutes et de ruisseaux, se situe à une quarantaine de kilomètres de Thai Nguyen sur le territoire de la commune de Phu Thuong. Avec ses quatre salles principales, la grotte du Phé*nix, est l'une des plus larges au nord du pays. Deux sont éclairées par le soleil lorsqu'il se trouve à un certain angle, grâce à des orifices naturels où s’infiltre la lumière. Dans un décor de stalactites merveilleuses, se dresse au milieu de la salle, un rocher aux allures de phœnix aux ailes déployées. Les lieux sont également chargés d’histoire. Fuyant la terreur semée par les colonialistes français, l’Unité 2 de l’Armée de libération, ainsi que 373 familles de la commune, vinrent s’y réfugier en 1944. La grotte Phuong Hoang se transforma alors en une véritable forteresse. Non loin, repose la grotte Mo Ga, d’où s’écoule un ruisseau à travers l’entrée. Le paysage est là encore charmant : petites cascades, roches en gradins et petits réservoirs naturels d’eau douce.

    Réservoir de Nui Coc

    A une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Thai Nguyen, le réservoir de Nui Coc accueille nombre de citadins de Hanoi les week-ends d'été.

    Tan Trao

    Tan Trao, une ancienne base de résistance d’avant 1945, se trouve dans une petite vallée de la province de Tuyen Quang, au cœur de la jungle. Historiquement, elle fut également la capitale temporaire de la région indépendante, où étaient organisées les réunions du parti communiste vietnamien. Le 13 août 1945, la conférence nationale y adoptait la stratégie révolutionnaire, puis le 16, la ligue d'indépendance du Vietnam approuvait les dix lignes directrices. L'armée de la ligue d'indépendance était fondée le même jour. Le Président Hô Chi Minh habita la région durant cette période, avant de revenir à Hanoi.

    Maison communale de Tan Trao

    La maison communale est dédiée aux génies des eaux et de la montagne du village de Tan Lap. Edifiée sur pilotis en 1923, elle se divise en trois travées couvertes d’un parquet de bois, d’un toit en feuilles de latanier. Dans cette salle, les représentants du Congrès National réuni en conférence le 6 août 1945, approuvaient l’ordre d’insurrection générale sous la conduite du Parti Communiste d’Indochine et les dix grandes politiques du Viet Minh, prescrivait les couleurs du drapeau national rouge frappé d’une étoile d’or, adoptait l’hymne nationale de Tien Quan Ca, et enfin, désignait le Comité National de Libération vietminh dont le Président était Hô Chi Minh.

    Un autre lieu est chargé d’histoire : le banian centenaire de Tan Trao, à 500 m de la maison communale. Le 16 août 1945 au soir, l’Armée de libération du Viet Minh y célébrait le départ au combat, devant la population de Tran Trao et 60 représentants du Congrès National. Monsieur Vo Nguyen Giap y prononçait l’ordre militaire N°1, avant que l’Armée de libération ne se mette en marche pour libérer Hanoi.
    • Hai Phong
    1 667 600 habitants

    Située le bras Cuan Cam du delta du fleuve Rouge, la cité d’Haiphong est née sous la colonisation française, à l’emplacement d’un ancien village de pêcheurs. Lorsque les Français s'en emparèrent en 1874, la cité se transforme rapidement en port industriel grâce à la proximité des mines de charbon. En 1946, le bombardement des quartiers populaires provoqua le mort de milliers de civils vietnamiens, et constitua l’une des premières causes de la guerre d'Indochine. De 1965 à 1972, Haiphong subit de nouvelles attaques aériennes et navales, cette fois de la part des Américains, jusqu’à ce que son port soit miné en mai 1972, pour empêcher le ravitaillement du Nord-Vietnam.

    Haiphong est aujourd’hui le deuxième port du pays, et le deuxième centre industriel national grâce à la sidérurgie, à la construction navale, au textile... Outre sa position stratégique à quelques kilomètres du golfe du Tonkin, la ville est entourée d’une région riche en ressources naturelles : minerais de fer, de charbon, gisements calcaires… Profitant de l’essor économique de toute la région septentrionale, et de sa proximité de la Chine, le port de Haiphong a débuté son agrandissement en 2003. On recense actuellement près de 1,8 millions d’habitants à Haiphong.

    Malgré son importance portuaire, Haiphong est encore habitée d’une douce tranquillité, avec une circulation clairse*mée et de superbes bâtiments coloniaux.

    Pagode Du Hang

    La pagode Du Hang a été édifiée par un officier de la garde impériale, qui devint par la suite un moine bouddhiste, au XVIIe siècle sous la dynastie des Ly. Un clocher y fut ajouté en 1899, en même temps qu’elle fut rénovée. Elle abrite plusieurs statues typiques de la dynastie des Nguyen, et une collection de gongs de bronze.

    Maison commune de Hang Kenh

    Située à Hai Phong, la maison communale Hang Kenh a été édifiée en 1856 selon une architecture semblable à la pagode de Vinh Nghiem à Ho Chi Minh ville, avant d’être agrandie en 1905. On y trouve plusieurs objets de valeurs comme la statue de Ngo Vuong Quyen, un palanquin à huit perches, ainsi que 500 sculptures sur bois.

    Le marché Sat

    Installé sur les berges des rivières Cam et Tam Bac, le plus grand marché de Haiphong, le marché Sat, date de l’édification de la ville en 1888. Conçu selon des techniques modernes d’alors, il était divisé en vastes sections dont le sol était bétonné et ferraillé. De là provient son nom, Sat signifiant “fer” en vietnamien. L’ancienne halle fut totalement détruite en 1992, pour laisser la place à un complexe commercial de plusieurs étages, comptant pas moins de 2000 échoppes entre les premier et deuxième étages. Les trois derniers niveaux ont été aménagés de bureaux, d’un hôtel, d’un restaurant et d’une discothèque.

    Fabrique de tapisseries de Hang Kenh

    Depuis 70 ans, cette entreprise exporte ses tapisseries de laine.

    Village horticole de Dang Hai

    Les fleurs cultivées à Dang Hai, à 5 km de Haiphong, sont destinées à l'exportation.

    Plage de Do Son

    A une vingtaine de kilomètres du centre de Haiphong, la plage de Do Son bordée de cocotiers est une station balnéaire très fréquentée. Cette presqu’île à l'embouchure des rivières Lach Tray et Van Uc, qui s’étire sur 4 km, est façonnée de neuf collines, appelés les Cuu Long Son (les neuf Dragons). Do Son est réputée pour ses combats de buffles, organisés le jour anniversaire de la mort du guide d'une insurrection paysanne au XVIIIe siècle, le 10e jour du 8e mois lunaire.

    • Île de Cat Ba
    12 000 habitants

    Avec ses 354 km2, Cat Ba est la plus grande île de la baie d'Along. Elle est ornée de belles plages entre des petits villages de pêcheurs, à côté d’une ville en plein essor touristique.

    En 1986, la moitié de l'île ainsi que 90 km2 de ses eaux côtières ont été classés parc national, et plus récemment encore, réserve de la biosphère mondiale. Les différents écosystèmes que compte l’île sont donc protégés. Le parc englobe des forêts subtropicales d'arbres à feuillage persistant sur les hauteurs, des formations marécageuses au pied des collines et des mangroves côtières, ainsi que plusieurs étangs d'eau douce et des récifs coralliens. Le littoral est découpé de falaises rocheuses, agrémentées de petites criques de sable blanc. Les eaux pures du littoral sont propices aux phoques et dauphins, tortues de mer, homards, coraux, huîtres à plus de 200 espèces de poissons dont certaines rares, ainsi qu’à plusieurs centaines d’espèces de mollusques et d'arthropodes.

    Les collines calcaires, 330 m pour la plus haute, abrite de nombreux lacs, cascades et grottes, où ont été retrouvés sur une vingtaine de sites, armes et ossements humains datant de 6 à 7 millénaires.

    Parc national de Cat Ba

    Le parc national Cat Ba abrite une extraordinaire biodiversité. La faune compte 32 espèces de mammifère, dont des orignaux, macaques, sangliers, cerfs, écureuils, hérissons, et plus de 70 espèces d'oiseaux parmi les*quels le faucon ou le calao. Près de 800 espèces de plantes ont été relevées y compris des arbres tels que le bang, le goi nep, le sang le et le kim giao, et 160 plantes médici*nales.

    Outre les parcours de randonnée possibles, deux grottes du parc sont ouvertes aux visiteurs. La première a été pré*servée dans son état originel, et la seconde a servi d'hôpital clandestin pendant la guerre du Vietnam.

    Plages

    A un kilomètre du village de Cat Ba, les plages de sable blanc de Cat Co au sein de deux charmantes criques, reliées par une passerelle accrochée à la falaise et surplombant les récifs, sont un endroit idéal pour la baignade. Cat Co 2 est la moins fré*quentée, mais également la plus plaisante des deux.


    Source : voyage-au-vietnam.com



  6. #5
    Nouveau Viêt Avatar de chocolat0103
    Date d'inscription
    June 2008
    Messages
    26

    Par défaut

    Bonjour,
    Pour ceux qui restent un peu plus de temps à découvrir la capitale et ses environs:
    - Musée des Beaux-Arts(rue Nguyen Thai Hoc)
    -Musée de l'ethnologie (rue Nguyen Van Huyen)
    -village de production de soie Van Phuc, province de Ha Tay
    -village de céramique Bat Trang, Vân Canh
    -village de tissu et prêt-à-porter Ninh Hiep, Gia Lam

    Par ailleurs, quelqu'un pourrait nous renseigner sur la situation des villages de métiers non agricoles d'aujourd'hui tels que le serpent de Lê Mat, le tambour en peau de buffle de Doi Tam?
    Bonnes vacances!

  7. #6
    Nouveau Viêt Avatar de chocolat0103
    Date d'inscription
    June 2008
    Messages
    26

    Par défaut

    Musée d’Ethnographie du Vietnam
    ça vaut vraiment le détour!

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1