Page 5 sur 5 PremièrePremière ... 345
Affichage des résultats 41 à 47 sur 47

Discussion: Un investissement utile mais qui ne rapporte rien,ça existe

  1. #41
    Jeune Viêt Avatar de jamesdinh
    Date d'inscription
    mai 2008
    Messages
    244

    Par défaut

    J'en avais entendu la version vietnamienne en 93-95: comment devenir millionnaire au Vietnam? --il faut arriver milliardaire.[/quote]


    Nem Chua =

    C'est la meilleure!!! Chapeau bas!!!
    Euréka : c'est la réponse la plus précise pour ma question "Comment investir au Vietnam"
    Dernière modification par jamesdinh ; 27/09/2008 à 02h45.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #42
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Nem Chua
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 453

    Par défaut

    On pourrait tout de même imaginer instaurer une taxe type Tobin sur toutes les transactions boursières: ça demanderait des efforts, mais une telle taxe affecterait aussi les ventes à découvert et donc en protégerait relativement les titres couverts par cette taxe.

    Quand je parle d'efforts: à la base, il faut protéger les valeurs au niveau du lieu d'échange et empêcher un marché d'apparaître en-dehors de la bourse, donc les titres protégés par la taxe sont répertoriés de façon nominative et à titre privé au sein de cette bourse et l'échange de titres se fait sur la place publique et ne change que la mention du propriétaire. Ça interdit la notion de fonds financier dont on achète des parts; ça pose aussi des problèmes au niveau fiduciaire, mais probablement rien d'infranchissable.

    On pourrait imaginer alors qu'une entreprise qui fasse son IPO, voire un gouvernement qui veut protéger des titres puisse inscrire ces titres à la "zone Tobin" voire même en affecter les taxes ainsi levées à une fonction donnée.

    Ça permettrait dans un premier temps à chacun de choisir son niveau d'exposition au marché, et donc de régler la pérennité des "investissements" de ses actionnaires: pas de taxe, je suis ouvert à la spéculation; taxe: je préfère des investisseurs qui s'engagent. À terme, bien sur, il s'agirait de couvrir tous les titres pour une bourse donnée, voire de ne pas permettre d'IPO hors zone taxée. Une nouvelle prohibition, donc, avec ses gangsters, j'en parle plus bas.

    Bien sur le monde financier fera le bras de fer pour casser un pays qui lancerait cette méthode. Mais la décision appartient théoriquement au peuple et à personne d'autre, donc il y a un faible espoir.

    Et bien sur, le risque est l'émergence de fonds qui restent propriétaires des actions et organisent un marché parallèle. Nous revoilà partis dans la lutte entre les spéculateurs et les contrôleurs. Mais au moins, ce serait clair, c'est illégal. --et du coup, diront les spéculateurs, le marché parallèle serait délocalisé dans des pays qui ne respectent pas ces règles.

    L'inconvénient est de rendre la bourse Chinoise, par exemple, ou d'autres, plus actives et plus attrayantes pour l'immense majorité de l'activité purement financière, et donc d'en faire une menace accrue pour les économies concurrentes. Bien sur, cette menace, c'est le même problème que notre problème d'aoujourd'hui: un jour ça en fait une bourse forte, un autre une faible.

    L'avantage, c'est que les spéculateurs sont tenus de spéculer avec un coût (la taxe Tobin) ou dans l'illégalité.

    L'illégalité n'a jamais arrêté la drogue ni la finance, mais au moins elle en fixe des limites sur deux plans: l'acceptabilité sociale d'une part (ne plus avoir un gusse qui débarque et te dit froidement qu'il affine les méthodes pour écraser les autres lool), et le risque financier de jouer à ça: qui dit risque de contrôle dit aussi pour les joueurs d'une part un coût de courtage bien plus élevé et d'autre part risque de tout perdre sans recours si condamnation il y a.

    Ça suggère une affectation de l'argent de la taxe: la lutte contre la fraude.

    À vous lire,

    NC
    The Curse of the Were-Nem Chua

  4. #43
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Buuhoa
    Date d'inscription
    août 2007
    Messages
    4 454

    Par défaut

    Citation Envoyé par Nem Chua Voir le message
    On pourrait tout de même imaginer instaurer une taxe type Tobin sur toutes les transactions boursières: ça demanderait des efforts, mais une telle taxe affecterait aussi les ventes à découvert et donc en protégerait relativement les titres couverts par cette taxe.

    Quand je parle d'efforts: à la base, il faut protéger les valeurs au niveau du lieu d'échange et empêcher un marché d'apparaître en-dehors de la bourse, donc les titres protégés par la taxe sont répertoriés de façon nominative et à titre privé au sein de cette bourse et l'échange de titres se fait sur la place publique et ne change que la mention du propriétaire. Ça interdit la notion de fonds financier dont on achète des parts; ça pose aussi des problèmes au niveau fiduciaire, mais probablement rien d'infranchissable.

    On pourrait imaginer alors qu'une entreprise qui fasse son IPO, voire un gouvernement qui veut protéger des titres puisse inscrire ces titres à la "zone Tobin" voire même en affecter les taxes ainsi levées à une fonction donnée.

    Ça permettrait dans un premier temps à chacun de choisir son niveau d'exposition au marché, et donc de régler la pérennité des "investissements" de ses actionnaires: pas de taxe, je suis ouvert à la spéculation; taxe: je préfère des investisseurs qui s'engagent. À terme, bien sur, il s'agirait de couvrir tous les titres pour une bourse donnée, voire de ne pas permettre d'IPO hors zone taxée. Une nouvelle prohibition, donc, avec ses gangsters, j'en parle plus bas.

    Bien sur le monde financier fera le bras de fer pour casser un pays qui lancerait cette méthode. Mais la décision appartient théoriquement au peuple et à personne d'autre, donc il y a un faible espoir.

    Et bien sur, le risque est l'émergence de fonds qui restent propriétaires des actions et organisent un marché parallèle. Nous revoilà partis dans la lutte entre les spéculateurs et les contrôleurs. Mais au moins, ce serait clair, c'est illégal. --et du coup, diront les spéculateurs, le marché parallèle serait délocalisé dans des pays qui ne respectent pas ces règles.

    L'inconvénient est de rendre la bourse Chinoise, par exemple, ou d'autres, plus actives et plus attrayantes pour l'immense majorité de l'activité purement financière, et donc d'en faire une menace accrue pour les économies concurrentes. Bien sur, cette menace, c'est le même problème que notre problème d'aoujourd'hui: un jour ça en fait une bourse forte, un autre une faible.

    L'avantage, c'est que les spéculateurs sont tenus de spéculer avec un coût (la taxe Tobin) ou dans l'illégalité.

    L'illégalité n'a jamais arrêté la drogue ni la finance, mais au moins elle en fixe des limites sur deux plans: l'acceptabilité sociale d'une part (ne plus avoir un gusse qui débarque et te dit froidement qu'il affine les méthodes pour écraser les autres lool), et le risque financier de jouer à ça: qui dit risque de contrôle dit aussi pour les joueurs d'une part un coût de courtage bien plus élevé et d'autre part risque de tout perdre sans recours si condamnation il y a.

    Ça suggère une affectation de l'argent de la taxe: la lutte contre la fraude.

    À vous lire,

    NC
    Waow Nem Chua !

    J'adore les longs discours économiques sur FV, cela me permet de faire travailler mes méninges ! Ce que tu écris se rapproche beaucoup de ce que je pense et que je sais pas formuler aussi bien !

    à vous qui participez à des discussions de ce genre : même si je n'interviens pas (voir plus haut) je vous lis avec attention !
    "Il est plus urgent de vivre que de compter !" Françoise SAGAN
    On n'est riche que de ses amis.

  5. #44
    Avatar de NoiVongTayLon
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    France/Paris
    Messages
    4 414

    Par défaut

    Citation Envoyé par Nem Chua Voir le message
    On pourrait tout de même imaginer instaurer une taxe type Tobin sur toutes les transactions boursières: ça demanderait des efforts, mais une telle taxe affecterait aussi les ventes à découvert et donc en protégerait relativement les titres couverts par cette taxe.

    Quand je parle d'efforts: à la base, il faut protéger les valeurs au niveau du lieu d'échange et empêcher un marché d'apparaître en-dehors de la bourse, donc les titres protégés par la taxe sont répertoriés de façon nominative et à titre privé au sein de cette bourse et l'échange de titres se fait sur la place publique et ne change que la mention du propriétaire. Ça interdit la notion de fonds financier dont on achète des parts; ça pose aussi des problèmes au niveau fiduciaire, mais probablement rien d'infranchissable.

    On pourrait imaginer alors qu'une entreprise qui fasse son IPO, voire un gouvernement qui veut protéger des titres puisse inscrire ces titres à la "zone Tobin" voire même en affecter les taxes ainsi levées à une fonction donnée.

    Ça permettrait dans un premier temps à chacun de choisir son niveau d'exposition au marché, et donc de régler la pérennité des "investissements" de ses actionnaires: pas de taxe, je suis ouvert à la spéculation; taxe: je préfère des investisseurs qui s'engagent. À terme, bien sur, il s'agirait de couvrir tous les titres pour une bourse donnée, voire de ne pas permettre d'IPO hors zone taxée. Une nouvelle prohibition, donc, avec ses gangsters, j'en parle plus bas.

    Bien sur le monde financier fera le bras de fer pour casser un pays qui lancerait cette méthode. Mais la décision appartient théoriquement au peuple et à personne d'autre, donc il y a un faible espoir.

    Et bien sur, le risque est l'émergence de fonds qui restent propriétaires des actions et organisent un marché parallèle. Nous revoilà partis dans la lutte entre les spéculateurs et les contrôleurs. Mais au moins, ce serait clair, c'est illégal. --et du coup, diront les spéculateurs, le marché parallèle serait délocalisé dans des pays qui ne respectent pas ces règles.

    L'inconvénient est de rendre la bourse Chinoise, par exemple, ou d'autres, plus actives et plus attrayantes pour l'immense majorité de l'activité purement financière, et donc d'en faire une menace accrue pour les économies concurrentes. Bien sur, cette menace, c'est le même problème que notre problème d'aoujourd'hui: un jour ça en fait une bourse forte, un autre une faible.

    L'avantage, c'est que les spéculateurs sont tenus de spéculer avec un coût (la taxe Tobin) ou dans l'illégalité.

    L'illégalité n'a jamais arrêté la drogue ni la finance, mais au moins elle en fixe des limites sur deux plans: l'acceptabilité sociale d'une part (ne plus avoir un gusse qui débarque et te dit froidement qu'il affine les méthodes pour écraser les autres lool), et le risque financier de jouer à ça: qui dit risque de contrôle dit aussi pour les joueurs d'une part un coût de courtage bien plus élevé et d'autre part risque de tout perdre sans recours si condamnation il y a.

    Ça suggère une affectation de l'argent de la taxe: la lutte contre la fraude.

    À vous lire,

    NC
    Bonjour NC

    Bien que la taxe Tobin consiste en une taxation des transactions monétaires internationales afin de désinciter à la spéculation, cependant cette taxe est faible et les spéculateurs acceptent facilement de la payer vu la volatilité des marchés pendant la période de crise.

    On avait réussi à supprimer le "Réméré" à l'époque, pourquoi ne pas supprimer aussi la VAD, au lieu de la suspendre provisoirement ?

    Il faut dire aussi que si la VAD existe encore, c'est grâce aux banques qui ont effectué des prêts/emprunts de titres sur les marchés pour faciliter les tâches des Vadeurs.

    Cependant, la VAD n'est qu'un instrument plutôt réservé pour les particuliers ou des petits boursicoteurs, les "Pros" en ont d'autres avec des effets de levier beaucoup plus importants pour tirer à la hausse ou à la baisse des valeurs côtées...

    Les marchés à ce jour ne sont plus comme ceux il y a 20 ans, pour toucher les grosses primes, les gérants, traders, courtiers, brookers... n'hésitent pas à faire n'importe quoi pour faire passer des transactions hasardeuses et frauduleuses...

    Mais il n'est pas encore trop tard pour freiner voire réduire ces effets pervers, nuisant à la santé des entreprises côtées...

    Ce cera un long combat difficile pour les gouvernements des pays du monde.

    A suivre...

    NVTL
    Một cây làm chẳng nên non, ba cây chụm lại nên hòn núi cao : Nối Vòng Tay Lớn



  6. #45
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 417

    Par défaut

    Citation Envoyé par Buuhoa Voir le message
    Waow Nem Chua !

    J'adore les longs discours économiques sur FV, cela me permet de faire travailler mes méninges ! Ce que tu écris se rapproche beaucoup de ce que je pense et que je sais pas formuler aussi bien !

    à vous qui participez à des discussions de ce genre : même si je n'interviens pas (voir plus haut) je vous lis avec attention !
    Salut Buuhoa,
    Je suis comme toi.
    Une initiation sur "l'économie" faite par nos spécialistes de FV, qui plus est intelligible, c'est toujours un peu plus pour sortir de l'ignorance.
    Merci à eux.

  7. #46
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de claudio
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Alpes Maritimes
    Messages
    746

    Par défaut

    Le probleme c'est qu un seul gouvernement ne peut rien faire seul, il faudrait que tous s'entendent..mission impossible.
    Et entre un placement ethique et un autre pourri qui rapporte plus, devinez lequel va avoir la preference des marches..:-)
    On a vu que la notion de developement long terme a ete remisee au placard .
    Et si le cours de l'action etait simplement base sur des faits? Au lieu de laisser certains interpreter n'importe quel signe ou chiffre...
    Du factuel, si l'entreprise fait plus de benef ou decroches des part de marches, ok l'action monte.
    Il me semble que c'est desormais totalement decorrele de la realite .Le probleme c'est que des milliers d'emplis sont sacrifies a cause de jeunes cons, osons le dire..
    a plus
    Peintures lacquées du Vietnam sur www.galerie-xc.fr

  8. #47
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Nem Chua
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 453

    Par défaut

    Salut NVTL,

    Oui, la taxe Tobin telle qu'elle avait été proposée (et à ce jour quasiment pas appliquée) était uniquement sur les marchés financiers. Elle était effectivement d'un taux faible, de l'ordre du quart de pourcent, pour être transparente pour les investisseurs, les vrais, qui ont du change pour mettre des moyens pour un certain temps dans un projet.

    Ça n'est pas censé changer les tendances ni empêcher le marché de faire son travail, mais simplement de lui donner un coût, faible donc pour les investisseurs, mais élevé pour tous ceux qui spéculent, et qui échangent donc les mêmes valeurs beaucoup plus souvent. Quatre opérations de change par jour et voilà 1% de perdu, 8 et voilà 2%.

    On peut par contre tout-à-fait appliquer ces règles à d'autres transactions que simplement monétaires, et avec des taux plus élevés. Je proposais ci-dessus une application aux achats/ventes d'actions. On peut aussi mettre une barrière dans un seul sens: c'est par exemple une taxe à la vente de l'action et non pas à l'achat, ce qui permettrait de rendre nul le coût de l'investissement mais de rendre coûteux le désinvestissement.

    Citation Envoyé par claudio Voir le message
    Le probleme c'est qu un seul gouvernement ne peut rien faire seul, il faudrait que tous s'entendent..mission impossible.
    Oui, au moins sur le court terme, il est probable que l'attrait magnétique des financiers pour les liquidités (vive le zapping!) pousse tous les joueurs vers les pays ou vers les bourses qui ne régulent pas.

    Sur le moyen terme, ça pourrait créer un marché de qualité (en termes de nature et objectifs des investisseurs), et ce y-compris dans les pays qui accueillent la pègre de la finance. Après tout, si on fait ça, c'est pour générer de la stabilité, et tout le monde pourrait en bénéficier. En offrant des positions de repli moins sensibles aux fluctuations instantanées du marché, une bourse protégée par une taxe type Tobin pourrait en fait être assez efficace. (un gusse qui se replie sur des actions taxées à la vente a moins de chance de les revendre tout de suite).

    Citation Envoyé par claudio Voir le message
    Et entre un placement ethique et un autre pourri qui rapporte plus, devinez lequel va avoir la preference des marches..:-)
    On a vu que la notion de developement long terme a ete remisee au placard .
    Oui parce que tout le monde cherche à offrir la plus grande liquidité. Cela dit, une taxe à la vente d'actions (des actions voulues protégées par cette taxe) de réduit pas la liquidité de l'action: elle impose simplement un coût à la vente, ce qui réduit les échanges "browniens", ceux qui ne servent à rien, qui font simplement gratter des chouïa de % et qui met tout le monde à cran.

    Citation Envoyé par claudio Voir le message
    Et si le cours de l'action etait simplement base sur des faits? Au lieu de laisser certains interpreter n'importe quel signe ou chiffre...
    Du factuel, si l'entreprise fait plus de benef ou decroches des part de marches, ok l'action monte.
    Il me semble que c'est desormais totalement decorrele de la realite .Le probleme c'est que des milliers d'emplis sont sacrifies a cause de jeunes cons, osons le dire..
    a plus
    Tu as raison, et c'est le principe originel des actions. On n'y voit plus grand-chose aujourd'hui.

    Une des rares fois où Mitterrand avait élevé la voix dans une interview, c'était dans les années 80 parce qu'un interviewer faisait référence à ce que pensaient les analystes de marché (financier). Il avait sauté en l'air et les avaient tous mis dans un même sac: "ils n'y connaissent rien!". De la part d'un vieux politique onctueux, c'était une marque de colère intense.
    Dernière modification par Nem Chua ; 28/09/2008 à 13h33.
    The Curse of the Were-Nem Chua

Page 5 sur 5 PremièrePremière ... 345

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre