Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 12

Discussion: S'orienter à Hô Chi Minh

  1. #1
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de BenP
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Orléans
    Messages
    2 772

    Par défaut S'orienter à Hô Chi Minh

    Lorsque l’on débarque dans une grande ville comme Hô Chi Minh, qu’on ne parle pas le vietnamien (même si on maîtrise l’anglais, honnêtement, cela ne sert pas à grand-chose…), et qu’on n’a pas l’habitude de se déplacer… on peut se sentir légèrement perdu si on nous demande d’aller à un rendez-vous au 345/23/E6 Nguyên Hô - Quân 3 - P 14 - TP Hô Chi Minh… (adresse fictive servant simplement d’exemple).

    Les rues peuvent se regrouper en deux types : les avenues et les ruelles. Les secondes sont évidemment les plus nombreuses. Si les avenues sont très larges et comparables à ce qu’on trouve en occident, les ruelles, elles, sont très petites (parfois juste assez larges pour laisser passer une moto).
    Hô Chi Minh est une gigantesque toile d’araignée. Il est facile de s’y perdre.

    Je me souviens que, mes premiers jours, j’essayais de m’orienter en fonction des points cardinaux. Erreur. Il faut vraiment se baser sur les rues, et quelques points de repères facilement repérables (en général : un restaurant connu, une grande banque, une tour au nom facilement compréhensible…).

    La circulation ne facilite pas la tâche. Et c’est pourquoi beaucoup prennent un guide.
    Si vous préférez partir vous-mêmes à l’aventure, ou si vous n’avez pas de guide du tout, alors je vous propose cette petite aide pour éviter de vous retrouver au fond de Trifouilly-les-Nguyen…

    Votre faculté d’adaptation dépendra beaucoup de la durée de votre séjour. C’est le point 1. Si vous ne restez qu’une semaine, vous ne retiendrez rien du nom des rues, et il ne faut pas vous en vouloir si vous vous perdez tout le temps…
    Si vous restez plusieurs mois au moins, alors cela va commencer à entrer.

    Pour ma part, je pense qu’il y a certaines choses à savoir. Ma technique à moi consiste simplement à retenir le nom et la localisation des grandes avenues. Ne vous embêtez même pas à retenir le nom des ruelles. Il faut savoir qu’une ruelle sera, dans 90% des cas, adjacente à une avenue. Donc, si vous trouvez l’avenue, il ne vous restera plus beaucoup d’efforts à fournir pour dénicher votre point de destination.

    Les avenues sont malheureusement souvent très longues. Certaines traversent plusieurs quartiers… Mais je crois qu’il est temps de vous expliquer d’abord comment se composent les adresses…

    Reprenons notre exemple : 345/23/E6 Nguyên Hô - Quân 3 - P 14 - TP Hô Chi Minh.

    « TP Hô Chi Minh » veut tout simplement dire « Thanh Pho Hô Chi Minh » (la ville d’Hô Chi Minh en français). C’est la vile où vous êtes… Jusque là, tout va bien (mine de rien, faites attention : il arrive de sortir de la ville sans faire attention ! C’est ce qui m’est arrivé une fois, alors que je m’étais trompé de bus…).

    La ville se décompose en quartiers. C’est ce qui correspond au « Quân 3 » dans l’adresse. Ici, nous sommes donc dans le quartier 3 d’Hô Chi Minh. C’est essentiellement grâce à ce découpage qu’on s’y retrouve, dans la ville. Lorsque vous demandez votre chemin, commencez par préciser le quartier…

    Ces quartiers e décomposent eux-mêmes en zones, que l’on appelle « Phuong » (ici, c’est Phuong 14 = P 14). Honnêtement, ne vous cassez pas la tête avec cela. C’est une précision peu importante. Avec le quartier et la rue, on s’y retrouve très bien. Personne ne vous orientera au moyen du « Phuong ». Sachez simplement ce que c’est, et ne vous étonnez pas de la voir écrite dans une adresse.

    Nous voulons donc aller dans le quartier 3 de la ville d’Hô Chi Minh. Reste la rue… Dans l’exemple, il s’agit de « Nguyên Hô ». C’est la deuxième chose à préciser pour vous rendre à cette adresse. Mais vient ensuite le plus difficile : le numéro !
    J’ai volontairement pris un numéro compliqué (mais heureusement, il y en a des très simples, comme « 18 Nguyên Hô ») pour vous expliquer.

    345/23/E6 : il faut commencer par s’intéresser au premier chiffre : 345. Essayez de trouver ce numéro, dans la rue indiquée. Vous allez ainsi vous rapprocher.
    Normalement, vous devriez alors être devant une première ruelle adjacente (au niveau du 345, ou 343, ou 347). Il va vous falloir avancer pour chercher maintenant le 23 de cette ruelle. Vous êtes toujours dans la rue Nguyên Hô, mais dans une ruelle adjacente. C’est différent en France, hein ?

    Petit truc : au Viêt Nam, presque toutes les boutiques et habitations ont leur adresse écrite sur leur façade. C’est très pratique pour voir où l’on est (et cela montre que ce n’est pas évident de s’y retrouver…). Surveillez donc ces adresses pour ne jamais pour perdre et aller dans le bon sens !

    Avec un peu de chance, vous allez trouver le 345/23. Et là, c’est toujours pas fini !!! Le E6 est probablement le numéro d’une habitation particulière. Vous êtes donc normalement devant une nouvelle (très petite !) ruelle, avec des logements de 15 m²… En général, les codes E1, E2, E3… sont peu visibles, voire inexistants. Là, il ne faut pas hésiter à demander, on vous dira sans problème…

    Si vous ne maîtrisez pas le vietnamien (et même si vous pouvez parler un peu…), ayez toujours l’adresse inscrite lisiblement sur papier ! Plus vous allez vous rapprocher, et plus les gens seront capables de vous guider si vous leur demandez gentiment.

    Vous voilà rendu à votre rendez-vous !

    Alors, cela fait quoi, de déambuler dans les belles rues d’Hô Chi Minh ?

    Il y a encore quelques trucs à savoir…

    - Surveillez toujours de très près les adresses écrites sur les murs. Souvent, les numéros « sautent » (genre : vous êtes au 341, vous continuez, puis vous voyez le n°29, 31… puis vous retombez sur le 343…).

    - Parfois, les noms des petites ruelles sont les mêmes dans deux quartiers différents… C’est pour cela qu’il faut toujours préciser le quartier d’abord…

    - Les gens à qui vous demanderez les renseignements se feront toujours un plaisir de le faire. Le seul remerciement qu’ils attendent est un grand sourire de votre part. Ne cherchez pas à leur donner de l’argent ! Les vietnamiens ne sont pas des clochards, et sont très fiers de leurs conditions de vie. Ce n’est que mon avis, mais je trouve que leur culture est nettement plus évoluée que la nôtre… Ici, on aide sans arrière-pensée. On ne vous guidera pas en attendant une récompense monétaire.

    - Si vous circulez en « xe ôm » (moto-taxis qui pullulent dans la ville), assurez-vous qu’il a bien compris votre adresse. Souvent, ils disent « yes yes, ok, ok » alors qu’ils ne savent toujours pas où vous voulez aller (c’est de la politesse vietnamienne…). Pour éviter cela : adresse sur papier ! (et n’oubliez pas de négocier le prix avant de poser vos fesses sur son cuir !)

    - Ne gardez en tête que les grandes avenues, dans chaque quartier, et repérez-vous à partir de celles-ci. Mais essayez quand même de retenir les ruelles situées près de chez vous. Vous devez, lorsque vous êtes à quelques centaines de mètres, être capables de vous retrouver et d’indiquer à votre chauffeur où il faut tourner pour rentrer chez vous. Les rues se ressemblent beaucoup, quand on n’a pas l’habitude… Partir d’un côté, et revenir de l’autre est monnaie courante… Et il est dommage de passer à côté de chez vous sans vous en rendre compte juste parce que vous n’avez pas repéré les lieux. N’oubliez pas que les chauffeurs ne connaissent par la ville par cœur non plus ! Il faudra souvent les aider !!!

    Pour les endroits connus, vous n’êtes pas obligés de donner l’adresse complète. Précisez seulement le quartier, et le nom du bâtiment. Exemple : vous voulez aller à l’hôtel Continental (mais qu’allez-vous donc faire là-bas ???). C’est inutile de dire que cela se trouve rue Dong Khoi… Dites seulement que vous voulez aller au « Quân môt » ou « Quân nhât » (quartier 1) et « Continental » ou « Khach san Continental » (hôtel Continental, prononcez « khach san » à peu près comme « raque sane »). Il vous y emmènera sans problème… Et sinon : adresse papier !

    Vous verrez que vous vous y habituerez vite.
    Moi, j’ai toujours un plan sur moi, au cas où. Je ne l’utilise presque plus, maintenant, mais on ne sait jamais…
    C’est toujours bien de pouvoir le consulter quand on vous donne une adresse totalement inconnue…

    Bonne balade à Hô Chi Minh !
    Sois heureux en rendant les gens heureux !

    Ne fais jamais aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse...

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de guillaume67
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    strasbourg
    Messages
    671

    Par défaut

    merci Ben,
    les explications sont très claires
    mais plutôt que de nous donner ton adresse et qu'on cherche pendant des heures, viens-donc nous récupérer en xe-om !!!!
    Celui-là, je te jure, quel fénéant !!!
    La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout. Coluche

  4. #3
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de BenP
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Orléans
    Messages
    2 772

    Par défaut

    Citation Envoyé par guillaume67 Voir le message
    merci Ben,
    les explications sont très claires


    Je l'espère...

    J'essaie de faire des choses utiles, de temps en temps, quand j'en ai marre de faire le zouave !

    Citation Envoyé par guillaume67 Voir le message
    mais plutôt que de nous donner ton adresse et qu'on cherche pendant des heures, viens-donc nous récupérer en xe-om !!!!
    Celui-là, je te jure, quel fénéant !!!
    Ha ha ha ! T'excite pas !!! Tu sais que je suis logé chez une famille vietnamienne, là... Donc, hors de question que je ramène du monde comme cela !!!

    Et puis, franchement, récupérer les gens en xe ôm, c'est carrément pas pratique...

    Autant prendre le taxi et partager les frais...

    Celui-là, je te jure, quel néophyte !!!

    (quand tu seras là, dans moins de trois semaines, on s'arrangera, t'en fais pas !)
    Sois heureux en rendant les gens heureux !

    Ne fais jamais aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse...

  5. #4
    Ne mérite pas notre confiance Avatar de frère Singe
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Paris (plus qu'un an à tirer!)
    Messages
    1 804

    Par défaut

    Dis-donc BenP, ton long post ressemble moins à des conseils de voyageur qu'à des règles de survie... J'ai pas souvenir que Saigon était une telle jungle! Ca fait vraiment beaucoup de choses à retenir. Moi j'en suis resté à ta première option, à savoir les points cardinaux, et ça marche bien. Evidemment c'est moins simple quand il ne fait bas beau, ou qu'il fait nuit. Donc je compte aussi beaucoup sur la mémoire visuelle. Chacun son truc, comme qui dirait.

    En tout cas, très bonne idée que d'avoir expliqué en détail comment lire une adresse. Ca simplifie beaucoup les choses.

    Par contre, malgré l'allure un peu chaotique des rues vietnamiennes, je trouve que leur système d'adresses est beaucoup plus pratique que le notre, et je souhaite bien du plaisir à un Vietnamien de trouver une adresse précise dans une ville française. Surtout qu'il a très peu de chances de tomber sur un Français qui a des notions de vietnamien...

    Une petite erreur s'est glissée dans le texte : "quận" désigne plutôt les arrondissements (ou alors ce seraient d'énormes quartiers) et ce serait plutôt "phường" qui désignerait un quartier, bien qu'au Vietnam il s'agisse d'une unité administrative et pas en France.

    Es-tu sûr qu'on écrit le Phuong après le Quan? Ce ne suivrait pas la logique je trouve, vu qu'en général on commence par la cible puis on cite dans l'ordre les contenants (individu, maison, ruelle, rue, quartier, arrdt, ville, province et enfin pays, dans une adresse hypothétiquement complète)
    Dernière modification par frère Singe ; 19/05/2008 à 16h01.

  6. #5
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de BenP
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Orléans
    Messages
    2 772

    Par défaut

    Citation Envoyé par frère Singe Voir le message
    Dis-donc BenP, ton long post ressemble moins à des conseils de voyageur qu'à des règles de survie... J'ai pas souvenir que Saigon était une telle jungle! Ca fait vraiment beaucoup de choses à retenir. Moi j'en suis resté à ta première option, à savoir les points cardinaux, et ça marche bien. Evidemment c'est moins simple quand il ne fait bas beau, ou qu'il fait nuit. Donc je compte aussi beaucoup sur la mémoire visuelle. Chacun son truc, comme qui dirait.
    Hum... J'ai eu pas mal d'échos sur la difficulté de s'y retrouver sur Hô Chi Minh... Et moi le premier, à mes débuts...
    Tu as l'air de bien t'y retrouver, toi. Tu as de la chance !!!

    Citation Envoyé par frère Singe Voir le message
    Par contre, malgré l'allure un peu chaotique des rues vietnamiennes, je trouve que leur système d'adresses est beaucoup plus pratique que le notre, et je souhaite bien du plaisir à un Vietnamien de trouver une adresse précise dans une ville française. Surtout qu'il a très peu de chances de tomber sur un Français qui a des notions de vietnamien...
    Disons que c'est différent... En fait, les adresses vietnamiennes sont très pratiques du fait qu'elles sont écrites sur presque toutes les façades... Ce qui n'est pas le cas en France...
    En revanche, en France, chaque rue a un nom qui lui est propre, et unique dans chaque ville. Et il n'y a pas une multitude de petites ruelles comme à Hô Chi Minh...
    Donc, 1 point partout pour la facilité à s'y retrouver dans ces deux pays...

    Un vietnamien aura besoin d'aide pour ne pas se perdre en France... C'est pareil dans l'autre sens, je crois, et c'est la raison de l'existence de ce fil de discussions...

    Citation Envoyé par frère Singe Voir le message
    Une petite erreur s'est glissée dans le texte : "quận" désigne plutôt les arrondissements (ou alors ce seraient d'énormes quartiers) et ce serait plutôt "phường" qui désignerait un quartier, bien qu'au Vietnam il s'agisse d'une unité administrative et pas en France.
    En fait, j'ai utilisé "quartier" tout simplement parce que c'est la traduction littérale de "district" en anglais...
    Dans le fond, c'est vrai que c'est une erreur... Mais pardonnons les anglophones et francophones, pour qui la notion d'arrondissement et de quartier n'est pas aussi claire que pour les vietnamiens...
    Moi, je continuerai quand même à dire "quartier" en français, quand je parlerai de "quân"... Surtout pour ce que le "phuong" est utile...

    Citation Envoyé par frère Singe Voir le message
    Es-tu sûr qu'on écrit le Phuong après le Quan? Ce ne suivrait pas la logique je trouve, vu qu'en général on commence par la cible puis on cite dans l'ordre les contenants (individu, maison, ruelle, rue, quartier, arrdt, ville, province et enfin pays, dans une adresse hypothétiquement complète)
    Tu as absolument raison ! Mea Culpa !!!
    Le "Phuong" se trouve avant le "Quân", dans une adresse...
    Bon, ce n'est pas vital non plus, mais c'est bien de le savoir, pour ne pas se mélanger les pinceaux.
    Si on confond le numéro du "phuong" avec celui du "quân", on ne s'en sortira jamais...
    Merci, Frère Singe, pour cet erratum...
    Sois heureux en rendant les gens heureux !

    Ne fais jamais aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse...

  7. #6
    Jeune Viêt Avatar de Orion
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    140

    Par défaut

    J'ai bien aimé aussi le système d'adresses à HCM, très carthésien, on se retrouve sans peine avec l'adresse. Après, points cardinaux ou pas, ça dépends des personnes je pense... A HCM je reconnais avoir pas mal développé mon sens des avenues et rues, contrairement à avant ou je ne faisais qu'au soleil (ou étoiles, en fonction) et à l'intuition, mais là, bon, les étoiles, ça n'est même pas la peine d'y penser, quand au reste, j'utilisais les deux méthodes et ça marchait plutôt pas mal en fait
    Best things in life are not things

  8. #7
    Ne mérite pas notre confiance Avatar de frère Singe
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Paris (plus qu'un an à tirer!)
    Messages
    1 804

    Par défaut

    Citation Envoyé par BenP Voir le message
    Hum... J'ai eu pas mal d'échos sur la difficulté de s'y retrouver sur Hô Chi Minh... Et moi le premier, à mes débuts...
    Tu as l'air de bien t'y retrouver, toi. Tu as de la chance !!!
    Non, c'était pas très sérieux. Je me suis souvent perdu à Saigon, même si je finis toujours par retrouver un repère. Et au pire, comme diraient les Vietnamiens, le chemin est sur nos lèvres (pas besoin de maitriser à fond la langue de Nguyen Du).

    J'ajouterais une chose à tes explications (très utiles, je ne voulais pas dire le contraire), c'est que parfois les Vietnamiens ont la fâcheuse tendance à affirmer une chose dont ils ne sont pas sûrs plutôt que de reconnaître qu'ils ne savent pas vraiment.
    Alors si l'aimable personne qui vous renseigne fait mine d'hésiter... peut-être faudra-t-il songer à demander à quelqu'un d'autre.

  9. #8
    Ne mérite pas notre confiance Avatar de frère Singe
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Paris (plus qu'un an à tirer!)
    Messages
    1 804

    Par défaut

    Citation Envoyé par BenP Voir le message
    En fait, j'ai utilisé "quartier" tout simplement parce que c'est la traduction littérale de "district" en anglais...
    Dans le fond, c'est vrai que c'est une erreur... Mais pardonnons les anglophones et francophones, pour qui la notion d'arrondissement et de quartier n'est pas aussi claire que pour les vietnamiens...
    Moi, je continuerai quand même à dire "quartier" en français, quand je parlerai de "quân"... Surtout pour ce que le "phuong" est utile...
    Mmm... un peu tiré par les cheveux quand-même. Si ton but est de simplifier la vie des Français, mieux veut leur parler avec des mots qu'ils comprennent. Et le mot "zone" n'est jamais utilisé pour désigner une partie d'un "quartier". En revanche, on imagine très bien que que dans un "arrondissement" il puisse y avoir des "quartiers". D'ailleurs la taille d'un arrondissement au VN fait aisément penser à celle d'un arrondissement à Paris, Lyon ou Marseille. Pour "quartier", on pense à l'ensemble des habitations qui constituent notre voisinage, et c'est précisément ce qu'est le "phuong". Et si, je pense aussi que le phuong est utile à l'expatrié, puisque c'est au phuong qu'il faut déclarer son lieu de résidence. De plus, la police du phuong, dont on ne tarde souvent pas à faire personnellement connaissance, est souvent appelée "police du quartier" en français. Mais bon, j'ai l'habitude de pinailler (et souvent de me tromper), mais il ne faut jamais mal le prendre.

  10. #9
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de BenP
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Orléans
    Messages
    2 772

    Par défaut

    Citation Envoyé par Orion Voir le message
    A HCM je reconnais avoir pas mal développé mon sens des avenues et rues, contrairement à avant ou je ne faisais qu'au soleil (ou étoiles, en fonction)
    Merci pour ton témoignage, Orion !

    Citation Envoyé par frère Singe Voir le message
    parfois les Vietnamiens ont la fâcheuse tendance à affirmer une chose dont ils ne sont pas sûrs plutôt que de reconnaître qu'ils ne savent pas vraiment.
    C'est vrai, ça !
    C'est la "politesse" vietnamienne !!! Et le désir de se rendre utile pour vous, aussi !
    En France, quand on ne sait pas, on ne traîne pas pour le faire comprendre... Au Viêt Nam, on va quand même essayer de vous renseigner... ce qui peut être dangereux !

    Citation Envoyé par frère Singe Voir le message
    Mmm... un peu tiré par les cheveux quand-même.
    En tout cas, merci pour tes précisions, qui permettront aux futurs visiteurs de notre belle Hô Chi Minh de ne pas trop se mélanger...
    Sois heureux en rendant les gens heureux !

    Ne fais jamais aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse...

  11. #10
    Habitué du Việt Nam Avatar de Freddy Dung
    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    367

    Par défaut

    Sàigòn le jour... Sàigòn la nuit... C est vraiment pas la même ville. "Lạc trong Sàigòn! Sàigòn ơi! Sàigòn ơi!"

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre