Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 53

Discussion: Le Chinois, utile pour apprendre le Vietnamien ?

  1. #1
    Nouveau Viêt Avatar de Caillou
    Date d'inscription
    juin 2008
    Messages
    11

    Par défaut Le Chinois, utile pour apprendre le Vietnamien ?

    Bonjour,

    J'ai la possibilité d'apprendre le chinois (du moins les bases) avec un cours à option dans mon université. J'aurais voulu savoir si cela pouvait me servir dans l'apprentissage du vietnamien ? (Grammaire identique, certains mots de vocabulaire,...).
    En résumé, est-ce que ça vaut la peine de prendre cette option, d'apprendre le chinois pour avoir une certaine aide dans l'apprentissage du vietnamien par la suite ?

    Merci pour vos réponses !
    Caillou.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    7 803

    Par défaut

    Le chinois proche du vietnamien ? On peut dire qu'il y a le même écart entre le français et l'allemand :
    Des grammaires opposées mais qui présente des similitudes.
    50% du vocabulaire technique est identique mais avec une prononciation "légèrement" différente.
    C'est surement utile d'aprendre l'allemand pour maîtriser le français.
    Donc je répondrais : oui si c'est gratuit

  4. #3
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Citation Envoyé par Caillou Voir le message
    Bonjour,

    J'ai la possibilité d'apprendre le chinois (du moins les bases) avec un cours à option dans mon université. J'aurais voulu savoir si cela pouvait me servir dans l'apprentissage du vietnamien ? (Grammaire identique, certains mots de vocabulaire,...).
    En résumé, est-ce que ça vaut la peine de prendre cette option, d'apprendre le chinois pour avoir une certaine aide dans l'apprentissage du vietnamien par la suite ?
    En effet, les termes d'origine chinois ne s'utilisent que dans le vietnamien littéraire (comparable aux latins dans certaines langues européennes) qu'on appelle le sino-viet. Mais, de nos jours, phonétiquement, ils ne sont presque plus reconnaissables. Donc, Je ne pense pas qu'il est nécessaire de connaître le chinois avant d'apprendre le vietnamien.
    Concernant ce glissement phonétique, certains pensent qu'une grande partie est dû au fait de la romanisation.
    Et d'ailleurs, il faut dire que grammaticalement, le vietnamien est plus proche des langues mon-khmer que du chinois.

    BN
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  5. #4
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de VNbylove
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    838

    Par défaut

    en complément aux paroles d'experts que je ne suis pas du tout ayant lâchement abandonné mes "cours" de Vietnamien, je pense qu'il peut etre intéressant d'apprendre le chinois pour connaitre ................................le chinois non?

    si ce choix se fait au détriment d'une autre option et si tu n'en ressent pas de réelles motivations laisse courir mais cela peut être une opportunité intéressante et utile par la suite


    on nous a rabattu les oreilles avec l'anglais comme langue "internationale" la plus parlée mais quid du chinois?

    Liste des langues par nombre total de locuteurs - Wikipédia

    ca peut etre sympa de sortir de son contexte, de s'évader quelques instants de ces langues occidentales pendant quelques heures de cours

    apprendre le Chinois pour connaitre le Vietnamien semble un peu farfelu mais de la à ne pas profiter de cette opportunité

  6. #5
    Ndk
    Ndk est déconnecté
    Jeune Viêt Avatar de Ndk
    Date d'inscription
    avril 2008
    Messages
    229

    Par défaut

    Salut,

    J'ai suivis descours de chinois à l'université cette année et sachant parler vietnamien je peux te dire que ce n'est pas du tout pareil au niveau de la prononciation.

    Seul les règles grammaticales sont proches (ex : pas de temps à conjuguer, la formulation des nombres).

    Comme dit ci-dessus prend l'option si tu est curieux de connaître les bases du chinois. Sinon prends l'autre option qui t'es proposé.

    Le chinois t'apportera peu dans ton apprentissage du vietnamien.

    Quelles formations suit tu ?

  7. #6
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Surtout à l'époque où les moyens de transmissions comme la radio et la télévision qui jouent aussi le rôle de fixateur n'existaient pas encore, alors; les langues évoluent très vite pour ensuite se séparer et devenir des dialectes propres à telle et telle région. Bref, non seulement entre le chinois et le vietnamien, mais même entre le vietnamien du Nord, du Centre et du Sud il y a déjà la différence.
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  8. #7
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Nem Chua
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 453

    Par défaut

    Je connais un gusse qui a appris le Vietnamien en travaillant sur une traduction bilingue du Truyện Kiều.

    Du coup il a un vocabulaire très sino-viet et des formulations parfois à l'envers.

    Marrant, mais somme toute inutile --dixit sa pomme.

    Comme VN by love, je dirais apprends le Chinois pour le Chinois. Mais attends-toi à avoir du mal à connecter avec des Chinois, qui ne sont pas du tout aussi ouverts en tant que groupe que les Vietnamiens.

    Moi aussi j'ai appris du chinois avant le vietnamien, mais je l'ai fait très seul, pour la raison ci-dessus.
    The Curse of the Were-Nem Chua

  9. #8
    Nouveau Viêt Avatar de vivi72
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Messages
    10

    Par défaut

    le temps c'est l'argent si fallait savoir faire cuire riz pour savoir faire cuire pate on en finirai plus !^^
    Dernière modification par vivi72 ; 25/09/2009 à 13h57.

  10. #9
    Jeune Viêt Avatar de Breecelu
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    194

    Par défaut

    A lire ce que l'ensemble des intervenants de ce fil ecrit, je tiens a rappeler que :
    - si vous connaissez les racines étymologiques du chinois cantonais/mandarin, vous pouvez batir un vocabulaire passif important (technique, certes, mais parfois bien utile...)
    - si vous etes familier des langues tonales, c'est un plus.
    - Le Viet comme le Chinois compte par classificateurs. Pratique, suffit de les adapter.
    - Le decomptage ne se fait plus par classe de 10 puissance 4 en Viet, quoique... 10 000 VND, c'est bien mot chuc !
    - Pour qui s'interesse a la litterature viet classique, les regles de versification sont peu ou prou celles du chinois classique.
    - Enfin, le clou final, pour qui connait ses 5000 caracteres chinois traditionnels, il peut s'aventurer sans trop de peine, et avec beaucoup d'interet, dans le quoc ngu...

    De quoi resserrer des liens linguistiques que les Viets dans leur ensemble ne veulent pas constater... et pourtant !

  11. #10
    Ne mérite pas notre confiance Avatar de frère Singe
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Paris (plus qu'un an à tirer!)
    Messages
    1 804

    Par défaut

    Tout à fait d'accord avec Breecelu

    Apprendre le chinois en plus du vietnamien ne permet pas vraiment d'apprendre plus vite, en tout cas pas dans un premier temps. Disons plutôt que les apprentissages simultanés des deux langues s'alimentent mutuellement et, à mon avis, permettent un apprentissage plus profond de l'une et de l'autre, et facilitent la fixation des acquis. Evidemment, si tu apprends le chinois en diletante tu ne verras probablement pas la différence. Quoi qu'il en soit c'est très loin d'être inutile, ne serait-ce parce que le chinois est une langue internationale.

    Moi je conseille sans hésiter aux vietnamisants d'apprendre aussi le chinois. Ca permet de remarquer et comprendre beaucoup de chose dans la construction du vocabulaire vietnamien, notamment le fonctionnement des mots composés (y compris les composés thuẩn việt*), et donc de faciliter l'acquisition du vocabulaire, voire même, lorsqu'on atteind un certain niveau en chinois, ça permet d'acquérir une intuition lexicale. J'entends par là une capacité à comprendre du vocabulaire vietnamien inconnu (entendu pour la première fois) et même à produire du vocabulaire inconnu (partir d'un mot chinois et en deviner la prononciation vietnamienne, à force d'habitude).

    Les Chinois qui apprennent le vietnamien s'en rendent très vite compte (et pour avoir étudier le vietnamien pendant 1 an dans une classe composée à 29/30 de Chinois, j'ai pu m'en rendre compte). Quand ils veulent dire un mot qu'il n'ont pas encore appris, leur premier réflexe est de le chercher dans leur lanque et de le prononcer à la vietnamienne. Parfois ça ne marche pas (parce que le vietnamien a un mot thuẩn việt pour exprimer le concept) parfois ça produit des contresens (parce que le mot sino-viet correspondant a un sens différent, ou une fonction différente en vietnamien) mais souvet ça marche très bien, il y a concordance et donc production de sens. C'est ce qui explique que les Chinois, malgré leur prononciation souvent pas fameuse, peuvent apprendre le vietnamien plus vite, surtout à l'écrit.

    De même, c'est pas un hasard si les étudiants vietnamiens apprennent le chinois à une vitesse halucinante. Certes beaucoup sont bosseurs, et apprendre des listes de vocabulaire ne leur fait pas peur. Mais ce serait réducteur d'en rester à cette explication. A titre de comparaison, le niveau atteint par les étudiants vietnamiens en fin de première année de chinois est proche de celui des étudiants français de fin de 2ème année, voire de licence, pour un nombre d'heures de cours sur l'année à peu près égal.

    (*) thuẩn việt : ce sont les unités lexicales proprement vietnamiennes, qu'on oppose habituellement à hán việt (sinovietnamien) ou plus généralement aux emprunts lexicaux.

    Citation Envoyé par Bao Nhân Voir le message
    En effet, les termes d'origine chinois ne s'utilisent que dans le vietnamien littéraire (comparable aux latins dans certaines langues européennes) qu'on appelle le sino-viet. Mais, de nos jours, phonétiquement, ils ne sont presque plus reconnaissables. Donc, Je ne pense pas qu'il est nécessaire de connaître le chinois avant d'apprendre le vietnamien.
    Concernant ce glissement phonétique, certains pensent qu'une grande partie est dû au fait de la romanisation.
    Et d'ailleurs, il faut dire que grammaticalement, le vietnamien est plus proche des langues mon-khmer que du chinois.
    BN
    Certes, on trouve surtout les termes sino-vietnamiens dans le vocabultaire littéraire et technique, et donc surtout dans le vietnamien écrit (pas forcément littéraire), il n'empêche qu'on en trouve pas mal aussi à l'oral et même dans un langage courant.

    De plus, ils sont phonétiquement tout à fait reconnaissables pour quelqu'un qui a l'habitude d'y prêter attention. Et pour quelqu'un qui connait les deux langues, dans la plupart des cas ce sont quasiment les mêmes mots, prononcés différemment. C'est juste un code de prononciation à maitriser, le passage de l'un à l'autre se faisant par déduction, avec des récurrences et donc des règles. En gros, je sais déjà que tel phonème en chinois correspond à tel phonème en vietnamien, j'en déduis donc que tel autre phonème en chinois ce prononcera de telle manière en vietnamien.

    Alors un conseil, oui apprends le chinois si tu peux, c'est pas essentiel, tu près très bien atteindre un super niveau en vietnamien sans parler un mot de chinois, mais au moins tu n'as rien à y perdre.

Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre