Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 24
Like Tree12Likes

Discussion: Décès du mythique general Vo Nguyen Giap

  1. #11
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de HAN VIËT
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Messages
    610

    Par défaut

    Citation Envoyé par ngjm95 Voir le message
    Une vidéo de la nombreuse foule venue rendre un dernier hommage au général Giap:
    https://www.youtube.com/watch?v=Auu7EsceP0g#t=125
    Merci pour cette vidéo . On y voit beaucoup de jeunes qui sont nés juste avant et après 1975 , contrairement à ce que certains media occidentaux affirment , que les jeunes générations ne s'intéressent plus à l 'histoire récente des guerres du VN . Ils semblent comprendre le rôle capital que le général a joué avec l 'oncle Hô : ils ont rendu au peuple VN la fierté en lavant l ' humiliation coloniale et sauvé le pays d'une nouvelle servitude .
    Le New York Times , journal drapeau de l'impérialisme américain , a aussi rendu " hommage " au général
    http://www.nytimes.com/2013/10/05/wo...ewanted=1&_r=0
    On peut y lire des passages certains tendancieux mais donnant une idée de la vision Us de la guerre américaine :
    _ In his later years, he was a living reminder of a war that was mostly old history to the Vietnamese, many of whom were born after it had ended.
    _ to historians, his willingness to sustain staggering losses against superior American firepower was a large reason the war dragged on as long as it did, costing more than 2.5 million lives — 58,000 of them American _ Critics said that his victories had been rooted in a profligate disregard for the lives of his soldiers. Gen. William C. Westmoreland, who commanded American forces in Vietnam from 1964 until 1968, said, “Any American commander who took the same vast losses as General Giap would not have lasted three weeks.” Donc le général parce qu 'il voulait prolonger la guerre est le responsable de la mort de ces 2,5 millions de VN , pas les Américains . Si le général avait eu la bonne grâce de ne pas résister ,....il est aussi insinué que le général était un boucher comme Nivelle et Mangin , peu économes de la vie de leurs soldats.
    _ derrière les mots , on devine que 38 ans après , pour la classe dirgeante , la guere du VN reste vue comme une intervention des E. - U. pour défendre le sud VN contre une invasion nord VN ( comme le débarquement de Normandie ou la guerre de Corée ) et qu 'il n 'y aurait pas eu de victimes si les nord VN n 'avait pas agressè le sud . Les dirigeants nord américains vivent dans un monde autistique , ils croient dur comme fer à leur propre propagande

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #12
    Habitué du Việt Nam Avatar de Abuelita
    Date d'inscription
    mars 2013
    Messages
    310

    Par défaut

    Citation Envoyé par ngjm95 Voir le message
    Bonjour Abuelita,

    Le début de la file est à la grille de la maison du général (A la seconde 30). Les premières images ,tu vois de dos les gens qui sont entrain de sortir.
    Merci pour la précision "seconde". Cela m'a permis de remarquer, que même en recommençant plusieurs fois, lorsque je clique sur le lien, la vidéo qui s'affiche sur mon écran ne commence pas au début du film (3'10''). J'ai pu reculer grâce à la barre du défilement.
    Double merci, car il est fort possible que cela m'arrive chaque fois que je lis une vidéo et que je rate ainsi le début des infos sans m'en rendre compte.
    On devine, sans le voir, où se trouve ... le centre d'intérêt en voyant vers où les têtes se tournent...
    Je n'ai pas lu le lieu. C'est à Hanoi, je pense ?
    " Être forte pour être utile." J'ai fait tout ce que j'ai pu...

  4. #13
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 417

    Par défaut

    un article de RFI (média occidental) sur l'hommage national rendu à Giap.
    Je poste cet article sans arrière pensée, sans cheval de Troie,sans condamner quiconque sur ce Forum, sans allusion aucune, seulement pour partager avec nos frères et soeurs du pays, la profonde tristesse et l'infini remerciement à Bac Giap qui a été l'artisan incontestable de la fierté retrouvée de tout notre peuple.
    je demande à cette occasion que vos dissensions s'apaisent .
    Vietnam: week-end de deuil national en hommage au général Giap

    Des Vietmaniens font la queue devant la maison du général Giap pour lui rendre un dernier hommage, le 10 octobre 2013. REUTERS/Kham




    Par RFI
    Le Vietnam est officiellement en deuil national pour deux jours, depuis vendredi midi et jusqu'à dimanche même heure. Ce week-end, c'est tout un pays qui rend hommage à son héros de l'indépendance, le général Giap, décédé il y a un peu plus d'une semaine à l'âge de 102 ans.


    Avec notre correspondant à Hanoi, Victor Guillot
    Le service funéraire a débuté ce samedi matin au Centre national des funérailles, au cœur de Hanoi. Jusqu'à la fin de la soirée, dirigeants, officiels, délégations étrangères, hauts fonctionnaires puis, plus tard, simples particuliers, vont pouvoir venir rendre hommage à la dépouille du général Giap.
    Beaucoup de monde est attendu sur les lieux. Toute la semaine déjà, plus de 100 000 Vietnamiens se sont rendus à la maison du général pour y présenter leurs condoléances à sa famille.
    L'ensemble des cérémonies est diffusé par la télévision et la radio nationale. Depuis vendredi, tous les drapeaux du Vietnam, étoile jaune sur fond rouge, sont en berne sur les bâtiments administratifs, les monuments et les maisons et l'on sent l'émotion populaire.
    Vainqueur de Dien Bien Phu
    Et l'émotion devrait encore monter d'un cran demain, dimanche. Après une courte cérémonie du souvenir au Centre national des funérailles, un cortège militaire mènera dans la matinée la dépouille du vainqueur de Dien Bien Phu vers l'aéroport de Hanoi. Il traversera les principales artères du centre de la capitale, marquant un arrêt à la maison du général.
    Le cercueil sera ensuite transporté en avion vers le centre du Vietnam. C'est là que le dernier compagnon d'Hô Chi Minh sera enterré, dans sa province natale de Quang Binh.

  5. #14
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut


    Bonjour TLM,
    Le Général Giap est une grande figure, non seulement de l'Histoire du Viêt Nam mais aussi de celle du monde entier du XXème siècle.
    Les discussions que je lis ici ressemblent à celles du conte indien des aveugles et l'éléphant ci-dessous.
    Paix donc à ses mânes.
    Dông Phong

    Les six aveugles et l’éléphant (sagesse indienne)

    Les six aveugles et l’éléphant

    Un jour de grand soleil,
    Six aveugles originaires de l’Hindoustan,
    Instruits et curieux,
    Désiraient, pour la première fois,
    Rencontrer un éléphant
    Afin de compléter leur savoir...

    Le premier s’approcha de l’éléphant
    Et, alors qu’il glissait
    Contre son flanc vaste et robuste,
    Il s’exclama : « Dieu me bénisse,
    Un éléphant est comme un mur ! ».

    Le deuxième, tâtant une défense
    S’écria « Oh ! Oh !
    Rond, lisse et pointu!
    Selon moi, cet éléphant
    Ressemble à une lance ! »

    Le troisième se dirigea vers l’animal,
    Pris la trompe ondulante
    Dans ses mains et dit :
    « Pour moi, l’éléphant est comme un serpent ».

    Le quatrième tendit une main impatiente,
    Palpa le genou
    Et fut convaincu qu’un éléphant
    Ressemblait à un arbre !

    Le cinquième s’étant saisi par hasard de l’oreille, dit :
    « Même pour le plus aveugle des aveugles,
    Cette merveille d’éléphant
    Est semblable à un éventail ! »

    Le sixième chercha à tâtons l’animal
    Et, s’emparant de la queue qui balayait l’air,
    Perçu quelque chose de familier :
    « Je vois, dit-il, l’éléphant est comme une corde ! »

    Alors, les 6 aveugles
    Discutèrent longtemps et passionnément,
    Tombant chacun dans un excès ou un autre,
    Insistant sur ce qu’il croyait exact.

    Ils semblaient ne pas s’entendre,
    Lorsqu’un sage, qui passait par-là,
    Les entendit argumenter.

    « Qu'est-ce vous agite tant ? » dit-il.
    « Nous ne pouvons pas nous mettre d’accord
    Pour dire à quoi ressemble l’éléphant ! »

    Et chacun d’eux lui dit ce qu’il pensait à ce sujet.
    Le sage, avec son petit sourire, leur expliqua :
    « Vous avez tous dit vrai !

    Si chacun de vous décrit l'éléphant
    Si différemment,
    C’est parce que chacun a touché
    Une partie de l’animal très différente !
    L’éléphant à réellement les traits
    Que vous avez tous décrits. »

    « Oooooooh ! » exclama chacun.
    Et la discussion s'arrêta net !
    Et ils furent tous heureux d’avoir dit la réalité,
    Car chacun détenait une part de vérité.


    explication du conte vu par differentes cultures

    Hommes aveugles et un éléphant

    L'histoire des hommes aveugles et l Eléphant semble avoir provenu Asie du sud, mais sa source originale est discutée. Il a été attribué au Sufis, Jainists, Bouddhistes, ou Hindous, et a été employé par tous ces groupes. La version la plus connue dans l'ouest est la 19ème poésie de siècle près John Godfrey Saxe. Bouddha a employé la comparaison des hommes aveugles dans le sutta de Tittha dedans Udana (Canon de Pali). Bouddha avait l'habitude une rangée des hommes aveugles comme exemple dans le sutta de Canki aussi bien pour expliquer suivre sans visibilité d'un chef ou d'un vieux texte qui étaient descendus la génération après génération.
    Dans diverses versions du conte, un groupe d'hommes aveugles (ou les hommes dans l'obscurité) touchent un éléphant pour apprendre comme ce qu'est il. Chacun touche une partie différente, mais seulement une part, tel que le côté ou la défense. Ils comparent alors les notes sur ce que se sont sentis ils, et apprennent qu'ils sont en désaccord complet. L'histoire est employée pour indiquer que la réalité peut être dépendre différemment vu de la perspective à un, suggérant que ce qui semble une vérité absolue puisse être parent dû à la nature trompeuse de moitié-vérités.
    Les diverses versions sont semblables, et diffèrent principalement dans la façon dont les pièces de corps de l'éléphant sont décrites, la façon dont violent le conflit devient, et comment (ou si) le conflit parmi les hommes et leurs perspectives est résolu.




    (Souce : http://www.marhba.com/forums/philoso...nne-56496.html )




    Dernière modification par Dông Phong ; 13/10/2013 à 18h03. Motif: Fautes de frappe
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  6. #15
    Habitué du Việt Nam Avatar de Abuelita
    Date d'inscription
    mars 2013
    Messages
    310

    Par défaut

    Citation Envoyé par Dông Phong Voir le message

    Bonjour TLM,
    Le Général Giap est une grande figure, non seulement de l'Histoire du Viêt Nam mais aussi de celle du monde entier du XXème siècle.
    Les discussions que je lis ici ressemblent à celles du conte indien des aveugles et l'éléphant ci-dessous.
    Paix donc à ses mânes.
    Dông Phong

    Bonjour Dong Phong. Merci pour ce conte si approprié au contexte. Pourvu qu' ici, ils ne soient pas plus de six !
    " Être forte pour être utile." J'ai fait tout ce que j'ai pu...

  7. #16
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 417

    Par défaut

    un reportage "non occidental", celui du Courrier du Vietnam
    Cérémonie en mémoire du général Vo Nguyên Giap à Hanoi


    Le matin du 13 octobre, la cérémonie en mémoire du général Vo Nguyên Giap, ancien membre du politburo du Parti, ancien secrétaire de la Commission militaire centrale, ancien vice-Premier ministre permanent, ancien ministre de la Défense, commandant en chef de l'Armée populaire du Vietnam, député de l'Assemblée nationale de la 1re à la 7e législature, a eu lieu avec tous les rites de deuil national à la Maison des funèbres nationales du 5, rue Trân Thánh Tông, à Hanoi.
    >>Hô Chi Minh-Ville et Quang Binh commémorent le général Giap


    Cette cérémonie a été honorée de la présence du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong ; du président de la République, Truong Tân Sang ; du Premier ministre Nguyên Tân Dung ; du président de l'Assemblée nationale (AN), Nguyên Sinh Hùng ; ainsi que de nombreux membres du politburo et du secrétariat du Comité central (CC) du PCV, du Comité permanent de l'AN, de la Permanence du gouvernement, du CC du Front de la Patrie du Vietnam (FPV), de la Permanence de la Commission militaire centrale ; outre les proches de la famille du général Vo Nguyên Giap, des officiers et de nombreux Vietnamiens.

    Le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, a présenté une oraison funèbre lors de la cérémonie en mémoire du général Vo Nguyên Giap, le 13 octobre à Hanoi.

    Photo : Trí Dung/VNA/CVN

    Étaient également présents les anciens secrétaires généraux du PCV, Dô Muoi, Lê Kha Phiêu et Nông Duc Manh ; l'ancien président de la République, Trân Duc Luong ; l'ancien Premier ministre Phan Van Khai ; ainsi que d'anciens présidents du Comité central du FPV.

    Le secrétaire général du CC du Parti populaire révolutionnaire du Laos (PPRL) et président du Laos, Choummaly Sayasone ; le président d'honneur du Parti du peuple cambodgien et président de l'Assemblée nationale du Cambodge, Heng Samrin, étaient là.

    Au nom du Comité central du PCV, de l'Assemblée nationale, du président de la République, du gouvernement, du CC du FPV, de la Commission militaire centrale, de l'armée et du peuple vietnamien tout entier, le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, a présenté une oraison funèbre.

    Le général Vo Nguyên Giap était un dirigeant particulièrement prestigieux du Parti, de l'État et du peuple vietnamiens, un élève éminent et un proche du Président Hô Chi Minh, un combattant révolutionnaire résolu et fidèle qui a été le premier général de l'Armée populaire du Vietnam, a déclaré Nguyên Phu Trong. Et d'affirmer solennellement que sa disparition est une perte immense pour le Parti, l'État, le peuple, l'armée et sa famille.

    Rappelant les activités révolutionnaires du général Vo Nguyên Giap, le chef du PCV a souligné que durant toute sa vie dont 80 années d'activités révolutionnaires, il a non seulement considérablement contribué mais aussi consenti d'extrêmes sacrifices à l'œuvre révolutionnaire du Parti et de la nation vietnamienne.

    Cérémonie en mémoire du général Vo Nguyên Giap, le 13 octobre à la Maison des funèbres nationales du 5, rue Trân Thánh Tông, à Hanoi.

    Photo : Duc Tám/VNA/CVN

    Le nom du général Vo Nguyên Giap restera à jamais indissolublement lié à la grande victoire des deux longues résistances contre les colonalistes français et les impérialistes américains, puis à l'oeuvre d'édification et de défense de la Patrie.

    Dans le cadre de l'oeuvre d'édification du socialisme, et à quelques fonctions qu'il ait assumées, le général Vo Nguyên Giap a donné sincèrement d'importantes opinions sur des problèmes majeurs du pays, notamment dans le développement des sciences et des technologies, de l'éducation et de la formation, le renforcement des capacités en matière de défense et de sécurité, ou encore dans le développement des relations extérieures avec les pays de la région comme du monde, a souligné le secrétaire général Nguyên Phu Trong.

    Pour le mouvement révolutionnaire international, les sacrifices du général Vo Nguyên Giap ont contribué à encourager la lutte pour la paix, l'indépendance nationale et le progrès social, et contre l'oppression, l'exploitation et l'inégalité dans les pays colonisés d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine. Son nom est honoré dans le monde entier, il a forcé l'admiration des peuples progressistes et épris de paix.

    Au son des "Marches funèbres", les participants ont observé une minute de silence en mémoire du général Vo Nguyên Giap, brillant élève du Président Hô Chi Minh et l'un de ses proches, combattant résolu et fidèle dont les talents et la vertu sont devenus la foi, mais aussi la fierté de toute la nation vietnamienne.

    Avec une profonde et sincère émotion, Vo Diên Biên, le fils aîné du général Vo Nguyên Giap, a, au nom de toute sa famille, exprimé sa profonde gratitude pour les sentiments que les dirigeants du Parti, de l'État, du Front de la Patrie, l'Armée, les compatriotes et les camarades de tout le pays, les délégations des pays frères et amis, les membres des corps diplomatiques et des organisations internationales, ont témoigné envers le général Vo Nguyên Giap lors de ces derniers jours. Il a remercié en particulier les professeurs, les docteurs et les infirmiers de l'Hôpital militaire central 108, à Hanoi, qui ont pris soin du général jusqu'aux derniers instants...

    Vo Diên Biên, le fils aîné du général Vo Nguyên Giap, a, au nom de toute sa famille, exprimé sa profonde gratitude.Photo : Trí Dung/VNA/CVN

    Le général Vo Nguyên Giap a consacré toute sa vie à son pays et à son peuple, et, en suite de sa disparition, son esprit se perpétuera dans celui des dizaines de millions de Vietnamiens, devenant une force pour un Vietnam fort, puissant et prospère.

    À 07h30, le cercueil du général Vo Nguyên Giap a été porté sur le char funèbre, avec le plus grand respect et les plus profonds regrets des dirigeants du Parti, de l'État, de l'Armée et de ses proches.

    Cette cérémonie a eu lieu suivant les rites suprêmes de l’Armée populaire du Vietnam.

    Les dirigeants du Parti, de l'État, de l'Armée et de ses proches à côté du cercueil du général Vo Nguyên Giap.Photo : Trí Dung/VNA/CVN

    À 7h40, le convoi conduisant le général Vo Nguyên Giap en sa dernière demeure est parti, son cercueil, entre une grande garde d'honneur, sur l'affût d'un canon, recouvert du drapeau national.

    Le convoi funèbre a traversé les rues de la capitale devant plusieurs dizaines de milliers de compatriotes recueillis de Hanoi comme d'autres villes et provinces.

    Photo : VNA/CVN

    Le convoi funèbre a traversé la capitale en empruntant les rues Trân Thánh Tông, Tràng Tiên, Tràng Thi, Diên Biên Phu, Hoàng Diêu, Trân Phú, Lê Truc, Son Tây, Kim Ma, Câu Giây, Xuân Thuy, Pham Van Dông, le pont Thang Long, devant plusieurs dizaines de milliers de compatriotes recueillis de Hanoi comme d'autres villes et provinces, pour se diriger vers l'aéroport international de Nôi Bài.

    Le même jour, des cérémonies en mémoire du général Vo Nguyên Giap ont eu lieu dans sa province natale de Quang Binh (Centre) et à Hô Chi Minh-Ville.

    VNA/CVN

  8. #17
    Habitué du Việt Nam Avatar de Abuelita
    Date d'inscription
    mars 2013
    Messages
    310

    Par défaut

    Bonjour et merci Thuong, pour cette transcription, et pour l'utile rappel (via le lien >> ) du site de "Courrier du Vietnam", si indispensable à tous les francophones intéressés par le pays.
    " Être forte pour être utile." J'ai fait tout ce que j'ai pu...

  9. #18
    Passionné du Việt Nam Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 000

    Par défaut

    Un reportage du Nouvel Observateur qui sonne comme un requiem pour le général.

    Les Vietnamiens pleurent le général Giap



    Des Vietnamiens brandissent le portrait du colonel Giap AFP
    Des centaines de milliers de Vietnamiens sont descendus dans les rues, pleurant et priant au passage du cortège funéraire du général Vo Nguyen Giap, héros de l'indépendance du pays qui devait être enterré dimanche 13 octobre.
    Au dernier jour des obsèques nationales de celui qui avait réussi à défaire à la fois les Français et les Américains, son cercueil enveloppé du drapeau national a parcouru les rues de la capitale, accompagné de véhicules militaires couverts de fleurs.
    "Longue vie au général Giap", ont crié certains des centaines de milliers de Vietnamiens venus voir passer à Hanoï ce cortège emportant le défunt vers l'aéroport.
    A quelque 500 kilomètres de la capitale, dans sa province natale de Quang Binh où il devait être enterré dimanche, plus d'une semaine après sa mort à l'âge de 102 ans, la foule était également au rendez-vous.
    Mise à l'écart et funérailles d'Etat

    Ignorant ses critiques contre le PCV à la fin de sa vie et trente années de mise à l'écart, le régime lui a offert des funérailles d'Etat, mettant en avant ses attributs de héros communiste, comme pour renforcer sa propre légitimité.
    Giap "est le général du peuple et son nom restera pour toujours gravé dans l'Histoire de la nation", a déclaré à la télévision le secrétaire général du PCV, Nguyen Phu Trong, avant le départ de la procession à Hanoï.
    La mort du deuxième personnage le plus aimé du pays après le fondateur du Parti communiste vietnamien (PCV) Ho Chi Minh est "une grande perte" pour le peuple et le pays, a-t-il ajouté.
    "Le général a donné sa vie entière au pays et au peuple", a de son côté déclaré son fils Vo Dien Bien dans un court discours rempli d'émotion.
    "Maintenant, il est mort, son esprit va s'unir avec celui du peuple vietnamien, lui donnant la force de construire un pays fort et prospère".
    Artisan de la victoire de 1975

    Le général, génie militaire autodidacte, avait réussi en 1954 à infliger à Dien Bien Phu une cuisante défaite aux forces coloniales françaises, événement fondateur de l'émergence d'un Vietnam indépendant et de la fin de la domination française en Indochine.
    Celui dont les tactiques ont inspiré les combattants à travers le monde est également considéré comme un artisan majeur de la victoire contre les Américains en 1975, qui avait mené à l'unification du Vietnam.
    "Il est parti, emportant avec lui une partie de nos victoires glorieuses", a commenté Tran Hung Tuy, ancien fonctionnaire de 74 ans.
    "Ce sont les plus grandes funérailles au Vietnam après celles du président Ho Chi Minh en 1969. Les gens admirent et aiment Giap du fond du coeur", a-t-il déclaré à l'AFP après une prière au passage du cercueil.
    Ce genre de rassemblement immense est rare au Vietnam, où le parti communiste au pouvoir contrôle au millimètre la mise en scène des anniversaires officiels et où les manifestations populaires sont régulièrement dispersées par la force.
    "Le peuple avait un lien profond, fort et émotionnel avec Giap"

    Même s'il avait été mis à l'écart sans ménagement par le régime ces trente dernières années, Giap restait immensément populaire, même chez les plus jeunes qui n'ont pourtant pas connu la guerre.
    "Il y avait vraiment beaucoup de gens qui pleuraient, c'est complètement différent des autres funérailles" d'Etat, a souligné à l'AFP l'ancien combattant Vu Phi Hung, 62 ans.
    "Cela prouve que le peuple avait un lien profond, fort et émotionnel avec Giap", a-t-il ajouté.
    En dénonçant publiquement à la fin de sa vie certaines dérives du régime, notamment la corruption endémique, le général avait offert un soutien implicite aux dissidents, tout en restant loyal au Parti, selon les experts.
    Dimanche, le secrétaire général du PCV a reconnu les "opinions importantes de Giap sur les problèmes majeurs du pays".

    Les Vietnamiens pleurent le général Giap - Le Nouvel Observateur

  10. #19
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 417

    Par défaut

    un raccourci de son oeuvre pour le pays vu par un média français :
    http://www.dailymotion.com/fr/releva...#video=x15jwlv

  11. #20
    Habitué du Việt Nam Avatar de Abuelita
    Date d'inscription
    mars 2013
    Messages
    310

    Par défaut

    Plus que par un media français. Les nombreuses fenêtres que l'on peut ouvrir à partir du lien montrent l'intérêt suscité dans le monde. Et pas seulement dans les pays communistes.

    Le titre de ce sujet " Décès du mythique général Vo Nguyen Giap" est clair, et ses pages comportent, à présent, tous les éléments pour devenir, sur FV, une référence sur l'événement.
    Il serait souhaitable que des répétitions, ou des déviations de sujet, ne le prolongent pas trop pour ne pas le surcharger, et lui laisser toute sa valeur d'information-événement, aisément consultable.
    Rien n'empêchant personne de poursuivre la suite dans un second sujet plus avancé dans le temps...
    " Être forte pour être utile." J'ai fait tout ce que j'ai pu...

Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. General Vo Nguyen Giap
    Par apw dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 62
    Dernier message: 29/10/2013, 01h31
  2. un oiseau mythique: le phenix
    Par quangyen dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/12/2011, 10h45
  3. Littérature : Vo Nguyen Giap - Une vie présenté en France
    Par Agemon dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/08/2011, 13h43
  4. Renseignement général
    Par Bao Nhân dans le forum Se loger au Vietnam
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/05/2011, 20h27
  5. General Statistics Office of Vietnam - ou G S O
    Par robin des bois dans le forum Le Vietnam sur le net
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/06/2006, 15h05

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre