Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 47
Like Tree10Likes

Discussion: CONG BINH, la longue nuit indochinoise de Lam LÊ

  1. #1
    Apprenti Viêt Avatar de zaoky
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Lyon
    Messages
    53

    Par défaut CONG BINH, la longue nuit indochinoise de Lam LÊ

    Programmation de la semaine du 30 janvier au 5 février 2013:

    PARIS - Cinéma LA CLEF
    PARIS - Cinéma LES 7 PARNASSIENS (projection-débat le 31 janvier à 20h00)
    HEROUVILLE ST CLAIR - (en partenariat avec le Mémorial de Caen)
    PESSAC - Cinéma Jean EUSTACHE
    ARLES - Cinéma ACTES SUD (projection-débat le 31 janvier à 21h00)
    MONTPELLIER - Cinéma DIAGONAL (projection-débat le 4 février à 19h45)

    Le film vient d'obtenir le soutien de l'Association Française des Cinémas Art et Essai (AFCAE)
    Il sera présenté les 30 janvier, 1 et 2 février au Festival International du Film de Göteborg en Suède

    La bande-annonce : Cong Binh lefilm -St VN on Vimeo
    Le site du film : Công Binh, la longue nuit indochinoise - Accueil
    La page Facebook : https://www.facebook.com/congbinhlal...itindochinoise

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Apprenti Viêt Avatar de zaoky
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Lyon
    Messages
    53

    Par défaut

    COMPLEMENT :

    ARLES - Cinéma ACTES-SUD MEJEAN - Séances à partir du 30 janvier

  4. #3
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 417

    Par défaut

    un film que tout les viêtnamiens et amis du viêtnam se doivent de voir pour comprendre l'histoire de ces anciens. merci pour les infos Zaoky

  5. #4
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de AnhTruc
    Date d'inscription
    décembre 2008
    Messages
    863

    Par défaut

    Bonjour TLM
    Ce qui est curieux c'est que:
    "Cong Binh"
    sans accent peut se lire de deux manières
    "Công Binh" = soldat du génie
    ou "Công Bình" = justice
    Ces soldats réclament-ils la justice ?
    Cordialement
    AnhTruc

  6. #5
    Apprenti Viêt Avatar de zaoky
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Lyon
    Messages
    53

    Par défaut

    Excellente observation Anh Truc ! (je te fais toute confiance étant donné mon niveau zéro en viet). On peut dire qu'une certaine justice devrait en effet leur être rendue - sur le plan de ce qu'ils ont apporté (à leur corps défendant pour la majorité) dans l'effort de guerre, et surtout sur la perception négative de leur engagement (il n'avait rien de pro-colonialiste). merci d'avoir mis "l'accent" sur ce point

  7. #6
    Apprenti Viêt Avatar de zaoky
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Lyon
    Messages
    53

    Par défaut

    COMPLEMENT :

    GRENOBLE - Cinéma LE CLUB - Séances à partir du 30 janvier

  8. #7
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 417

    Par défaut

    compléments d'infos :
    le film de Lam Lê,
    Công Binh, la longue nuit indochinoise,
    sort en salle le 30 janvier 2013.

    Ce film est inspiré de mon livre Immigrés de force, les travailleurs indochinois en France (1939-1952) – Actes Sud 2009.

    Voici un premier calendrier des projections/débats organisées autour du film (avec nom des intervenants)
    PESSAC :
    Dimanche 27 janvier, cinéma Jean Eustache à 16 heures (Lam Lê)
    PARIS :
    Mardi 29 janvier, cinéma Le Champo à 20 heures (Antoine de Baecque/Pierre Brocheux).
    Mercredi 30 janvier, Cinéma La Clef (5ème) à 20 heures (Lam Lê/Pierre Daum).
    ARLES :
    Jeudi 31 janvier, Cinéma Le Méjan à 21 heures (Pierre Daum/Frères Trinh).
    MONTPELLIER :
    Lundi 4 février, Cinéma Diagonal à 19h45 (Pierre Daum).
    HEROUVILLE ST CLAIR (près de Caen) :
    Lundi 11 février, Café des Images à 20 heures (Lam Lê/Pierre Daum).


  9. #8
    Habitué du Việt Nam Avatar de hoa lan
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    384

    Par défaut

    Bonjour à vous,
    Merci Zaoky pour votre travail et Thuong pour ces infos. Bon visionnage à ceux et celles qui le verront. Cela va réconforter très certainement ceux oubliés depuis longtemps...
    H.L

  10. #9
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 417

    Par défaut

    dernières infos de programmation du film
    Le film de Lam Lê,
    Công Binh, la longue nuit indochinoise,
    sort en salle mercredi 30 janvier 2013.

    Ce film est inspiré de mon livre Immigrés de force, les travailleurs indochinois en France (1939-1952) – Actes Sud 2009.

    Voici le calendrier des projections/débats organisées autour du film (avec nom des intervenants)
    PESSAC :
    Dimanche 27 janvier, cinéma Jean Eustache à 16 heures (Lam Lê, Nicolas Ong)
    PARIS :
    Mardi 29 janvier, cinéma Le Champo à 20 heures (Antoine de Baecque/Pierre Brocheux).
    Mercredi 30 janvier, Cinéma La Clef (5ème) à 20 heures (Lam Lê/Pierre Daum).
    Dimanche 3 février, Cinéma La Clef (5ème) à 16 heures (Gilles Manceron, Lam Lê).
    Samedi 9 février, Cinéma La Clef (5ème) à 20 heures (Alain Ruscio, Lam Lê).
    ARLES :
    Jeudi 31 janvier, Cinéma Le Méjan à 21 heures (Pierre Daum/Richard et Claude Trinh).
    MONTPELLIER :
    Lundi 4 février, Cinéma Diagonal à 19h45 (Pierre Daum).
    TOULOUSE :
    Mardi 5 février, cinéma ABC à 20 heures (Lam Lê).
    AIX-EN-PROVENCE :
    Jeudi 7 février, cinéma Le Mazarin (Lam Lê)
    CHÂTELLERAULT :
    Vendredi 8 Février, Cinéma Les 400 coups (Nicolas Ong).
    NANTERRE :
    Vendredi 8 février, cinéma Lumière (Lam Lê)
    HEROUVILLE ST CLAIR (près de Caen) :
    Lundi 11 février, Café des Images à 20 heures (Lam Lê/Pierre Daum).
    En partenariat avec le Mémorial de Caen.
    VILLEURBANNE :
    Jeudi 21 février, cinéma Le Zola (Dominique Foulon, Joël Pham).

    AGDE :
    Vendredi 15 mars, cinéma Le Travelling à 20h45 (Lam Lê/Pierre Daum).
    AIGUES-MORTES :
    Samedi 16 mars, cinéma Marcel Pagnol (Lam Lê/Pierre Daum).
    UZES :
    Dimanche 17 mars, cinéma Le Capitole à 18 heures (Lam Lê/Pierre Daum).

  11. #10
    Passionné du Việt Nam Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 000

    Par défaut

    Le Figaro 30/01/2013:

    Công Binh : des Indochinois dans la France occupée

    Le Figaro - Cinma : Cng Binh : des Indochinois dans la France occupe
    Par Marie-Noëlle Tranchant



    Déracinés, quelque 20.000 travailleurs vietnamiens ont été réquisitionnés avant d'être abandonnés et méprisés par ceux qui en avaient la charge. Crédits photo : ADR Productions

    CULTURE Cinéma

    Le documentaire de Lam Lê évoque l'amère expérience des Vietnamiens envoyés dans les usines d'armement en 1939.

    En 1939, Georges Mandel, ministre des Colonies, lance la campagne de recrutement de la MOI, main-d'œuvre indigène (à ne pas confondre avec la main-d'œuvre immigrée, fondée en 1923), pour suppléer aux ouvriers français mobilisés et faire fonctionner les industries d'armement, notamment les poudreries. Quelque 20.000 travailleurs indochinois sont ainsi réquisitionnés: un fils dans chaque famille de trois enfants. Un petit nombre est volontaire, espérant une vie nouvelle. La plupart sont issus de familles paysannes. Quelques-uns, fils de mandarins, serviront d'interprètes.

    La bande annonce du film: PLAYER FIGARO ARTICLE

    e voyage vers cette France inconnue est terrible. On entasse les Vietnamiens dans les soutes des navires. Trois semaines sans voir le jour, à souffrir du mal de mer et du manque d'hygiène. Ce sera pire à l'arrivée à Marseille, où ils sont hébergés à la prison des Baumettes, récemment construite. Pas de meubles, pas de toilettes. Pas de médecins. Devenus des ONS (ouvriers non spécialisés), ils seront ensuite dispersés selon les besoins de l'industrie, principalement dans le Sud-Ouest et le Sud-Est, encadrés par des officiers et des fonctionnaires coloniaux.Avant les harkis

    En principe, la réquisition devait s'achever à la fin des hostilités. Quatre mille Vietnamiens furent rapatriés après l'armistice. Mais le blocus anglais empêchant les liaisons maritimes, les autres restèrent dans la France occupée, employés désormais dans le forestage, ou comme ouvriers agricoles (ils implantèrent la culture du riz en Camargue). Les rudes conditions de la guerre s'ajoutèrent pour eux à l'exil, aux mauvais traitements, au dénuement extrême où ils étaient laissés, volés souvent de leur maigre paie ou de leurs misérables rations.
    Dans Công Binh, la longue nuit indochinoise, le réalisateur vietnamien Lam Lê évoque cette épopée tragique de la MOI. Parti de l'ouvrage de Pierre Daum, Immigrés de force (Actes Sud), Lam Lê a retrouvé une vingtaine de survivants, aujourd'hui nonagénaires (certains ont disparu depuis le tournage). Leurs récits, même monocordes, et parfois répétitifs - mais comme le furent pour eux ces mornes jours sans fin - font le prix de ce documentaire.
    Pour l'étoffer, le réalisateur a introduit un liant un peu indigeste d'images fictives et de lectures anticolonialistes primaires. Loin d'élargir l'horizon historique, les citations d'Aimé Césaire le bouchent par des accusations générales et partisanes. Selon cette ignorance lyrique, les Français ne furent en Indochine que pillards et pirates…
    Reste que le douloureux épisode de la MOI ne peut qu'inspirer aux Français, surtout à ceux qui restent attachés au Vietnam, que tristesse et honte. Avant les harkis, ces hommes furent déracinés puis abandonnés et méprisés par ceux qui en avaient la charge. Il est juste de leur rendre une voix, une présence, un visage. C'est ce que le film fait de mieux. Il faut le voir pour partager avec eux ces souvenirs amers.
    À lire: Itinéraire d'un petit mandarin, témoignage émouvant de Lê Huu Tho (L'Harmattan).

    Le témoignage d'un lecteur:


    j'ai travaillé à la Poudrerie de Bergerac,
    Des milliers de soldats "annamites" y ont passés avant guerre, traité effectivement comme des prisonniers, enfermés la nuit dans des bâtiments contigus à la poudrerie, qui servent aujourd'hui de restaurant d'entreprise (un seul des deux bâtiments existe encore). Leur petit lieu de prière, mentionné sur des plans, a lui aussi disparu. Pour se distraire, ils ont peu de beaux dragons bleus sous les plafonds de leur dortoirs, masqués aujourd'hui par des faux-plafonds.
    Il reste donc peu de choses de leur présence, et une grande indifférence des responsables politiques locaux, à l'image de celle de la population de Bergerac.
    Le 30/01/2013 à 13:06 Alerter

Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Nguyen Trong Binh (N.T Binh), critique de cinema
    Par maya dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/11/2010, 17h38
  2. Festival Tay Son Binh Dinh dans la province de Binh Dinh
    Par mekong dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/02/2010, 17h58
  3. Quel sera le vote des Français d'origine Indochinoise ?
    Par Thanh Ba.ch dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/04/2007, 12h02

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre