Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 11 à 17 sur 17

Discussion: Disparition du poète Nguyễn Chí Thiện

  1. #11
    Passionné du Việt Nam Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 000

    Par défaut

    Bonjour Thuong19 et TLM
    Citation Envoyé par thuong19 Voir le message
    salut Dông Phong , salut Han Viêt, salut Bao nhân,
    le silence de certains membres ne réflètent pas seulement un malaise ; mais en ce qui concerne les infos concernant les dissidents, les blogueurs emprisonnés et autres propriétés terriennes que l'Eglise voudrait "récupérer" au Viêtnam, infos qui sont relayées par une certaine presse occidentale avec insistance et qui ne prêchent que pour leur chapelle,permettez moi de les trouver suspects de ne pas servir la cause qu'ils pensent défendre : la liberté d'opinion au pays.Quand ces mêmes médias restent muets sur les souffrances causées par la dioxine parmi la population, quand ces médias n'osaient à peine reconnaître en son temps les crimes de guerre commises par les "gouvernements démocratiques" en déversant aveuglément des tonnes de bombes sur des villes surpeuplées comme Hanoï ou Haiphong.
    ignorant de ce qu'à pu être la vie réelle de NC Thiên de son combat et de ses écrits, je ne peux que me fier à vous chers amis de ForumViêtnam pour m'informer,m'ouvrir les yeux et me forger une opinion.
    Réponse pleine de sagesse Thuong19.
    Je profite pour dire qu'on n'a pas encore trouvé le moyen de lire les arrière _pensées des humains donc prendre pour argent comptant ce qu'ils ont écrit ou dit ... Comme a dit le cousin: l'habit ne fait pas le moine.
    Jusqu'à preuve du contraire ,on peut légitimement émettre des doutes.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #12
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Citation Envoyé par Dông Phong Voir le message

    Quant à sa qualification de « célèbre poète », rappelez-vous simplement que :
    - il a reçu en 1985 le Rotterdam International Poetry Award in absentia​ ;
    - en 1987, alors qu’il était encore détenu au VN, le théâtre du Ranelagh de Paris a produit un spectacle avec des extraits de son recueil Hoa địa ngục traduit en français sous le titre de Les fleurs de l’enfer (voir les enregistrements sur Youtube que j’ai indiqués).
    Y a-t-il beaucoup d’auteurs, vietnamiens ou autres étrangers, qui ont reçu ces honneurs ?

    Désolé, mais, à part celles décernées aux mathématiciens, je n'ai jamais pris au sérieux les récompenses pour d'autres domaines, comme les arts et la littérature, par exemple, dont la valeur ne dépend qu'à l'appréciation du jury.

    Citation Envoyé par Dông Phong Voir le message
    Quant aux « nationalistes de tout bord » dont vous parlez sans citer de noms ni d’appartenance politique, je vous laisse la responsabilité de votre affirmation. No comment de ma part !
    J'ai non seulement eu l'occasion de lire un grand nombre d'articles sur Nguyễn Chí Thiện mais aussi de rencontrer et de partager avec des intellectuels ainsi que d'anciens combattants, ce qui m'a amené à penser qu'en venant au monde, ce Monsieur aurait dû se tromper de pays ou d'époque, car dans les années 60, beaucoup d'hommes et femmes de sa génération doivent partir au front, dont certains y ont perdu la vie, laissant ainsi derrière eux, vieux parents, femmes et enfants... Alors est-ce le moment de plaisanter de la manière dans un pays en guerre et encore sous la loi martiale ?

    Ôi, thằng Tây mà trước kia người dân không tiếc máu xương đánh đuổi
    Nay họ xót xa luyến tiếc vô chừng
    Nhờ vuốt nanh của lũ thú rừng
    Mà bàn tay tên cai trị thực dân hóa ra êm ả!
    Dans ce passage on sent q'il essaie de substituer son propre sentiment à celui du peuple.

    PHT
    Dernière modification par Bao Nhân ; 08/10/2012 à 23h54.
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  4. #13
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Citation Envoyé par HAN VIËT Voir le message
    _ NC Thiên a beaucoup souffert . Il a passé beaucoup de temps en prison . Il a commencé à avoir des ennuis avec les autorités dès 1960 et cela a continué pendant longtemps; je me demande quelles étaient ses motivations pendant tout ce temps, a t-il écrit ses mémoires ? à ce moment , le pays luttait pour sa survie , pour accomplir le mandat du ciel , l'indépendance et la réunification . ce n'était pas le moment de se mettre en travers , il a manqué de réalisme , il a fait preuve d'aveuglement .
    _ d'autres lettres de prison :Ngục trung thư de Phan Bội Châu ; Nhật ký trong tù de Ho chi minh . Comment situer NC Thiên par rapport à ces 2 résistants . D'après Bùi Tin , la cause était juste mais les moyens utilisés étaient trop radicaux .
    _ NC Thiên a été emprisonné entre autres à la prison Hoa lo . Tri th Parmi les "pensionnaires" célèbres : Truong chinh , Lê Duân ,Dô muoi , Nguyên van Linh , Xuân Thuy .... . on comprend qu'ils n'ont pass vu d'un bon oeil la dissidence de NC Thiên
    _ dans la cour de cette prison , il y avait la guillotine ; parmi les condamnés Ng thai Hoc , Pho' duc chinh , etc ..
    _ Dissidents russes célèbres : Solienitsyne , Sakharov , Plioutch , Boukovski , etc
    _ Taper List of Chinese dissidents - Wikipedia, the free encyclopedia
    Quel était le sens du combat des chinois et russes par rapport au destin de leur pays à ce moment de leur lutte ?
    En URSS , le régime s'était beaucoup adouci par rapport au temps de Staline .
    En Chine , Deng xiao Ping avait décidé de mener une politique d'ouverture économique pour lutter contre les retards du pays surtout au point de vue technologique et militaire sinon la Chine s'exposait à de nouvelles expéditions néocolonialistes comme l'a montré la Libye .
    La modernisation avait entraîné beaucoup de souffrances , la cause était-elle juste ? les dissidents avaient -ils des motivations justifiées ?
    _ au point de vue littéraire , je n'ai lu aucune ligne , je ne peux pas juger de sa valeur poétique de NCThiên
    Puisque vous avez évoqué Bùi Tín et Solienitsyne. Alors je ne sais pas si on puisse comparer Nguyễn Chí Thiện à ces deux-là qui ont quand même combattu pour libérer leur pays respectif : Solienitsyne, la guerre contre les nazi, et Bùi Tín, celles anti-française et américaine.

    PHT
    Dernière modification par thuong19 ; 09/10/2012 à 05h34.
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  5. #14
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bao Nhân Voir le message

    ...

    J'ai non seulement eu l'occasion de lire un grand nombre d'articles sur Nguyễn Chí Thiện mais aussi de rencontrer et de partager avec des intellectuels ainsi que d'anciens combattants, ce qui m'a amené à penser qu'en venant au monde, ce Monsieur aurait dû se tromper de pays ou d'époque, car dans les années 60, beaucoup d'hommes et femmes de sa génération doivent partir au front, dont certains y ont perdu la vie, laissant ainsi derrière eux, vieux parents, femmes et enfants... Alors est-ce le moment de plaisanter de la manière dans un pays en guerre et encore sous la loi martiale ?


    ...

    PHT
    Bonsoir monsieur Bao Nhân,
    NCT fut condamné la 1ère fois en 1958 à 2 ans de prison, lors des procès des nombreux intellectuels contestataires des groupes littéraires Nhân văn / Giai phẩm (dès 1955-1956, ils réclamaient plus de liberté et dénonçaient la sanglante "réforme agraire" - que HCM lui-même a désavouée ultérieurement). Avez-vous vu leurs violents réquisitoires dans les revues Nhân văn / Giai phẩm ? (Beaucoup plus violents que les 4 lignes ironiques de NCT que vous avez citées).
    NCT a continué le même combat après sa libération (ce qui lui a valu d'autres internements, en totalité 27 ans), alors que les autres ont jeté l'éponge après leurs condamnations, parfois très lourdes, et restaient dans l'ombre pendant 30 ans.
    Il me semble que vous ignorez ces évènements (de 1956-1960) et leur suite.
    Ce fut grâce à l'ouverture politique du Đổi mới que ces intellectuels ont été "réhabilités" vers 1988-1990. Quatre d'entre eux, Phùng Quán, Trần Dần, Lê Đạt, Hoàng Cầm, ont même reçu le "Prix national de littérature" en 2007 pour leurs oeuvres précédemment condamnées (à titre posthume pour Trần Dần décédé 10 ans plus tôt en 1997).
    Voilà les faits avérés.
    Et surtout, s'il vous plaît, ne m'accusez pas de faire de "l'anticommunisme primaire attardé", car je viens de faire l'apologie du président HCM dans le fil de discussion "Littérature vietnamienne dans toutes ses diversités".
    Faire de l'histoire "factuelle et non-partisane" doit être la règle ici et ailleurs, du moins c'est ce que j'essaie de faire. Les polémiques concernant l'histoire passée sont inutiles.

    Dông Phong

    Dernière modification par Dông Phong ; 09/10/2012 à 01h18.
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  6. #15
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Citation Envoyé par Dông Phong Voir le message
    Bonsoir monsieur Bao Nhân,
    NCT fut condamné la 1ère fois en 1958 à 2 ans de prison, lors des procès des nombreux intellectuels contestataires des groupes littéraires Nhân văn / Giai phẩm (dès 1955-1956, ils réclamaient plus de liberté et dénonçaient la sanglante "réforme agraire" - que HCM lui-même a désavouée ultérieurement). Avez-vous vu leurs violentes réquisitions dans les revues Nhân văn / Giai phẩm ? (Beaucoup plus violentes que les 4 lignes de NCT que vous avez citées).

    NCT a continué le même combat après sa libération, alors que les autres ont jeté l'éponge après leurs condamnations, parfois très lourdes, et restaient dans l'ombre.
    Il me semble que vous ignorez ces évènements (1956-1958) et leur suite.
    C'était grâce à l'ouverture politique du Đổi mới que ces intellectuels ont été "réhabilités" vers 1988-1990. Quatre d'entre eux, Phùng Quán, Trần Dần, Lê Đạt, Hoàng Cầm, ont même reçu le "Prix national de littérature" en 2007 pour leurs oeuvres précédemment condamnées (à titre posthume pour Trần Dần décédé 10 ans plus tôt en 1997).
    Voilà les faits avérés.

    En 1958, le pays était encore dans une période de désarroi, et l'ombre d'une nouvelle guerre pointe déjà son nez.

    Je suppose que vous deviez certainement connaître le professeur Trần Đức Thảo, un viet kieu de France, qui a tout plaqué pour rentrer au pays, lui-aussi, a connu le calvaire. À mon avis, s'il avait décidé de rester en France et continuer d'enseigner à l'école normale supérieure, alors il aurait pu être très utile pour le pays au lieu de rentrer pour ensuite être placé sous résidence surveillée.

    Étant, dans ma jeunesse, amoureux de la culture occidentale, notamment le look, la musique rock et le cinéma hollywoodien, or j'ai été très déçu en apprenant que tout cela faisait l'objet d'une stricte interdiction dans notre Nord-Vietnam. Mais maintenant, avec l'âge qui s'avance, je commence à comprendre que c'est une telle gestion même qui a permit au Vietnam d'arriver à son but de réunification et pacification du pays. Car, en temps de guerre, tout ce qui ne contribue point à l'effort nous permettant d'atteindre le but n'a aucune valeur. Ceci dit : démocratie, droits de l'homme, Levi's, jazz, rock, string, bikini, Louis Vuitton... ne doivent pas être notre priorité. Enfin, ce genre de bonheur matériel n'est qu'accessoire.

    Comme toujours, à chaque fois lorsqu'une nation vient de connaître un changement brutal, et surtout comme le cas du Vietnam qui a connu presque un siècle de joug colonial, alors le pays se retrouve inévitablement dépourvu de gens chevronnés, habitués aux mécanismes de la gestion d'un état. Or, la réforme agraire que vous avez évoquée ci-haut est le résultat de cette incompétence. Et apparemment, le temps de perfectionnement s'avère encore long. Mais je ne pense pas qu'aujourd'hui la plupart des Vietnamiens, même ceux qui sont anti-communistes jusqu'à l'os, souffrent de nostalgie des époques où ils ont vécues sous des bombes et épandages de produits chimiques avant que ces maudits vietcong ont réussit à réunir le pays.

    Au Sud (l'État du Viêt Nam), sous la pression américaine, la France nommait Ngô Đình Diệm comme chef de gouvernement en juillet1954(sous la présidence de l'empereur Bao Dai). Avec le soutien du président américain Eisenhower, son gouvernement refusait les élections générales initialement prévues. De fait, dès août1955, Ngô Đình Diệm déclarait que son pays ne se considérait lié en aucune façon par lesAccords de Genève dont il n'avait pas été signataire. Les États-Unis ajoutaient ne pas reconnaître la RDVN, déclarant également ne pas avoir été signataire des accords. Entre temps, devenu chef d'État après le référendum truqué contre Bao Dai, Ngô Đình Diệm proclamait la naissance de la République du Viêt Nam (RVN) le 24 octobre 1955 et instaurait un régime nationaliste et anticommuniste.Durant cette même année, les États-Unis mettaient en place à Saigon une mission militaire chargée d'assumer complètement l'organisation et l'entraînement de l'armée de la RVN.
    Face à un pouvoir de plus en plus despotique, d'anciens éléments du Viet Minh reprenaient le maquis dans le sud dès la fin de 1955 et des troubles armés étaient déclenchés au centre Viet Nam dans la province de Quang Ngai en 1957.

    Début 1958, des formations de maquisards s'emparaient d'un millier d'armes dans la région de Tay Ninh, ce qui permettait d'équiper les premières unités. Ces actions étaient appuyées par la RDVN qui infiltrait au Sud des cadres communistes et livrait du matériel par la piste Hô-Chi-Minh.
    [FONT=Verdana]
    Pour la suite :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_du_Viêt_Nam#1954_:_interventionnisme_des_.C 3.89tats-Unis_dans_le_conflit_vietnamien_au_Sud

    Ceci juste pour montrer que comment le Vietnam a tellement changé :


    Talk Vietnam, une émission télévisuelle en anglais dirigée par Thuy Duong, née et grandi au Vietnam avant d'aller faire ses études aux USA et en France dans un domaine qui n'a rien à voir avec ce qu'elle fait aujourd'hui, et son invitée, également hanoienne, ayant passé toute sa jeunesse au Vietnam avant de se voir d'accorder une bourse pour aller continuer ses études à Singapour, ensuite à Londres, et également dans un domaine n'ayant rien à voir avec ce qu'elle fait actuellement : mannequin et styliste.

    Animatrice parle avec un accent légèrement américain, et son invitée, British of course.


    Dernière modification par NoiVongTayLon ; 12/10/2012 à 07h50. Motif: Demande de BaoNhan
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  7. #16
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bao Nhân Voir le message
    Puisque vous avez évoqué Bùi Tín et Solienitsyne. Alors je ne sais pas si on puisse comparer Nguyễn Chí Thiện à ces deux-là qui ont quand même combattu pour libérer leur pays respectif : Solienitsyne, la guerre contre les nazi, et Bùi Tín, celles anti-française et américaine.

    PHT
    Citation Envoyé par Dông Phong Voir le message

    ...

    NCT fut condamné la 1ère fois en 1958 à 2 ans de prison, lors des procès des nombreux intellectuels contestataires des groupes littéraires Nhân văn / Giai phẩm (dès 1955-1956, ils réclamaient plus de liberté et dénonçaient la sanglante "réforme agraire" - que HCM lui-même a désavouée ultérieurement).
    ...
    Il me semble que vous ignorez ces évènements (de 1956-1960) et leur suite.
    ...

    Tous ces intellectuels ont combattu contre les Français dans les maquis.
    De retour à Hanoi en 1954 après Diên Biên Phu, ils furent déçus par les mesures politiques mises en place par le régime. D'où leurs mouvements contestataires.
    C'était une période sombre de l'histoire de notre pays, qu'il faut regarder calmement sans esprit partisan.
    DP
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  8. #17
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bao Nhân Voir le message


    ...
    Je suppose que vous deviez certainement connaître le professeur Trần Đức Thảo, un viet kieu de France, qui a tout plaqué pour rentrer au pays, lui-aussi, a connu le calvaire. À mon avis, s'il avait décidé de rester en France et continuer d'enseigner à l'école normale supérieure, alors il aurait pu être très utile pour le pays au lieu de rentrer pour ensuite être placé sous résidence surveillée.

    ...


    Oui, je connais un peu le Pr. Trần Đức Thảo (1917-1993).
    Un petit rappel pour les Forumeur(e)s qui ne le connaissent pas :

    En 1936, ayant obtenu une bourse, Trần Đức Thảo intégra l’École Normale Supérieure de Paris. Il obtint ensuite l’agrégation de philosophie à l’âge de 25 ans (il en était même sorti major).
    En 1952, il revint au VN pour participer à la guerre contre les Français dans le maquis du Việt Bắc.
    Après l’indépendance du Nord-VN (1954), il fut nommé en 1955 sous-directeur de la Đại Học Sư Phạm Văn Khoa (Université Pédagogique-Lettres) et titulaire de la chaire d’histoire de la Đại Học Tổng hợp (Université de Hanoi).
    Mais déçu par les mesures politiques mises en place par le régime, tout comme bien d’autres intellectuels anciens-combattants, il rejoignit les mouvements protestataires Nhân Văn / Giai Phẩm (NVGP).
    Lors des procès des NVGP, TĐT fut condamné pour ses deux articles : “Nỗ lực phát triển tự do dân chủ” (Effors pour faire progresser la liberté et la démocratie), publié dans la revue Nhân Văn N°3 du 15.10.1956, et “Nội dung xã hội và hình thức tự do” (Cadre social et formes de liberté), publié dans “Giai phẩm mùa đông” (1957).
    Par la suite, « démissionné » de l’université, il travaillait comme « technicien chercheur ».
    Atteint d’une « mystérieuse » maladie, il revint se faire soigner en France en 1991, et mourut le 24 avril 1993 à Paris.
    Déjà « réhabilité » lors de l’ouverture du Đổi mới, il reçut en 2000 le « Prix Hồ Chí Minh » en sciences sociales, à titre posthume.

    Dông Phong


    Dernière modification par Dông Phong ; 10/10/2012 à 14h39.
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Nguyễn Trung Trực
    Par Hiungdai dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/08/2013, 19h00
  2. Dạy tiếng việt miễn phí
    Par pbbinhtinh dans le forum Diễn Ðàn Tiếng Việt ( Forum en Vietnamien)
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/02/2012, 18h34
  3. Người ở Hà Nội par Nguyễn Việt Hà
    Par Agemon dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/04/2011, 02h38
  4. BảY MÀU MƯA HUế - Thơ Nguyễn Văn Phương
    Par Thanh Ba.ch dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/03/2006, 13h59
  5. Lê Thi Mông Chi - Présentation
    Par dothi dans le forum Nouveau membre – Présentation
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/11/2005, 18h41

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre