Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 17

Discussion: Disparition du poète Nguyễn Chí Thiện

  1. #1
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut Disparition du poète Nguyễn Chí Thiện


    Bonjour TLM,
    RFA vient de nous annoncer le décès survenu hier, en Californie, du célèbre poète Nguyễn Chí Thiện (né en 1939 à Hanoi) : http://www.rfa.org/english/news/viet...012191953.html.

    Nguyễn Chí Thiện auteur du recueil de poème Les Fleurs de l'Enfer a connu 27 ans de prison pour avoir critiqué ouvertement le régime communiste. En 1987, alors qu'il était encore au Viêt-Nam, pour lui rendre hommage, les Publications Đưuờng Mới La voie nouvelle organisaient un spectacle au Théâtre du Ranelagh à Paris. Stanislas de la Tousche et Katharina Wittkowska interprétaient une sélection de poèmes des Fleurs de l'Enfer traduits par Jean Maïs et B.X.Quang.

    La notice précédente accompagne la vidéo ci-desous, qui est la 1ère partie du spectacle mentionné.

    Dông Phong


    <font size="3">





    Dernière modification par Dông Phong ; 03/10/2012 à 09h56. Motif: Faute de frappe
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut


    La 2ème partie du même spectacle :


    <font size="3">
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  4. #3
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut


    Bonjour TLM,
    En hommage à Nguyễn Chí Thiện, je réédite ci-après un poème que j'ai publié en 2007.
    Dông Phong


    Dimanche 4 novembre 2007

    Les larmes des lettrés1
    Dans ce monde en folie ont coulé tant de larmes,
    Mais que vaut l’histoire sans celles des lettrés,
    Qui n’ont que leur frêle plume comme seule arme
    Pour faire éclater les honteuses vérités,
    Eux que d’épais baillons n’ont pas pu faire taire,
    Malgré les tortures des tyrans sanguinaires
    De toutes les couleurs, blancs, rouges, verts, noirs, jaunes,
    Qui les entassent par milliers dans leurs geôles.

    Ô chers troubadours et bardes de tous les pays,

    Persistons à garder notre plume en éveil,
    Brandissons-la dans un pur rêve libertaire
    Pour que les larmes ne coulent plus sur la terre !

    1. ‘‘L’histoire serait incomplète sans les larmes des lettrés’’ (Si Ma Qian, historien chinois, 145-86 av. JC). Si Ma Qian fut emprisonné et condamné à la castration pour avoir contrarié l’empereur Wu Di de la dynastie des Han.


    Tạm dịch :

    Nước mắt nho gia2
    Khắp trần gian khùng sao đầy nước mắt,
    Sử chẳng thành nếu thiếu lệ nho gia,
    Họ dùng cây bút nhẹ thay gươm sắt
    Để vạch rõ những sự thật thối tha,
    Dù độc tài đẫm máu luôn bịt miệng

    Và thường tra khảo tàn bạo đau điếng
    Khi chính quyền trắng, đỏ, xanh, đen, vàng
    Bắt giam họ vào ngục cả hàng ngàn.

    Hỡi các bạn thi sĩ khắp mọi nơi,
    Cố giữ bút ta mãi mãi vui tươi,
    Vung bút lên trong giấc mơ tự do
    Để cho nước mắt hết chảy quanh co !

    2. ‘‘Lịch sử sẽ thiếu sót nếu không có nước mắt của nho gia’’ (Tư Mã Thiên, sử gia Trung Quốc, 145-86 trước dương lịch). Tư Mã Thiên bị tù và bị thiến vì đã trái ý Hán Vũ Đế.


    (Source : T)

    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  5. #4
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut

    Citation Envoyé par Dông Phong Voir le message

    Bonjour TLM,
    RFA vient de nous annoncer le décès survenu hier, en Californie, du célèbre poète Nguyễn Chí Thiện (né en 1939 à Hanoi)
    Mais en quoi il est célèbre ?

    Or, contrairement à Soljenitsyne, depuis qu'il a quitté le Vietnam, Nguyễn Chí Thiện n'a presque rien produit comme oeuvres littéraire ou poétique afin de mériter ce titre de "célèbre poète" que les détracteurs du régime vietnamien tentent de lui conférer arbitrairement.

    Ôi, thằng Tây mà trước kia người dân không tiếc máu xương đánh đuổi
    Nay họ xót xa luyến tiếc vô chừng
    Nhờ vuốt nanh của lũ thú rừng
    Mà bàn tay tên cai trị thực dân hóa ra êm ả!
    Ce poème attribué à Nguyễn Chí Thiện a créé un grand mécontentement chez les nationalistes de tout bord.

    PHT
    Dernière modification par Bao Nhân ; 04/10/2012 à 18h14.
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  6. #5
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bao Nhân Voir le message
    Mais en quoi il est célèbre ?

    Or, contrairement à Soljenitsyne, depuis qu'il a quitté le Vietnam, Nguyễn Chí Thiện n'a presque rien produit comme oeuvres littéraire ou poétique afin de mériter ce titre de "célèbre poète" que les détracteurs du régime vietnamien tentent de lui conférer arbitrairement.



    Ce poème attribué à Nguyễn Chí Thiện a créé un grand mécontentement chez les nationalistes de tout bord.

    PHT
    Bonjour BaoNhân,
    Je ne veux surtout pas engager avec vous une polémique inutile. Il y en a déjà assez sur FV.

    Nguyễn Chí Thiện (1939-2012) n’avait pas la chance d’avoir eu la robuste santé de Soljenitsyne (1918-2008) mort à 90 ans. Libéré en 1991, après 27 ans de détention (en plusieurs fois) sur ses 73 années de vie, non dépourvus de tortures et de privations, il était malade et très affaibli. Pitié pour lui, qui vient de mourir !

    Quant à sa qualification de « célèbre poète », rappelez-vous simplement que :
    - il a reçu en 1985 le Rotterdam International Poetry Award in absentia​ ;
    - en 1987, alors qu’il était encore détenu au VN, le théâtre du Ranelagh de Paris a produit un spectacle avec des extraits de son recueil Hoa địa ngục traduit en français sous le titre de Les fleurs de l’enfer (voir les enregistrements sur Youtube que j’ai indiqués).
    Y a-t-il beaucoup d’auteurs, vietnamiens ou autres étrangers, qui ont reçu ces honneurs ?

    Quant aux « nationalistes de tout bord » dont vous parlez sans citer de noms ni d’appartenance politique, je vous laisse la responsabilité de votre affirmation. No comment de ma part !

    Dông Phong

    Dernière modification par Dông Phong ; 04/10/2012 à 19h21. Motif: Fautes de frappe
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  7. #6
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bao Nhân Voir le message
    Mais en quoi il est célèbre ?


    PHT


    PS à mon post précédent :
    D'après la BBC:

    1) le recueil Hoa địa nguc de Nguyễn Chí Thiện a été traduit en anglais, français, hollandais, espagnol, chinois, coréen et tchèque.

    2) "
    Sau một thời gian định cư tại Hoa Kỳ, ông được International Parliament of Writers mời sang Pháp ba năm từ 1998 đến 2001. Trong thời gian này ông đã ghi lại những câu chuyện trong tù và được xuất bản trong tập “Hỏa Lò” năm 2001. Tập truyện được dịch ra Anh ngữ mang tựa “Hỏa Lò / Hanoi Hilton Stories” được Southeast Asia Studies của Đại học Yale xuất bản năm 2007."

    Traduction : "après un temps de séjour aux Etats, il fut invité par le Parlement International des Ecrivains à venir en France pendant trois ans de 1998 à 2001. Durant cette période il a noté des propos de (en) prison qui ont été publiés dans le recueil "Hỏa Lò"* en 2001. Ce recueil a été traduit en anglais sous le titre "Hỏa Lò / Hanoi Hilton stories", et publié par les Southeast Asia Studies de l'Université de Yale en 2007".

    * ou "Le fourneau", surnom de la prison centrale de Hanoi.

    (source : Ici)

    Est-ce suffisant pour être qualifié de "célèbre" ???!!!

    DP

    Dernière modification par Dông Phong ; 04/10/2012 à 20h57.
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  8. #7
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut Quelques poèmes de NCT


    Ci-dessous la traduction française de quelques poèmes de Hoa địa ngục / Fleurs de l’Enfer (Ed. Đường Mới, La voie nouvelle, 1985).

    (Source : V)


    ARBRE
    Nguyễn Chí Thiện

    Avec toutes les espèces, je nais, je croîs en cet espace sauvage.
    Mes racines s’enfoncent, profondes, dans le terreau natal.
    Lumière du soleil, gouttes liquoreuses du ciel,
    Matières informes qui, dans l’univers, sans cesse tournoient,
    Je vous aspire, vous rejette et vous voilà bourgeons et fleurs.
    Je croîs et ma peine grandit.
    O mon pays Tes enfants ne mangent plus !
    Sécheresse, cataclysme, guerre, séparation.
    La sève s’est tarie et mes frères,
    Rabougris, affamés, se dessèchent.

    Voilà tant d’années que les loups règnent en maîtres,
    Laissant hommes et bêtes exsangues, la peau tannées.
    Nuit après nuit, plongés dans la même insomnie,
    Montagne et fleuve partagent notre veille.


    Je n’ai guère de rêve ; je ne me vois pas en arbre millénaire,
    M’enracinant dans l’éternité.
    Sur cette terre désolée, un seul désir me hante,
    Donner ma part de fleurs, donner ma part de fruits.

    Sur mon corps, criblés de flèches et mordu par la haine,
    Le temps s’est fixé, gigantesque abcès.
    Enchaînée dans cette forêt sacrée,
    Ma floraison secrète n’est encore que livides bourgeons.

    Tout autour rien que la mousse en nappe grise,
    Feuilles mortes, tristesse d’automne, ombres et moisissures.
    En silence, penché sur mon image que reflète stagnante
    J’écoute, éveillé, le vent siffler des cimes,
    J’ai foi en ce Ciel
    Qui ne trahira pas ma terre nourricière,
    Dans la nuit, sur l’immensité de ces régions torrides,
    Le feu qui couve en moi et mille éclats explosera.


    Traduction de Jean Maïs

    De la Pensée à l’Action
    Nguyễn Chí Thiện

    Pour joindre la Pensée à l’Action
    Jette un pont formé par les Mots.
    Mais par-dessus l’immense fleuve de la Dictature
    Ne pense à construire ni route ni pont.
    Jour après jour vivent les Mots…
    Secrètement, ils poussent la Pensée vers l’autre rive
    A travers le réseau de chaînes et de fers
    Qu’en vain le Parti installe à la place de routes et ponts
    Car une fois éclose, ta Pensée vit, indestructible
    Et viendra le jour où Elle éclatera en prodiges.


    Traduction de Jean Maïs et de B.X. Quang

    Je garde silence
    Nguyễn Chí Thiện


    Je garde silence
    Quand par le fer, quand par l’acier ils me torturent,
    Jusqu’à la souffrance extrême.
    Faites de moi un héros si vous le voulez, pour le raconter aux enfants.
    Je garde silence, simplement je me dis :
    Qui se mettrait à supplier, à demander grâce
    Aux bêtes sauvages rencontrées en pleine jungle ?


    Traduction de B.X. Quang

    Du singe à l’homme
    Nguyễn Chí Thiện


    Du singe à l’homme il a bien fallu quelques millions d’années,
    De l’homme au songe, combien en faut-il, d’années ?
    Citoyens du monde, venez voir !
    Au fin fond de la jungle, des camps de concentration,
    Des prisonniers nus et en groupes ils se lavent ;
    Dans des cases sombres et puantes, ils se couchent
    Avec des punaises, avec des moustiques ;
    Pour un rien ils se battent – pour un bout de manioc –
    Supportant fers, supportant chaînes, et des coups de toutes sortes.
    Mutilés, déchiquetés, tués même, qu’importe !
    Leurs cadavres sont toujours bons pour nourrir les rats !
    Loin d’être agiles comme leurs ancêtres de la Préhistoire,
    Ces singes bougent lentement,
    On dirait même des clous, tant ils son décharnés.
    Cependant ils travaillent. Sans arrêt, ils « produisent ».
    Citoyens du monde, venez voir !


    Traduction B.X. Quang

    Mes poèmes
    Nguyễn Chí Thiện


    De la poésie, mes poèmes ?
    Oh non ! Sanglot de ma vie,
    Grincement de la porte au fond de ma prison,
    Râle de mes poumons pourris,
    Bruissement de la terre où meurt mon rêve, enseveli.
    Coups de pioches, souvenirs exhumés,
    Claquement de dents de la misère,
    Estomac broyant le vide,
    Solitude qui bat dans un cœur sans joie,
    Cri d’impuissance sur un monde qui s’effondre,
    Oh non ! Unique cri de ma vie bâtarde,
    La mort, elle aussi, est bâtarde et non point poésie.


    Traduction Jean Maïs

    Autrefois, Li Bai
    Nguyễn Chí Thiện


    Autrefois, Li Bai leva les yeux. La lune luit.
    Il baissa alors la tête, la terre natale, par son souvenir, le déchira.
    Aujourd’hui, je lève les yeux : poussière et toiles d’araignée.
    Puis je baisse la tête et j’écrase quelques punaises,
    Et je récupère quelques grains de riz égarés.
    Li Bai laissait reposer ses pieds sur le ventre du roi Tang,
    Il était ivre.
    Mes pieds reposent dans ces fers rouillés,
    Mon corps se vide, j’ai faim.
    Li Bai vivait au temps de la monarchie aveugle,
    Féodalité, cruauté barbare, sans liberté aucune.
    Je vis le temps de l’Abondance communiste,
    Bonheur et Liberté à profusion,
    Le paradis sur terre.
    Quelle infortune pour Li Bai, mais quelle chance pour moi !


    Traduction B.X. Quang

    Porte de ma vie
    Nguyễn Chí Thiện



    Porte de ma vie, que de chemins obstrués,
    Avec cette prison
    Elle est plus condamnée encore.
    Comment oublier ces horizons qui n’ont pas su tenir leurs promesses,
    Pour que mon cœur trouve sa paix
    Et ma toux, enfin, son silence.
    Dans le noir,
    Couleur de l’attente et du rêve abandonnés,
    Je suis assis, sans thé, sans tabac
    Et je te reçois, ma Muse, avec des mots grossiers.


    Traduction B.X. Quang
    Dernière modification par Dông Phong ; 05/10/2012 à 09h58.
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  9. #8
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de HAN VIËT
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Messages
    610

    Par défaut

    Citation Envoyé par Dông Phong Voir le message
    Bonjour BaoNhân,
    Je ne veux surtout pas engager avec vous une polémique inutile. Il y en a déjà assez sur FV.

    Nguyễn Chí Thiện (1939-2012) n’avait pas la chance d’avoir eu la robuste santé de Soljenitsyne (1918-2008) mort à 90 ans. Libéré en 1991, après 27 ans de détention (en plusieurs fois) sur ses 73 années de vie, non dépourvus de tortures et de privations, il était malade et très affaibli. Pitié pour lui, qui vient de mourir !

    Quant à sa qualification de « célèbre poète », rappelez-vous simplement que :
    - il a reçu en 1985 le Rotterdam International Poetry Award in absentia​ ;
    - en 1987, alors qu’il était encore détenu au VN, le théâtre du Ranelagh de Paris a produit un spectacle avec des extraits de son recueil Hoa địa ngục traduit en français sous le titre de Les fleurs de l’enfer (voir les enregistrements sur Youtube que j’ai indiqués).
    Y a-t-il beaucoup d’auteurs, vietnamiens ou autres étrangers, qui ont reçu ces honneurs ?
    _ NC Thiên a beaucoup souffert . Il a passé beaucoup de temps en prison . Il a commencé à avoir des ennuis avec les autorités dès 1960 et cela a continué pendant longtemps; je me demande quelles étaient ses motivations pendant tout ce temps, a t-il écrit ses mémoires ? à ce moment , le pays luttait pour sa survie , pour accomplir le mandat du ciel , l'indépendance et la réunification . ce n'était pas le moment de se mettre en travers , il a manqué de réalisme , il a fait preuve d'aveuglement .
    _ d'autres lettres de prison :Ngục trung thư de Phan Bội Châu ; Nhật ký trong tù de Ho chi minh . Comment situer NC Thiên par rapport à ces 2 résistants . D'après Bùi Tin , la cause était juste mais les moyens utilisés étaient trop radicaux .
    _ NC Thiên a été emprisonné entre autres à la prison Hoa lo . Tri th Parmi les "pensionnaires" célèbres : Truong chinh , Lê Duân ,Dô muoi , Nguyên van Linh , Xuân Thuy .... . on comprend qu'ils n'ont pass vu d'un bon oeil la dissidence de NC Thiên
    _ dans la cour de cette prison , il y avait la guillotine ; parmi les condamnés Ng thai Hoc , Pho' duc chinh , etc ..
    _ Dissidents russes célèbres : Solienitsyne , Sakharov , Plioutch , Boukovski , etc
    _ Taper List of Chinese dissidents - Wikipedia, the free encyclopedia
    Quel était le sens du combat des chinois et russes par rapport au destin de leur pays à ce moment de leur lutte ?
    En URSS , le régime s'était beaucoup adouci par rapport au temps de Staline .
    En Chine , Deng xiao Ping avait décidé de mener une politique d'ouverture économique pour lutter contre les retards du pays surtout au point de vue technologique et militaire sinon la Chine s'exposait à de nouvelles expéditions néocolonialistes comme l'a montré la Libye .
    La modernisation avait entraîné beaucoup de souffrances , la cause était-elle juste ? les dissidents avaient -ils des motivations justifiées ?
    _ au point de vue littéraire , je n'ai lu aucune ligne , je ne peux pas juger de sa valeur poétique de NCThiên

  10. #9
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 276

    Par défaut

    Citation Envoyé par HAN VIËT Voir le message
    _ NC Thiên a beaucoup souffert . Il a passé beaucoup de temps en prison . Il a commencé à avoir des ennuis avec les autorités dès 1960 et cela a continué pendant longtemps; je me demande quelles étaient ses motivations pendant tout ce temps, a t-il écrit ses mémoires ? à ce moment , le pays luttait pour sa survie , pour accomplir le mandat du ciel , l'indépendance et la réunification . ce n'était pas le moment de se mettre en travers , il a manqué de réalisme , il a fait preuve d'aveuglement .
    _ d'autres lettres de prison :Ngục trung thư de Phan Bội Châu ; Nhật ký trong tù de Ho chi minh . Comment situer NC Thiên par rapport à ces 2 résistants . D'après Bùi Tin , la cause était juste mais les moyens utilisés étaient trop radicaux .
    _ NC Thiên a été emprisonné entre autres à la prison Hoa lo . Tri th Parmi les "pensionnaires" célèbres : Truong chinh , Lê Duân ,Dô muoi , Nguyên van Linh , Xuân Thuy .... . on comprend qu'ils n'ont pass vu d'un bon oeil la dissidence de NC Thiên
    _ dans la cour de cette prison , il y avait la guillotine ; parmi les condamnés Ng thai Hoc , Pho' duc chinh , etc ..
    _ Dissidents russes célèbres : Solienitsyne , Sakharov , Plioutch , Boukovski , etc
    _ Taper List of Chinese dissidents - Wikipedia, the free encyclopedia
    Quel était le sens du combat des chinois et russes par rapport au destin de leur pays à ce moment de leur lutte ?
    En URSS , le régime s'était beaucoup adouci par rapport au temps de Staline .
    En Chine , Deng xiao Ping avait décidé de mener une politique d'ouverture économique pour lutter contre les retards du pays surtout au point de vue technologique et militaire sinon la Chine s'exposait à de nouvelles expéditions néocolonialistes comme l'a montré la Libye .
    La modernisation avait entraîné beaucoup de souffrances , la cause était-elle juste ? les dissidents avaient -ils des motivations justifiées ?
    _ au point de vue littéraire , je n'ai lu aucune ligne , je ne peux pas juger de sa valeur poétique de NCThiên
    Bonsoir monsieur HAN VIET,
    Je vous remercie d’avoir réagi à ce fil de discussion, pour lequel le silence des membres de FV (malgré 247 affichages à cette heure-ci) reflète soit… un malaise soit… du respect pour le poète qui vient de disparaître.
    Je ne connais pas bien le sujet, et ne fais que répercuter l’actualité sans prendre parti, ayant seulement lu, il y a quelque temps déjà, quelques uns de ses poèmes, que j’ai trouvés très beaux (si j’ai dit que NCT était « célèbre », je n’ai que fait référence aux honneurs internationaux qu’on lui a rendus).
    Je suis en train de me documenter un peu plus.
    Pour le moment, je ne sais pas exactement s’il a été condamné en 1960 (voire avant) :
    - pour avoir participé aux mouvements des intellectuels contestataires Nhân văn / Giai phẩm de 1955-1957
    - ou pour avoir protesté contre la désatreuse « réforme agraire », que HCM lui-même a désavouée ultérieurement.
    L’histoire récente de notre pays, si malheureuse et si complexe, demande aux historiens d’être très prudents et de ne pas faire « d’élucubrations partisanes » et personnelles.
    Cordialement.
    Dông Phong

    Dernière modification par Dông Phong ; 06/10/2012 à 21h26.
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon blog : http://terrelointaine.over-blog.fr


  11. #10
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 422

    Par défaut

    Citation Envoyé par Dông Phong Voir le message
    Bonsoir monsieur HAN VIET,
    Je vous remercie d’avoir réagi à ce fil de discussion, pour lequel le silence des membres de FV (malgré 247 affichages à cette heure-ci) reflète soit… un malaise soit… du respect pour le poète qui vient de disparaître.


    salut Dông Phong , salut Han Viêt, salut Bao nhân,
    le silence de certains membres ne réflètent pas seulement un malaise ; mais en ce qui concerne les infos concernant les dissidents, les blogueurs emprisonnés et autres propriétés terriennes que l'Eglise voudrait "récupérer" au Viêtnam, infos qui sont relayées par une certaine presse occidentale avec insistance et qui ne prêchent que pour leur chapelle,permettez moi de les trouver suspects de ne pas servir la cause qu'ils pensent défendre : la liberté d'opinion au pays.Quand ces mêmes médias restent muets sur les souffrances causées par la dioxine parmi la population, quand ces médias n'osaient à peine reconnaître en son temps les crimes de guerre commises par les "gouvernements démocratiques" en déversant aveuglément des tonnes de bombes sur des villes surpeuplées comme Hanoï ou Haiphong.
    ignorant de ce qu'à pu être la vie réelle de NC Thiên de son combat et de ses écrits, je ne peux que me fier à vous chers amis de ForumViêtnam pour m'informer,m'ouvrir les yeux et me forger une opinion.

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Nguyễn Trung Trực
    Par Hiungdai dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/08/2013, 19h00
  2. Dạy tiếng việt miễn phí
    Par pbbinhtinh dans le forum Diễn Ðàn Tiếng Việt ( Forum en Vietnamien)
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/02/2012, 18h34
  3. Người ở Hà Nội par Nguyễn Việt Hà
    Par Agemon dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/04/2011, 02h38
  4. BảY MÀU MƯA HUế - Thơ Nguyễn Văn Phương
    Par Thanh Ba.ch dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/03/2006, 13h59
  5. Lê Thi Mông Chi - Présentation
    Par dothi dans le forum Nouveau membre – Présentation
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/11/2005, 18h41

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre