Page 1 sur 15 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 146

Discussion: Changement climatique : dix-sept millions de Vietnamiens menacés

  1. #1
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    700

    Par défaut Changement climatique : dix-sept millions de Vietnamiens menacés

    Changement climatique : dix-sept millions de Vietnamiens menacés



    "Environ 17 millions de Vietnamiens risquent de perdre leur logement si le niveau de la mer monte d'un mètre en raison du changement climatique global", a déclaré Mark Lowcock, du ministère anglais deDéveloppement international (DFID), dans un rapport présenté le 5 février à Hanoi lors d'une table ronde internationale sur le changement climatique global.

    Le Vietnam, pays en voie de développement et en cours d'industrialisation, "figure dans le groupe des pays risquant d'être touchés fortement par des problèmes environnementaux dus au changement climatique, a souligné Mark Lowcock. L'augmentation d'un mètre du niveau des mers pourrait submerger 12,2% des terres du Vietnam et obliger 17 millions de personnes à déménager".

    "Le changement climatique est déjà une réalité au Vietnam. En moyenne, les températures augmentent chaque décennie de 0,1°C. Pendant les mois d'été, on constate une hausse de 0,1°C à 0,3°C/décennie", a déclaré Nguyên Khac Hiêu, chef adjoint du Département de coopération international (ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement).
    La principale raison de l'élevation du niveau des mers est le rejet de gaz dans l'atmosphère qui provoque une élévation des températures (effet de serre). Selon des experts environnementaux, les rejets de gaz au Vietnam devraient être 2,3 fois plus importants en 2010 qu'en 1994. En 2010, les températures au Vietnam auront augmenté de 0,3°C à 0,5°C, le niveau des mers de 9 cm, puis de 33 cm en 2050, 45 cm en 2070.
    Pour faire face à ce problème, "le gouvernement anglais s'est engagé à accorder une aide non remboursable d'au moins 500 millions de dollars dans les 5 ans à venir", a déclaré Mark Lowcock. "Le Vietnam a proposé des mesures pour baisser ses émissions de gaz à effet de serre", a souligné Nguyên Khac Hiêu. Le pays a aussi élaboré un projet de récupération des déchets gaziers du gisement pétrolier de Rang Dông, avec comme objectif une réduction de 6,7 millions de tonnes des émissions de CO2 en 10 ans. Un projet qui est apprécié par la communauté internationale.
    En 2007, le pays poursuivra ses projets de construction des cuves biogaz dans des villes et provinces, avec comme objectif un million de cuves d'ici 2010 financées par les Pays-Bas.
    Linh Thao/CVN
    ( 07/02/07 )

    Source : Le Courrier du Vietnam

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Passionné du Việt Nam Avatar de Son Lam
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Hérault - France
    Messages
    1 820

    Par défaut

    A ce propos , le "C dans l'air" (c'est le cas de le dire) d'aujourd'hui qui aurait pu s'appeler "le climat change, et alors ?" (E. Joly en dédramatise les impacts).

    Citation Envoyé par France 5
    "Quand la neige ne tombera plus".

    "L'homme est responsable à 90 % du réchauffement climatique". Ainsi s'est conclue la Conférence sur l'évolution du climat, le 2 février 2007, qui s'est tenue à Paris. Au nom d'une quarantaine de pays, Jacques Chirac a lancé un appel au monde entier pour se mobiliser contre la crise écologique qui menace la planète et a défendu l'idée d'une Organisation des Nations Unies pour l'Environnement (ONUE).
    Durant la conférence, le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC), constitué de 2 500 chercheurs venus de 130 pays, a souligné les conséquences particulièrement préoccupantes du réchauffement climatique, avec des températures qui augmenteront de 1,8 à 4 °C d'ici la fin du siècle.
    Parmi les prévisions alarmantes, les experts mondiaux prédisent que les glaciers de l'Arctique pourraient disparaître pendant l'été, d'ici 2100. Un relèvement du niveau des mers jusqu'à 58 cm, ainsi qu'une multiplication des sécheresses et vagues de chaleur seraient à prévoir.
    Selon eux, il y a 9 chances sur 10 pour que ces catastrophes soient dues directement à l'impact de l'activité humaine sur la planète. Le degré de certitude des scientifiques ayant augmenté, puisque le précédent rapport, daté de 2001, estimait cette probabilité à 66 %.
    Les conclusions du GIEC pourraient maintenant donner lieu à des procès. La Cour suprême américaine devrait, par exemple, se prononcer, courant 2007, sur une requête déposée par une dizaine d'Etats et douze associations de défense de l'environnement, qui demandent à ce que les émissions de gaz à effet de serre soient régulées par des normes nationales.
    En 2006, l'Etat de Californie avait déjà intenté un procès à six fabricants automobiles, qu'il accusait de lui avoir causé un préjudice de plusieurs milliards de dollars à cause des gaz émis par les véhicules vendus. Mais selon l'avocat international Audley Sheppard, il est peu probable que l'on assiste à la même avalanche de procès que pour le tabac ou l'amiante.


    Invités :


    Valérie Masson-Delmotte
    Responsable d'une équipe de recherche du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, au CNRS, Valérie Masson-Delmotte est, depuis 1996, ingénieur au Commissariat à l'énergie atomique. Elle est également docteur diplômée de l'Ecole centrale de Paris et co-auteur de l'ouvrage intitulé Le climat ; de nos ancêtres à nos enfants, paru en 2005 aux éditions du Pommier.
    Hervé Le Bras
    Directeur du laboratoire de démographie historique de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Hervé Le Bras est, par ailleurs, directeur de recherches à l'Institut National des Etudes Démographiques (INED). Expert auprès de la Commission européenne, il est, entre autres, l'auteur d'Entre deux pôles, paru aux éditions Aux lieux d'être, et a coordonné les légendes de l'ouvrage de Yann Arthus-Bertrand, 365 jours pour la Terre, paru aux éditions de la Martinière.
    Jean-Marie Pelt
    Président de l'Institut européen d'écologie, Jean-Marie Pelt est également professeur de biologie végétale et de pharmacologie à l'université de Metz. Parmi ses nombreux ouvrages, il a co-écrit, avec Franck Steffan, C'est vert et ça marche !, paru en janvier 2007, aux éditions Fayard.
    Eric Joly
    Journaliste indépendant et ancien grand reporter à L'Express, Eric Joly est spécialiste des questions liées à la nature et à l'écologie. Parmi la trentaine d'ouvrages qu'il a publié, Ecologiquement incorrect est paru en 2004, aux éditions Jean-Cyrille-Godefroy.


    Source.


    Voir ou revoir l'émission.

  4. #3
    mai
    mai est déconnecté
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de mai
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    781

    Par défaut

    bonjour, il me semble que le plus frappant était l'incompétence d'eric Joly ..

  5. #4
    Passionné du Việt Nam Avatar de Son Lam
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Hérault - France
    Messages
    1 820

    Par défaut

    Citation Envoyé par mai Voir le message
    bonjour, il me semble que le plus frappant était l'incompétence d'eric Joly ..
    Qui n'a d'égale que celle de Calvi sur ce coup là : le "casting"ne comportant aucun expert en économie ou géo-politique.

    Quant à la soi-disant adaptation de l'homme comme remède à ce problème c'est occulter la possibilité d'anticiper et oublier que nous sommes loin de maîtriser les conséquences à long terme de tels bouleversements climatiques.
    C'est un peu comme dire : "un tsunami arrive ? Ah, ouais. Il restera toujours des survivants..."

  6. #5
    mai
    mai est déconnecté
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de mai
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    781

    Par défaut

    tres juste watson ..bien que je ne sois sherlock homes.Calvi n'a pas fait un bon casting( quoique la climatologue donnait des reponses scientifiques credibles au magouilleur d'idéologie qu'est Joly(sous entendant que les problèmes de la planète étaient dramatisés par les aletrmondialistes(sans les nommer bien entendu)ar hasard j'ai entendu cet après midi à france culture un débat sur l'immigration.Il y avait la cimade qui a écrit une lettre ouverte à sarko sur le problème et d'autres intervenants compétents.Stupéfaite d'apprendre que la France rechignait à donner des statistiques fiables sur son immigration à la communauté européenne...Dans le flou on peut generer des fantasmes ??..Pourquoi faut il france culture pour un peu mieux s'informer?Là où on est sûr que la majorité des citoyens n'iront pas à l'écoute..

  7. #6
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    700

    Par défaut Colloque sur les changements climatiques et leurs impacts sur le Vietnam

    Colloque sur les changements climatiques et leurs impacts sur le Vietnam


    L'ambassade de Grande - Bretagne au Vietnam, en collaboration avec le Département britannique du développement international (DFID), a organisé lundi à Hanoi un colloque sur les changements climatiques globaux et leurs impacts sur le développement économique du Vietnam.

    Par ce colloque, le DFID souhaite aider le Vietnam à s'adapter aux changements climatiques par le biais de projets bilatéraux à long terme ou avec des organisations internationales.

    Il accordera, dans les six années à venir, des assistances financières à certains programmes pour permettre aux décideurs de politiques vietnamiens d'évaluer et de mettre en application des mesures de réduction des impacts négatifs de l'industrialisation sur l'environnement.

    Il épaulera également la construction de voies de communication rurale, la réduction de la pauvreté, le renforcement de la réforme dans plusieurs secteurs pour assurer un développement durable et inoffensif à l'environnement, le développement des technologies d'exploitation des énergies renouvelables, conformément au "Mécanisme de développement propre" de Kyoto dans les zones rurales.

    Par ailleurs, le DFID octroiera dès cette année des fonds (via le Fonds mondial de réduction des catastrophes naturelles) à la Banque mondiale au Vietnam pour établir un plan de réduction des risques et catastrophes naturelles.

    Source : AVI

  8. #7
    Apprenti Viêt Avatar de Tay123
    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    58

    Par défaut

    l'année 2005 je me suis rendu à l'extrême sud du Vietnam Bac Lieu et Ca Mau j'ai pu observer ce phénomène d'érosion de la mer sur la côte le compte à rebourg est en marche!!!!

  9. #8
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    700

    Par défaut Le Vietnam manquera d'eau propre en 2010

    Le Vietnam manquera d'eau propre en 2010



    Le Vietnam a été évincé de la liste des pays riches en eau. Par contre, "le pays risque de manquer gravement d'eau potable en 2010", a remarqué le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement.

    "Deux tiers de la population rurales sont atteints de maladies causées par la mauvaise qualité de l'eau, a signalé Lê Bac Huynh, chef adjoint du Département de gestion des ressources en eau. De plus, l'eau polluée est coupable de la situation de malnutrition de 27% des enfants de moins de 5 ans", poursuit-il.

    Cette année, le Vietnam est l'un des pays et territoires qui sont touchés gravement par le phénomène El-Nino (un courant marin chaud de surface créant des perturbations climatiques), ce qui se reflète par une pluviosité moyenne de plus en plus basse et la fin prématurée de la saison des pluies.
    Le niveau d'eau du fleuve Rouge (1,6 m) est le plus bas jamais vu au cours des 100 dernières années.
    Cette année, une grave sécheresse est prévue, surtout dans les provinces au sud du Centre. À présent, le débit des fleuves est inférieur de 50% à 90% à la moyenne de plusieurs années précédentes.
    Dans le Centre, les lacs-réservoirs à Hà Tinh ne sont remplis qu'à 60% à 80% de leur capacité, ceux situés de Quang Ngai à Khanh Hoà, de 25% à 45%. Dans le Nam Bô, le niveau d'eau en amont du Mékong a baissé rapidement. Les rivières dans le Nord du Tây Nguyên ont reçu un volume d'eau inférieur de 30% à 40% par rapport à l'an dernier.
    Les experts ont constaté que les rivières Nhuê, Thi Vai, Dông Nai risquent de plus en plus de devenir des rivières mortes. Le pays devra affronter le manque d'eau propre et la sécheresse dans les années à venir, sachant notamment que les besoins en eau augmentent fortement chaque année.

    Source : Linh Thao/Courrier du Vietnam

  10. #9
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    700

    Par défaut Le delta du Mékong fait face à la sécheresse

    Le delta du Mékong fait face à la sécheresse



    Les localités du delta du Mékong font face à la sécheresse et à l'intrusion des eaux marines. S'y ajoute la pénurie d'eau douce et les risques d'incendie forestier.

    D'après le Département des ouvrages hydrauliques de la province de Tiên Giang, l'eau au niveau de la ville de My Tho, située à plus de 50 km de la mer, aurait atteint une salinité de un pour mille. Afin d'y faire face, près de 80 écluses de contrôle des eaux salées ont été fermées.

    À Bên Tre, l'eau salée a pénétré l'intérieur des terres de 40 à 45 km et menace actuellement des milliers d'hectares d'arbres fruitiers et de plantes d'agrément cultivés dans le district de Cho Lach, verger renommé de la province. Elle est également apparue dans la ville de Rach Gia et dans les districts de la péninsule de Cà Mau de la province de Kiên Giang. Le service agricole des localités a fermé 76 écluses et proposé aux paysans de récolter rapidement le riz d'hiver-printemps. "La totalité du système des écluses est étroitement contrôlée. La province autorise l'ouverture de certaines", a affirmé Trân Quang Cui, directeur adjoint du Service provincial de l'agriculture et du développement rural.
    Par contre, beaucoup de canaux dans les provinces de Dông Thap, Vinh Long et An Giang sont à sec. Selon Dô Vu Hùng, directeur adjoint du Service de l'agriculture et du développement rural d'An Giang, le niveau d'eau dans les stations de pompage est inférieur de 0,1 m à celui de l'année dernière. Ce qui cause des difficultés dans l'irrigation destinée à la riziculture.
    D'éventuels incendies
    Selon les services météo, 2007 serait l'année la plus chaude jamais vue, surtout en avril. Ainsi, les risques d'incendies de forêts sont énormes.

    Après seulement 2 mois de saison sèche dans le Sud, avec la canicule prolongée, l'eau des canaux qui protègent le parc national Tràm Chim (district de Tam Nông, province de Dông Thap) tarit rapidement. Plus de 3.000 des 12.000 ha de la superficie totale de ce parc n'ont plus d'eau.
    Quant à Cà Mau, où la superficie des forêts de cajeputiers est la plus importante du delta du Mékong, les risques de feux de forêts sont extrêmement élevés. Plus de 9.000 ha, sur les 21.000 ha de forêts et de terres sylvicoles d'An Giang présentent de gros risques d'incendie.
    Afin de lutter contre le feu, les localités de cette région ont mis en œuvre plusieurs mesures. Depuis la fin de l'année dernière, les gardes forestiers de Cà Mau, en collaboration avec la police et l'armée, patrouillent régulièrement les régions à haut risque. Les localités à proximité des forêts de cajeputiers ont construit 82 barrages pour faire des réserves d'eau et préparé 50 pompes à forte puissance.
    La province d'An Giang a investi quant à elle environ 1,6 milliard de dôngs dans les travaux anti-feu. À côté de la prévention et de la lutte contre le feu, les provinces ont aussi renforcé les activités de sensibilisation auprès de leur population.

    Source : Long Viêt/Courrier du Vietnam

  11. #10
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    700

    Par défaut Sécheresse : situation alarmante prévue cette année

    Sécheresse : situation alarmante prévue cette année



    Cette année, la pénurie d'eau touchera l'ensemble du pays, avec à la clé un manque d'électricité jusqu'en septembre. Sans compter des vagues de canicule particulièrement fortes cet été, notamment dans le Centre.

    Selon le Centre de prévision météorologique, à l'origine de ces prévisions alarmantes, le débit des cours d'eau des fleuves du Nord est faible comparé aux années antérieures. Le niveau du fleuve Rouge (1,12 m à 1,16 m à Hanoi) est ainsi le plus bas depuis un siècle.

    Cette situation est à mettre au compte d'El Niño, un phénomène climatique qui provoquera cet été des vagues de chaleur intense au Nord. Le Centre sera aussi particulièrement touché. Nguyên Lan Châu, directrice adjointe du Centre de météorologie et d'hydrologie, a fait savoir que de petites crues sont à attendre dans le Nord à partir du 20 mai, suivies de plus fortes en juin qui ne pourraient remplir qu'environ 70-80% du volume des fleuves. Dans le Sud, début juillet sera marqué par l'arrivée de petites crues qui devraient compléter 85% de la ressource en eau.
    Ce déficit en eau entraînera une pénurie d'électricité cet été, avec comme corollaire des coupures partout dans le pays, y compris dans les centres-villes, a informé le groupe Electricité du Vietnam (EVN) qui n'est capable d'assurer quotidiennement que 200 millions de kilowattheures au maximum.
    Forum national sur l'adaptation à la sécheresse
    Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural (MADR) a organisé le 3 mai à Hanoi, conjointement avec Oxfam et la Croix-Rouge du Vietnam, un forum national sur l'adaptation à la sécheresse dans le contexte de changement climatique planétaire.

    Selon Nguyên Dinh Ninh, chef adjoint du Département de l'hydraulique (relevant du MADR), la sécheresse est un phénomène récurrent au Vietnam, dû aux caractéristiques naturels et topographiques du pays, mais aussi à la modeste capacité de régulation des ouvrages hydrauliques. Les statistiques montrent en effet qu'entre 1960 et 2006, la sécheresse a sévi 36 ans avec une sévérité particulière ces dernières années. En sont responsables le changement climatique, la croissance socio-économique et la dégradation de l'environnement.
    Selon l'Institut des sciences météorologiques et de l'environnement (ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement), le Vietnam peut faire partie des pays les plus touchés par le changement climatique global et la montée du niveau des océans. Typhons, pluies torrentielles, températures élevées et sécheresses ont tendance à augmenter dans le pays, tandis que la capacité de la population à faire face à ces calamités naturelles demeure elle limitée.

    Lors de ce forum, les participants ont discuté des mesures à déployer pour aider la communauté à mieux s'adapter à la sécheresse, ainsi que des solutions pour diminuer ses influences néfastes. Parmi les mesures avancées, citons la construction de nouveaux lacs-réservoirs afin de mieux régulariser les cours d'eau, un meilleur fonctionnement des ouvrages hydrauliques et la sensibilisation de la population à la préservation de la ressource en eau.

    Source : Giang Ngân/Courrier du Vietnam

Page 1 sur 15 12311 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Réchauffement climatique:LA CATASTROPHE!
    Par pure_paul_spoon dans le forum S'installer et vivre au Vietnam
    Réponses: 24
    Dernier message: 24/12/2007, 13h35
  2. Dix-sept Viêt kiêu à l'honneur
    Par mike dans le forum Etre Viêt Kiêu
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/03/2007, 18h47
  3. Plus de 7 millions d'enfants vietnamiens souffrent de problèmes psychologiques
    Par mike dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 12
    Dernier message: 14/03/2007, 17h35
  4. Mandat d'arrêt international contre 2 étrangers ayant détourné près de 10 millions...
    Par mike dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2007, 23h13
  5. Plus de 1.100 défenseurs des droits de l'homme menacés en 2005
    Par Bao Nhân dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/03/2006, 11h54

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre