Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11

Discussion: Septième art : À quoi est dû le succès des réalisateurs Viêt kiêu ?

  1. #1
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    700

    Par défaut Septième art : À quoi est dû le succès des réalisateurs Viêt kiêu ?

    Septième art : À quoi est dû le succès des réalisateurs Viêt kiêu ?



    Il est indéniable que les réalisateurs de la diaspora vietnamienne (Viêt kiêu), grâce à leurs films primés lors de festivals internationaux, ont apporté beaucoup au 7e art national et, plus globalement, au pays en montrant l'image d'un Vietnam authentique, paisible et ayant su préserver ses traditions.

    L'odeur de la papaye verte, réalisé par Trân Anh Hùng (Viêt kiêu de France) dans les années 1990, a été le premier film d'un Viêt kiêu à rencontrer le succès. Comme un poème, il déroule des séquences romantiques sur la vie quotidienne et immuable des gens du delta du Mékong. L'odeur de la papaye verte a remporté le prix de la caméra d'or au Festival de Cannes et a fait partie des films en compétition aux Oscars, dans la catégorie "Films étrangers". En 2000, Trân Anh Hùng a marqué son retour dans son pays natal en réalisant À la verticale de l'été, avec dans le rôle des 3 sœurs Lê Khanh, Nhu Quynh et sa femme Trân Nu Yên Khê. Selon le scénariste Doàn Tuân, "ce film montre la pluie tropicale dans un pays tropical. Les spectateurs peuvent ressentir le climat humide du sol après l'averse". Même ambiance pour Gardien de buffles, de Nguyên Vo Nghiêm Minh, qui vit aux États-Unis. Les rizières inondées à la saison des pluies, un village de paillotes, un banian, des haies de bambous, un puits commun, des centaines de buffles... ont donné l'image d'une campagne vietnamienne immuable, belle mais aussi rude pour les hommes qui y vivent.

    Peut être que le succès des réalisateurs Viêt kiêu tient au fait qu'ils ont une vision de la campagne moins banale et routinière que leurs confrères qui ont toujours vécu au Vietnam. "Il y a une seule voie pour faire connaître le cinéma vietnamien dans le monde, c'est de réaliser des films imprégnés de l'identité culturelle nationale", a révélé Hô Quang Minh.
    Les prix décrochés par les Viêt kiêu aux festivals internationaux constituent une fierté pour le 7e art national. Gardien de buffles en a ainsi récolté 4. Le temps révolu, de Hô Quang Minh, a remporté le prix de la meilleure actrice principale au Festival de Singapour, de la musique à celui de Shanghai. "Les succès internationaux des réalisateurs Viêt kiêu sont évidents car ils ont une vision du Vietnam qui est celle des étrangers. Et le jury des festivals internationaux est aussi composé d'étrangers", a fait remarquer le réalisateur Khai Hung. Par ailleurs, par rapport à leurs collègues vietnamiens, les réalisateurs Viêt kiêu sont plus actifs dans la recherche de financements. Par exemple, Le temps révolu a été soutenu par la Communauté des pays francophones, Gardien de buffles par une maison de production belge. Et puis, les réalisateurs Viêt kiêu n'hésitent pas à participer à des festivals cinématographiques internationaux, où leurs œuvres sont souvent remarquées. Pays pacifique, peuple attaché aux traditions séculaires, patrimoine culturel riche, autant d'images qui, grâce à eux, sont largement diffusés à l'étranger et qui montrent une facette du pays que beaucoup ignoraient.
    Tuân Viêt/CVN
    (04/02/07)

    Source : Le Courrier du Vietnam

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Nem Chua
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 453

    Par défaut

    Pour être plus politiquement correct, en suivant la bienvenue officielle de M. Nguyễn Minh Triết aux Vietnamiens de la disapora, on ne dit plus "Việt Kiều", mais "Bà Con Kiều Bào".

    Quand on apporte pour rien de l'ordre de 2 milliards de dollars par an au Việt Nam (et ce n'est que le chiffre officiel), on mérite un joli mot: "la famille émigrée"? (Léon saura dire mieux)

    Donc les VK sont maintenant des BCKB.
    The Curse of the Were-Nem Chua

  4. #3
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    700

    Par défaut

    Je préfère quand même le terme "Việt Kiều"...même si par définition (vietnamien d'Outre-mer), ce n'est plus vraiment plus d'actualité..

  5. #4
    Repose en paix Avatar de Léon
    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    Asnières, FRANCE
    Messages
    360

    Par défaut

    Je propose pour BCKB : Nos concitoyens expatriés ;D

  6. #5
    Habitué du Việt Nam Avatar de Thanh Ba.ch
    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    572

    Par défaut "Việt kiều" hay/ou "Bà con kiều bào" ?

    :kimouss:

    Symi - Blanc Bleu - Thanh Bạch (copyleft)


    Citation Envoyé par Nem Chua
    Pour être plus politiquement correct, en suivant la bienvenue officielle de M. Nguyễn Minh Triết aux Vietnamiens de la disapora, on ne dit plus "Việt Kiều", mais "Bà Con Kiều Bào".
    Quand on apporte pour rien de l'ordre de 2 milliards de dollars par an au Việt Nam (et ce n'est que le chiffre officiel), on mérite un joli mot: "la famille émigrée"? (Léon saura dire mieux)
    Citation Envoyé par mike Voir le message
    Je préfère quand même le terme...même si par définition (vietnamien d'Outre-mer), ce n'est plus vraiment plus d'actualité..


    Mike, tôi khá đồng ý với anh.
    Cám ơn Nem Chua cho biết thêm tin về VK và BCKB.

    Citation Envoyé par vdict.com
    bà con
    dt. 1. Những người cùng họ Bà con vì tổ tiên, không phải vì tiền, vì gạo (tng) 2. Những người quen thuộc Bà con hàng xóm 3. Những đồng bào ở nước ngoài Nói có nhiều bà con Việt kiều làm ăn sinh sống (Sơn-tùng). // đt. Ngôi thứ hai, khi nói với một đám đông Xin bà con lắng nghe lời tuyên bố của chủ tịch.</B>
    Citation Envoyé par vdict.com
    kiều bào
    Từ người trong nước dùng để gọi đồng bào của mình trú ngụ ở nước ngoài: Kiều bào ta ở Pháp.
    "Bà con" + "Kiều bào", ghép lại thành ngôn chú giải dài dòng "Bà con kiều bào"

    Theo ý riêng tôi, quan trọng khi dùng từ là phải biết trước định nghĩa từ đó cho người đọc.

    Mình có thể …
    - Gọi con mèo là … con mèo
    - Hay gọi nó là « con kêu meo meo bắt chuột »

    Quan trọng là ai nấy củng hiểu đúng như nhau

    Chú ý
    Trong ngôn ngữ, thường khó mà hiểu rõ nghĩa của một từ nếu đem tách nó ra khỏi văn cảnh.
    Thí dụ - Nếu văn cảnh cho mình biết "Bà con kiều bào" ghép nghĩa như sau :
    "Bà" + "Con kiều bào", thì định nghĩa trong văn cảnh đó là Bà (nội, ngoại, v.v.) của, chẳn hạng, một cô con gái nào đó (nói một cách khinh khi) kiều bào !!

    Thân chào bà con trên diễn đàn, đồng bào Việt kiều hay không ;D
    君 子 必 存 善

  7. #6
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Nem Chua
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 453

    Par défaut

    @ Léon: "nos parents expatriés"? pour retrouver le sens de bà con.
    The Curse of the Were-Nem Chua

  8. #7
    Repose en paix Avatar de Léon
    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    Asnières, FRANCE
    Messages
    360

    Par défaut

    @Nem Chua

    Bà con peut prendre beaucoup de sens :

    1) bà con (họ hàng) => Parent, parenté, apparenté, consanguins, proches
    2) bà con (láng giềng, hàng xóm) =>Voisins
    3) Pronom pour s’adresser familièrement à un public ou à un auditoire (vous, vous tous) pour interpeller, ameuter, haranguer … (exemples : Xin bà con lắng nghe = Veuillez écouter attentivement – Bà con cứu tôi với = Au secours)
    4) Le public, la foule (exemple : bà con đông = Il y a foule, le public est nombreux)
    5) Tous, tout le monde, les gens avec une connotation familière (exemple : bà con đi hết = Tous sont partis, les gens sont partis. Người ta đi hết a le même sens mais moins familier)


    Ici "kiều bào" = "đồng bào Việt kiều" = compatriotes résidant à l'étranger
    "Bà con" ici donne une touche de familiarité mais n'a pas le sens du point 1 ci-dessus mais plutôt le point 5 d'où le possessif "nos"
    On pourrait aller jusqu'à "nos chers concitoyens expatriés"

  9. #8
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Nem Chua
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 453

    Par défaut

    OK pour Nos Chers Concitoyens Expatriés (NCCE = BCKB)

    C'est exactement la touche que je cherchais.
    The Curse of the Were-Nem Chua

  10. #9
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    700

    Par défaut

    Merci Leon pour toutes ces précisions..

    Je suis également partant pour la définition de Bà Con Kiều Bào en "Chers Concitoyens Expatriés"

    La rubrique sera mise à jour à ce sujet..

  11. #10
    Habitué du Việt Nam Avatar de Thanh Ba.ch
    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    572

    Par défaut

    Citation Envoyé par mike Voir le message
    Merci Leon pour toutes ces précisions..

    Je suis également partant pour la définition de Bà Con Kiều Bào en "Chers Concitoyens Expatriés"

    La rubrique sera mise à jour à ce sujet..
    :kimouss:



    Chào mike và Nem Chua,

    Coi chừng nhe,

    Concitoyen có thể là Đồng Quốc Tịch
    Expatrié có thể là không còn Quốc Tịch nguồn gốc nửa
    Tôi nhấn mạnh « có thể » vì đây không phài là bắt buộc.
    Concitoyen expatrié … cụng đầu

    Làm chi cho giản dị, khi mình có thể làm cho phức tạp ?
    Giáo sư SA ĐỐC KHÔ :tdr1:



    Salut mike et Nem Chua,

    Faites gaffe,

    Concitoyen peut signifier « De même citoyenneté »
    Expatrié peut impliquer « ne plus posséder la citoyenneté d’origine »
    J’insiste sur « peut» car rien n’y est obligatoire
    Concitoyen expatrié … ça entre en collision

    Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué ?
    Professeur SHADDOCKO ;D
    君 子 必 存 善

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Qui sont les Viêt kiêu ?
    Par tof dans le forum Etre Viêt Kiêu
    Réponses: 117
    Dernier message: 07/08/2012, 16h19
  2. Dix-sept Viêt kiêu à l'honneur
    Par mike dans le forum Etre Viêt Kiêu
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/03/2007, 18h47
  3. Langue maternelle : Un cours de vietnamien pour des Viêt kiêu
    Par mike dans le forum Etre Viêt Kiêu
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/05/2006, 23h58
  4. Le sang des héros, un film historique d'un réalisateur Viêt kiêu
    Par Bao Nhân dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/04/2006, 00h57
  5. Les Viêt Kiêu peuvent ouvrir des écoles
    Par mike dans le forum Etre Viêt Kiêu
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/04/2006, 17h32

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre