Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Une montée au Paradis contrecarrée en Indonésie

  1. #1
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut La descente aux enfers d'un Français condamné à mort en Indonésie

    Bonjour à tous,

    Pour les futurs expats en clin à se laisser séduire par des propositions de travail irraisonnablement bien rémunéré : lisez donc cet article. Cela vous rendrait plus sages et conscients avant d'accepter une offre d'emploi ou quoi que ce soit.


    Bonne lecture.

    Bao Nhân.




    La descente aux enfers d'un Français condamné à mort en Indonésie
    Par Sébastien BLANC agrandir la photo
    JAKARTA (AFP) - Séduit par un salaire hebdomadaire de 2.000 euros pour entretenir des machines productrices d'ecstasy en Indonésie, un artisan-soudeur français se trouve désormais dans le couloir de la mort.

    Serge Areski Atlaoui, 43 ans, a été condamné mardi à la peine capitale, en même temps qu'un Néerlandais et que cinq Chinois, par la Cour suprême de Jakarta.


    "Je suis révolté", a déclaré mercredi à l'AFP ce natif de Metz (nord-est de la France), à l'intérieur de sa prison dans la banlieue de la capitale indonésienne. "Je ne peux pas l'accepter".

    Il y a deux ans, l'homme spécialisé dans la construction métallique travaillait à son compte aux Pays-Bas.

    Touchant 1.600 euros par semaine, en rétrocédant "50% aux impôts", il accepte une offre alléchante : créer une "fabrique d'acrylique" en Indonésie, pour une somme hebdomadaire, versée au noir, de 2.000 euros. "J'ai su par la suite que ce n'était qu'une couverture", reconnaît-il.


    En septembre 2005, M. Atlaoui participe donc à l'ouverture de l'usine clandestine à Serang, à 60 kilomètres à l'ouest de Jakarta. Il installe des "mixeurs, pompes et machines à distiller".


    Son employeur lui demande ensuite de s'occuper de la maintenance du matériel. "Je restais à mon appartement et quand une machine était cassée, ils me téléphonaient et je venais réparer".

    Il affirme être alors persuadé que l'usine servait à effectuer des "tests" de fabrication du MDMA, le composant de l'ecstasy, sans produire de cachets.

    "J'étais sans crainte car ils m'avaient dit qu'ils ne faisaient que des tests".

    Le laboratoire illégal est démantelé en novembre 2005 dans un raid de la police. Arrêté et écroué, le Français sait que l'Indonésie réprime sévèrement le trafic de stupéfiants. "Je me suis dit : je vais m'en tirer avec 15 ans (de prison)". Il se trompe.

    A l'issue d'un procès-fleuve, le procureur demande sa tête. M. Atlaoui est finalement condamné, le 6 novembre 2006, à la réclusion criminelle à perpétuité. La sentence est confirmée en appel.

    Devant partager avec deux autres détenus une cellule de 6 mètres carrés, l'artisan-soudeur tente de ne pas sombrer, en s'adonnant à la lecture. Au bout de 9 mois, il obtient de déménager dans une cellule plus spacieuse.

    En janvier 2007, il se marie même en prison avec sa compagne, Sabine.
    La décision de la Cour suprême est tombée mardi comme la foudre : Serge Atlaoui doit être fusillé, car c'est ainsi que sont exécutés les condamnés à mort en Indonésie. Le technicien est convaincu d'être injustement châtié, vu qu'il effectuait des tâches subalternes de maintenance.

    Il assure ne pas avoir touché aux stupéfiants. "Je ne suis pas chimiste".
    Selon lui, la justice indonésienne a dans cette affaire épargné les accusés indonésiens, condamnés à 20 ans de prison alors qu'ils auraient directement participé à la confection de la drogue.

    "Tous les étrangers se retrouvent avec la peine de mort. Ils (les autorités indonésiennes) veulent dire que les étrangers polluent leur pays", affirme-t-il. "Ils (les juges) se servent de mensonges pour justifier la peine de mort".


    Il lui reste l'espoir d'une grâce présidentielle. Le verdict de la Cour d'appel pourra être contesté uniquement si l'on découvre un nouvel élément de preuve, a indiqué à l'AFP Nancy Yuliana Sanjoto, l'avocate du condamné.

    Elle a estimé que selon la jurisprudence indonésienne M. Atlaoui aurait dû écoper de "nettement moins" que la peine capitale ou que la perpétuité. "Il existe diverses possibilités pour relancer un appel judiciaire mais il nous faut trouver un nouvel élément. Nous allons tout tenter", a promis Me Sanjoto.
    Source : http://fr.news.yahoo.com/
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Habitué du Việt Nam Avatar de Thanh Ba.ch
    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    572

    Par défaut Une montée au Paradis contrecarrée en Indonésie

    :kimouss:
    Citation Envoyé par Bao Nhân Voir le message
    Séduit par un salaire hebdomadaire de 2.000 euros pour entretenir des machines productrices d'ecstasy en Indonésie, un artisan-soudeur français se trouve désormais dans le couloir de la mort. ...
    A l'insu de son plein gré, il a voulu aider des gens à monter au Paradis, en travaillant plus, là-bas loin de chez lui, lui, cette âme pure comme son ectasy, ah l'extase en Asie!

    Pour cela, les Indonésiens ont voulu lui offrir une descente en Enfer, un Apocalypse Now. Ah mais ça ne va pas non, ça va la tête ? Ah quelle injustice, quelle hypocrisie ! Ah incroyable Indonésie ! Faire ça à un pauvre travailleur immigré, qui a ses papiers par-dessus le marché !

    Ah, le monde n'est plus ce qu'il était, franchement. Ah, ah, on en vient à soupirer pour le temps glorieux de la guerre de l'opium, temps béni où ils étaient seulement condamnés à monter au Ciel, sur un nuage, les candidats au pied, volant et fumant. Franchement, permettez-moi de vous le dire. Ô temps des colonies, suspend ton vol, it was so British and honni soit qui mal y pense !

    Ah, le monde n'est plus ce qu'il était, franchement. Ils ne respectent plus rien, ces gens là. On ne peut même plus savoir pourquoi ils s'étaient réveillés, ces sacrés touristes bridés de Paradis.

    Ach !

    Ach, mes chers amis,
    On ne voit bien qu'avec le coeur.
    Surtout sans ectasy.
    Mais beurk et ... sans rancoeur.


    Pétition-sondage ;D

    Pour monter au Paradis - Tapez P
    Pour descendre en Enfer - Tapez E
    Pour rester sur Terre - Tapez T
    Sans opinion - Tapez Sot

    Résultats de ce sondage exclusif forumvietnam - Demandez les à notre Mike national.

    Pour terminer sur une note aussi bouillonnante, laissez-moi vous inviter à regarder cette séquence de cannibalisme vu par nos amis du Québec à l'accent merveilleux et à l'humour tordant ... Dont voici quelques extraits.

    Y' a bon ! Wa kou la wa kou lé lé ! Miam miam !

    Toi bonne femme pas cracher dans mon ragoût !

    Ouah ha ha ha hu hu !

    Toi pas faire pipi dans mon ragoût !

    http://www.tetesaclaques.tv/video.php?vid=52
    君 子 必 存 善

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Réponses: 27
    Dernier message: 19/03/2011, 08h26
  2. Vietnam:et si tu crois que la-bas c'est le paradis...
    Par pure_paul_spoon dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 28
    Dernier message: 10/12/2007, 20h58
  3. lire "Au rez-de-chaussée du paradis" de Doan Cam Thi
    Par thuong19 dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/11/2007, 11h22
  4. UNE VOIX, UN VOTE ! => Une fois, des fautes ?
    Par Thanh Ba.ch dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 23
    Dernier message: 10/05/2007, 13h33

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre