Page 3 sur 5 PremièrePremière 12345 DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 30 sur 45

Discussion: [Parainage] peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie...

  1. #21
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Nem Chua
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 453

    Par défaut Re : peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie et au VN en particulier.

    Auelles,

    J'ai lu ce que dit Mai crument et j'y trouve une part de vérité: les Vietnamiens ont été habitués à voir des étrangers venir les aider pour des tas de raisons, souvent des raisons personnelles, et prennent bien sur de la distance par rapport à ca.

    Je rejoins Posecafe sur pas mal de ce qu'il exprime.

    On parlait récemment des frustrations qu'on pouvait vivre à s'immerger au Vietnam avec ses gôuts et ses valeurs occidentales. Je crois que chercher le contact avec un enfant d'ici en restant en France est immensément plus dur: on reste chacun dans sa culture, sans franchir le pont.

    Je comprends que tu souhaites qu'elle garde la sienne --c'est louable. Je comprends aussi que tu gardes la tienne. C'est naturel en France de s'attendre à une manifestation de la part de la petite. Peut-être moins ici de la donner.

    Je ne suis pas vietnamien d'origine, mais je peux essayer de donner quelques éléments qui, s'ils sont simplifiés et donc contestables, me paraissent pertinents (il y en a à prendre et à laisser):

    Ici, on n'a de liens solides que dans la durée et la proximité (les fameux cercles confucéens), et ca prend du temps, même en vivant ensemble, pour établir les liens de confiance. Plus on est éloigné, moins on se doit. Tu es loin, ca prendra longtemps.

    Ici, quelqu'un qui part me quitte. L'ami d'hier qui est parti ne sera un ami que s'il revient. Tant qu'il est parti, je ne lui dois rien (sans doute parce que les Vietnamiens se sont habitués à des départs définitifs).
    Citation Envoyé par Auelles dans: le blog
    Chacun était bien conscient que c’était peut-être la dernière fois que nous nous voyons
    Il y a malheureusement de nombreux exemples des effets extrèmes de ces départs.

    Ici, on respecte les gens éduqués mais les gens simples ne pensent pas à donner une éducation à un enfant. Ton geste n'a peut-être pas été ressenti comme une subvention à un besoin spécifique, mais comme une aide plus générale.

    Ici, la fierté peut prendre une forme de froideur: si je ne t'ai rien demandé, ton aide doit être invisible, ou elle peut provoquer une dette inopportune.

    Ici, on ne refait pas le monde autour d'un verre. Les principes et les valeurs de quelqu'un sont ce qui se vit au quotidien. Rares ceux qui les débattent et agissent en fonction de leurs conclusions. En d'autres termes, la dignité est viscérale ou pas.

    Ici, l'écart entre la vie de tous les jours et ce qu'on montre à la télé de la vie des Européens est énorme et mal compris. L'accueil de la famille et du mentor (si j'ai bien suivi) sont une chose, Celui de la petite en est une autre. Peut-elle s'identifier?


    Je voudrais partager une histoire qui m'avait bouleversé à l'époque òu j'ai rencontré ma femme. C'était le Hanoi de 93, le Vietnam s'ouvrait à l'adoption. Une voisine, Diana, adoptante qui par pure bonté s'était déclarée ouverte à accueillir garcon ou fille de plus de quelques mois. Arrive Giang, une petite fille malingre. Diana l'accueille, mais ca ne se passe pas bien: la fille crie toute la nuit. Elle fait toutes les bêtises possibles: elle fait pipi sur les passants du premier, elle se mouche dans les oreilles de tous ceux qui espèrent un signe d'affection (dont moi, bonjour la colle!), tout à l'avenant.
    Elle a des dents définitives, fait sa lessive toute seule, elle a au moins 7 ans. Ca a duré trois semaines d'enfer, et Diana, bien que désespérée, n'a pas lâché. Toujours attentive et toujours prévenante.
    On annonce l'arrivée de sa famille d'origine --la petite et son frère, brutalement orphelins, ont été accueillis par un oncle qui n'a pas les moyens de les nourrir-- pour une visite. Je garde la petite pendant que Diana descend accueillir la famille. Et je lui ai dit que c'était elle qui choisissait.
    Quand on est descendus, le frère et l'oncle étaient là, ca pleurait à chaudes larmes. Giang est allée tout droit vers Diana et elle l'a adoptée (et, ce qui m'étonne maintenant, elle l'a prise dans ses bras). C'était son choix. Un choix de durée.
    Un an après, j'ai recu une carte de Diana qui racontait que Giang était en CE2 et qu'elle était première de sa classe.

    Si je raconte ca, c'est parce que le choix était très évidemment un choix de vie: contact quotidien et construction de la relation. Ca, Auelles, tu ne peux pas espérer le vivre sans être au Vietnam ou sans qu'elle vienne en France vivre avec vous.

    Sois patient, et si elle grandit dans de bonnes conditions, un jour elle viendra vers toi.

    Là est la clé: Đồng Hới, c'est un des bleds les plus pauvres et les plus ravagés du Việt Nam. Un étranger s'y faisait lancer des pierres sans provocation il y a pas 15 ans. Ce qu'elle peut espérer y vivre dépend de ton aide, mais aussi beaucoup du guidage et des incitations qu'on lui donnera. En fonction de ca, elle restera étrangère à nos valeurs ou non.

    Les valeurs occidentales de charité, de bonté, sont connues au Vietnam, mais ne sont pas la fondation de la culture: ce sont des valeurs spécifiquement chrétiennes. Et la proximité affective ne se crée ni ne se manifeste comme chez nous.

    Patience. Si le contact s'établit, c'est gagné.


    P.S. Tu es passé à Cần Thơ en Juin avec ton épouse! Dommage que nous ne nous soyions pas croisés.
    The Curse of the Were-Nem Chua

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #22
    Jeune Viêt Avatar de auelles
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    132

    Par défaut Re : peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie et au VN en particulier.

    >nem chua j'aime ton message plein de sensibilité et de sagesse
    pour la patience moi qui brulait la vie à 300 km/heure, après de nombreux mois d'hopitaux et de réeducation j'ai fait sa connaissance...
    oui j'étais au victoria de can tho du 1 au 4/06 dommage j'aurai aimé faire ta connaissance.
    > pose café pour ce qu est de Mai et de ma réaction, je suis venu chercher des avis éclairés et une aide pour comprendre. pas un jugement péremptoire.
    le temps du tribunal où je serais convoqué à la barre pour m'expliquer et eventuellement condamné au camp de rééducation (intellectuelle celle là) pour occidentaux profitant de la misère du pauvre peuple Vietnamien n'est pas encore venu.

    Quant à l'eventuel besoin de me rassurer je laisse à ceux qui connaisent mon parcours et mon état de santé le soin d'apprécier ce style de remarque... special clind'oeil à Minh.
    pour ce qui est du manque de discrétion de ma démarche primo la famille ne sait rien bien évidemment de la publicité que j'en donne ici.
    secondo elle n'a d'autre but que d'encourager le parrainage d'enfant.
    parrainage scolaire uniquement !
    l'école et l'éducation permettront à ces petits de s'affranchir des préjugés de leurs ainés, et ils sont nombreux...
    Dieu merci.

  4. #23
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Nem Chua
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 453

    Par défaut Re : peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie et au VN en particulier.

    (Attention: c'est tout un roman)

    Auelles,

    Mai s'est exprimé durement, et ca, je le lui laisse. Mais je voudrais apporter juste un exemple qui montre que les motivations de l'aide que quelqu'un peut apporter à des enfants peuvent être complexes voire difficiles à suivre.

    Il y a quelques années, un couple d'Européens tout jeunes retraités qui était ici --ils sont devenus des amis et en sont tout à fait dignes-- prenait son diner en ville assez régulièrement, avec quelques enfants de la rue quand ils étaient là: une facon simple de non seulement les nourrir sans qu'ils aient à recourir au larcin, mais aussi de passer du temps avec eux, donc de parler et peut-être d'apporter quelques éléments de stabilité dans la vision du monde de ces enfants. Il faut dire que parmi eux, plusieurs étaient au tout début de l'adolescence, moment à risque s'il en est, pour l'orientation des garcons et des filles. Ca a duré un temps et puis, comme tous les étrangers, ils ont fini par partir.

    Une ou deux années ont passé, et les voilà qui reviennent pour donner un coup de pouce au beau projet qu'ils avaient réalisé du temps òu ils étaient là. Ils retournent diner au restau Le Mékong, et voilà que se pointe une jeune fille qu'ils avaient connue. 13 ou 14 ans, déjà une jeune femme, elle n'a pas mal tourné, et arrive avec un peu de marchandise pour touristes: cartes postales, etc. On papote, et, toute fière, je devine, de leur montrer qu'elle a l'ébauche de son petit business, elle leur propose des cartes postales.

    Ils ont refusé. Ils lui ont donné de l'argent, mais en déclinant de prendre des cartes postales. "non non non, c'est pour toi qu'on le fait, pas pour des cartes postales" ou quelque chose du genre.

    Là, je ne dis rien, mais je ne comprends pas. Je crois qu'il aurait été mieux de lui acheter ses cartes postales et de valoriser son effort, plutôt que de le nier et de la remettre dans une relation de dette avec un cadeau qu'elle n'avait pas demandé.

    Ils savaient peut-être des statistiques que j'ignore sur òu mène la vente de cartes postales, mais j'en doute.

    Si ce n'est pas ca, alors pourquoi ont-ils refusé de lui acheter une carte postale et de valoriser son travail? Mystère. Je le répète, ce sont des gens tout à fait adorables et humains et responsables. Mais je suis toujours resté à me demander quelle était leur motivation sur ce coup-là. Un besoin de donner? Dit comme ca, c'est un peu égoiste.

    Humains, on est aussi sujets aux erreurs, et je me garde bien de les juger sur une fois.

    Enfin, Auelles, à te lire, je devine que tu aurais été heureux qu'elle ait évité l'écueil des adolescentes de 13 ans et monté son affaire, même embryonnaire. Mais est-ce facile de garder la distance nécessaire à valider, valoriser son travail, et ne pas simplement vouloir avoir une relation particulière avec sa filleule (ce qui était de fait le cas)?

    Difficile.

    Pour en revenir au problème du besoin de donner, qui est très chrétien et probablement particulièrement catholique (j'ai été élevé catholique moi aussi, donc je ne connais pas bien les autres parfums), on le retrouve dans les différences entre les diverses ONG: il y a les opportunistes qui surfent sur un marché ouvert par la banque mondiale ou un gouvernement, les grandes entreprises qui sont aussi froides et structurées que Total (la Croix Rouge, etc...), et une foultitude de petites ONG òu on trouve de tout: des gens simples ou compliqués, des localistes et des mondialistes, mais aussi beaucoup des gens qui ressentent intensément, voire parfois qui se définissent par, le geste du don (de soi).

    Pour m'y être frotté pendant quelques temps (comme d'autres sur le forum), je peux dire que ce ne sont pas ceux-ci les plus simples, ni forcément ceux qui apportent le meilleur. L'émotion interfère. Elle complique. Elle charge une relation qui du coup ne peut pas rester simple, elle colore une image et empêche de prendre plein de décisions.

    Ca demande encore des efforts supplémentaires, parce que le don doit être désintéressé. C'est une abnégation (au sens originel: un refus de, un recul par rapport à) vis-à-vis de ta filleule. Le risque est grand qu'avec le temps elle suive une voie que tu ne comprennes pas, et que tu la "perdes", si on peut dire parce que tu ne "l'as" pas.

    Qui sait pourquoi elle était effrayée quand vous êtes arrivés? Je racontais ailleurs récemment que les parents pouvaient jouer à faire peur à leurs enfants avec des étrangers. De là à ce qu'on nous donne le rôle de croque-mitaine quand les enfants ne sont pas sages... (et à Đồng Hới, de surcroit!) Et même si ca ne vient pas des adultes, vous connaissez la cruauté des enfants entre eux. La petite a peut-être aussi peur d'être pariah à cause de sa filiation (filleule -> filiation?). Est-ce que ca ne pourrait pas expliquer sa peur? A quoi devra-t'elle se soumettre maintenant pour être acceptée dans leurs jeux? J'extrapole, mais pas tant que ca.

    Les écueils sont là, ils sont nombreux, il y en a pour longtemps. Ca justifie la politique de l'ONG que décrivait Mai de ne pas laisser les parrains et marraines approcher des filleuls. Mais c'est dur, et ca empêche le contrôle ou en tout cas le contrôle direct. Tout ca est très compliqué à faire fonctionner droit.

    J'ai beaucoup de respect pour ceux qui y arrivent comme pour ceux qui, parrains et marraines, plongent comme ton épouse et toi. Vous avez fait des erreurs, disais-tu dans ton blog, mais aucune qui ne se répare avec patience dans le temps. (Je cite posecafe et la chanson: il faut donner le temps au temps)


    L'engagement plus simple, et plus intense, mais pas forcément possible, est l'adoption. Mais là aussi on pèche par fierté en supposant apporter le meilleur quand on enlève quelqu'un à sa société.
    The Curse of the Were-Nem Chua

  5. #24
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 370

    Par défaut Re : peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie et au VN en particulier.

    En lisant le message en question de Mai, j'étais à la fois gêné et stupéfié par son contenu si cru, car vu l'état de santé d'auelle et la peine qu'il s'est donnée avec enthousiasme pour faire ce voyage, préparé plusieurs mois avant la date du départ afin d'aller voir sa filleule, et encore ayant, après sa rentrée en France, la gentillesse de partager avec nous cette rencontre. Donc, je pense qu'il ne mérite pas ça.


    Bon dimanche à vous tous :love:
    Bảo Nhân : fascination, impression and passion

  6. #25
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Nem Chua
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 453

    Par défaut Re : peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie et au VN en particulier.

    Bảo Nhân, je suis d'accord, et je reconnais ton attention sympa dans ta réponse.

    Mais le titre qu'Auelles a choisi en fait une question de fond et non pas de circonstance. Je n'ai pas vu Auelles appeler à la clémence pour quelque raison que ce soit, j'ai vu une question d'un parrain frustré par l'incompréhension.

    En ce sens, toute brutale qu'elle soit, la réponse de Mai est pertinente. L'interculturel, c'est souvent violent. Ou faux.

    Auelles a la gentillesse, mais aussi le courage de partager cette question, qui est une des quelques vraies questions de fond du choc culturel. On lui doit d'être droits dans nos bottes en lui répondant franchement.

    Ca n'enlève rien à son geste.
    Et si jamais il y avait un travail sur soi à faire pour être en phase avec ce que c'est au fond que le parrainage, je crois Auelles tout-à-fait capable de le faire: Auelles, c'est un franchisseur d'obstacles.

    Chapeau Auelles

    Sans même parler de parrainage, j'ai vu pas mal de gusses partir dégôutés du Vietnam après des un an, un an et demi. En claquant la porte. Avec des "tes Viets, tu te les gardes!"...Moi-même, si je n'avais pas rencontré ma femme... Ca prend du temps et de la douleur, comme tous les apprentissages.

    Et si on n'est pas prêt à souffrir, je crois qu'on est mieux chez soi, entouré de gens qui nous ressemblent. Je dis ca sans jugement de valeur: c'est une vraie solution.

    Auelles, lui, il a souffert, et il est solide. Prêt? Je ne sais pas. Il est certainement surpris. Mais il sait franchir et se dépasser. S'il y en a un qui l'a fait ici, c'est lui.

    Mais espérer qu'une petite du bout du monde accueille l'inconnu et le différent sans crise? Pas possible. Quand un lien se sera créé, si un lien se crée, peut-être un jour elle sera tentée de se frotter à cette découverte, à cette nouveauté, je le lui souhaite.

    Dans ce sens, le coup de main de l'ami Minh ( *) est le plus précieux des coups de main.

    * pour les francophones hésitants, la mimine, c'est la main!
    The Curse of the Were-Nem Chua

  7. #26
    Passionné du Việt Nam Avatar de Son Lam
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Hérault - France
    Messages
    1 820

    Par défaut Re : Re : peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie et au VN en particu

    Citation Envoyé par auelles
    Quant à l'eventuel besoin de me rassurer je laisse à ceux qui connaisent mon parcours et mon état de santé le soin d'apprécier ce style de remarque... special clind'oeil à Minh.
    pour ce qui est du manque de discrétion de ma démarche primo la famille ne sait rien bien évidemment de la publicité que j'en donne ici.
    secondo elle n'a d'autre but que d'encourager le parrainage d'enfant.
    parrainage scolaire uniquement !
    Je n'ai jamais écrit cela en pensant à vous : je tentais de vous d'expliquer la remarque de Mai. Je pensais avoir été clair... :no: Désolé de ne pas l'avoir été assez.

    Citation Envoyé par Nem Chua
    Ca demande encore des efforts supplémentaires, parce que le don doit être désintéressé. C'est une abnégation (au sens originel: un refus de, un recul par rapport à) vis-à-vis de ta filleule. Le risque est grand qu'avec le temps elle suive une voie que tu ne comprennes pas, et que tu la "perdes", si on peut dire parce que tu ne "l'as" pas.
    Cela rejoint ce que j'écrivais sur la manière de donner.





  8. #27
    Jeune Viêt Avatar de auelles
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    132

    Par défaut Re : Re : peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie et au VN en particulier.

    Citation Envoyé par Bao Nhân
    En lisant le message en question de Mai, j'étais à la fois gêné et stupéfié par son contenu si cru, car vu l'état de santé d'auelle et la peine qu'il s'est donnée avec enthousiasme pour faire ce voyage, préparé plusieurs mois avant la date du départ afin d'aller voir sa filleule, et encore ayant, après sa rentrée en France, la gentillesse de partager avec nous cette rencontre. Donc, je pense qu'il ne mérite pas ça.


    Bon dimanche à vous tous :love:
    merci de ta sollicitude Baon Nhân. je ne regrette pas d'avoir lancé ce débat qui n'en était pas un.
    je demandais un éclairage, de l'aide par ceux "qui savent". j'ai l'habitude des forums, qu'ils parlent de foot, de politique ou de bien d'autres sujets. le meilleur moyen d'être contredit est d'y lancer un débat même si ce n'était pas vraiment le cas ici.
    comme le dit Nem Chua l'épreuve sera difficile j'en ai conscience, et j'y suis prêt peut-être plus que Marie d'ailleurs, mais j'ai bien l'intention de l'affronter. cette petite est dans notre coeur, elle n'en sortira pas de si tôt. nous économisons déjà pour y retourner au plus vite. à force de nous voir elle va bien s'habituer un tout petit peu aux têtes de ces vieux blancs. et puis ma foi.. n'ayant jamais obligé personne à m'aimer si après beaucoup de patience et de temps les murs restent infranchissables et bien ils le resteront.
    dans ma petite présentation perso par ailleurs je crois avoir dit que j'avais commencé ma carrière en Afrique équatoriale et j'y ai passé 10 ans. les premièrs années nous étions perdus en brousse sans eau ni electricité.
    ne croyez vous pas qu'il y avait un monde avec notre culture ? à aucun moment je n'ai ressenti la bas de telles barrières. personne n'y a fait allusion encore que ? j'espère que le passé récent avec les américains ou le conditionnement idéologique du régime qui a succédé ne viennent pas trop inteférer, mais j'ai quand même un doute...
    car j'ai comme une petite impression de découvrir une certaine suceptibilté chez certaines pour tout ce qyi pourrait constituer une critique sur les Vietnamiens is'nt it ?
    > Son Lam il faut me tutoyer le vouvoiement ça me vieilli merci.

  9. #28
    Passionné du Việt Nam Avatar de Son Lam
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Hérault - France
    Messages
    1 820

    Par défaut Re : Re : Re : peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie et au VN en pa

    Citation Envoyé par auelles
    je ne regrette pas d'avoir lancé ce débat qui n'en était pas un.
    je demandais un éclairage, de l'aide par ceux "qui savent". j'ai lhabitude des forums, qu'ils parlent de foot, de politique ou de bien d'autres sujets. le meilleur moyen d'être contredit est d'y lancer un débat même si ce n'était pas vraiment le cas ici.

    (...)

    j'espère que le passé récent avec les américains ou le conditionnement idéologique du régime qui a succédé ne viennent pas trop inteférer, mais j'ai quand même un doute...
    > Son Lam il faut me tutoyer le vouvoiement ça me vieilli merci.
    Pour le coup, tu relances un débat

    Je ne te vouvoyais pas : je parlais de ton couple, car j'ai bien saisit que la démarche était voulue de vous deux. ;D

  10. #29
    Jeune Viêt Avatar de auelles
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    132

    Par défaut Re : Re : Re : peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie et au VN en pa

    Citation Envoyé par Son Lam
    Pour le coup, tu relances un débat

    Je ne te vouvoyais pas : je parlais de ton couple, car j'ai bien saisit que la démarche était voulue de vous deux. ;D
    ah oui excuse moi j'avais mal compris. il faut dire que parfois je m'exprime comme si j'étais seul.
    mais comme nous ne faisons qu'un ! pleasantry

  11. #30
    Jeune Viêt Avatar de Imanol
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    157

    Par défaut Re : peut-être est-ce que je ne comprends rien à l'Asie et au VN en particulier.

    Salut Auelles,
    J'ai pas trop envie de m'étendre sur le rapport sincérité/argent, je m'en suis fait mon idée et m'en suis accomodé,même si ça été difficile.
    Par-contre,j'ai une questionà te poser: Auriez-vous envie de retourner au VN et même d'aller la revoir? J'espere franchement que ça n'enlève rien à la beauté de vos souvenirs, malgré votre déception.

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 2 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 2 invité(s))

Discussions similaires

  1. [Cadre-smileys] Quelques problèmes d'affichage mais rien de bien méchant
    Par Son Lam dans le forum Aide à l'utilisation du Forum
    Réponses: 11
    Dernier message: 04/09/2006, 12h11
  2. Comme quoi on peut ne rien voir...
    Par Nem Chua dans le forum Le Vietnam sur le net
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/07/2006, 15h54
  3. Le Vietnam classé 3e de l'Asie du Sud-Est en marathon
    Par mike dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/03/2006, 17h36
  4. [eurasien] être un pont
    Par mai dans le forum Vos Origines, vos Racines
    Réponses: 25
    Dernier message: 12/03/2006, 14h29
  5. [origine] être 2 à la fois
    Par maya dans le forum Vos Origines, vos Racines
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/02/2006, 22h42

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre