Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 12

Discussion: La ravissante Andrea Aybar, un amour du vietnamien

  1. #1
    Repose en paix Avatar de Agemon
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Médoc
    Messages
    1 982

    Par défaut La ravissante Andrea Aybar, un amour du vietnamien

    La ravissante Andrea Aybar, un amour du vietnamien

    - 07/08/2011

    D'origine espagnole, Andrea Aybar Carmona vit depuis huit ans au Vietnam et parle couramment vietnamien. Ayant décidé de prendre la nationalité vietnamienne cet été, cette collégienne rêve de devenir mannequin professionnel et de rester à vie au Vietnam.

    Du haut de ses 16 ans, Andrea Aybar Carmona vit à Hanoi depuis huit ans. Cette jeune espagnole est au collège Chu Van An et parle vietnamien comme une Hanoïenne de souche. Les nombreuses personnes ayant rencontré Andrea ont été surprises de constater son degré de maîtrise de la langue de son pays d'adoption. Face à cet étonnement, Andrea Aybar répond, tout sourire : "Car je suis Vietnamienne, moi !". Elle ne cache d'ailleurs pas son "bonheur de pouvoir parler correctement vietnamien", devant le regard éberlué des autres.

    Andrea Aybar est très attachée au Vietnam. Ce qui était inimaginable pour elle il y a huit ans lorsque son père a annoncé, à elle ainsi qu'à son petit frère, qu'ils allaient déménager au Vietnam. "À cette époque, nous ne connaissions rien du Vietnam. Nous nous disions : mais où se trouve ce pays, de quoi a-t-il l'air ?", raconte-t-elle. Et dix jours après y avoir posé les pieds, Andrea et son frère ont demandé à leur père de rester au Vietnam, "pays sympathique", qualifie-t-elle.

    Le vietnamien est venu à cette jeune Espagnole de manière naturelle. Elle ne se souvient plus comment elle a appris cette langue, elle sait juste qu'elle n'a pas eu besoin de dictionnaire. Elle a acquis la langue au cours de la vie quotidienne et grâce à ses voisins. "Six mois après mon arrivée au Vietnam, j'ai pu parler vietnamien comme les Vietnamiens", confie-t-elle. Dès ses débuts en tant qu'écolière, sa maîtrise de la langue a laissé bouche bée ses enseignants et camarades. Comme elle est la seule étrangère de l'école, elle est connue de tous, même des gardiens et du personnel d'entretien. "Tout le monde me voit, les camarades et enseignants prononcent mon prénom de différentes manières, Andrea, Andrey, Andret..., et m'ont finalement trouvé un diminutif : "An", un prénom court, simple et très vietnamien". Maintenant, à chaque fois que quelqu'un lui demande : "Comment tu t'appelles ?", la jeune fille répond le plus souvent : "Je m'appelle Nguyên Thi An", un nom purement vietnamien qu'elle a adopté.

    Un été inoubliable

    "An est différente de ses camarades par sa grande taille (1m72) et son apparence", dit l'enseignante Nguyên Tuong Vân, responsable de sa classe. "Outre cela, An est comme tous mes autres élèves dans ses études et le respect de la discipline". Des propos approuvés également par son professeur de littérature, Dô Kim Oanh, qui loue son sérieux. An a des aptitudes en sciences sociales, mais aussi et surtout en littérature et en histoire. Elle aime les poèmes de Tô Huu, grand poète révolutionnaire du Vietnam. Elle étudie attentivement chaque vers, analyse les différentes significations résidant dans chaque mot... Elle se passionne pour les contes et légendes de son pays d'adoption. An a un don pour les langues. Outre sa langue maternelle et le vietnamien, la collégienne parle aussi couramment l'anglais. Et cet été, elle se met au français et au chinois pour parfaire ses talents de polyglotte !

    Mais il n'ya pas que les études dans la vie, comme le prouve les nombreux hobbies auxquels elle se consacre lorsqu'elle a du temps libre : jouer du piano, de la guitare, aller nager, au cinéma... Avec ses copines, An aime se promener dans les petits coins de Hanoi, goûter les différents plats et bavarder de tout et de rien. Elle aime aussi apprendre à faire la cuisine vietnamienne avec sa mère adoptive. "Je mitonne de bons petits plats tous les week-ends pour mon père et mon petit frère", dit-elle.

    Cet été deviendra inoubliable pour An dans la mesure où une bonne nouvelle l'attend : avoir la nationalité vietnamienne. "Ma mère adoptive vietnamienne m'aide à être naturalisée vietnamienne", explique-t-elle. Elle ne cache pas son projet qu'elle va réaliser après être devenue Vietnamienne, c'est de faire sa carte d'identité vietnamienne.ii "Ainsi, je pourrai présenter ma carte d'identité et déclarer catégoriquement : je suis Vietnamienne", dit avec fierté An.

    Ses premiers pas en tant que mannequin

    Une fois officiellement Vietnamienne de nationalité, An nourrit trois rêves : vivre à vie au Vietnam, apprendre correctement les langues étrangères et devenir mannequin professionnel dans un avenir proche. An a embrassé une carrière de mannequin depuis plus d'un an en participant à de nombreux défilés de mode à Hanoi. Elle vient de signer un contrat exclusif avec l'Agence de mannequins Venus. "Je fais tous les efforts possibles pour devenir mannequin professionnel au Vietnam", avoue-t-elle, avec confiance. Dès son enfance, Andrea a participé à certains défilés et fait quelques catalogues de photos. Depuis, elle est passionnée par cette profession. Et aujourd'hui, en le pratiquant, elle a pris conscience de la rigueur qu'il fallait adopter pour faire carrière. "Derrière les sunlights de la scène, les mannequins doivent faire preuve du plus grand sérieux et faire continuellement des efforts", affirme la jeune débutante. Et d'ajouter : "Ce métier exige de moi que j'entraîne la technique de présentation lorsque je porte des collections de mode sur le podium, mais aussi que je perfectionne ma communication, que je sois davantage indépendante, et que je découvre moi-même les ficelles du métier".

    D'autres portes s'ouvrent pour la jeune fille, puisqu'elle est la nouvelle présentatrice de la chaîne télévisée Real TV de la Télévision du Vietnam. Un travail qu'elle apprécie. An nous dévoile ses réflexions, qui montrent qu'en plus de son physique avantageux, elle a la tête bien sur les épaules : "J'aime acquérir de nouvelles expériences. Je sais que cela me donnera de nombreuses opportunités dans l'avenir". En entendant cela, on ne peut que lui souhaiter un avenir radieux.

    Hoàng Hoa/CVN
    7/8/2011
    [LEFT][COLOR=#c0504d]Et si vous venez faire un tour chez moi ! [/COLOR][/LEFT]
    [COLOR=#c0504d][COLOR=#c0504d][SIZE=3][FONT=Calibri]- [/FONT][/SIZE][/COLOR][URL="http://khmercanada.voila.net/Tapa/tapa7.htm"][B]VIÊT NAM MẾN YÊU.[/B][/URL] [/COLOR]

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs
     

  3. #2
    Habitué du Việt Nam Avatar de bidji
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Messages
    507

    Par défaut

    Preuve que le vietnam est un pays charmant si les gens débarquent avec l'intention de ne pas rester longtemps et d'y rester en fin de compte.
    Au passage a force de partir au vietnam, je pense que je vais y rester un jour.
    Ne croire en rien car rien ne possède d'espoir

  4. #3
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de kimsang
    Date d'inscription
    avril 2007
    Localisation
    Ho chi Minh
    Messages
    3 840

    Par défaut

    Bonjour tout le monde,

    Cela montre bien qu'au Vietnam il fait bon vivre a condition de savoir ce que l'on veut et ce que l'on cherche en realite. Je dis cela car je m'y suis installee apres 30 annees passees en France. A part les endroits magnifiques pour touristes ... la vie au quotidien n'est pas simple et cela que l'on soit etrangers de tous horizons, vietnamiens locaux ou encore viet kieus.

    Kim Sang
    Một trái tim hồng tươi, một quê hương tuyệt vời
    Giòng máu cha vừa cho, tổ quốc vua Hùng cho
    Một trái tim tự do, lời quê hương ta đó
    Lời nói cha mẹ cho, lời trái tim tự do



  5. #4
    Habitué du Việt Nam Avatar de christo
    Date d'inscription
    avril 2008
    Messages
    495

    Par défaut

    Citation Envoyé par kimsang Voir le message
    Bonjour tout le monde,

    Cela montre bien qu'au Vietnam il fait bon vivre a condition de savoir ce que l'on veut et ce que l'on cherche en realite. Je dis cela car je m'y suis installee apres 30 annees passees en France. A part les endroits magnifiques pour touristes ... la vie au quotidien n'est pas simple et cela que l'on soit etrangers de tous horizons, vietnamiens locaux ou encore viet kieus.

    Kim Sang
    Bonjour Kimsang ,

    En très peu de mots , ton raccourci reflète bien mon hésitation depuis des années à sauter le pas et à m'installer définitivement au pays. Aussi je suis arrivé à un compromis, assez satisfaisant pour le moment: à savoir aller deux fois/an au VN et y rester de plus en plus longtemps. D'autant plus que possédant la nationalité, les durées de séjour ne sont plus limitées, comme avant.
    Amitiés
    Christo

  6. #5
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Ti Ngoc
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    6 121

    Par défaut

    "D'origine espagnole, Andrea Aybar Carmona vit depuis huit ans au Vietnam et parle couramment vietnamien. Ayant décidé de prendre la nationalité vietnamienne cet été, cette collégienne rêve de devenir mannequin professionnel et de rester à vie au Vietnam.

    Du haut de ses 16 ans, Andrea Aybar Carmona vit à Hanoi depuis huit ans. Cette jeune espagnole est au collège Chu Van An et parle vietnamien comme une Hanoïenne de souche. Les nombreuses personnes ayant rencontré Andrea ont été surprises de constater son degré de maîtrise de la langue de son pays d'adoption. Face à cet étonnement, Andrea Aybar répond, tout sourire : "Car je suis Vietnamienne, moi !".Elle ne cache d'ailleurs pas son "bonheur de pouvoir parler correctement vietnamien", devant le regard éberlué des autres.
    Andrea Aybar est très attachée au Vietnam. Ce qui était inimaginable pour elle il y a huit ans lorsque son père a annoncé, à elle ainsi qu'à son petit frère, qu'ils allaient déménager au Vietnam. "À cette époque, nous ne connaissions rien du Vietnam. Nous nous disions : mais où se trouve ce pays, de quoi a-t-il l'air ?", raconte-t-elle. Et dix jours après y avoir posé les pieds, Andrea et son frère ont demandé à leur père de rester au Vietnam, "pays sympathique", qualifie-t-elle.

    Le vietnamien est venu à cette jeune Espagnole de manière naturelle. Elle ne se souvient plus comment elle a appris cette langue, elle sait juste qu'elle n'a pas eu besoin de dictionnaire. Elle a acquis la langue au cours de la vie quotidienne et grâce à ses voisins. "Six mois après mon arrivée au Vietnam, j'ai pu parler vietnamien comme les Vietnamiens", confie-t-elle. Dès ses débuts en tant qu'écolière, sa maîtrise de la langue a laissé bouche bée ses enseignants et camarades. Comme elle est la seule étrangère de l'école, elle est connue de tous, même des gardiens et du personnel d'entretien. "Tout le monde me voit, les camarades et enseignants prononcent mon prénom de différentes manières, Andrea, Andrey, Andret..., et m'ont finalement trouvé un diminutif : "An", un prénom court, simple et très vietnamien". Maintenant, à chaque fois que quelqu'un lui demande : "Comment tu t'appelles ?", la jeune fille répond le plus souvent : "Je m'appelle Nguyên Thi An", un nom purement vietnamien qu'elle a adopté.

    Un été inoubliable

    "An est différente de ses camarades par sa grande taille (1m72) et son apparence", dit l'enseignante Nguyên Tuong Vân, responsable de sa classe. "Outre cela, An est comme tous mes autres élèves dans ses études et le respect de la discipline". Des propos approuvés également par son professeur de littérature, Dô Kim Oanh, qui loue son sérieux. An a des aptitudes en sciences sociales, mais aussi et surtout en littérature et en histoire. Elle aime les poèmes de Tô Huu, grand poète révolutionnaire du Vietnam. Elle étudie attentivement chaque vers, analyse les différentes significations résidant dans chaque mot... Elle se passionne pour les contes et légendes de son pays d'adoption. An a un don pour les langues. Outre sa langue maternelle et le vietnamien, la collégienne parle aussi couramment l'anglais. Et cet été, elle se met au français et au chinois pour parfaire ses talents de polyglotte !

    Mais il n'ya pas que les études dans la vie, comme le prouve les nombreux hobbies auxquels elle se consacre lorsqu'elle a du temps libre : jouer du piano, de la guitare, aller nager, au cinéma... Avec ses copines, An aime se promener dans les petits coins de Hanoi, goûter les différents plats et bavarder de tout et de rien. Elle aime aussi apprendre à faire la cuisine vietnamienne avec sa mère adoptive. "Je mitonne de bons petits plats tous les week-ends pour mon père et mon petit frère", dit-elle.

    Cet été deviendra inoubliable pour An dans la mesure où une bonne nouvelle l'attend : avoir la nationalité vietnamienne. "Ma mère adoptive vietnamienne m'aide à être naturalisée vietnamienne", explique-t-elle. Elle ne cache pas son projet qu'elle va réaliser après être devenue Vietnamienne, c'est de faire sa carte d'identité vietnamienne.ii "Ainsi, je pourrai présenter ma carte d'identité et déclarer catégoriquement : je suis Vietnamienne", dit avec fierté An. "

    citation de Hoàng Hoa/CVN
    7/8/2011

    Bonjour Agemon, bonjour TLM,

    Merci Agemon pour cet article,

    Toutes mes félicitations à "An" pour son apprentissage du vietnamien.
    Je suis complètement bluffée par sa volonté, son courage dans ses études et sa détermination à vouloir acquérir la nationalité vietnamienne!

    Ti Ngoc




  7. #6
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Ti Ngoc
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    6 121

    Par défaut

    Citation Envoyé par christo Voir le message
    En très peu de mots , ton raccourci reflète bien mon hésitation depuis des années à sauter le pas et à m'installer définitivement au pays. Aussi je suis arrivé à un compromis, assez satisfaisant pour le moment: à savoir aller deux fois/an au VN et y rester de plus en plus longtemps. D'autant plus que possédant la nationalité, les durées de séjour ne sont plus limitées, comme avant.
    Christo



    je ne pense pas qu'il existe au monde un pays, où lorsqu'on on ne connait pas le pays ce soit facile de s'y installer, aussi non, il faut me le dire je suis preneuse!


    Bonjour Christo,

    le cas d'Andrea Aybar Carmona dite "An" reflète bien la plus grande facilité à laquelle une enfant peut s'adapter à un pays (arrivée à Ha Noï à l'âge de 8 ans), et aussi le fait d'être sans aucun à priori sur le pays.


    je suis un peu dans ton cas,
    dès que ma situation me le permettra
    je ferai des aller-retours entre la France (raisons familiales) et le Vietnam.

    mes amitiés à Loan

    Ti Ngoc


  8. #7
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    7 808

    Par défaut

    Merci pour cet article sympa et drôle.
    Mais les Vietnamiens sont toujours étonnés assez naïvement de voir quelqu'un au physique étranger parler 3 mots de viets.
    Ils sont encore plus surpris quand la personne maitrise la langue mieux que le Vietnamien de la rue. C'est pourtant simple :
    Vous viviez avez eux et vous allez à l'école ou à l'université prendre des cours de culture viet.

    Alors un enfant de 8 ans qui débarque à Hanoi avec son père et son frère ; on ne parle pas de la mère biologique et je comprends vaguement qu'elle est absente ?

    Apres 1 an presque seule au Vietnam, ( de 8 à 9 ans) c'est normale quelle parle le vietnamien de base couramment.

    Franchement est que vous vous rappelez les tronches et les noms de vos instituteurs(trices) de CP, CE1, CE2
    Le cerveau à cette age, c'est fait pour apprendre les langues !

    D'une demi famille, elle se retrouve chouchouté par un quartier ; y a de quoi d'etre amoureuse du pays !

  9. #8
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de kimsang
    Date d'inscription
    avril 2007
    Localisation
    Ho chi Minh
    Messages
    3 840

    Par défaut

    Citation Envoyé par christo Voir le message
    Bonjour Kimsang ,

    En très peu de mots , ton raccourci reflète bien mon hésitation depuis des années à sauter le pas et à m'installer définitivement au pays. Aussi je suis arrivé à un compromis, assez satisfaisant pour le moment: à savoir aller deux fois/an au VN et y rester de plus en plus longtemps. D'autant plus que possédant la nationalité, les durées de séjour ne sont plus limitées, comme avant.
    Amitiés
    Christo
    Bonjour bac Christo,

    Je m'en souviens bien puisque nous en avons longuement parle lors de ma venue chez vous. Pour vous qui etes a la retraite, l'installation est tout de meme plus simple je pense, alors que pour des jeunes couples ayant ou non des enfants, il faut bien peser le pour et contre avant de faire le grand saut. Une fois sur place, il faut trouver un travail, s'adapter a un environnement completement different... Sans compter que la scolarite pour les enfants est tout aussi compliquee ... etc.

    Kim Sang
    Một trái tim hồng tươi, một quê hương tuyệt vời
    Giòng máu cha vừa cho, tổ quốc vua Hùng cho
    Một trái tim tự do, lời quê hương ta đó
    Lời nói cha mẹ cho, lời trái tim tự do



  10. #9
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de kimsang
    Date d'inscription
    avril 2007
    Localisation
    Ho chi Minh
    Messages
    3 840

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ti Ngoc Voir le message

    je ne pense pas qu'il existe au monde un pays, où lorsqu'on on ne connait pas le pays ce soit facile de s'y installer, aussi non, il faut me le dire je suis preneuse!



    Ti Ngoc

    Tout a fait, c'est pourquoi je prefere tout de meme le preciser car je vis au Vietnam et je suis certaine que ceux qui sont dans le meme cas que moi ne diront pas le contraire. A moins d'etre expatrie et/ou blinde aux as.

    Beaucoup pensent trop que le Vietnam c'est le paradis, que tout est permis et c'est un tord. Du coup, ils ne se sont pas assez prepares.


    Kim Sang
    Một trái tim hồng tươi, một quê hương tuyệt vời
    Giòng máu cha vừa cho, tổ quốc vua Hùng cho
    Một trái tim tự do, lời quê hương ta đó
    Lời nói cha mẹ cho, lời trái tim tự do



  11. #10
    Passionné du Việt Nam Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 000

    Par défaut

    Bonjour Ti Ngoc, Christo,et TLM

    L'intégration à marche forcée de l'Occident ( quoique on a été plus ou moins préparé , n'est ce pas) , nous avons tous donné (ceux de la première génération), nous n'allons pas nous refuser le luxe d'une (ré)intégration personnalisée.

    Solution pleine de sagesse





Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Nous avons pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2021 - Copyright Forumvietnam.fr® - Tous droits réservés
Nous rejoindre