Page 1 sur 16 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 156

Discussion: Investir au Vietnam ? Est ce un bon plan ?

  1. #1
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut Investir au Vietnam ? Est ce un bon plan ?

    Opinion : le Vietnam, endroit idéal pour lancer des affaires



    Au seuil de la visite du président de la République, Nguyên Minh Triêt, aux États-Unis (du 18 au 23 juin), le consul général des États-Unis à Hô Chi Minh-Ville, Seth D.Winnik, a parlé des relations bilatérales ces derniers temps et dans le futur.

    La visite du président Nguyên Minh Triêt aux États-Unis est considérée comme un jalon augurant un bon avenir dans les relations bilatérale, a estimé Seth D.Winnick. Dans le passé, la visite officielle de l'ancien Premier ministre Phan Van Khai aux États-Unis en 2005 avait eu un rôle moteur dans l'achèvement des négociations bilatérales pour l'accession du Vietnam à l'Organisation mondiale du commerce (OMC). La visite avait offert également des opportunités de commerce et d'investissement pour les milieux d'affaires des 2 pays.

    Le Vietnam est "entré dans l'orbite économique mondial et est fier de sa croissance économique extraordinaire ainsi que de l'important afflux de l'investissement direct étranger", a déclaré Seth D.Winnick qui achèvera sous peu son mandat de 3 ans au Vietnam.
    L'année prochaine, le Vietnam pourrait devenir membre non permanent du Conseil de sécurité des Organisations des Nations unies. L'image du Vietnam s'est considérablement changée. Ainsi, la prochaine visite du président Nguyên Minh Triêt est très attendue car "les entretiens entre les dirigeants ne s'arrêteront pas seulement au commerce, mais aborderont aussi des problèmes politiques et de sécurité régionale", selon lui. Ces 3 dernières années, aucun pays dans le monde n'a réalisé autant de progrès que le Vietnam, a souligné le consul général américain. La croissance est officiellement estimée à 8%, mais elle se chiffre exactement à 10%, d'après Seth D.Winnick. Le défi est de maintenir le rythme de cette croissance sous peine de retomber par terre. Comme un coureur qui va chuter s'il ne pédale pas, a-t-il expliqué.
    Dans l'étape prochaine, les relations entre le Vietnam et les États-Unis seront plus ouvertes et plus confiantes, a estimé le consul général américain. "Le Vietnam est un lieu idéal pour lancer des affaires".

    Pourtant, ne croyez pas y faire fortune en 12 ou 18 mois. Il faut une stratégie, a conseillé Seth D.Winnick aux investisseurs. Le Vietnam offre des atouts abondants dont la main d'œuvre, à la fois laborieuse et qualifiée, mais au coût raisonnable.


    Source : Thuy Tiên/Courrier du Vietnam

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut Marché : Vietnam, une destination attirante en Asie

    Marché : Vietnam, une destination attirante en Asie



    De l'avis de plusieurs investisseurs étrangers, le Vietnam est un marché au fort potentiel. Alex Bryant, président de l'organisation East West Associates (EWA), a analysé les points forts du Vietnam en matière d'attractivité des investissements étrangers.

    Le Vietnam a attiré en 2006 plus de 10,2 milliards de dollars d'investissements étrangers dont près de 8 milliards proviennent de 800 nouveaux projets étrangers et plus de 2,2 milliards de 440 projets qui sollicitent une augmentation de capital. Le Vietnam devient donc une très bonne adresse pour les investisseurs étrangers en Asie. Alex Bryant a analysé les 5 particularités essentielles du marché vietnamien. Cette analyse aide les entrepreneurs étrangers à peser le pour et le contre avant de se décider de verser des capitaux au Vietnam.

    Le premier point fort du Vietnam concerne la main-d'œuvre. Selon Alex Bryant, le prix de la main- d'œuvre au Vietnam est assez bon marché comparé aux autres pays asiatiques. Le salaire moyen des ouvriers dans les usines est de 200 dollars par mois tandis que les gestionnaires ou les ingénieurs qualifiés obtiennent environ 1.500 dollars. Les salariés vietnamiens travaillent 48 heures par semaine. Les charges sociales représentent environ 25% des coûts salariaux. En Chine, la semaine de travail est de 40 heures et les frais sociaux montent à 50-60% des salaires des ouvriers. Alex Bryant estime que la main-d'œuvre vietnamienne est bien instruite et dispose d'un bon esprit de travail. L'âge moyen des ouvriers est de 24 ans et de plus en plus de personnes en âge de travailler sont en mesure d'utiliser l'anglais comme 2e langue. Le 2e point fort porte sur les priorités fiscales. Le gouvernement vietnamien a mis en oeuvre un programme de priorités en faveur des entreprises en matière de l'impôt sur le revenu. Ce programme permet une exonération d'impôt sur le revenu pendant 4 ans pour les entreprises, et ce dès la réalisation des premiers bénéfices. Pour les 7 années suivantes, les charges fiscales que les entreprises doivent payer ne se montent qu'à la moitié du niveau normal d'impôt sur le revenu pour une entreprise. L'impôt sur le revenu des entreprises se maintient autour de 10%, 15% ou 20% selon le secteur, la forme d'investissement et la localité. Mais le niveau d'impôt normatif est de 28%. Selon Charlie Blocker, directeur exécutif du groupe Gannon Pacific, le programme de priorité fiscale du Vietnam est l'un des plus importants en Asie. Les sociétés comprennent bien l'influence de ces priorités sur le secteur financier, et donc sur leur chiffre d'affaires mensuel.
    Encore de bonnes particularités
    Outre ces 2 points forts, le Vietnam possède également un système d'infrastructures qui se développe très rapidement afin de satisfaire les demandes allant croissantes des entrepreneurs étrangers. Alex Bryant constate que le gouvernement vietnamien est résolu à développer ces infrastructures, en particulier le système d'approvisionnement en eau, électricité, les équipements portuaires et de télécommunication. Ces 2 dernières années, le Vietnam a investi environ 10% de son PIB dans le développement des infrastructures. À l'orée 2012, des améliorations pour les ports maritimes en eau profonde et le transport maritime sont prévues. La compétitivité du pays serait donc renforcée par rapport aux autres pays de la région. Ce perfectionnement aidera les investisseurs à pénétrer les autres marchés de l'ASEAN, le marché chinois, mais aussi le marché des pays nord-américains.

    Concernant la propriété intellectuelle, le gouvernement vietnamien a promulgué une série de lois portant sur une protection précise vis-à-vis des activités des investisseurs. Les activités des entrepreneurs bénéficieront de la mise en place d'un cadre juridique transparent et plus ouvert. La Loi sur les investissements, la bourse ainsi que celles sur le transfert technologique, la propriété intellectuelle, le Code du travail (amendé) …tous ont largement bénéficié aux activités des entrepreneurs étrangers.
    Dernier point fort, selon Alex Bryant, c'est que le Vietnam a su aménager plusieurs zones industrielles (ZI). Le prix de la location d'un terrain dans ces ZI est approprié (soit 20-25 dollars/m²) assorti d'un bail de 50 ans. Pour les ZI qui disposent d'infrastructures modernes, le prix est un peu supérieur et atteint 40 dollars/m². Près de 5,7 milliards de dollars de capitaux ont été enregistrés dans les ZI l'année dernière, soit le double de 2005. Les provinces méridionales de Bà Ria-Vung Tàu, Binh Duong, Dông Nai et Hô Chi Minh-Ville sont les localités les plus attractives, avec 213 projets pour 2,58 milliards de dollars. Un chiffre qui représente environ 60% du total des investissements étrangers dans les ZI.
    Avec une main-d'œuvre bon marché, un programme de priorités fiscales et un bon développement de ses infrastructures, le Vietnam continuera à attirer les entreprises américaines, résume Alex Bryant.

    Source : Vu Phuong Mai/Courrier du Vietnam

  4. #3
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut Investissement : le Vietnam attend la 3e vague

    Investissement : le Vietnam attend la 3e vague



    Au début des années 90 du 20e siècle, le Vietnam a connu une première vague d'investissements indirects étrangers. La 2e vague est arrivée en 2002. Devenu membre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le pays espère assister bientôt à la troisième.

    La première vague d'investissements indirects au Vietnam correspondait à l'arrivée de 7 Caisses d'investissement pour un capital d'environ 700 millions de dollars. Suite à la crise économique et financière des pays asiatiques à la fin des années 90, ces caisses ont retiré leurs fonds. Seule la Caisse Vietnam Enterprise Investment (VEIL), gérée par la compagnie Dragon Capital est restée.

    En 2002, l'apparition de Mekong Enterprise Fund a inauguré une seconde vague. Alors, VinaCapital et certaines compagnies de gestion ont fondé de nouvelles caisses afin de mettre en route des projets d'investissement au Vietnam. Jusqu'à la fin 2005, les fonds d'investissements indirects représentaient environ un p.c. de la valeur des fonds d'investissements directs étrangers (IDE). À ce moment-là, un milliard de dollars était un chiffre chimérique. Fin 2006, les fonds d'investissements indirects ont atteint plus de 2 milliards de dollars.
    La 2e vague d'investissements a été marquée par l'inauguration de la Caisse immobilière VinaLand de VinaCapital. VinaLand a mobilisé près de 65 millions de dollars et alors que les prévisions ne dépassaient pas les 15 millions. En outre, VinaCapital s'efforce de décaisser environ 50 millions de dollars du Fonds Vietnam Opportunities dans les marchés boursiers et immobiliers.
    Dragon Capital s'est mis pour sa part à gérer une nouvelle caisse, Vietnam Dragon, avec un fonds de 35 millions de dollars. Il s'agit de la 3e caisse de Dragon Capital, après VEIL (190 millions de dollars) et Vietnam Growth (90 millions). En même temps, MekongCapital a investi la quasi-totalité des fonds de Mekong Enterprise (18,5 millions de dollars) dans des compagnies par actions vietnamiennes. Pas hors du jeu, IndochinaCapital a également inauguré ses 2 caisses, l'une réservée à l'immobilier (42 millions de dollars) et l'autre destiné à la bourse (50 millions).
    La liste des caisses d'investissement se prolonge au fil du temps. De plus en plus d'investisseurs lorgnent le marché vietnamien. Les fonds d'investissements deviennent plus importants, et le décaissement plus rapide. Étant membre à part entière de l'OMC, le Vietnam s'approche des normes internationales en matière de business. Ce qui force une "confiance" chez les investisseurs étrangers. Viennent s'y ajouter l'actionnariat des grandes entre- prises et le développement rapide du marché boursier qui contribuent actuellement à favoriser une nouvelle vague d'investissements indirects au Vietnam.
    Forte hausse du fonds d'IDE
    L'IDE pourrait enregistrer un grand essor cette année. Au cours des 4 premiers mois, le pays a attiré plus 3,5 milliards de dollars, dont un milliard en avril. Selon les statistiques du ministère du Plan et de l'Investissement, 298 projets ont été autorisés en 4 mois, soit un fonds de près de 2,96 milliards de dollars. Et 134 autres ont proposé d'augmenter leurs fonds, pour un montant avoisinant 548,4 millions de dollars. Depuis le début de l'année, 1,43 milliard de dollars ont été décaissés, soit une hausse de 24,3% par rapport à l'an passé.

    D'après ces données, on peut faire certaines découvertes intéressantes. Premièrement, les fonds inscrits et ceux rajoutés des projets ont augmenté. En outre, l'envergure des nouveaux projets est plus grande que celle de l'année dernière, d'environ 10 millions d'investissement pour chacun. Troisièmement, le secteur de services attire davantage de projets et donc de fonds, occupant 38% du capital total inscrit. Enfin, le fonds d'IDE des 4 premiers mois de l'année a dépassé celui de la phase 1999-2003.
    C'est aujourd'hui la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud) qui est la plus attractive en matière de mobilisation de capitaux étrangers. Suivent Thua Thiên-Huê, Quang Ngai (Centre), Binh Duong et Hô Chi Minh-Ville (Sud). Quant aux investisseurs, la Corée du Sud arrive en tête, suivie de l'Inde, de Singapour, de la Thaïlande et des États-Unis.
    Visites de groupes étrangers à Hô Chi Minh-Ville
    Ces derniers temps, les nombreuses visites de groupes économiques japonais, américains, canadiens, allemands... dans la mégapole du Sud ont prouvé l'attraction du Vietnam pour les investisseurs étrangers.

    Après la visite d'entrepreneurs américains et canadiens, Hô Chi Minh-Ville a reçu une délégation d'une trentaine d'hommes d'affaires de Hong Kong conduite par Anthony Lam, directeur général régional du groupe Golden Resources. Les entrepreneurs hongkongais se penchent beaucoup sur le secteur hôtelier, le traitement des eaux usées, les transports en commun. Ils ont eu une séance de travail avec les Service municipal du plan et de l'investissement sur les opportunités d'investissement ainsi que les politiques prioritaires de la municipalité.
    Lors d'une séance de travail avec le Comité populaire municipal, le ministre de l'Économie de l'État allemand du Niedersachsen, Walter Hirche, a indiqué que le Vietnam était une adresse sûre pour les entreprises allemandes. Il prévoit d'élaborer des programmes de coopération avec les entreprises de Hô Chi Minh-Ville, dans les secteurs de la construction, de l'électricité, de la mécanique... Les investisseurs japonais estiment quant à eux que le Vietnam est une adresse attirante en Asie grâce à l'amélioration de son environnement d'investissement. L'année dernière, 1,34 milliard de dollars d'investissement japonais était versé au Vietnam. Jusqu'à maintenant, ce pays totalise 735 projets d'investissement japonais, soit un fonds inscrit de 7,4 milliards de dollars.
    Début mai, les représentants de 18 sociétés américaines de premier rang dans les domaines de la technologie de l'information, de l'aviation et du pétrole ont eux aussi visité le Vietnam. D'après les économistes, le capital total des entreprises américaines au Vietnam pourrait attein-dre cette année 8 milliards de dollars, soit une hausse de 4 milliards par rapport à 2006. Récemment, la compagnie américaine Jabil Vietnam a reçu sa licence d'investissement dans la zone de la haute technologie de Hô Chi Minh-Ville, pour un montant de 100 millions de dollars. En outre, le groupe IMB a décidé quant à lui de construire son siège à l'Université nationale de Hô Chi Minh-Ville. Sans compter un projet d'un milliard de dollars de la société Intel.
    Récemment, le ministère du Plan et de l'Investissement a listé près de 40 projets étrangers prévoyant d'investir au Vietnam, avec un fonds de 35 milliards dollars. Un chiffre énorme. Si un tiers des projets se réalise, l'IDE dépassera les prévisions annuelles.
    Certains grands projets
    Le premier projet relève du groupe taiwanais Foxconn et concerne la construction de quelques zones de haute technologie pour un fonds de 5 milliards de dollars. Le 2e de la Compagnie d'électricité du Yunnan (Chine) est la construction d'une centrale thermoélectrique dans la province centrale de Binh Thuân, d'une valeur de 1,4 milliard de dollars. Doté d'un fonds d'investissement de 3,75 milliards de dollars, le 3e projet est relatif à une aciérie capable de produire 4,5 millions de tonnes par an dans la province de Hà Tinh (Centre). À ce jour, les sociétés Posco (Corée du Sud), Sunsteel (Taiwan), TaTa Steel et Essar (Inde) s'y intéressent.


    Source : Viêt Hoàng/Courrier du Vietnam

  5. #4
    Habitué du Việt Nam Avatar de Marie H
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Londres
    Messages
    478

    Par défaut

    Nous avons un Briefing lundi dans l'amphi du boulot : Vietnam: The latest Tiger.

    Les themes qui seront aboordes sont les suivants:

    1. Overview of Vietnam's current investment environment
    2. General investment considerations
    3. EU-specific investment considerations
    4. Recent developments/WTO
    5. Our firm in Vietnam

    Many of our clients see Vietnam as "the hot market" and are pursuing opportunities there or have it on their radar and want to know more. It is already an important market for several of compagny core clients such as company (Firm is moving its Asian Headquarters there.)
    Si j'en retire des choses interessantes, je vous en ferais tous part!
    Pas demain la veille que notre firme s'elargisse(cela va se faire) mais bon je peux toujours pour une mutation (hi hi)
    Aim for the moon this way if you miss it you'll still be with the stars...

  6. #5
    Habitué du Việt Nam Avatar de Marie H
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Londres
    Messages
    478

    Par défaut

    Oops,

    Mike, I need a favooour please, could erase the firm's name and replace it by 'company' or 'firm'? Pleaaaase....
    Aim for the moon this way if you miss it you'll still be with the stars...

  7. #6

  8. #7
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut "Le Vietnam est un marché très dynamique", selon le MEDEF

    "Le Vietnam est un marché très dynamique", selon le MEDEF



    Dans le cadre de sa visite au Vietnam du 25 au 28 juin, Frédéric Sanchez, président du Comité sur le Vietnam du MEDEF International (mouvement des entreprises de France), a donné le 26 juin à Hanoi une conférence de presse.

    "Le Vietnam est un marché très dynamique", a affirmé Frédéric Sanchez, président du Comité sur le Vietnam du MEDEF International, lors d'une conférence de presse tenue le 26 juin à Hanoi. Cet homme d'affaires conduit actuellement au Vietnam une mission d'une vingtaine d'entreprises françaises, aussi bien de grands groupes que des PME, et de tous les secteurs économiques (de l'industrie à la banque en passant par les services technologiques à forte valeur ajoutée).

    Cette diversité reflète bien l'importance de la présence des entreprises fran-çaises au Vietnam (2,5 milliards de dollars d'investissements à ce jour), soutenue par une aide publique au développement considérable du gouvernement français, deuxième financeur bilatéral après le Japon, avec près de 400 millions de dollars d'engagements financiers chaque année depuis 2004.
    Une réunion du MEDEF en novembre à Hanoi
    Ces dernières années, le Vietnam a connu une "très forte croissance" de plus de 8% et est devenu "un marché très potentiel" non seulement pour les entreprises fran-çaises mais aussi pour toutes les autres entreprises de par le monde, a-t-il affirmé. Selon lui, le Vietnam est un pays très jeune, de plus de 80 millions d'habitants, où est en train d'émerger une classe moyenne. L'objectif de cette visite au Vietnam est d'examiner d'une façon concrète des projets auxquels la partie française peut participer et d'étudier certaines lois vietnamiennes, dont celle sur l'investissement. Bien plus, la mission française souhaite mieux comprendre certains processus en cours au Vietnam, notamment l'actionnarisation des entreprises étatiques. Cette mission française souhaite encore faire avancer certains projets importants comme la construction d'un métro léger et la modernisation de la ligne ferroviaire Hanoi-Vinh.

    La mission du MEDEF confirme l'intérêt des entreprises françaises pour la poursuite du développement de leurs activités au Vietnam, dans des secteurs aussi prioritaires que les transports urbains et ferroviaires, l'énergie et les hydrocarbures, les télécommunications, l'environnement, la banque ou l'automobile. Elle marque donc non seulement une confirmation de l'intérêt des investissements français pour le Vietnam et laisse augurer aussi un regain de la présence des business français dans les mois et les années à venir.
    "Je suis optimiste sur le rythme de croissance du Vietnam, cependant le pays devra continuer d'accélérer sa réforme pour pouvoir le maintenir", a fait remarquer Frédéric Sanchez. Le gouvernement fran-çais, le MEDEF International et les entreprises françaises ont choisi le Vietnam pour organiser, fin novembre 2007 à Hanoi, une importante réunion régionale couvrant les marchés d'Asie du Sud-Est (ASEAN). Cet événement sera l'occasion pour les entreprises des 2 pays de se rencontrer. "Le Vietnam est une base" à partir de laquelle les entreprises françaises pourront partir à la "conquête des autres marchés de l'ASEAN", a-t-il déclaré.

    Source: Phuong Mai/Courrier du Vietnam

  9. #8
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Nem Chua
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    3 467

    Par défaut

    "dynamique"! Quelle nouveauté! Le MEDEF est éminement créatif dans cette déclaration d'un intérêt capital.

    Évidemment, 8% de croissance par an, au MEDEF, ca en fait rêver plus d'un.

  10. #9

  11. #10
    Habitué du Việt Nam Avatar de Marie H
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Londres
    Messages
    478

    Par défaut

    Merci merci Mike, et pourrais-tu enlever mon avant-dernier message stp?

    Cam on!!
    Aim for the moon this way if you miss it you'll still be with the stars...

Page 1 sur 16 12311 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. [Change-euro-dong] Tout est bon dans l euro meme la queue
    Par pure_paul_spoon dans le forum S'installer et vivre au Vietnam
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/11/2007, 16h31
  2. enfin un bon plan pour ganer de l'argent
    Par manix24 dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/10/2007, 22h58
  3. Bon plan chez pacific airlines
    Par claudio dans le forum Transports au Vietnam
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/09/2007, 13h30
  4. [Investir au Vietnam ?] Bonjour
    Par laedafae1 dans le forum Travailler au Vietnam
    Réponses: 23
    Dernier message: 24/07/2007, 22h16
  5. Plan in Vietnam continuera à aider l'enfance défavorisée
    Par mike dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/12/2005, 23h09

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1