Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Les services secrets en Indochine

  1. #1
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 412

    Par défaut Les services secrets en Indochine





    Bonjour TLM,
    Je fais partie d'un réseau d'historiens qui, aimablement, m'informe régulièrement des nouvelles publications concernant le Viêt Nam.
    Alors je vous transmets cette information, comme d'habitude.
    Dông Phong


    Jean-Marc LE PAGE :
    LES SERVICES SECRETS EN INDOCHINE
    Paris, 2012, Nouveau Monde éditions, 521 p. (illustrations, cartes,bibliographie, index), 24 €


    mardi 3 juillet 2012,par Guillaume Lévêque

    Lutte hybride combinant guerre de décolonisation et conflit de guerre froide dans une logique d’endiguement du communisme, la guerre d’Indochine a été très étudiée par les spécialistes d’histoire militaire, même si son exposition auprès du grand public reste modeste. Un angle d’approche néanmoins demeurait encore inexploré, celui de la guerre secrète du renseignement. Cette lacune est à présent comblée par la publication de la thèse consacrée à ce sujet par Jean-Marc Le Page sous la supervision du professeur Maurice Vaïsse, lequel signe également la préface de ce livre.
    C’est une synthèse solide que publie Nouveau Monde éditions sur ce thème méconnu. La qualité du résultat impressionne d’autant plus qu’il s’appuie sur un solide travail de dépouillement d’archives dans un domaine où, pour d’évidentes raisons, elles sont souvent rares, dispersées ou indirectes, quand elles ne sont pas inaccessibles ou même détruites.
    Jean-Marc Le Page développe avec minutie le panorama complexe de la nébuleuse des services secrets français engagés dans le contexte très particulier de la guerre d’Indochine, contraint par une forte pénurie de moyens. Étudiant l’action du SDECE, du SRO, de la Sûreté indochinoise, du 2e Bureau, du STR et des OR, il en envisage les hommes, les méthodes, les résultats … ainsi que les rivalités. La guerre clandestine du renseignement s’y dévoile dans toutes ses dimensions, organisationnelles, doctrinales, opérationnelles, techniques et humaines. L’impulsion personnelle des différents proconsuls civils et militaires qui se sont succédés à la tête de l’Indochine française est également analysée.
    Le tableau est complété par les missions assumées par le SR Air (reconnaissance photographique, renseignement goniométrique et protection des bases) et le SR Marine (surveillance et interception des flux logistiques du Viêt-minh acheminés par la contrebande côtière). La coopération avec les partenaires locaux (Sud-vietnamiens, Siamois) et occidentaux (Britanniques et Américains) est elle aussi prise en considération. Enfin, les réseaux nord-vietnamiens d’espionnage et de contre-espionnage auxquels sont confrontés les services français sont soigneusement décrits.
    A travers ce large tour d’horizon, Jean-Marc Le Page interroge l’efficacité des moyens de renseignement français et évalue leur part de responsabilité dans les coups durs de la guerre d’Indochine (désastres de Cao Bang et de Diên Biên Phu) et la défaite militaire finale. La conclusion qui se dégage de son analyse est nuancée. L’apport du renseignement humain, jugé moins fiable et plus susceptible d’être pénétré par des opérations d’intoxication, a été déprécié par rapport au renseignement technique provenant des écoutes. Or ces deux sources ne rendaient pas compte des mêmes niveaux de réalité : essentiellement tactique pour le premier, davantage d’essence stratégique pour le second.
    Par-delà ce constat, l’auteur estime que, malgré les limites inhérentes au contexte, la mission assignée aux services secrets a été honorablement remplie. C’est en fait le commandement qui n’a pas suffisamment tenu compte de leur expertise dans ses processus de décision. Dans les différents registres d’un combat acharné qui associait guerre politique, guerre conventionnelle, guerre révolutionnaire et lutte pour le contrôle des populations, les résultats ont été inégalement performants, quelquefois remarquables, ponctuellement défaillants, mais jamais dépassés. Leur efficacité a été jugée suffisante en tout cas pour faire école. Dans le domaine du renseignement aussi, les acquis de la guerre d’Indochine ont ensuite été transposés en Algérie : doctrines d’emploi, structures et méthodes, sans occulter la délicate question de la torture…
    C’est donc un travail instructif que livre Jean-Marc Le Page. Le sérieux scientifique de l’édition est étayé par un appareil critique de qualité : documents d’archive en fac-similé, organigrammes, sources et bibliographie, répertoire des abréviations, index. Le propos est dense, parfois technique, mais jamais austère. Il améliore indéniablement la compréhension de la guerre d’Indochine et enrichit avec profit le répertoire émergeant des études sur l’histoire du renseignement.
    © Guillaume Lévêque

    (Source : http://clio-cr.clionautes.org/spip.php?article4086)

    Dernière modification par Dông Phong ; 07/07/2012 à 12h45.
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon nouveau blog : http://terrelointaine.eklablog.com/accueil-c25871674


  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 412

    Par défaut Le superviseur de la thèse



    Information sur le Pr. Maurice Vaïsse qui a supervisé la thèse de Jean-Marc Le Page.
    Dông Phong



    Professeur d’histoire des relations internationales à l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris, après avoir été professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Reims, directeur du Centre Arpège, Maurice Vaïsse est agrégé d’histoire. Il a été président du groupe d’études d’histoire de l’armement nucléaire (1986-1996), puis directeur du Centre d’études d’histoire de la Défense (CEHD, 1995-2001) et président du conseil scientifique de la Fondation Charles de Gaulle (1995-2001).
    Membre de nombreux comités scientifiques de rédaction français et étrangers, dont ceux des revues Relations internationales, Politique étrangère, Défense nationale, Cold War History Review, de la collection « Retour aux textes » de la Documentation française, Maurice Vaïsse co-dirige depuis 1991 laRevue d’histoire diplomatique, et dirige depuis 1996 la collection « Histoires » des éditions Bruylant. Il est aussi conseiller littéraire de différentes maisons d'éditions françaises et de comités éditoriaux étrangers.
    Domaines d’expertise
    · Histoire de la défense
    Publications
    Maurice Vaïsse est l’auteur de nombreux ouvrages de politique étrangère, de défense et de relations internationales, dont :
    Sécurité d’abord, la politique française en matière de désarmement entre les deux guerres, Pédone, 1987
    Diplomatie et outil militaire 1871-1991, Le Seuil, 1992
    La Grandeur, politique étrangère du général de Gaulle, Fayard, 1998
    Les Relations internationales depuis 1945, Colin, 11e éd., 2008
    La Guerre au XXe siècle, Hachette, 2e édition, 2003
    La Paix au XXe siècle, Belin, 2004.
    (Source : Maurice Vaïsse)

    PS @ DédéHeo : je suppose que tes « copains » Antoine Savani et Edward Lansdale doivent être mentionnés dans le bouquin de Jean-Marc Le Page. DP
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon nouveau blog : http://terrelointaine.eklablog.com/accueil-c25871674


Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 13/01/2014, 13h52
  2. Les Bataillons thaïs en Indochine
    Par Agemon dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/08/2010, 20h31
  3. Réponses: 19
    Dernier message: 04/07/2008, 13h32
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 26/05/2008, 07h59
  5. Des livres et documents anciens sur les pays de l'ex-Indochine
    Par robin des bois dans le forum Le Vietnam sur le net
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/11/2007, 01h31

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1