Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 33

Discussion: Les Japonais s'emparent de l'Indochine....

  1. #1
    Repose en paix Avatar de Marseille 13013
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Marseille
    Messages
    189

    Par défaut Les Japonais s'emparent de l'Indochine....

    http://www.herodote.net/histoire0309...a98c3cb8e1d012

    Les Japonais s'emparent de l'Indochine
    Histoire du Viêt-nam:
    Genèse d'un peuple
    18 février 1859: la France occupe Saigon
    21 décembre 1873: Francis Garnier victime des «Pavillons noirs»
    9 juin 1885: le Viêt-nam devient français
    9 mars 1945: les Japonais s'emparent de l'Indochine

    19 décembre 1946: première guerre d'Indochine
    3 février 1954: début du siège de Diên Biên Phu
    21 juillet 1954: accords de Genève
    29 juin 1966: premiers raids US sur Hanoï
    30 avril 1975: capitulation du Sud-Vietnam

    Le 9 mars 1945, les Japonais attaquent les garnisons françaises d'Indochine. Ils portent ainsi un coup fatal à la présence coloniale de la France dans le Sud-Est asiatique.

    Eviction progressive de la France

    Dès le 19 juin 1940, les Japonais en guerre contre la Chine ont profité de la défaite de la France face à Hitler pour exiger de celle-ci qu'elle ferme la frontière entre le Tonkin (le Viêt-nam du nord) et la Chine. Ils ont aussi exigé de contrôler eux-mêmes le chemin de fer qui permet d'approvisionner la province chinoise du Yunnan à partir du portvietnamien de Haïphong.

    Le général Catroux, gouverneur de l'Indochine, ne voit pas d'autre solution que de s'incliner. Il est désavoué par le maréchal Pétain et remplacé par l'amiral Jean Decoux. Celui-ci conclut en définitive un accord avec les Japonais le 30 août 1940. À ce moment-là, seule l'Angleterre résiste encore à l'Allemagne et la Chine au Japon.

    Le 25 septembre 1940, 25.000 Japonais soumettent les troupes françaises d'Indochine, réduites à 12.000 hommes dont 3.000 Européens. Ils s'implantent en Indochine en laissant en place l'administration coloniale.

    Vers le chaos

    En 1945, les Japonais sont repoussés de partout par la contre-offensive américaine. À l'approche du dénouement final, le gouvernement de Tokyo décide de préparer un réduit terrestre en Indochine.

    Le 9 mars, les troupes japonaises attaquent avec brutalité les garnisons françaises encore présentes sur place. On compte pas moins de 2.650 morts parmi les Français, dont le général Émile Lemonnier commandant de la 13e brigade de Langson. Le général a refusé à deux reprises de signer une capitulation sans conditions. Il est décapité au sabre le 10 mars (à Paris, l'avenue située entre le Louvre et les Tuileries honore sa mémoire).

    3.000 prisonniers rejoignent les camps de la mort, dont celui de Hoa-Binh. Parmi les 19.000 civils français, 3.000 sont aussi internés et parfois torturés.

    Bao-Daï, empereur d'Annam (le Viêt-nam central), dénonce le protectorat français et se rallie à la «Grande Asie» que promeut le Japon. À quelques mois de l'effondrement militaire de ce dernier, la décision manque de discernement.

    Bao-Daï (on écrit aussi Bao Dai) est peu après évincé par le leader communiste-nationaliste Hô Chi Minh, qui soulève la population contre la tutelle japonaise le 10 août 1945. Il abdique le 2 septembre 1945 et la ligue Vietminh, fondée par Hô Chi Minh, proclame l'indépendance de la République démocratique du Viêt-nam (on écrit aussi Vietnam).

    Tentative de reconquête française

    Cependant que le Viêt-nam s'oriente vers l'indépendance, à Paris, le général Charles de Gaulle, qui dirige le gouvernement provisoire de la République française, met tout en oeuvre pour restaurer la souveraineté de la France sur ses colonies d'outre-mer. Il veut effacer le souvenir de la défaite de 1940 et restaurer en tous lieux la grandeur de la France. Il veut aussi couper court à d'autres tentatives indépendantistes au sein de l'Empire colonial.

    Dès le 24 mars 1945, alors qu'il s'apprête à prendre le pouvoir en France à la faveur de la Libération du pays par les Anglo-Saxons, le général de Gaulle déclare son intention de restaurer l'autorité de la France en Indochine dans le cadre d'une fédération de colonies et de protectorats qui comprendrait les trois provinces du Viêt-nam (les trois Ky; Tonkin, Annam et Cochinchine) ainsi que le Cambodge et le Laos.

    «De Gaulle, qui entend rétablir la France dans toutes ses positions d'avant guerre, envoie un corps expéditionnaire afin de reconquérir l'Indochine; entreprise difficile à mener à douze mille kilomètres de distance» écrit l'historien René Rémond (*).

    Des soldats français s'emparent le 23 septembre de Saigon, capitale de la Cochinchine (le Viêt-nam du sud) en attendant l'arrivée quelques jours plus tard d'un corps expéditionnaire sous les ordres du général Leclerc de Hauteclocque, héros de la Libération.

    «Deux politiques sont concevables, sinon pareillement praticables: restaurer par tous les moyens, les armes si nécessaire, la domination française ou rechercher un accord avec les nationalistes par la négociation. Ces deux politiques sont personnifiées par deux hommes également investis de grandes responsabilités: l'amiral d'Argenlieu incarne la première; la seconde revient au général Leclerc, qui s'est vite convaincu de l'impossibilité d'une reconquête militaire et qui préconise la recherche d'une entente - Jean Sainteny en est l'exécutant convaincu» écrit encore René Rémond (*).

    Tandis que l'amiral Thierry d'Argenlieu, que le général a nommé gouverneur général de l'Indochine, songe à une restauration pure et simple du protectorat, le général Leclerc, en charge des affaires militaires, revient en France avec la conviction qu'il est urgent de négocier et qu'il faut se résigner à la décolonisation.









  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    8 709

    Par défaut Re : Les Japonais s'emparent de l'Indochine....

    Dans ces résumés historiques on oublie toujours la famine entraînée par l’accaparation des ressources agricoles par les Japonais qui à fait 1.5 million de morts au moins. Je doute du chiffre des 6000 morts causés par les représailles des Français à Haiphong mais la famine à 1 ou 2 million de morts me parait possible. Ca fait pourtant 200 fois plus ! Belle-maman raconte toujours que tel famille avait été fusillé pour avoir transformé quelques petits mendiants en pâtés. C’était à Namdinh ou à Hanoi. Je ne sais pas si à Haiphong, on a souffert de cette famine ; là on peut toujours manger du poisson !
    Bao Nhan en parle quelque part…
    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

  4. #3
    Passionné du Việt Nam Avatar de Son Lam
    Date d'inscription
    avril 2006
    Localisation
    Hérault - France
    Messages
    1 820

    Par défaut Re : Les Japonais s'emparent de l'Indochine....

    Citation Envoyé par DédéHeo
    Je ne sais pas si à Haiphong, on a souffert de cette famine ; là on peut toujours manger du poisson !
    Bao Nhan en parle quelque part…
    Oui : C'est ici. ;D

  5. #4
    Repose en paix Avatar de Agemon
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Médoc
    Messages
    1 982

    Par défaut Re : Les Japonais s'emparent de l'Indochine....

    DédéHeo
    Dans ces résumés historiques on oublie toujours la famine entraînée par l’accaparation des ressources agricoles par les Japonais qui à fait 1.5 million de morts au moins. ...............
    J'ai lu quelque part, c'est à vérifier. Les français d'Indo qui étaient avec (ou sous ) le régime de Vichy, encore alliés des japonais et sous leur pression, vendaient tous les stocks de riz aux occupants pour des cacahuètes (pas cher). Cela fait que les viets n'avaient plus de riz d'où la famine. Il fallait savoir que c'était les français qui géraient les stocks de riz en provenance des deltas (Nord et Sud).
    Suivant les régions, à la campagne ou ds les villes, on souffrait plus ou moins de la famine. J'étais tout mioche mais je me rappelle qu'on mangeait à la campagne chez mes grands parents maternels que des patates du jardin, on fabriquait du nuoc mam avec des fruits fermentées pour l'odeur. On cachait tout, on faisaient tout ces mic mac que la nuit tombante car les japonais étaient derrière la maison.
    Maintenant l'histoire ou les personnes racontent leurs versions mais ce qui est sûr c'est pendant de longues périodes au VN pendant la guerre 39/45, on n'avait pas grande chose à manger et même avec l'argent on ne pouvait rien acheter parce qu'il n'y avait rien.
    [LEFT][COLOR=#c0504d]Et si vous venez faire un tour chez moi ! [/COLOR][/LEFT]
    [COLOR=#c0504d][COLOR=#c0504d][SIZE=3][FONT=Calibri]- [/FONT][/SIZE][/COLOR][URL="http://khmercanada.voila.net/Tapa/tapa7.htm"][B]VIÊT NAM MẾN YÊU.[/B][/URL] [/COLOR]

  6. #5
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 472

    Par défaut Re : Re : Les Japonais s'emparent de l'Indochine....

    Erreur, veux-tu virer ce post? Mike
    朴善美

  7. #6
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 472

    Par défaut Re : Re : Les Japonais s'emparent de l'Indochine....

    Citation Envoyé par Agemon
    J'étais tout mioche mais je me rappelle qu'on mangeait à la campagne chez mes grands parents maternels que des patates du jardin, on fabriquait du nuoc mam avec des fruits fermentées pour l'odeur. On cachait tout, on faisaient tout ces mic mac que la nuit tombante car les japonais étaient derrière la maison.
    Citation Envoyé par Agemon
    Maintenant l'histoire ou les personnes racontent leurs versions mais ce qui est sûr c'est pendant de longues périodes au VN pendant la guerre 39/45, on n'avait pas grande chose à manger et même avec l'argent on ne pouvait rien acheter parce qu'il n'y avait rien.
    Chào các anh, chị, em


    A l'époque où les habitants des autres régions n'avaient rien à manger, mais vous aviez même du nước mắm et des patates, il faut quand-même le considérer déjà comme un luxe.

    La famine durant l'occupation japonaise a frappé notamment la région du Nord. Nam Ding, Ning Binh, Hà Nôi etc. qui ont payé de lourdes pertes.

    Il ne s'agissait pas uniquement des morts de faim, mais aussi des maladies liées aux problèmes d'hygiène, comme le choléra ou dissenterie qui apparaissent souvent dans des régions où règnant la famine et pauvreté. Il est normal, lorsqu'on a faim, on est capaple de manger n'importe quoi, même de la nouriture décomposée. Nous avons déjà évoqué l'existance des cas de canibalisme. Au vietnam, même des placentas humains n'étaient pas épargnés, on en récupère dans des hôpitaux afin de les cuisiner par la suite. C'était une source de protéine comme une autre.

    Selon ce que nous a raconté un ami de mon père : il n'était pas rare de voir des corps sans vie au bord des routes ou sur un air etc. L'image comme par EX : la mère est déjà morte, mais le bébé continue encore de têter n'existe pas seulement dans des filmes.

    Dans la pluparts des grandes villes du nord : la concentration des populations était très dense. Donc, s'il reste, dans les stocks de denrées alimentaires, de quoi à distribuer aux mourants de faim, ça ne serait pas suffissant pour tous. Biensûr que seulement ceux ayant un certain privilège qui peuvent en profiter.

    Une partie des victimes de cette famine, étaient des gens qui, au départ, avaient hésité d'aller dans des autres régions et croyant que cela n'allait pas durer longtemps, ou qu'on viendrait leur apporter secour. Mais des qu'ils sont conscients de ce qui les attend, c'était déjà trop tard. Ils n'avaient plus de force et complètement désemprés.

    Chào và xin hẹn gặp lại.
    朴善美

  8. #7
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 472

    Par défaut Re : Re : Les Japonais s'emparent de l'Indochine....

    Excusez-moi pour cet extrait qui a peu de rapport avec le sujet initial, mais quand-même dans le cadre de la guerre d'indochine. J' l'ai trouvé sur le même site. Je mets ci-dessous, le lien afin que les personnes qui s'interessent à se renseigner plus sur cette période puissent le lire en entier.

    Une guerre pour rien

    Pour imposer leur solution au Vietminh et rétablir leur autorité sur une partie au moins de l'Indochine, les militaires décident de recourir à la bonne vieille «diplomatie de la canonnière» héritée du siècle précédent. Le 23 novembre 1946, à l'instigation de l'amiral d'Argenlieu, trois navires du colonel Debès bombardent le port de Haïphong. L'attaque fait au moins 6.000 morts. L'événement passe inaperçu de la métropole et notamment du chef du gouvernement, le socialiste Léon Blum, qui n'en perçoit pas la gravité.
    http://www.herodote.net/histoire1119...a98c3cb8e1d012
    朴善美

  9. #8
    Nouveau Viêt Avatar de DylanDu03
    Date d'inscription
    juin 2010
    Messages
    13

    Par défaut

    Merci pour ses infos !

  10. #9
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut Les colons colonises

    Invasion japonaise de l'Indochine - Wikipédia
    L’invasion japonaise de l’Indochine, précédant d'un an le déclenchement de la Guerre en Asie et dans le Pacifique proprement dite, aboutit à l'occupationIndochine par l'Empire du Japon pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Le 30 juillet 1941 est signé le protocole franco-nippon, négocié par Jacques Benoist-Méchin, qui reconnait la souveraineté française et créé une défense militaire commune. L'Indochine reste sous l'autorité nominale du régime de Vichy jusqu'à la fin de la guerre. L'administration vichyste est encore en place en mars 1945 alors que le régime du Maréchal Pétain a déjà cessé d'exister en Europe. Le territoire est durant l'essentiel du conflit un lieu de stationnement et de passage des troupes de l'Armée impériale japonaise.


    L'Indochine est aussi independante des Japonais que France l'est des Allemands.
    En mars1945, les Japonais ne s'emparent pas de l'Indochine, mais previennent une attaque militaire vraisemblable et sabotent a tout jamais la presence coloniale Francaise en Extreme Orient.

    Les Japonais sachant que l'armée française n'attendait que le débarquement allié sur les côte de l'Indochine pour les attaquer, prennent les devants, et par un coup de force, le 9 mars1945, attaquent à l'improviste les troupes françaises et indochinoises (vietnamiennes, cambodgiennes et laotiennes, dans les unités de la Garde Indochinoise), suite à un ultimatum, refusé par l'amiral Decoux, qui enjoignait aux forces françaises et indochinoises de passer sous l'autorité de l'État-Major japonais. L'administration coloniale française est pour l'essentiel détruite : la désorganisation qui s'ensuit permet au Việt Minh, suite à la capitulation japonaise, de prendre le contrôle du nord du territoire vietnamien en août 1945.

    Japonais a Saigon en 1941


    Dernière modification par HUYARD Pierre ; 09/06/2010 à 08h22.

  11. #10
    Ne mérite pas notre confiance Avatar de dannyboy
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    1 343

    Par défaut

    Les japonais n’étaient pas 100% responsables de la famine de 1945 . Les français aussi « participaient à préparer » cette famine. Lisez ceci .
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Famine_de_1945_au_Viêt_Nam , et le chiffre de 6000 civils morts pendant le bombardement de Haiphong était un chiffre « français », les Vietminh parlaient de 20.000 morts, lisez ceci 23 novembre 1946: Bombardement de Haïphong : 6000 morts (Vietnam)

Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 13/01/2014, 14h52
  2. [Film] Un dragon né de l'Indochine de Christian Verot
    Par mike dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 62
    Dernier message: 22/02/2011, 13h06
  3. Expo BD a la maison de l'indochine
    Par duc dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/06/2007, 11h42
  4. Infos sur l'Indochine
    Par Marseille 13013 dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/08/2006, 23h40
  5. Maison de l'Indochine
    Par mike dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/11/2005, 20h03

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1