Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Les îles Paracels (Hoang Sa)

  1. #1
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    8 676

    Par défaut Les îles Paracels (Hoang Sa)

    Avant la colonisation française, les cartes étrangères reconnaissent les Paracels comme appartenant à l'Empire du Viêt Nam.


    C'était écrit Annam sur toutes les cartes, jamais "China".

    Avant la colonisation française, les cartes étrangères reconnaissent les Paracels comme appartenant à l'Empire du Viêt Nam.

    Pendant la période de la colonisation française au Viêt Nam, les îles sont intégrées à l'Indochine Française de 1885 à 1939.

    La France déclare officiellement sa possession coloniale dans les années 30 et installe, sur l'île Pattle, une station météorologique en 1932 puis un phare et une station radio en 1937. A cette époque, les conquêtes coloniales étaient légales. Les îles sont ensuite occupées par la marine japonaise pendant la seconde guerre mondiale.

    A la fin de la guerre, le Japon est dépossédé de ses nouvelles colonies qui sont rendu à leurs anciens propriétaires (Taiwan est rendue à la Chine, la Birmanie à l'Angleterre, le Vietnam à la France, l'Indonésie à la Holande ETC).

    Et surtout, la Charte des Nations unies a été adoptée à la fin de la conférence de San Francisco, le 26 juin 1945.

    La Charte des Nations unies. La ratification définitive eut lieu le 24 octobre 1945 (commémoré comme Journée des Nations unies), que suivit la création officielle de l'Organisation des Nations unies, le 24 novembre 1945.

    C'est pourquoi, depuis le 24 octobre 1945, les conquêtes coloniales (par la force) sont illégales.

    Vers 1946, la France se réinstalle sur l'île Pattle dans les îles du Croissant, à une centaine de km à l'ouest (plus proches de la côte vietnamienne). La France crée un Etat indépendant, l'Etat du Vietnam et lui cède les îles Paracels.

    L’État du Viêt Nam (vietnamien : Quốc gia Việt Nam) est un ancien État indépendant du Viêt Nam (État associé de l'Union française) fondé le 14 juin 1949 et dont la capitale était Saïgon. Il fut dirigé par le chef d’État (Quốc Truong) Bao Dai, dernier empereur de la dynastie Nguyen.

    Il s’engagea dans la guerre d'Indochine aux côtés de l’Union française, du Laos et du Cambodge (tous deux indépendants en 1953) contre les forces communistes Viet Minh de Ho Chi Minh, qui avaient créée dès 1945 la République démocratique du Viêt Nam dans le nord du pays.

    Mais surtout, l'État du Viêt Nam hérite de la colonie francaise y comprit les Paracels et les Spratly ou Spratley.

    Après la guerre d'Indochine et les accords de Genève, la République du Vietnam (Sud Vietnam) hérite des ex-colonies.

    Mais en 1945 la Chine (République de Chine ou "Chine Nationaliste") occupe l'île Boisé (Woody Island), plus proche de la Chine (groupe des îles Amphitrite, alors inhabitables) et les pêcheurs chinois y viennent régulièrement.

    ET là, il nous manque un grand morceau d'histoire très intéressant, rapporté par une étude de Raul (Pete) Pedrozo :

    Qui veut traduire ça ? Et jetez un coup d’œil sur les droits d'auteur : L'étude est financée par une ONG (Smith Richardson Foundation) pour être offerte au gouvernement américain. Généralement les truc de l'armée américaine et du gouvernement US sont dans le domaine publique mais je ne comprend pas bien les subtilités du copyright dans ce cas précis. Qui peut m'éclairer sur ce point juridique ?


    In June 1946, a French infantry platoon, embarked on the Savorgnan de Brazza, was dispatched to re‐occupy the Paracels, but was compelled to withdraw from the islands in September 1946 as a result of the ongoing French‐Indochina war. Nonetheless, when French officials learned that the Chinese Nationalist occupation force had not withdrawn from the Paracels in March 1946 as required by the Exchange of Letters between China and France,623 France lodged a diplomatic protest on January 13, 1947. A few days later, on January 17, the warship Le Tonkinois was deployed to the Paracels to dislodge the Chinese Nationalists from Woody Island. Realizing that they were outnumbered, however, those in the combined French‐Vietnamese force regrouped and established their headquarters on Pattle Island.
    Later in January 1947, the advice‐boat Commandant Duboc, under the command of Captain Hennequin, deployed to the Paracels to evaluate the condition of the existing infrastructure on Pattle Island and determine the viability of maintaining French forces in the archipelago. Captain Hennequin’s report to the Commander of the Navy in Indochina recommended that France retain possession of the islands—in light of “the substantial facilities built on the island by the Government General and their present state of conservation…, sufficient efforts should be undertaken “to see that this island remains a possession of Indochina.”624 The existing weather station on Pattle Island was subsequently refurbished and became operational in late 1947 under international station code 48860, and the French hydrographic survey ship Ingenieur en chef Girod conducted oceanographic, geologic, geographic, and ecological studies in the archipelago in 1953.


    En 1974, la République populaire de Chine (Les Chinois Nazi, membre de l'ONU depuis 1971) a recours à une guerre coloniale, de plus non déclarée, contre le Sud Vietnam pour occuper les îles du Croissant à l'Ouest. Une flotte de la République du Viêt Nam (Sud Viêt Nam) est envoyée en vain pour les en empêcher. Les Sud-Vietnamiens requirent l'assistance de la septième flotte américaine, mais leur requête fut ignorée. Après la surprenante amélioration des relations entre la Chine et les États-Unis, en 1971, les États-Unis cherchaient à se désengager du Viêt Nam.

    L'excellente étude de Raul (Pete) Pedrozo


    China versus Vietnam: An Analysis of the Competing Claims in the South China Sea

    Raul (Pete) Pedrozo

    With a Foreword by CNA Senior Fellow Michael McDevitt.

    Distribution unlimited. for public release

    Distribution unlimited. Specific authority contracting number: E13PC00009.

    Copyright © 2014 CNA
    This work was created in the performance of Contract Number 2013-9114. Any copyright in this work is subject to the Government's Unlimited Rights license as defined in FAR 52-227.14. The reproduction of this work for commercial purposes is strictly prohibited. Nongovernmental users may copy and distribute this document in any medium, either commercially or noncommercially, provided that this copyright notice is reproduced in all copies. Nongovernmental users may not use technical measures to obstruct or control the reading or further copying of the copies they make or distribute.
    Nongovernmental users may not accept compensation of any manner in exchange for
    copies. All other rights reserved.

    This project was made possible by a generous grant from the Smith Richardson Foundation

    August 2014

    Approved by:
    Ken E. Gause, Director
    International Affairs Group
    Center for Strategic Studies

    Les bateaux cités dans l'étude américaine :


    1) aviso colonial SAVORGNAN DE BRAZZA



    Marine française - Série de six photographies de l'aviso colonial SAVORGNAN DE BRAZZA









    - Dimensions : 24x18 cm - Tampon "Service Presse Information" au dos de chaque photo - Très bon état

    2)Le Tonkinois (classe Arabe et made in Japan -1917)



    L'Algérien en 1917.

    Là, il y a une erreur dans le wiki (bien possible car mineure)

    La Classe Arabe est une classe de douze torpilleurs construits dans divers arsenaux de l'Empire du Japon pour la marine française durant la Première Guerre mondiale.

    Dans la marine nationale française, elle est la quatorzième et dernière classe à entrer en service avant la fin de la Première Guerre mondiale; et la seule construite à l'étranger.

    Conception

    L'Armée Navale qui regroupe les forces navales françaises en Méditerranée manque à cette époque cruellement d'escorteurs et de torpilleurs alors que la menace des sous-marins allemands et austro-hongrois est importante. Aussi, quand en 1916, l'attaché naval japonais à Paris propose de faire construire dans son pays une série de torpilleurs, l'état-major français accepte avec empressement.

    Le 2 novembre 1916, une commande de 12 torpilleurs issus d'une classe japonaise de destroyers, la classe Kaba, est confirmée par la France à l'empire du Japon. Ils devaient être livrés à Port Saïd dans un délai de six mois après la mise en cale pour les 8 premiers, trois mois plus tard pour les autres.
    Leur armement est dérivé de pièces d'artillerie britanniques fabriquées sous licence; ainsi, les canons catégorisés comme étant de calibre 80 mm sont en réalité de 3 pouces soit 76,2 mm4.

    Service

    Les douze torpilleurs ont d'abord été stationnaires en Méditerranée. Puis ils ont été divisés en deux groupes : sept ont servi au sein de la 11e escadrille à Tarente en Italie avec des missions d'escorte et les cinq autres dans la 3e escadrille à Moudros en Grèce.

    Pendant la guerre du Rif de 1924, quelques unités ont aussi servi au Maroc. À la fin des années 1920, ils ont été basés à Brest et ont fait partie de l'Escadre du Nord.

    Toutes les unités de cette classe ont été désarmées et ferraillées entre 1933 et 1936.

    Il semblerait que certains de ces vieux bateaux (le Tonkinois, l'Anamite...) est repris du service en 1946 en Indochine.


    3) Commandant Duboc



    Le Commandant Duboc
    est un aviso de la classe Élan de la Marine nationale. Son numéro de coque était le U41/A17/F743.
    Service actif

    Il est lancé le 16 janvier 1939 et mis en service en août 1939. En mai 1940, il participe à l’évacuation de Dunkerque, et est capturé en juillet par les Britanniques avant d’être transféré aux Forces navales françaises libres. Il participe à des opérations en mer Rouge en mars 1941. Il est retiré du service en juin 1963.
    Dernière modification par DédéHeo ; 21/06/2016 à 14h35.
    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    8 676

    Par défaut

    Même la légitimité de la partie la plus "sûre" pour les Chinois, la fameuse "Woody Island", le groupe Est des îles Paracels, "Amphitrite", est contestable.

    Les Chinois de Chine Nationaliste de la République de Chine, l'ont occupé et envahi pacifiquement, mais en infraction avec la Charte des Nations unies dont ils sont membres fondateurs. La République de Chine a en effet occupé le groupe Est des Paracel illégalement de 1946 à 1950 qui devait être rendu à la France (puis au Vietnam). Puis, dépassée par la Révolution de la République Populaire de Chine, ils ont quitté ces îles et se sont replié sur Taïwan en 1950. Quelques mois plus tard, la République Populaire de Chine a occupé ce groupe d'îlots.

    Voici l'histoire selon l'étude de Raul (Pete) Pedrozo, China versus Vietnam: An Analysis of the Competing Claims in the South China Sea :

    " En Juin 1946, un peloton d'infanterie française, embarqué sur l'aviso colonial Savorgnan de Brazza, a été envoyé pour ré-occuper les Paracels, mais a été contraint de se retirer des îles en Septembre 1946 à la suite des développements de la guerre française en Indochine. Néanmoins, lorsque les fonctionnaires français ont appris que la force d'occupation de la Chine Nationaliste ne s'était pas retirée des Paracels en mars 1946 comme requis par l'échange de lettres entre la Chine et la France, la France a déposé une protestation diplomatique le 13 Janvier 1947. Quelques jours plus tard, le 17 janvier, a envoyé le torpilleur le Tonkinois aux Paracels pour déloger les Nationalistes Chinois qui occupait Woody Island, ou Ile Boisée. Réalisant qu'ils étaient trop nombreux, les forces franco-vietnamiennes ont cependant établi leur siège sur l'île de Pattle, dans le groupe d'îles du Croissant, à une centaine de km à l'ouest (plus proches de la côte vietnamienne).
    Plus tard, en Janvier 1947, l'aviso Commandant Duboc, sous le commandement du capitaine Hennequin, a été envoyé dans les Paracels pour évaluer l'état de l'infrastructure existante sur l'île de Pattle et de déterminer la viabilité du maintien de forces françaises dans l'archipel. Dans son rapport au commandant de la Marine d'Indochine, le capitaine Hennequin a recommandé que la France conserve la possession des îles au vue des «installations importantes construites sur l'île par le Gouvernement Général et de leur état de conservation..., suffisamment d'efforts devraient être entrepris» pour que cette île reste une possession de l'Indochine. » (La station météorologique et le phare construits en 1932)

    La station météorologique existante sur l'île de Pattle a ensuite été rénovée et est devenu opérationnelle à la fin de 1947, sous le code internationale 48860, et le navire océanographique français Ingenieur en chef Girod a mené des études océanographique, géologique, géographique et écologiques dans l'archipel en 1953.
    "

    Il est très facile de retrouver l'Ingenieur en chef Girod puisque c'est l'ex U.S. Army FS-287 ; Navires de fret et d'approvisionnement (Freight and supply vessels / FS)


    Un sistership : U.S. Army Cargo Vessel FP-343 ("FP" later changed to "FS"), a Design 381 (Vessel, Supply, Diesel, Steel, 177')


    Un autre : U.S. Army Cargo Vessel FP-344 (redesignated FS-344)
    L'INGÉNIEUR EN CHEF GIROD 1949 - 1955



    L’Ingénieur en Chef Girod est un ex-caboteur de la marine de guerre américaine (ex FS 287 - Governor Wright) entré en service en 1943 et utilisé pour le transport des armes, des munitions et des vivres destinées aux postes à terre, en particulier dans les îles du Pacifique.

    En 1948, il est transféré à Manille aux Travaux Publics Français (d'où son indicatif civil FNMT) en 1949, il est prêté à la Marine Nationale.
    N° de coque : P655

    Pour le rendre apte aux travaux hydrographiques des modifications et des installations nouvelles sont exécutées à l'arsenal de Saigon, entre autres :
    - la cale n°2 est transformée en poste d'équipage pour une quarantaine de personnes.
    - au dessus de la cale, un réfectoire en aluminium, surnommé "la locomotive", tant il est peu esthétique.
    - des berceaux pour une vedette, sur chaque bords.
    - sur l'arrière, une salle de dessin surnonommée "la cage à poules."
    - un radar.
    - un sondeur électronique.

    Ses caractéristiques sont :
    - déplacement lège 720 tonnes, en charge max 930 tonnes.
    - dimensions : 53,65 x 9,96 m.
    - tirant d'eau : 3,05 m.
    - propulsion par hélices, 2 diesels, puissance 1 000 CV.
    - vitesse 13 nœuds.
    - rayon d'action 6 000 milles nautiques à 10 nœuds.
    - effectif 3 off., 12 off., Mar. Et 40 Q/M et matelots.

    Le Commandant, qui est aussi chef de la mission hydrographique, est un Capitaine de Corvette, l'Officier en second est un enseigne de 1e classe et l'Officier en troisième est un enseigne de 2e classe.

    Le Chef mécanicien est un premier maître.

    L’Ingénieur en Chef Girod sera reversé à la Marine Vietnamienne le 01/12/1955, il prendra le nom : Hoa Giang – HQ 451.


    Lương vận hạm Hoá Giang HQ 451 và Hải vận hạm Ninh Giang HQ 403.
    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

  4. #3
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    8 676

    Par défaut

    J'ai un doute sur la canonnière Le Tonkinois.


    "Quelques jours plus tard, le 17 janvier, a envoyé le torpilleur Le Tonkinois aux Paracels pour déloger les Nationalistes Chinois qui occupait Woody Island, ou Ile Boisée. Réalisant qu'ils étaient trop nombreux, les forces franco-vietnamiennes ont cependant établi leur siège sur l'île de Pattle, dans le groupe d'îles du Croissant, à une centaine de km à l'ouest (plus proches de la côte vietnamienne)."

    Excellent bateau au demeurant, arsenal Mitsubishi, model spécial export avec chaudière au mazout ; dérivé du plan japonais à chaudière au charbon, quoi que pour une tonkinoise, le charbon, c'est plus économique.

    Non, au 102 t de charbon et 118 t de mazout, c'est mieux ! Mais comme elle a été coulée le 10.03.1938 comme but de tir au large de Brest comment la canonnière du YangXé pourrait être aux Paracels en 1946 ?

    TQ non, je suis sûre c'est TK Le Tokinois
    Ils me font une blague...

    TO = Touareg, TK = Tonkinois

    TONKINOIS Torpilleur japonais type Kaba (1917-1936)

    Chantier :

    Chantier Mitsubishi, Nagasaki, Japon.
    Commencé : 1917
    Mis à flot : 1917
    Terminé : 1917
    En service : 10.1917
    Retiré : 14.06.1936
    Caractéristiques : 700 t ; 10 000 cv ; 82,96 (ht) 79,40 (pp) x 7,33 x 4,65 m ; TE Moy. 2,39 m ; 4 chaudières à chauffe mixte de type Amirauté japonaise inspirée des chaudières Yarrow timbrées à 17,7 kg/cm² ; 3 machines alternatives à 4 cylindres et à graissage forcé ; 102 t de charbon ; 118 t de mazout ; 2 hélices ; 29 nds ; 86 h dont 5 officiers.
    Rayon d’action : 2 000 nautiques à 12 nds ; 1 600 à 14/15 nds ; 1 100 à 18/19 nds.
    Symbole de coque : TK.
    Armement : I de 120 mm sur l’AV + IV de 76 mm dont I DCA + IV TLT de 450 mm + 1 télémètre (utilisation illusoire au-dessus de 15 nds en raison des vibrations)

    Observations :

    12.11.1916 : commande confirmée de 12 torpilleurs de type Kaba devant être livrés à Port Saïd dans un délai de six mois après la mise sur cale pour les 8 premiers, trois mois plus tard pour les autres.
    01.08.1917 : quitte Sassebo en convoi de 5 torpilleurs
    15.09.1917 : arrivée à Port Saïd
    1917-1918 : affecté en Méditerranée à la 3ème escadrille de contre-torpilleurs à Moudros (?)
    Au 01.07.1918 : figure à l’effectif de l’Armée navale, 3ème escadrille de contre-torpilleurs à Corfou, la marque du capitaine de frégate commandant l’escadrille est sur l’Algérien, composée également de Arabe, Hova, Marocain, Cavalier et Janissaire. CV Mornet commandant la base de Corfou du 30 janvier 1917 au 25 octobre 1917, CV Méléart depuis le 1er novembre 1917
    1919 : Escadre du Nord
    06.1936 : retiré
    10.03.1938 : coulé comme but de tir au large de Brest.
    Donc Le Tonkinois noir (TK noir):



    et Le Tonkinois Blanc (723 couleur peint à la main):



    Le Tonkinois Blanc (723 noir & blanc):



    et re blanc :

    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Spratleys et Paracels (Truong Sa et Hoang Sa)
    Par frère Singe dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 86
    Dernier message: 29/08/2012, 10h07
  2. Nha Trang : visites des iles, lesquelles voir ???
    Par Aurelie38 dans le forum Activités, visites et lieux au Vietnam
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/08/2009, 09h56
  3. [iles Hoand SA]Chine et Vietnam: encore des relations de voisinage!!!
    Par robin des bois dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 17
    Dernier message: 19/01/2008, 22h21
  4. Réponses: 20
    Dernier message: 08/01/2008, 01h32
  5. Les îles viets
    Par Thu Huong dans le forum Le Voyage au Vietnam
    Réponses: 35
    Dernier message: 29/09/2006, 07h34

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1