Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: Histoires d'afro-viet

  1. #1
    Passionné du Việt Nam Avatar de BEBE
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    LE TENERE
    Messages
    1 029

    Par défaut Histoires d'afro-viet

    Formidable outil contre l'oubli...Si cela peut aider a retrouver la trace des Afroviet restes en terre vietnamienne.
    Existerait-il un cimetiere (musulman en particulier) quelque part au Vietnam ou sont enterres les Afro? merci de m'apporter des renseignements:kimouss:

    150e ANNIVERSAIRE : La France célèbre ses « Tirailleurs sénégalais » Paris - La France rend un hommage solennel aux « Tirailleurs sénégalais » à l’occasion du 150e anniversaire de la création de leur corps avec une cérémonie à Fréjus (sud) et un film du ministère de la Défense qui retrace l’engagement des soldats africains sous le drapeau français. Le secrétaire d’Etat aux Anciens combattants Alain Marleix présidera samedi matin à Fréjus, la "maison-mère" des troupes de marine (ex-troupes coloniales), une cérémonie organisée en l’honneur du 150e anniversaire de la création du corps des « Tirailleurs sénégalais », en présence de Abdourahim Agne, ministre sénégalais de la Microfinance et de la Coopération décentralisée.
    Le premier Bataillon de « Tirailleurs sénégalais » fut créé par un décret de l’empereur Napoléon III, le 21 juillet 1857. Les derniers Bataillons furent dissous en 1964 après l’accession à l’indépendance des pays africains colonisés par la France. De la boue des tranchées de Verdun (1916) à la guerre d’Algérie (1954-1962), en passant par les forêts ardennaises (1940), les sables de Bir Hakeim (Libye, 1942), la neige des Vosges (1944) et les rizières d’Indochine (1945-1954), des centaines de milliers de soldats africains combattirent sous l’uniforme français. Plusieurs dizaines de milliers d’entre eux furent tués. Le film documentaire de 60 mm, produit par l’Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (Ecpad) rend un bel hommage à cette "Force noire", expression utilisée en 1910 par le général Charles Mangin. Celui-ci prônait le recrutement massif des Africains pour pallier l’infériorité démographique de la France face à l’Allemagne. A partir des rares et émouvantes images de l’Ecpad, ce film retrace la vie et la mort des « Tirailleurs sénégalais », mot générique désignant les jeunes Africains, volontaires ou recrutés de force, en Afrique occidentale française (Aof), en Afrique équatoriale française (Aef) et à Madagascar.
    Ce film, qui souligne la "fraternité d’armes", née dans les tranchées entre poilus (combattants de la Première guerre mondiale, 1914-18) Noirs et Blancs, aborde également sans détours les pages sombres de leur histoire : révoltes pour s’opposer à l’enrôlement, massacre de plusieurs dizaines de tirailleurs qui réclamaient leurs primes de démobilisation, par l’armée française à Thiaroye, près de Dakar le 1er décembre 1944 ; inégalité des pensions avec celles des anciens combattants français. "La France utilise honteusement ses hordes raciales", clamait un film de propagande allemande en 1940, montrant des « Tirailleurs sénégalais » prisonniers. Lors de la campagne de France en 1940, les « Tirailleurs sénégalais » offrirent une résistance acharnée à la Wehrmacht et à la Waffen-SS. 5.000 furent tués e
    AFP

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Invité Avatar de chi manu
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    paris
    Messages
    8

    Par défaut

    En fait les tirailleurs sénégalais n'ont pas été enterré avec les militaires français. Pour mon Beau-père il a été blessé par une mine dans le secteur de Haiphonget a été enterré dans ce coin la , nous avons les papiers militaires qui nous donnait un ciimetière et à priori quand en 2004 nous avons cherché ils nous ont expliqués les autorité vietnamienne que cela avait été construits donc plus rien. Quand à l'état français il n'a relevé les corps que dans les cimetières catholiques, quand j'aurais le temps je te recopierai les termes exacts du service français . pour les tirailleurs sénégalais tombés pour la Farnce, il n'y a qu'une plaque commémorative à Fréjus.

  4. #3
    Passionné du Việt Nam Avatar de BEBE
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    LE TENERE
    Messages
    1 029

    Par défaut encore merci

    Je te reproche de n'être pas venue plutôt sur ce forum. Merci encore mille fois de ton aide:kimouss:

  5. #4
    Invité Avatar de chi manu
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    paris
    Messages
    8

    Par défaut

    tiens pour toi je fais un effort,
    le courrier venait de la direction de la memoire du patrimoine et des archives
    bureuax des monuments historiques et des lieux de memoires

    monsieur,

    par lettre du .. mai 2004 vous avez souhaité savoir si le corps de votre père , le caporal chef el hadje s..... mort pour la france le 6 ......1954 à haiphong avait été rapatrié en france pour être réinhumé dans une nécropole nationale. Vous avez également sollicité des renseignements concernat sa carrière militaire.


    J ai l honneur de vous faire connaitre que les operations de rapatriement de corps qui ont eu lieu en 1986 et 1987 ont concerné le retour en france des soldats français et decertains civils tués au vietnam , inhumés dans des cimetieres militaires français de regroupement situé dans ce pays.

    Des recherches effectuées dans les archives dont dispose la direction de lamémoire du patrimoine et des archives , il ressort que le corps de votre père n'a pu être rapatrié à cette occasion, caril ne reposait pas dans un de ces cimetières. pour rappeler sa mémoire , son nom a été gravé sur le Mur du souvenir du Memorial des guerres en indochine, erigé dans l'enceinte de la nécropole nationale de Fréjus parmi ceux des soldats mort en indochine dont les corps n ont pu être rapatrié etc..........



    les archives des dossiers de décès compte rendu etc sont à caen (calvados) en france , les archives des dossiers militaires sont à Pau .
    ce qu il faut savoir c'est que meme si des afro-vietnamiens restés au vietnam ont essayé de faire des recherches elles n'ont certainement pas pu aboutir!!!! car sans papierd'état civil français pas de salut!!! pour accèder au archives
    j'essaierai de te raconter plus!!!

  6. #5
    Invité Avatar de chi manu
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    paris
    Messages
    8

    Par défaut

    de plus il ya un livre de Michel Bodin "les Africains dans la guerre d'indochine 1947-1954"edition l'harmattan ce qu il faut savoir c'est que 43.5 % des soldats en 1954 venait d'Afrique!!!!
    et au sénégal aucun n'a eu une retraite équivalente à ceux qui sont restés en France même si ils ont été blessés!!

  7. #6
    Passionné du Việt Nam Avatar de BEBE
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    LE TENERE
    Messages
    1 029

    Par défaut

    Ya des choses a dire sur les pensions de retraite de nos compatriotes restes au Senegal. J'en sais quelque chose et suis cette actualite au jour le jour. Je sais aussi que t'es certainement au courant des tergiversations des derniers gouvernements de la France a appliquer la loi votee (discours de MAM a dakar quand elle etait ministre de la defense il y a peu) je chercherais le livre in challah

  8. #7
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de guillaume67
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    strasbourg
    Messages
    671

    Par défaut contre l'oubli

    Merci de mettre ce délicat sujet en évidence !
    Je pense que la France n'a pas rendu les Honneurs que méritaient nos tirailleurs sous les drapeaux durant les différents conflits...
    Il est vrai que le rapatriement des corps n'est pas chose facile, mais sachez qu'en France aussi, beaucoup de nos valeureux soldats sont encore ensevelis là où ils sont tombés...

    je profite de ce post pour rappeler que de nombreux indochinois ont également servis le drapeau tricolore dans les Lính tập...

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Histoires drôles du VN
    Par jeune linguiste dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 20
    Dernier message: 03/06/2018, 11h52
  2. Histoires drôles des années 80 et de l'économie subventionnée
    Par DédéHeo dans le forum Diễn Ðàn Tiếng Việt ( Forum en Vietnamien)
    Réponses: 35
    Dernier message: 13/03/2015, 20h47
  3. Histoires drôles de Vietnamiens qui ont peur de leur femmes
    Par DédéHeo dans le forum Diễn Ðàn Tiếng Việt ( Forum en Vietnamien)
    Réponses: 123
    Dernier message: 05/10/2012, 03h59
  4. Histoires drôles de menteurs
    Par DédéHeo dans le forum Diễn Ðàn Tiếng Việt ( Forum en Vietnamien)
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/03/2008, 20h03
  5. Histoires incroyables mais vraies
    Par Léon dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 10
    Dernier message: 20/05/2007, 20h51

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1