Page 1 sur 12 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 118

Discussion: Lễ tết nguyên đán : la fête du Nouvel An Viêtnamien ( le Têt )

  1. #1
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut Lễ tết nguyên đán : la fête du Nouvel An Viêtnamien ( le Têt )

    Le Têt Nguyên Dang
    La Fête du Nouvel An


    Le Têt, ou Nouvel An Viêtnamien, commence le premier jour du premier mois de l'année lunaire. C'est pourquoi, on l'appelle encore "Têt Nguyên-Dan" ou Fête du Premier Matin, considérée comme la fête la plus importante la plus attrayante et la plus pittoresque de toute l'année. En effet, le Têt est par excellence la fête des sons, des parfums et des couleurs. Les tons les plus chauds et les teintes les plus vives, nous les verrons à chaque étalage, à chaque devanture, dans chaque intérieur et sur tous les habillements : rouge sang des panneaux de caractères chinois - blanc crémeux des chrysanthèmes épanouis - orange vif des tranches de pastèques - vert veiné des pamplemousses juteux - jaune safran des mandarines - rouge grenat des cochons laqués - jaune d'or des Ochnacées en fleurs - robes étincelantes des femmes etc., tout révèle la splendeur de la Nature comme l'intensité de la joie de vivre, ensemble agrémentées de musique, de pétarades et embaumées d'arômes les plus subtils, depuis les senteurs nuancées des narcisses jusqu'aux parfums grisants des bâtonnets d'encens.



    Les couturiers n'arrivent plus à satisfaire les commandes, et les
    ménages les plus riches, comme les moins fortunés, se livrent à des dépenses extraordinaires. Déjà au 7e jour avant le Têt proprement dit, les solennités commencent. Les chefs de famille allument les chandelles sur l'autel des ancêtres et brûlent du santal dans les encensoirs. Alors sont présentés aux génies gardiens du foyer, des plateaux de friandises et des articles en papier représentant un héron, un cheval, une paire de bottes, une robe de Cour et une toque de mandarin: C'est la cérémonie de "l'adieu aux dieux Lares",qui sont censés remonter au Ciel faire leur rapport annuel au Tout-Puissant sur le comportement des humains placés sous leur surveillance tutélaire. Les chefs de famille viennent se prosterner devant l'autel, invitent les Génies à goûter aux mets choisis, et à déguster différentes liqueurs aromatisées. Puis, après les génuflexions rituelles, ils formulent le voeu que le rapport annuel qui sera fait là-haut ne leur sera pas défavorable. Les offrandes en papier sont alors brûlées; grâce à leurs nouveaux vêtements de Cour, les dieux Lares auront bonne figure, les montures fournies rendront moins pénible leur déplacement. Quelques tirades de pétards les accompagnent à leur départ au Ciel. Après les libations des Dieux vient le repas des hommes: les enfants descendent les mets des autels et toute la famille s'en donne à coeur joie. Mais ce n'est là qu'un prélude, et les préparatifs continuent de plus belle. Les femmes n'arrêtent pas d'empaqueter du riz gluant pour leur pudding du Têt, et de piler de la viande pour en faire du pâté. Les enfants se mettent à astiquer les bronzes: encensoirs, brûle-parfum, crachoirs, tous ces objets verront leur couleur virer au jaune d'or éclatant. La propreté du logis est minutieusement refaite. Et tous les intérieurs se décorent de fleurs, de feuilles et d'idéogrammes,: fleurs en pots, fleurs dans les vases, plantes artificiellement rabougries pour figurer des arbres centenaires, envahissent la pièce principale, tandis que les colonnes s'ornent de sentences parallèles et que les murs se couvrent de poésies, souhaits délicats qu'on formule pour la nouvelle année à soi-même, à sa famille et à la nation entière. Une longue perche de bambou pourvue d'une touffe de feuilles et de quelques amulettes est plantée devant chaque maison, la signalant aux parents défunts et aux dieux favorables, pour qu'ils ne se perdent pas en chemin, en même temps pour avertir les esprits malfaisants qu'ils ne doivent pas s'approcher.


    Le dernier jour avant la fête, à partir de midi, les rues se vident, les marchés peu à peu deviennent déserts. Dans les demeures les autels s'illuminent de gros cierges et se garnissent de coupes chargées des fruits de la saison: dans les brûle-parfum, du bois d'aloès est mis à brûler, tandis qu'on allume les bâtonnets d'encens, et les volutes de fumée montent jusqu'au toit. Des victuailles savamment préparées sont placées à même l'autel et la famille se réunit pour attendre les mânes des trépassés A minuit sonnant, la coutume veut que les âmes des défunts reviennent sur terre. Les vivants sont là pour les recevoir, debout devant l'autel, l'air grave. Des salves de pétards font partie du cérémonial d'accueil : elles vont se succéder jusqu'à l'aube. A l'intérieur des maisons la fumée emplit l'air de mystère. Tout le monde à tour de rôle se prosterne trois fois pour souhaiter la bienvenue aux ancêtres. Des liqueurs parfumées remplissent les verres. Le chef de famille s'incline profondément, murmurant l'invitation aux mânes des ascendants disparus à ce premier repas de printemps et à partir de ce moment, tous les problèmes humains qui d'ordinaire engendrent les soucis seront mis de côté une trêve générale s'impose à tous les tracas de la vie quotidienne. Tous les faits et gestes de ce premier matin seront surveillés, parce que tout sera sujet à interprétation : la superstition règne en maîtresse. Chacun guette à travers la nuit le premier cri d'animal qui lui parviendrait à l'oreille : S'agirait-il d'un coq ? Présage de mauvaise récolte, parce que le gallinacé va picorer tous les grains1 Un cri de buffle? Nous aurons une année laborieuse. Avec l'aboiement d'un chien, nous ne nous ferons pas voler Dès l'aurore naissante, tout le monde se lève plus tôt que de coutume, les enfants mettent leurs vêtements neufs et toujours plus largement coupés que leur taille, car le voeu de toutes les mères est de voir leur progéniture grossir et grandir durant l'année. Et les parents reçoivent les voeux respectueux des enfants, qui se prosternent devant eux jusqu'à terre. Mais ce qui caractérise le plus cette première journée de Printemps, c'est son aspect religieux : alors que des repas copieux sont présentés aux ancêtres trépassés puis servis aux enfants, la majorité des adultes s'abstient de manger pour se rendre plus allègrement aux pagodes.



    Les visites du premier Jour de l'An sont rares, parce que la personnalité du visiteur influe sur la destinée de la famille visitée pour les 365 jours qui suivent. Une personne en deuil, comme une femme en état de grossesse, devra éviter de sortir. Seuls les gens vertueux et fortunés apportent une année heureuse. Une bonne situation sociale, ainsi qu'une abondante progéniture, sont requises de tout visiteur du premier jour. Les visites de courtoisie et de bon voisinage doivent être reléguées aux jours suivants. Certaines familles précautionneuses vont jusqu'à fermer hermétiquement leurs portes et solliciter la visite de gens de marque, qui répondent à leur désir, et de longs souhaits conçus sur le triplet " Prospérité, Longévité, Bonheur ". Durant ces premiers jours, il est interdit de se quereller, de jurer ou de proférer des paroles qui attirent le mauvais sort et sont génératrices de malchance. On ne cassera pas la vaisselle: ce serait de mauvais augure. Couture et balayage sont choses défendues, parce qu'ils annoncent peine et sueur pour toute l'année. Les mouvements du balai sur le plancher risquent en plus de chasser le génie de la prospérité. Bien entendu, on n'entendra aucune parole grossière; aucun nom d'animal, que ce soit celui du singe, du porc ou du chien, ne sera utilisé dans la conversation courante, afin de ne pas attirer la malchance. Pendant ce temps, les cérémonies rituelles continuent. Les offrandes aux ancêtres se renouvellent et d'autres offrandes viennent s'y ajouter pour d'autres Esprits. A chaque métier son culte : le laboureur rend un pieux hommage à sa charrue, l'artisan à ses outils, et les génies protecteurs de ces instruments sont comblés de fleurs, d'encens, d'alcool et de mets. Quant aux lettrés, pour ouvrir l'Année nouvelle, ils inaugurent leur pinceau, glorifiant les fleurs et le Printemps. Ce sont les jours où la production littéraire est la plus abondante. Les poètes chantent le renouveau de la Nature. Et les murs des demeures fortunées comme ceux des plus humbles logis, se couvrent de caractères calligraphiés sur papier écarlate. Les soirées se passent dans une liesse générale. Les jeux de hasard, les devinettes et la déclamation des vers anciens sont les passe-temps favoris. C'est aussi l'époque où le théâtre traditionnel est à l'honneur parce que chaque spectateur y cherche un présage pour l'avenir. Et quand le crépuscule descend sur le 3ème jour de la fête, on célèbre l'adieu aux disparus.On les accompagne en brûlant beaucoup de papiers votifs, or et argent, qui constituent un viatique pour leur retour dans l'autre monde. Au 7ème jour, on baisse la longue perche de bambou aux amulettes, et à partir de ce jour les êtres vivants retourneront à leur vie de nouveau dépouillée de ses rêves. Mais le Têt ne cesse pas encore et la fête continue doucement chez beaucoup de gens jusqu'au jour où leurs ressources seront épuisées et où ils se décideront enfin à reprendre leurs activités quotidiennes normales.

    Source : ICI


    Le Têt 2007 débute le 17 février (le 18 février est pour la Chine) sous le signe du cochon.

    Pour voir connaitre les différentes animations dans votre région, c'est par ICI

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut

    Voici quelques vidéos :

    Animations/spectacles :

    [media]http://www.youtube.com/watch?v=DWYbiGQIJcc[/media]
    [media]http://www.youtube.com/watch?v=W8I3oru1hMM[/media]
    [media]http://www.youtube.com/watch?v=GtIBvN8VQVM[/media]
    [media]http://www.youtube.com/watch?v=79mR0UwiK0w[/media]

    En famille :

    [media]http://www.youtube.com/watch?v=4p9FRqlMxWU[/media]

  4. #3
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut Nouvel An, nouvelles variétés de fleurs

    Nouvel An, nouvelles variétés de fleurs



    À quelques jours du Têt, il souffle un vent de nouveauté sur les marchés aux fleurs de la capitale. Des variétés de fleurs insolites sont ainsi proposées, soit importées, soit hybrides.
    En raison d'un climat capricieux l'année dernière, le prix des fleurs de pêcher sera en hausse dans le Nord. En effet, les traditionnelles fleurs ont déjà éclos alors que le Têt tombe dans une semaine. Néanmoins, les Hanoiens ne semblent guère s'en soucier.

    L'Institut génétique d'agronomie a su combler le manque en proposant de nouvelles espèces comme le géranium, gloxinia, anthurium, sans compter plusieurs variétés hybrides (glaïeul, tubéreuse…). À lui seul, le distributeur Dalat Hasfarm a décidé de livrer par camions frigorifiques 14 espèces cultivées à Dà Lat, dont tulipes et chrysanthèmes vertes. Une excellente alternative aux importations de fleurs chinoises ou thaïlandaises.
    Pour sa part, la Compagnie par actions de fleurs tropicales a réaménagé 2 Centres de plantation de tulipes de souche hollandaise. Ces centres ont cultivé 2.000 pieds, avec l'aide de techniciens hollandais. Les fleurs existent sous 7 couleurs différentes (notam-ment rouge, jaune, violette, rouge à rayures jaunes et noire). Les tulipes sont également présentes à Dà Lat, avec des variétés importées de Chine.
    Le marché aux fleurs de Hanoi propose généralement des fleurs traditionnelles (chrysanthème, œillet, fleur de pêcher, rose, fleur d'abricotier, lis…). Mais il réserve aussi de l'espace à des fleurs multicolores importées qui portent un nom "vietnamisé". Les visiteurs trouvent ainsi "gia-bang" (une sorte d'orchidée), "thiên diêu" (oiseau du ciel), "hông tiêu muôi" (petites roses), qui attirent au fil des jours l'attention des mordus. Plusieurs kiosques se dépêchent de s'en procurer comme Thao Nguyên (Van Miêu), Hoa tinh yêu (24, rue Luong Dinh Cua), Ngày Moi (65, rue Trân Xuân Soan), etc.
    Les orchidées de plus en plus séduisantes
    "Les tulipes rouges, rougeâtres, jaunes, jaunâtres et des orchidées sont disponibles", annonce Trân Long Hai, chef du kiosque de fleurs Time Flower, sis 5 rue Ngô Thi Nhâm. "Il y aura des tulipes noires surnommées reine de nuit, très recherchées et importées pour la première fois au Vietnam", précise-t-il. D'autant plus que les prix sont "accessibles à la bourse des Hanoiens", selon lui, variant entre 30.000-45.000 dôngs la tige, soit une fois et demie de plus que les prix pratiqués à Dà Lat (haut plateaux du Centre). Il a fait savoir que ces 2 dernières années, les Hanoiens ont exprimé une forte envie de tulipes cultivées à Dà Lat ou hybridées à Môc Châu, même si leurs couleurs et leur qualité étaient très proches de la limite. Il doit s'en procurer chaque fois une grande quantité pour “plusieurs centaines de millions de dôngs". Néanmoins, "la création du label et du crédit professionnel se pose comme une nécessité. Ce qui augmente la confiance de mes clients et donc les profits de mon établissement", estime M.Hai.

    De plus, son commerce est réputé pour les décorations florales. Trân Long Hai joue en effet avec les fleurs, les grains de verroteries, les brocatelles, les vases en verre ou céramique. Une vase d'orchidées comptant une dizaine de tiges mesurant chacune 1,8 m de haut, peut atteindre à 6 millions de dôngs ; un bouquet de tulipes mis en valeur jusqu'à 400.000 dôngs. Chez lui, la plupart des clients sont des compagnies, galeries d'art, bureaux et organismes.
    Chez Kim Anh, patronne du kiosque de fleurs Kim Anh, marché de Hàng Bè, arrondissement de Hoàn Kiêm, en plein cœur de la capitale, ses clients préfèrent les fleurs aux couleurs plus foncées, provenant de Dà Lat ou des régions avoisinantes. Ils ont "de plus en plus de goûts" et sont "plus difficiles", affirme-t-elle. Ils veulent une couleur plus foncée qui donne une impression tiède et plus adaptée à la décoration des maisons. Les consommateurs préfèrent cette année les orchidées hybridées à taille et formes variées. Une tige de cette fleur peut mesurer 1,3-1,4 m de haut contre 70-90 cm l'année précédente. Un vase d'orchidées, soignée et cultivée avec les techniques appropriées, peut se conserver de 20 jours à 3 mois.
    Ces jours-ci, un vase d'orchidées coûte entre 350.000 et 400.000 dôngs. Néanmoins, selon les vendeurs de fleurs, les prix dépendent essentiellement des conditions climatiques. S'il fait froid, le prix connaîtra une croissance de 10-20%.
    L.B.H/CVN
    (09/02/07)

    Source : Le Courrier du Vietnam

  5. #4
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut La fête du Têt en février 1943, 1945 et 1984

    Pour se remémorer :

    1) la fête du Têt en février 1943.C'est par ICI

    "Célébration de la fête du Têt, premier de l'an du calendrier chinois, à PARIS et à SAÏGON."


    2) la fête du Têt en février 1945.C'est par ICI

    "Célébration de la fête du Tet à la pagode de NOGENT SUR MARNE et en INDOCHINE, avec images d'illustration des réalisations françaises dans la péninsule."


    3) la fête du Têt en février 1984 . C'est par ICI

    "Paris : dans le 15e arr. la communauté vietnamienne célèbre la fête du têt. Interview (vf) d'U Vietnamien de 75 ans : signification de la fête du têt : fête du printemps, de la tolérance, de la famille, il n'y a plus de violence, on se pardonne les offenses passées. Interview B. KOUCHNER : appel à fréter un autre bateau en Mer de Chine pour recueillir les boat people victimes des pirates. Plans de boat people. on les recueille sur un bateau."

    Source : Ina.fr

  6. #5
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut Têt: les ventes s'envolent, les prix également

    Têt: les ventes s'envolent, les prix également



    À moins d'une semaine du Têt du Cochon, les magasins et supermarchés voient affluer les clients. Généralement, les denrées alimentaires et les boissons sont les plus appréciés.

    Chaque année, c'est un peu le même refrain. On fait ses prévisions, on stocke en conséquence et on se retrouve souvent dépassé par la demande. Conséquence directe, les prix ont une légère tendance à s'enflammer.

    Ainsi en va t-il du banh chung (gâteau de riz gluant), star des fêtes. C'est un plat traditionnel incontournable de tout repas digne de ce nom et ainsi, les boutiques le proposant sont prises d'assaut. Les restaurateurs feront l'affaire des gourmets, les pressés se contenteront du supermarché ou des marchés traditionnels. Mais de nombreuses familles aiment le cuisiner eux-mêmes pour garder l'atmosphère et les parfums d'une fête traditionnelle mais surtout pour plus s'assurer. Cette année, le prix du banh chung dans les supermarchés de Hô Chi Minh-Ville est en hausse de 5%.
    Tout repas s'accompagnant de boissons, les bouteilles sont une cible privilégiée des consommateurs. Attention toutefois aux faux, notamment suite aux affaires de saisies à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville. Les consommateurs penchent pour les bières et les boissons rafraîchissantes. Selon le Service du commerce de Hô Chi Minh-Ville, ses habitants consommeront environ de 25 millions de litres de bières pour ce Têt et 20 millions de litres de boissons gazeuses. Les bières en canette font une percée remarquable avec plusieurs marques : Heineken, San Miguel, 333, Hanoi, Dai Viêt, Tiger, Gold... Pour les boissons gazeuses et rafraîchissantes, le choix est encore plus varié avec les grands marques : Pepsi, Coca Cola, Tribeco, Sting... Tandis que les boissons gazeuses restent indéboulonnables, les jus de fruits et de thé vert ou de nid hirondelle gardent leur charme grâce à un parfum agréable.
    Autre spécialité incontournable, les confitures. Chaque repas se terminant par le thé vert, les confiseries sont près du plateau à service. Cette année, le choix est très varié. À côté des confitures de coco, de gingembre, de grain de lotus, de tamarin, de patate..., on en trouvera moins sucrées aux grains de lotus, longanes séchés qui sont réservées aux personnes suivant un régime spécial. Ces dernières sont toutefois plus chères que les premières. Soumis à la concurrence des fruits séchés ou des produits importés, les confitures annoncent tout de même une hausse de 30% à 40% des ventes. Pourtant, les confitures sont les seuls produits dont leur prix se stabilise dans ce Têt.
    Les friandises domestiques ou importées envahissent les étalages des supermarchés ou des magasins. Les produits de Kinh Dô, Bibica, Hai Hà, Hai Châu, Vinabico... étant les plus recherchés, leurs prix augmentent légèrement de 5% à 10%.
    Bien que les services compétents aient tenté de limiter cette inflation, les consommateurs la jugent normale. Le prix de gio (pâté de viande de porc ou de bœuf), de la viande de bœuf, de porc, de poulet sur les marchés de Hanoi et Hô Chi Minh-Ville augmente même de 20%. Des articles comme le textile, le thé, l'huile, les fruits... connaissent un destin similaire.

    Source : Le Courrier du Vietnam
    (13/02/07)

  7. #6
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut Nouveauté : acheter sa corbeille du Têt sur le Net

    Nouveauté : acheter sa corbeille du Têt sur le Net



    À l'occasion du Têt, il est de tradition d'offrir de belles corbeilles d'osier garnies de victuailles (bouteille de vin, thé, biscuits...). Maintenant, en quelques clics, il est possible de les acheter sur le Net et de se les faire livrer chez soi.

    "Chaque jour, nous recevons des dizaines de commandes de corbeilles de cadeaux via internet. Les clients nous demandent parfois de les amener directement au destinataire," a confié Bach Hông Son, directeur général de la Compagnie de développement des technologies Alphanam. "Nous fournissons un service nouveau. À partir de 5 commandes, le transport est gratuit", a-t-elle ajouté. Il est aussi possible, lorsque vous avez acheté une corbeille dans une boutique quelconque, de demander à Alphanam de le livrer à la personne de votre choix. Prix du service : 80.000 dôngs par corbeille.

    "En achetant des marchandises sur notre site, les clients choisissent des produits puis passent commande. Mais s'ils ne les aiment pas à la réception, ils peuvent en choisir d'autres", a déclaré Dô Duy Duc, chef du bureau commercial de la Compagnie de développement des nouvelles technologies. Sur son site www.megabuy.com.vn, cette société applique également des modalités de règlement plus en adéquation avec la mentalité des Vietnamiens, à savoir le paiement en espèce lors de la livraison. Dans le futur, cette compagnie compte déployer un autre service tout aussi rassurant pour ses clients : l'utilisation gratuite des marchandises durant une semaine.
    Selon Dô Duy Duc, les prix sur le net sont similaires à ceux proposés dans les magasins. Certaines compagnies vendent même sur la Toile à des prix bien inférieurs au marché car elles n'ont pas à payer des frais de location de locaux et se fournissent directement auprès des fabricants sans passer par des intermédiaires. Cependant, la plupart des consommateurs vietnamiens n'ont pas l'habitude d'acheter en ligne. Beaucoup estiment que cette forme d'achat est risquée, redoutant que les marchandises livrées soient de mauvaise qualité ou, pire, que leur numéro de carte bancaire ne soit piraté. C'est en effet surtout parce qu'il faut divulguer ses secrets bancaires que nombre de consommateurs hésitent à utiliser ce type de service.

    Quelques adresses en ligne
    * Supermarché chez soi-Home mart : www.homemart.com.vn
    Tél : (04) 7 72 36 25.
    * Compagnie de développement des nouvelles technologies :
    www.megabuy.com.vn Tél : (04) 2 75 05 50.
    * Compagnie des technologies Alphanam : www.sieuthigiamgia.vn
    Tél : (04) 9 74 25 36.
    * Supermarché VDC : www.vdcsieuthi.vnn.vn Tél : (04) 5 37 38 31.

    Source : Le Courrier du Vietnam/Phuong Mai (12/02/07)

  8. #7
    Invité Avatar de wintercold
    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    5

    Par défaut

    Bonjours,
    Est-ce que je peux poser une question ici concernant le Têt?
    Je suis étudiant à l'INSA de Lyon. Comme on est près du Nouvel An chinois, mes amis francais me demandent souvent de la différence entre la fête du Nouvel An du Vietnam et celle de la Chine. Puisque je ne parle pas bien francais, j'ai peur que mon explication ne soit pas claire. Pourriez vous m'aider à préciser cette différence?
    Merci beaucoup.
    xin cho phép Win được dịch sang tiếng Việt:
    Win là sinh viên VN qua Pháp cũng được nửa năm rồi, đây là lần ăn Tết đầu tiên ở nước ngòai và lần thứ 2 xa nhà . Sang bên này Win được làm quen với rất nhiều bạn Pháp và cả các bạn Trung Quốc, chỉ còn 1 ngày nữa là giao thừa, các bạn người Pháp của Win vẫn nghĩ là người Việt và người Trung ăn Tết giống hệt nhau (trước đây còn nghĩ là tiếng Việt viết và đọc giống tiếng Trung), Win cũng muốn giải thích cho các bạn ấy rằng thực chất tết VN có rất nhiều nét đặc trưng như cúng ông Táo, trồng cây nêu, gói bánh chưng, ... nhưng vốn tiếng Pháp nghèo nàn nên giải thích một hồi người ta cũng chẳng hiểu gì luôn. Win phiền mọi người giúp Win đưa ra một số câu tiếng Pháp để giải thích cho sự khác nhau này . Xin chân thành cảm ơn.

  9. #8
    Habitué du Việt Nam Avatar de hoa lan
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    384

    Par défaut nouvel an việtnamien et chinois

    Le nouvel an chinois et le nouvel an vietnamien ne tombent pas le même jour.
    · Traditionnellement, les Chinois et les Vietnamiens utilisent le même calendrier soli-lunaire inventé par les Chinois il y a environ cinq mille ans. L'un des principes fondamentaux de ce calendrier est le suivant : le Jour de l'An est le jour où a lieu la deuxième Nouvelle Lune après le solstice d'hiver. (La Nouvelle Lune est le moment fugace d'une minute où le Soleil, la Terre et la Lune se retrouvent sur un même plan méridien de la sphère céleste.)
    · Or, en 2007, la deuxième Nouvelle Lune après le solstice d'hiver aura lieu le 17 février, à 16h30, au fuseau horaire 0 (ce fuseau était appelé jadis fuseau GMT). Cette Nouvelle Lune aura donc lieu le 17 février, à 23h30, au fuseau du Vietnam (fuseau 0+7) ; mais elle aura lieu le 18 février, à 00h30, au fuseau de la Chine (fuseau 0+8).
    · Comme conséquence inéluctable, le prochain Jour de l'An sera le samedi 17 février pour les Vietnamiens, et le dimanche 18 février pour les Chinois.
    · De tels décalages ne sont pas rares. Ils sont dus au fait que la Chine et le Vietnam appartiennent à deux fuseaux horaires différents : la différence d'une heure peut parfois entraîner la différence d'un jour !

    En fait, il paraît que cela n'arrive que tous les...37 ans.



    Une petite précision cependant concernant la nouvelle lune. Elle aura lieu le 17/2 à 16h14 (Universal Time)
    Les détails sont donnés dans la page suivante : http://aa.usno.navy.mil/data/docs/MoonPhase.html#y2007.
    Concernant la différence de dates entre le Nouvel An Vietnamien et le Nouvel An Chinois, vous trouverez un résumé dans l’excellente page suivante :
    Ho Ngoc Duc's Vietnamese lunar calendar
    http://www.informatik.uni-leipzig.de/~duc/amlich/calrules_en.html
    “In the 21st century there are 3 years where the Lunar New Year begins at different dates in Vietnam and in China.
    In 2007 the Vietnamese New Year is on 17/02/2007, the Chinese one on 18/02/2007. In 2030 the dates are 02/02/2030 and 03/02/2030, and in 2053 they are 18/02/2053 and 19/02/2053.”


    Source : VoyageForum.com


    Hoa Lan

  10. #9
    Repose en paix Avatar de Léon
    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    Asnières, FRANCE
    Messages
    360

    Par défaut

    Au fait, vietnamiens et chinois n'utilisent pas exactement le même calendrier lunaire
    Voir ici les calendriers utilisés par les vietnamiens à travers l'Histoire:
    http://www.vietnamgiapha.com/faq/?mnu=2&id=4&fid=1019

    Un article de Wikipédia explique les différences dans les dates des Nouvels ans vietnamiens et chinois.
    Par exemple en 1985 il y avait un décalage d'1 mois. Au VietNam le Tết était le 21 Janvier tandis qu'en Chine c'était le 20 février:
    http://vi.wikipedia.org/wiki/T%E1%BA..._%C4%90%C3%A1n

  11. #10
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    707

    Par défaut

    Citation Envoyé par wintercold Voir le message
    Bonjours,
    Est-ce que je peux poser une question ici concernant le Têt?
    Je suis étudiant à l'INSA de Lyon.
    :bienvenue1: wintercold,


    Tu pourras trouver une partie de ta réponse sur un excellent site traitant du Têt : http://perso.orange.fr/geza.roheim/html/tet.htm

    "Le nouvel an vietnamien correspond globalement au nouvel an chinois mais il en diffère cependant sur quelques points. Le nouvel an vietnamien présente aussi des traits qui lui sont propres. Il n'est pas inutile de préciser cela car depuis quelques années les mass media occidentaux manifestent de l'intérêt pour "un nouvel an chinois" gommant tous les particularismes et associant cette fête à une astrologie à quatre-sous étalée dans les journaux et magazines dits "grand public". La multiplicité des inexactitudes et les simplifications sont si importantes qu'il est devenu difficile d'en corriger les
    fourvoiements. Notons enfin que le texte à venir néglige certaines singularités régionales et ne concerne que la société Việt (ou Kinh), "ethnie" majoritaire parmi les 54 que compte le Việt Nam. S'agissant d'une fête traditionnelle, le lecteur vietnamophone ne devra pas être surpris de la présence de certains mots sino-vietnamiens et de leurs transcriptions en caractères nôm car c'est ainsi qu'ils apparaissent dans les images et les sentences durant cette fête. Pour la même raison, le lecteur connaissant le chinois ne devra pas être étonné de constater que certains caractères n'ont pas la même signification en vietnamien et en chinois. Enfin le lecteur ignorant les spécificités du vietnamien consultera cette note."

    Bon courage pour ta recherche..

Page 1 sur 12 12311 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Các bạn nên đọc nội quy diễn đàn trước khi viết bài / A lire avant de poster
    Par mike dans le forum Diễn Ðàn Tiếng Việt ( Forum en Vietnamien)
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/10/2008, 14h49
  2. Langue populaire/Tiếng việt đường phố
    Par phu dans le forum Diễn Ðàn Tiếng Việt ( Forum en Vietnamien)
    Réponses: 16
    Dernier message: 03/10/2008, 19h52
  3. Fête du Tết à Toulouse
    Par lamtaya dans le forum Sorties entre membres
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/02/2008, 22h56
  4. BảY MÀU MƯA HUế - Thơ Nguyễn Văn Phương
    Par Thanh Ba.ch dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/03/2006, 13h59
  5. Photos du défilé du Nouvel An asiatique à Paris ==> Têt 2006
    Par antony dans le forum La Photo et le Vietnam
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/03/2006, 22h28

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1