Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: [Film] Bride of Silence de Doan Minh Phuong

  1. #1
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    708

    Par défaut [Film] Bride of Silence de Doan Minh Phuong



    Réalisateurs :
    Doan Minh Phuong, Doan Thanh Nghia
    Acteurs : Truong Ngoc Anh, Nguyen Nhu Quynh, Nguyen Manh Thang...
    Việt Nam 2005 / 114mn
    • Meilleur film asiatique au Festival du Cinéma de Bangkok 2006
    • Prix Spécial du Jury au Festival international du film de Rotterdam (Hollande)
    • Prix du meilleur premier film au 10ème Festival international du Film de Kerela en Inde
    • Ce film avait été présenté au dernier festival du film asiatique de Deauville.
    C’est un film qui raconte une histoire populaire ancienne du Vietnam, la portant presque au rang de légende, où une femme est montrée défiant la société entière et ses interdits. Il y a 200 ans au Vietnam, Tuy, sur son lit de mort, raconte à son fils adoptif Hien, qui était sa mère et comment elle a vécu. 17 ans auparavant, la mère de Hien fut ostracisée par son village pour avoir osé concevoir un enfant en dehors des liens du mariage et ignoré ou refusé d’admettre qui était le père. Selon la coutume séculaire, le bébé doit être mis à l’eau et charge aux dieux de décider du destin de ce nouveau Moïse. Quant à la mère après avoir été rasée et couverte de chaux, on la bannit du village et elle est condamnée à errer pour le restant de ses jours. C’est donc la sentence qui est infligée à Ly An. Mais ce jour là, comme si les dieux avait été offensés, l’orage éclate et des villageois sont tués sous la foudre. Mais l’histoire de Tuy s’arrête là. Il rend son dernier souffle. S’ensuit alors pour Hien une longue quête à la recherche de la vérité pendant deux ans jusqu’au jour où il parvient à une pagode tenue par un moine.



    Le scénario de Bride of Silence est très habile. A l’instar de l’autre film vietnamien A journey from the Fall, il est structuré selon trois histoires imbriquées en montage parallèle qui se font écho. Et on arrive rapidement à prendre ses repères après quelques instants de confusion. Ce film aborde plusieurs thématiques. D’abord celle d’un Vietnam ancestral enraciné dans ses croyances. La sentence est très codifiée, rituelle. On est dans une période encore clanique et déiste où chaque village a ses propres règles. Le bouddhisme n’a pas encore marqué le pays de son empreinte. L’autre aspect de ce film est de montrer une situation presque idéale de cohabitation entre une femme, trois hommes et un enfant dont l’amour sera partagé. Mais l’ambiguïté de cette situation ne durera pas longtemps. Après trois ans, des conflits naissent et mèneront la cellule familiale reconstituée à exploser. La double explication donnée chacune par un des deux frères de Tuy est l’illustration de cette volonté d’appropriation de l’histoire de Hien et de sa mère .



    Le sort de sa mère est masqué au jeune homme jusqu’à ce qu’il le découvre par lui-même. Enfin ce film est d’abord et avant tout le portrait d’une femme courageuse qui ose défier les convenances et la société pour conserver sa liberté. En cela on pourrait le caractériser de féministe. En fait, plusieurs personnages féminins forts ont existé et existent au Vietnam actuellement. Ils ne sont pas encore décrits, voilà tout. Et plus que de féminisme, c’est de dignité humaine qu’il faudrait parler. Ly An refuse de parler, pour conserver sa dignité et sa part d’intimité qu’on essaie de lui voler. Truong Ngoc Anh dans ce rôle est digne, hiératique. Elle porte sur ces épaules ce qu’elle a porté avant, dans son ventre, une incroyable volonté d’exister. L’enfant qui joue Hien à trois ans comme l’adolescent qu’il est à 17 ans sont amusants, curieux et émouvants. Hien se lance à la recherche de « ce qu’il ne sait pas », tel un philosophe. Tuy est responsable et fou d’amour, un amour qu’il sait cacher mais retranscrit dans ses sculptures




    Le jeu des acteurs rend donc l’intrigue authentique et témoigne de la culture vietnamienne : les émotions cachées, retenues. Une certaine pudeur dans la façon de filmer et une photo pâle et délavée, brumeuse, est typique des atmosphères vietnamiennes. La musique de la troupe jusqu’à la musique de Bach (la musique du film est signée Nguyen Xuan Son) est traditionnelle et se prête à merveille à un monde isolé, ancré dans ses croyances. L’ensemble a été enregistré à Saigon, y compris la musique classique. Ce film filmé et produit par des Viet Kieu revenus au pays au début des années 90 a nécessité 10 ans de recherches et de réflexion pour être tourné. Il sait marier la tradition vietnamienne et une écriture intelligente qui ne crée aucune longueur rébarbative. Espérons qu’il sera visible dans nos contrées très bientôt. La fin filmée de manière très imagée et poétique rend le film encore plus mystique. Pour une fois cette fin en est vraiment une. Hien est parvenu au bout de sa quête, à laquelle, je vous invite à l’accompagner.

    Source : Cineasie

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    708

    Par défaut Projection de "Bride of silence" à HCMV

    Bride of silence sera projeté le :

    Mardi 24 avril 2007, 19h00
    Samedi 28 avril 2007, 15h00

    à la Salle de spectacle de l’Idécaf
    28 Le Thanh Ton, Q1

    HCMV

    Entrée libre


  4. #3
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    6 259

    Par défaut

    Il y a 200 ans au Vietnam, Tuy, sur son lit de mort, raconte à son fils adoptif Hien, qui était sa mère et comment elle a vécu. 17 ans auparavant, la mère de Hien fut ostracisée par son village pour avoir osé concevoir un enfant en dehors des liens du mariage et ignoré ou refusé d’admettre qui était le père. Selon la coutume séculaire, le bébé doit être mis à l’eau et charge aux dieux de décider du destin de ce nouveau Moïse. Quant à la mère après avoir été rasée et couverte de chaux, on la bannit du village et elle est condamnée à errer pour le restant de ses jours. ..... Source : Cineasie

    En lisant celà ..je repense aussi sec au documentaire vu il y a quelques mois, montrant la tragédie vécue par des femmes vietnamiennes:
    - jeunes combattantes des " bataillons de volontaires " sur la Piste Ho Chi Minh
    - " trop âgées et trop esquintées physiquement ", à la fin de la 2 ème guerre du Vietnam(notamment avec l'agent orange) pour pouvoir se marier dans la société d'alors.

    - et qui veulent et réussissent à avoir un enfant même hors mariage et à l'élever seules

    ( Il doit déjà y avoir un topic dans FV sur le sujet..)

  5. #4
    Apprenti Viêt Avatar de pupuce
    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    TPHCM
    Messages
    79

    Par défaut

    c'etait archi complet a l'IDECAF mardi soir!! beaucoup n'ont pas pu rentrer et ils ont eu beaucoup de mal a garder leur calme et la porte, ceux qui etaient de faction ce soir-la!!

    DONC pour samedi aprem, s'y prendre a l'avance pour s'assurer sa petite place

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Tieu Doan Nhay Du 3 / 3e BPVN
    Par asiate dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/07/2008, 21h50
  2. lire "Au rez-de-chaussée du paradis" de Doan Cam Thi
    Par thuong19 dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/11/2007, 12h22
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 13/03/2007, 09h15
  4. film agent orange
    Par mai dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 8
    Dernier message: 25/02/2007, 18h03
  5. [cinéma] "Le silence des rizières" film documentaire de Fleur Albert
    Par yohann dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/05/2006, 14h43

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1