Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 19

Discussion: Vietnam: un Français dans les "turbulences" en mer de Chine méridionale

  1. #1
    Jeune Viêt Avatar de sebiseb
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Rambouillet
    Messages
    208

    Par défaut Vietnam: un Français dans les "turbulences" en mer de Chine méridionale

    Pendant la guerre du Vietnam, André Menras avait été emprisonné à Saïgon pour son soutien aux communistes du Nord. Aujourd'hui, le Français devenu Vietnamien est à nouveau au coeur d'un dossier brûlant pour son pays adoptif: les ambitions territoriales chinoises.
    Lire la suite sur MSN Actualités : Vietnam: un Français dans les "turbulences" en mer de Chine méridionale - *Actualités : Toute l'actualité et l'info en France et dans le Monde-MSN&M6

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    3 130

    Par défaut

    Citation Envoyé par sebiseb Voir le message
    Pendant la guerre du Vietnam, André Menras avait été emprisonné à Saïgon pour son soutien aux communistes du Nord. Aujourd'hui, le Français devenu Vietnamien est à nouveau au coeur d'un dossier brûlant pour son pays adoptif: les ambitions territoriales chinoises.
    Lire la suite sur MSN Actualités : Vietnam: un Français dans les "turbulences" en mer de Chine méridionale - *Actualités : Toute l'actualité et l'info en France et dans le Monde-MSN&M6
    Qu'André Menras se rassure ,des mesures ont été prises pour assurer la souveraineté du Vietnam et ainsi que la sécurité des personnes. Cela se passe bien mieux.
    Depuis cet été plus aucun incident n'a été relevé.
    Des fils de discussion ont été ouverts à ce sujet . Si cela vous intéresse ,faîtes une petite recherche sur ce forum.
    On comptera sur vous pour aller manifester au cas où les incidents se reproduisaient.
    Dernière modification par ngjm95 ; 27/12/2011 à 20h19.

  4. #3
    Jeune Viêt Avatar de sebiseb
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Rambouillet
    Messages
    208

    Par défaut

    Vous n'avez probablement pas lu l'article puisque son documentaire après avoir reçu une autorisation de projection à Ho Chi Minh-Ville fin novembre, "elle a été annulée de façon "musclée" par la police."

    Vous pouvez déplacer l'article dans le fil de discussion approprié, bien entendu.

  5. #4
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    3 130

    Par défaut

    Citation Envoyé par sebiseb Voir le message
    Vous n'avez probablement pas lu l'article puisque son documentaire après avoir reçu une autorisation de projection à Ho Chi Minh-Ville fin novembre, "elle a été annulée de façon "musclée" par la police."

    Vous pouvez déplacer l'article dans le fil de discussion approprié, bien entendu.
    Oups ,je n'ai jugé utile de faire des remarques sur l'incident avec la police car il est acquis que dans tous les pays quand la police vous dit d'arrêter ,il vaut mieux obtempérer. En tout cas ,c'est ce que je fais ici en France pour éviter les ennuis ,bousculades ou coups. Demain, c'est toujours un autre jour. Qu'en pensez _vous ?
    Sur ce bonsoir.

  6. #5
    Jeune Viêt Avatar de sebiseb
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Rambouillet
    Messages
    208

    Par défaut

    Je n'en pense pas grand chose... Et je ne suis pas sûre qu'il faille toujours obtempérer face à la police, mais c'est un autre débat. La question est de savoir pourquoi la projection, comme auparavant les manifestations, a été autorisée puis finalement interdite sans préavis !?

    De plus, je donnais l'information sur laquelle je suis tombé un peu par hasard. Comme je suis membre de ce forum, j'ai naturellement pensé que cela intéresserait d'autres membres, en particulier des vietnamiens peut-être directement concernés par le conflit sino-vietnamien.

  7. #6
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    3 130

    Par défaut

    Citation Envoyé par sebiseb Voir le message
    Je n'en pense pas grand chose... Et je ne suis pas sûre qu'il faille toujours obtempérer face à la police, mais c'est un autre débat. La question est de savoir pourquoi la projection, comme auparavant les manifestations, a été autorisée puis finalement interdite sans préavis !?
    Raison d'état, Sebiseb .
    Dans le communiqué de presse ,il est spécifié que l'incident s'est passé au mois de novembre . c'est l'époque où la Chine et le Vietnam étaient en pleine négociation sur le problème de souveraineté de la Mer du Sud Est Asiatique.
    Des deux côtés ,on cède sur des choses peu importantes comme les vidéos des manifestations au VN,avec celle de Menras aussi (oui, je l'ai visionnée.) mais c'est pour mieux camper sur des points bien plus importants pour le pays. D'où l'annulation de l'autorisation de projection de son film pour des raisons diplomatiques. A partir de là, il se faire une raison ,c'est tout. Cela se passerait en France ,on ne fera pas autrement.

    Quelle conclusion à en tirer? La Chine n'aime pas du tout la mauvaise publicité surtout en Occident .

  8. #7
    Jeune Viêt Avatar de sebiseb
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Rambouillet
    Messages
    208

    Par défaut

    La raison d'état... NO COMMENT !

  9. #8
    Jeune Viêt Avatar de Danang
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Messages
    220

    Par défaut

    Bonsoir Sebiseb,

    Citation Envoyé par sebiseb Voir le message
    La raison d'état... NO COMMENT !
    Ci-dessous la raison d'Etat - et vous pouvez voir le film de M. André MENRAS dans le sujet TRUONG SA, posté le 1/11/2011

    courrier du VIET-NAM

    Vietnam et Chine veulent renforcer leurs liens - 22/12/2011

    Lê Hông Anh, membre du politburo, permanencier du secrétariat du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV) et Nguyên Thi Doan, vice-président de la République, ont reçu le 21 décembre à Hanoi, Xi Jinping, membre du Comité permanent du Bureau politique du CC du Parti communiste chinois (PCC) et vice-président de la Chine, actuellement en visite officielle au Vietnam.

    >> Lào Cai et Yunnan gagnent sur toute la ligne de l’économie extérieure


    Lors de l'entretien, les dirigeants vietnamiens ont souhaité que la visite du dirigeant chinois contribue à renforcer ainsi qu'à développer davantage les relations entre les deux Partis, les deux pays et les deux peuples. Ils ont échangé leurs opinions sur la situation des relations bilatérales ainsi que sur les mesures visant à accélérer les relations de partenariat de coopération stratégique intégrale en conformité avec la devise de "Bon voisinage, coopération intégrale, stabilité durable et orientation vers l'avenir", et selon l'esprit de "Bon voisin, bon ami, bon camarade et bon partenaire".

    Les deux parties ont hautement apprécié les réalisations du Renouveau, de la réforme et de l'ouverture de chacun des deux pays. Elles ont mentionné la visite en Chine en octobre 2011 du secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, laquelle a contribué à renforcer la confiance et à élargir les relations de coopération entre les deux Partis, les deux pays et les deux peuples.

    Vietnam et Chine ont la volonté d'augmenter les échanges de haut rang et de maintenir la coopération étroite entre les deux Partis. Ses dirigeants ont apprécié les résultats du récent 7e colloque sur la théorie entre les deux Partis. Ils se sont engagés à promouvoir la réalisation du Plan de coopération entre les deux Partis pour la période 2011-2015, en particulier le volet de coopération dans la formation des cadres. Elles sont d'accord pour renforcer le rôle du Comité de pilotage de la coopération bilatérale Vietnam-Chine, accélérer la coopération entre les branches, renforcer les échanges entre les jeunes des deux pays. Il faut aussi continuer à accélérer la coopération économique d'intérêt commun et à réduire l'excédent des importations du Vietnam. Le Vietnam applaudit le fait que la Chine se soit engagée à accorder 300 millions de dollars de crédits à taux préférentiel en faveur du gouvernement vietnamien. Cette somme sera investie dans la construction d'infrastructures et dans d'autres secteurs.

    Vietnam et Chine ont affirmé également qu'il fallait renforcer la coopération dans la culture, la santé, l'éducation et la formation, les sciences et les techniques, l'information et la communication. À cette occasion, la Chine s'est engagée à offrir 300 bourses pour 2012 à des cadres vietnamiens.

    Concernant la question de la Mer Orientale, la partie vietnamienne a affirmé qu'elle serait prête, de concert avec la partie chinoise à résoudre les litiges par voie diplomatique, en se basant sur le respect et les intérêts légitimes de chaque partie, sur les connaissances communes acquises entre les dirigeants de haut rang des deux pays, sur les principes du droit international, en particulier de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer en 1982 et de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC). Ce qui doit contribuer à la paix, à la stabilité, à l'amitié et à la coopération dans la région. Les deux pays demanderont à leur Délégation de négociations au niveau gouvernemental respective d'élaborer l'Accord sur les principes directeurs du règlement des questions maritimes Vietnam-Chine.

    À l'issue de leur entretien, les trois dirigeants ont assisté à la signature de documents de coopération dans la Santé, l'information et la communication, la jeunesse ainsi que des accords d'octroi d'aides financières en faveur des projets de coopération bilatérale.

    Dans la même journée, le secrétaire général du PCV, Nguyên Phu Trong, le président de la République, Truong Tân Sang, et le président de l'Assemblée nationale, Nguyên Sinh Hùng, ont reçu Xi Jingping, toujours à Hanoi.

    Xi Jingping reçu par de hauts dirigeants vietnamiens

    Le chef du PCV a hautement apprécié la visite du dirigeant chinois. Il a souligné que les échanges d'opinions, les rencontres entre les dirigeants des deux Partis "étaient extrêmement importants". Il a espéré que la visite de Xi Jinping contribuera à renforcer les relations de partenariat de coopération stratégique intégrale entre les deux Partis, à approfondir les relations entre les deux pays pour la stabilité, la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région. Nguyên Phu Trong a été très élogieux à propos des résultats de l'entretien entre Lê Hông Anh, permanencier du secrétariat du CC du PCV et Nguyên Thi Doan, vice-présidente de la République. Nguyên Phu Trong a affirmé que le PCV, l'État et le peuple vietnamien faisaient grand cas du développement des relations de solidarité et d'amitié traditionnelle ainsi que de coopération intégrale avec la Chine. Il s'agit là d'une des premières priorités de la politique extérieure du Vietnam.

    Le président de l'AN vietnamienne a quant à lui apprécié les récentes évolutions des relations de coopération entre les deux AN, en particulier les échanges de délégations et le partage d'expériences dans le domaine législatif. Xi Jingping a profité de l'occasion pour lui transmettre l'invitation de Wu Bangguo, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine, de venir effectuer une visite officielle en Chine. L'invitation a été acceptée.

    Lors de sa rencontre avec le président de la République, Truong Tân Sang, Les deux dirigeants ont souligné la nécessité de maintenir et de renforcer les visites, les rencontres entre les dirigeants de haut niveau, mais aussi l'éducation en faveur des jeunes des deux pays pour que ces derniers puissent mieux comprendre les traditions de relations de bon voisinage Vietnam-Chine. À cette occasion, Xi Jingping lui a transmis l'invitation d'effectuer une visite officielle en Chine de Hu Jintao, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine. L'invitation, là aussi, a été acceptée.

    Les dirigeants du Vietnam ont adressé leurs vœux de réussite pour l'organisation prochaine du XVIIIe Congrès du Parti communiste chinois.

    Phuong Mai/CVN
    22/12/2011

  10. #9
    Jeune Viêt Avatar de Danang
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Messages
    220

    Par défaut

    et voici la lettre de M. André MENRAS


    Lettre respectueusement adressée au Président et aux membres du Comité populaire d’Ho Chi Minh ville.


    Monsieur le Président, chers amis,
    Vous n’êtes pas sans savoir l’incident survenu le 29 novembre 2011 dans le village touristique de Van Thanh à Ho Chi Minh ville.
    Concrètement : des forces de Sécurité de la ville, de l’arrondissement et du quartier, environ une vingtaine de personnes en civil, ont procédé de façon soudaine et brutale à l’interdiction de la projection du film documentaire « Hoang Sa Vietnam : ma meurtrissure » prévue dans cet espace touristique.
    Cette action s’est accompagnée d’une agression et d’une pression morales de mes amis venus assister à la projection en les filmant, les prenant en photo et en enregistrant leurs propos.
    En tant que citoyen vietnamien, j’affirme que ces actions constituent des violations des articles 69 et 77 de la Constitution de la République Socialiste du Vietnam.
    Particulièrement en ce qui concerne la liberté de parole, la liberté de la presse, le droit à l’information de chaque citoyen.
    Cette action s’inscrit complètement à l’encontre de la déclaration du Premier ministre Nguyen Tan Dung devant l’assemblée nationale lorsqu’il a affirmé : « Le Parti, l’Etat et le gouvernement préconisent de façon unanime de faire grand cas, de louer et récompenser comme il se doit toutes les actions, tous les actes des citoyens de notre pays véritablement patriotiques, visant véritablement à protéger la souveraineté nationale. »
    Comme vous le savez, mon film documentaire est essentiellement la voix de nos compatriotes pêcheurs de Binh Chau et de Ly Son qui ont connu et qui continuent de rencontrer des difficultés chaque jour plus grandes et vont même jusqu’à risquer leur vie chaque fois qu’ils sortent au large pour gagner leur vie sur leur terrain de pêche ancestral de Hoang Sa sous souveraineté vietnamienne.
    Je dis que ce sont eux qui sont en première ligne pour affirmer cette souveraineté nationale dans cette zone maritime et insulaire !
    Alors, pourquoi ceux dont le devoir est d’assurer la sécurité des citoyens osent-ils les bâillonner en interdisant la projection de mon film ?
    Comment « internationaliser » la question de la mer de l’Est pour obtenir le soutien de la communauté internationale avec des actions d’une telle injustice ?
    Comment peut-on encore mépriser ainsi les citoyens patriotes ?
    Beaucoup de personnes disaient de moi que j’étais très naïf et trop confiant envers une politique versatile. La ligne affirmée par le gouvernement est juste mais ceux qui doivent l’appliquer en font à leur guise.
    Je ne le croyais pas mais aujourd’hui je le crois quand, après les déclarations tranchées et de caractère venant du Premier Ministre en session de l’Assemblée nationale, Ho Chi Minh ville laisse se dérouler une telle situation.
    Elle offense non seulement un simple citoyen comme moi mais elle constitue un outrage envers le premier responsable du gouvernement, le Premier ministre Nguyen Tan Dung.
    Si l’on considère son contenu aussi bien que ses commentaires mon film ne va pas jusqu’à affirmer comme l’a fait le Premier ministre l’exigence de « reprendre Hoang Sa à la Chine par des moyens pacifiques ».
    Ce film s’en tient à présenter l’environnement géographique, historique, culturel et économique de la communauté des pêcheurs de cette région pour que l’opinion publique puisse les comprendre, partager leurs misères, voire les aider.
    C’est un film entièrement centré sur la personne humaine, un film objectif, dénué de tout discours politique.
    C’est justement pour cette raison que le Ministère des Affaires Etrangères a autorisé son tournage et sa sortie du Vietnam. C’est pour cette raison que M. Nguyen Minh Triet, alors encore en fonction de Président de la République, a créé les conditions pour que je puisse effectuer le tournage. C’est aussi pour cette raison que le directeur de la chaîne TFS de la télévision d’Ho Chi Minh ville m’a apporté son aide pour la réalisation de ce précieux document qui jusqu’ici est le premier du genre au Vietnam.
    Comme vous le savez, j’ai déjà présenté ce film à Paris. Son excellence l’ambassadeur du Vietnam en France m’a assuré de son aide pour le projeter au Centre Culturel du Vietnam à Paris durant le mois de janvier 2012.
    J’ai aussi prévu des projections dans plusieurs grandes villes françaises, à Lyon, Bordeaux, Marseille, Toulouse, Montpellier…
    Ces initiatives sont encouragées par les dirigeants du Vietnam.
    Pourquoi les citoyens français auraient-ils le droit d’accéder à la connaissance de cette question alors que les citoyens vietnamiens, directement concernés, en seraient privés ? Je considère cette situation complètement absurde.
    En outre, vous savez certainement qu’en dehors de permettre à l’opinion de prendre conscience des problèmes de souveraineté en mer de l’Est, alors que la propagande chinoise envahit les media du monde entier, ce film a pour objet de créer un fonds de solidarité pour les pêcheurs ruinés par les catastrophes naturelles et les exactions humaines dans la zone maritime et insulaire de Hoang Sa, tandis qu’ils se trouvent confrontés au remboursement de dettes colossales. Ce fonds a pour but essentiel d’aider les veuves et les orphelins des pêcheurs de Binh Chau et Ly Son.
    Ainsi, cette interdiction perpétrée par les forces de sécurité d’Ho Chi Minh ville (j’ignore qui sont-elles vraiment car nul ne s’est personnellement et clairement présenté à moi en responsable pour m’inviter à « travailler » avec lui comme je l’ai demandé) va entièrement à l’encontre de la ligne préconisée par le Parti, l’Etat et le gouvernement.
    Ces forces de police ou de sécurité ont gravement violé la Constitution du Vietnam en procédant à cet interdit. Elles ont en même temps privé de parole nos compatriotes du Centre Vietnam et empêché l’aide de tous horizons dont ils ont impérativement besoin.
    Cette action porte préjudice au Vietnam, manque de respect envers le Premier Ministre Nguyen Tan Dung, fait du tort à nos compatriotes pêcheurs. Elle suscite une influence négative sur l’image du Parti et du gouvernement dans le pays et à l’étranger.
    Permettez-moi de vous demander franchement : ces forces de sécurité qui nous ont empêchés de projeter ce film ont agi au service de qui ? D’où sont venus les ordres pour cette déplorable action ?
    Les policiers se sont comportés envers moi et mes amis comme envers des ennemis. Alors que nous nous efforçions de contribuer de notre poche et de notre temps à organiser une belle projection pour de bons amis, dans un climat d’entière légalité, pacifique et empreint de culture, dans un esprit constructif et responsable, qui leur a permis de saboter ces efforts entièrement motivés par notre patriotisme ?
    Ils ont provoqué un climat d’extrême tension, de division. Ils ont menacé le directeur-adjoint du centre touristique de Van Thanh de fermer cet espace, de le faire démettre de ses fonctions s’il ne nous chassait pas. Alors qu’ils savent bien que ceci est hors de ses attributions et de ses capacités. Ils ont refusé de me rencontrer afin de parler tranquillement du film, de son contenu, des autorisations officielles…Ils n’ont pas daigné répondre quand j’ai demandé le document officiel justifiant leur intervention…
    Cher M. Lê Hoàng Quân, Président du Comité populaire d’Ho Chi Minh ville, chers amis, nous nous connaissons depuis longtemps. Qui peut oser me dire que je suis un réactionnaire ? Qui peut oser me dire que je n’aime pas le Vietnam ?
    Vous savez bien qui je suis, vous connaissez bien les liens sacrés qui m’attachent à ce pays. Je n’ai jamais trahi un tant soit peu les valeurs qui nous ont poussés au sacrifice pour que le Vietnam soit libéré, réunifié, se développe en paix et dans l’indépendance.
    Aujourd’hui, je vous le dis clairement : aucune force ne m’empêchera d’aider mes compatriotes pêcheurs du Centre Viet Nam, aucune force ne m’empêchera de parler de la situation tragique, injuste, insupportable qu’ils doivent quotidiennement endurer. Je peux vous assurer de cet engagement.
    J’espère encore, M. le Président du Comité populaire d’Ho Chi Minh ville et chers amis, que vous allez régler cet incident de façon objective et lucide en pesant les conséquences fâcheuses qu’aurait en manque de solidarité entre nous et entre nos amis dans le Monde qui soutiennent le Vietnam sur le terrain de la diplomatie populaire. Ne nous confrontons pas à de nouveaux défis.
    Dans cet esprit, je vous demande de bien vouloir revoir l’évènement passé et de créer de bonnes conditions pour que le film puisse être projeté à Ho Chi Minh ville de façon saine et ouverte, dans un esprit de culture, humaniste et pacifique. Je sollicite aussi de votre part l’autorisation officielle de présenter ce film à l’IDECAF pour la communauté française vivant à Ho Chi Minh ville afin que mes compatriotes français puissent évaluer à quel point, sur le plan humain, il est nécessaire d’aider mes compatriotes pêcheurs vietnamiens du Centre Vietnam.
    Aves mes respectueuses salutations.
    Hồ Cương Quyết, André Menras (Réalisateur du film « Hoang Sa Vietnam : la meurtrissure », Président de l’association ADEP France-Vietnam.)

    Bien cordialement.
    Danang.

  11. #10
    Jeune Viêt Avatar de sebiseb
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Rambouillet
    Messages
    208

    Par défaut

    Merci beaucoup @Danang pour ces deux messages qui permettent d'objectiver un peu l'incident. Et heureux d'apprendre que la constitution vietnamienne protège (en principe) la liberté d'expression et la liberté de la presse.

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Après les "crève la faim", une autre croisade urgente " Sauvons les riches"
    Par robin des bois dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/12/2012, 09h39
  2. [JT FR2] "Chine : épouses à tous prix"
    Par robin des bois dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 44
    Dernier message: 11/10/2011, 19h10
  3. Réponses: 18
    Dernier message: 28/04/2011, 17h51
  4. Comment faire pour rechercher les "teen-stories" en francais?
    Par santa147 dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/05/2006, 23h05
  5. S.O.S. MẤT "SỬA" VÀ "XÓA" ! ... S.O.S DISPARUS "MODIFIER" ET "EFFACER" !
    Par Thanh Ba.ch dans le forum Aide à l'utilisation du Forum
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/04/2006, 10h31

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1