Page 1 sur 37 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 361

Discussion: Truong Sa: Viet Nam proteste contre les manoeuvres de la Chine

  1. #1
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Ti Ngoc
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    6 210

    Par défaut Truong Sa: Viet Nam proteste contre les manoeuvres de la Chine

    Truong Sa: Viet Nam proteste contre les manoeuvres de la Chine

    Vendredi, 04 Mars 2011 10:59



    Le représentant du ministère vietnamien des Affaires étrangères (AE) a rencontré mercredi le représentant de l'ambassade de Chine au Vietnam afin de protester contre les manoeuvres militaires anti-piraterie effectuées dans l'archipel vietnamien de Truong Sa (Spratleys).

    En suite de l'information diffusée le 25 février dernier par l'agence chinoise Xinhua de ce que la flottille d'escorte N°8 de la Marine chinoise a effectué le 24 février 2011 des manoeuvres anti-piraterie dans l'archipel de Truong Sa, le représentant du ministère vietnamien des AE a souligné que cette activité viole la souveraineté territoriale du Vietnam et va à l'encontre de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) signée en 2002 entre l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) et la Chine.

    Le représentant du ministère vietnamien des AE a réaffirmé la souveraineté du Vietnam sur les archipels de Hoang Sa (Paracels) et de Truong Sa (Spratleys), avant d'exiger de la Chine qu'elle cesse de mener toutes activités susceptibles de rendre plus complexe la situation en mer Orientale, ainsi que de respecter strictement, avec les autres pays de l'ASEAN, les dispositions de la DOC afin de maintenir la paix en mer Orientale.

    (AVI-03/03/2011)





    (ps: chers modos,
    s'il y a déjà une discussion ouverte sur les archipels Hoang Sa et Truing Sa , veuillez y inclure ce message, merci. Ti Ngoc)







  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 869

    Par défaut

    Bonjour Ti Ngoc,
    Citation Envoyé par Ti Ngoc Voir le message
    Truong Sa: Viet Nam proteste contre les manoeuvres de la Chine

    Vendredi, 04 Mars 2011 10:59



    Le représentant du ministère vietnamien des Affaires étrangères (AE) a rencontré mercredi le représentant de l'ambassade de Chine au Vietnam afin de protester contre les manoeuvres militaires anti-piraterie effectuées dans l'archipel vietnamien de Truong Sa (Spratleys).

    En suite de l'information diffusée le 25 février dernier par l'agence chinoise Xinhua de ce que la flottille d'escorte N°8 de la Marine chinoise a effectué le 24 février 2011 des manoeuvres anti-piraterie dans l'archipel de Truong Sa, le représentant du ministère vietnamien des AE a souligné que cette activité viole la souveraineté territoriale du Vietnam et va à l'encontre de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) signée en 2002 entre l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) et la Chine.

    Le représentant du ministère vietnamien des AE a réaffirmé la souveraineté du Vietnam sur les archipels de Hoang Sa (Paracels) et de Truong Sa (Spratleys), avant d'exiger de la Chine qu'elle cesse de mener toutes activités susceptibles de rendre plus complexe la situation en mer Orientale, ainsi que de respecter strictement, avec les autres pays de l'ASEAN, les dispositions de la DOC afin de maintenir la paix en mer Orientale.

    (AVI-03/03/2011)





    (ps: chers modos,
    s'il y a déjà une discussion ouverte sur les archipels Hoang Sa et Truing Sa , veuillez y inclure ce message, merci. Ti Ngoc)





    Voilà un sujet d'actualité qui ne divise pas !

  4. #3
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut mare nostrum

    La Chine n’apprécie peut-etre pas qu’Exxon ait négocié un accord avec PetroVietnam pour la prospection du pétrole dans les eaux disputées de l’archipel des Hoàng Sa, Trường Sa (Spratly et Paracel).
    Agitation chinoise autour des forages pétroliers en mer de Chine

  5. #4
    Habitué du Việt Nam Avatar de bidji
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Messages
    511

    Par défaut

    cet archipel pose des soucis diplomatique depuis combien de temps?Car j'en ai un peu entendu parler, mais pas trop.
    C'est quoi l'histoire de cet archipel?
    Ne croire en rien car rien ne possède d'espoir

  6. #5
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 869

    Par défaut

    Citation Envoyé par HUYARD Pierre Voir le message
    La Chine n’apprécie peut-etre pas qu’Exxon ait négocié un accord avec PetroVietnam pour la prospection du pétrole dans les eaux disputées de l’archipel des Hoàng Sa, Trường Sa (Spratly et Paracel).
    Agitation chinoise autour des forages pétroliers en mer de Chine
    Cette nouvelle n'est pas pour arranger les choses

    ExxonMobil to start exploration


    American oil and gas giant ExxoMobil will start its first exploratory drilling off the central coast of Vietnam late next month.
    The decision was agreed upon at a city yesterday between leaders of the People’s Committee of Da Nang City and representatives from ExxonMobil Exploration and Production Vietnam Ltd.
    The drilling will be conducted at block 119 on the continental shell offshore from Quang Ngai Province and Da Nang City.Phung Tan Viet, vice chairman of the Da Nang People’s Committee asked the company to strictly guarantee technical requirements to avoid environmental pollution. The two sides also discussed plans to ensure safety during oil-rigs construction.
    Viet also ordered the city’s Department of Agriculture and Rural Development to inform fishermen not to use the exploration area during the 40 days of drilling.
    According to reports from state-owned Vietnam Oil and Gas Group PetroVietnam, Vietnam’s crude oil reserve in 2010 was estimated at 4.4 billion barrels. The crude oil and gas exploration output in 2010 reached 15.1 million metric tonnes and 9.4 billion metric tonnes, respectively. VNS


    ExxonMobil va mener des forages exploratoires au large du centre Vietnam à la fin du mois prochain.
    Un accord a été pris entre le comité du peuple de Danang et les représentants d'ExxoMobil et Production Vietnam Ltd
    Le forage se fera au Block 119 au large de la province de Quang Ngai et de la ville de Danang.
    Mr Phung Van Tiet,vice président de comité du peuple de Danang exige qu'ExxonMobil prenne des mesures draconniennes pour éviter la pollution en milieu marin et pour d'assurer la sécurité lors de la construction du site.Par ailleurs ,il fera interdire l'accès à la zone aux pêcheurs pendant les 40 jours de forage.
    Selon PetroVietnam les réserves du Vietnam en 2010 sont estimées à 4,4 milliards de barils de pétrole._VNS
    Dernière modification par ngjm95 ; 09/04/2011 à 13h34.

  7. #6
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Ti Ngoc
    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    6 210

    Par défaut la mer qu'ont voit danser... a des reflets d'Argent

    La mer Orientale au menu d’un colloque national à Hanoi - 27/04/2011


    Suite au succès du 1er colloque national sur la mer Orientale en mars 2009, l'Académie de diplomatie du Vietnam (ADV) a organisé le 26 avril à Hanoi une 2e édition sur le thème "Litiges territoriaux : histoire, géopolitique et droit international".


    Plus de 80 participants - chercheurs, représentants d'organismes de recherche du pays et experts indépendants - ont participé à ce colloque divisé en quatre séances. Ces dernières étaient consacrées successivement à l'histoire des litiges territoriaux en mer Orientale, à l'analyse des questions juridiques, aux récentes évolutions de la situation et à ses conséquences et, enfin, à l'évolution probable de cette dernière et à la formulation de propositions.

    Lors de ces séances de travail, les participants ont partagé les résultats de leurs récentes recherches historiques et juridiques sur la souveraineté du Vietnam en mer Orientale, analysé la situation et fait une projection des futures évolutions de la situation. Ils ont également apprécié l'application des conventions de l'ONU relatives au droit de la mer à la mer Orientale avant d'avancer les orientations de prochaines politiques et recherches.

    "Deux années après le 1er colloque, l'évolution de la situation en mer Orientale a attiré l'attention du monde entier en vue de maintenir la sécurité, la stabilité et la prospérité en mer Orientale comme en Asie du Sud-Est", a déclaré le directeur p.i de l'ADV et président du Programme de recherches sur la mer Orientale, Dang Dinh Quy.

    Lors du 1er colloque en 2009, les chercheurs avaient avancé d'importantes propositions en matière de politiques et de mesures de préservation de la souveraineté nationale.

    En outre, trois échanges de vue ont été organisés en 2009 et 2010. L'ADV a aussi organisé deux colloques internationaux sur ce sujet, en 2009 à Hanoi et en 2010 à Hô Chi Minh-Ville, lesquels ont réuni plus de 60 experts vietnamiens et étrangers d'une vingtaine de pays et de territoires.

    Selon Dang Dinh Quy, ces évènements ont nettement contribué à susciter les préoccupations de spécialistes comme de l'opinion publique de nombre de pays de la région et du monde sur la situation de la mer Orientale. Grâce aux analyses scientifiques effectuées, ils ont également participé à une volonté générale de maintien de la paix, de la stabilité et de la coopération dans la région, de plus encore au respect du droit international par tous.

    Hà Minh/CVN
    27/4/2011


  8. #7
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 869

    Par défaut

    Solutions pour les problèmes relatifs à la Mer Orientale

    a. Les problèmes relatifs à la Mer Orientale sont très complexes, graves et sensibles pour plusieurs pays concernés. Les ressources de cette région maritime sont très importantes pour l'existence et la vie quotidienne de centaines de millions de personnes vivant dans ces neuf pays côtiers. Les ressources naturelles de cette zone sont nécessaires pour l'édification et le développement économique. Les pays côtiers de la Mer Orientale accélèrent les activités mettant en exécution leur souveraineté maritime et insulaire. Simultanément, d'autres activités relatives à la Mer Orientale sont très variées (liberté, sécurité de navigation, lutte contre la criminalité en mer...) et étroitement en relation avec les intérêts des différents pays dans et hors de la région.

    b. Donc, une demande objective qui s’impose à l’ensemble des pays ayant des activités en Mer Orientale est de respecter les règles communes que la communauté internationale dont ceux bordant la Mer Orientale ont élaboré, en l’occurence, la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. En appliquant cette Convention pour mettre en oeuvre leur souveraineté et leurs droits souverains sur leurs eaux internes, leurs eaux territoriales, leurs zones économiques exclusives et leurs plateaux continentaux, conformément aux stipulations de la Convention, les pays bordant la Mer Orientale ont le devoir de respecter la souveraineté et les droits souverains des autres pays côtiers vis-à-vis de leurs eaux territoriales, zones économiques exclusives et plateau continental. Il s'agit là également d’une obligation d’un pays membre de l'ONU. C'est aussi une obligation conforme à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 et à la Convention de Vienne sur le droit des Traités de 1969.

    Ce sera très injuste et absurde quand un État côtier trace arbitrairement "une ligne de revendication" très floue en désaccord avec la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, violant les zones maritimes de ses voisins et crée une "zone litigieuse" dans les eaux des pays voisins, puis demande à ces derniers de "mettre de côté le différend, exploiter ensemble" leur plateau continental.

    De même, le fait qu'un État côtier de la Mer Orientale interdit la pêche dans la zone économique exclusive de ses voisins est contraire aux stipulations de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. Un tel comportement constitue une violatation claire des engagements internationaux d'un pays membre de l'ONU, suivant la Charte de cette organisation.

    c. L'existence de différends de souveraineté sur les deux archipels de Hoang Sa et de Truong Sa ainsi que sur les plateaux continentaux et zones économiques exclusives enchevêtrées est une réalité objective. Le règlement de ces différends, notamment ceux de souveraineté sur ces deux archipels, est un travail difficile et complexe, sans être impossible cependant.

    Comme déjà indiqué ci-dessus, le Vietnam, la Chine, la Thaïlande, l'Indonésie, la Malaisie et le Cambodge ont des zones enchevêtrées au regard de leur plateau continental et zones économiques exclusives dans le golfe du Bac Bo et le golfe de Thaïlande.

    Ces derniers temps, sur la base de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 et dans un esprit d'amitié, de voisinage et de respect des intérêts légitimes de chacun, le Vietnam a délimité ses zones maritimes avec la Thaïlande, celles du golfe du Bac Bo avec la Chine, ainsi que les limites de son plateau continental au sud de la mer Orientale avec l'Indonésie.

    Les États côtiers de la Mer Orientale ont réglé certains différends en mer, sur la base des efforts communs et du droit international. Récemment, un litige de souveraineté vis-à-vis de certaines petites îles entre la Malaisie et Singapour, entre l'Indonésie et la Malaisie, ont été réglés par la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye.

    Ces expériences ont montré que les différends en matière de souveraineté sur les deux archipels de Hoang Sa et de Truong Sa, comme d'autres zones maritimes enchevêtrées en Mer Orientale, peuvent être réglés de façon satisfaisante si le droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, est respecté et les mesures de règlement pacifique des différends, mentionnées dans la Charte de l'ONU, appliquées. Le recours à la force ou des menaces en ce sens sont interdits par le droit international. Recourir à la force ou menacer de le faire ne sera jamais la bonne voie de régler les différends en Mer Orientale.

    d. Ces différends liés à la Mer Orientale sont complexes. C'est pourquoi trouver une solution définitive et acceptable par toutes les parties ne sera pas aisé, et prendra du temps. Cette réalité exige donc de celles-ci de redoubler d'efforts. Dans le processus de recherche d’une solution fondamentale et durable pour ces différends, les parties doivent respecter leurs engagements figurant dans la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) signée en 2002 par l'ASEAN et la Chine, et notamment l'engagement de ne pas commettre d’acte rendant plus complexe la situation en Mer Orientale. Les pays membres de l'ASEAN et la Chine doivent également redoubler d'efforts et oeuvrer ensemble pour élaborer un document juridique plus contraignant qu’est le Code de conduite des parties en Mer Orientale (COC). Ce document pourrait prendre la forme d'un Traité, d'un Accord, d'une Convention ou d'un Mémorandum (MOU) entre l'ASEAN et la Chine, signé par des représentants des deux parties et approuvé ensuite par les organes compétents de l'ASEAN et de la Chine.

    Respecter les principes fondamentaux du droit international, la Charte de l'ONU, les règlements de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, régler pacifiquement les différends, honorer totalement les engagements de la DOC, afin d'élaborer un Code de conduite des parties en Mer Orientale, oeuvrer ensemble dans la volonté de faire de la Mer Orientale une zone maritime de paix, d'amitié et de coopération, sont les clés de règlement des problèmes complexes de la Mer Orientale à l’heure actuelle. -AVI

    Le texte en entier sur Vietnam+ :

    http://fr.vietnamplus.vn/Home/La-que...ernational/201

  9. #8
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut Soyons serieux!

    Citation Envoyé par ngjm95 Voir le message
    Le recours à la force ou des menaces en ce sens sont interdits par le droit international. Recourir à la force ou menacer de le faire ne sera jamais la bonne voie de régler les différends en Mer Orientale.

    Le recours à la force et aux menaces est le fondement même du droit puisque le droit est (quasiment) toujours le constat d'un rapport de forces.
    Le Vietnam ne pouvant être en position de force vis-à-vis du grand frère Chinois à l'habitude de la jouer fine sans jamais créer lui-même d'attaque frontale.
    Exemple: on autorise des recherches pétrolières par une compagnie US sur une zone a problèmes afin de fidéliser un allie et on s'étonne ensuite de la réaction Chinoise.

    Ça fait plus de 2,000 ans que le Vietnam a l'habitude de jouer ce jeu de vassal respectueux certes, mais indépendant toutefois avec la Chine, et ça n'est pas maintenant qu'il va changer de méthodes.
    Dans ce bal des faux culs, tout intervenant tiers crée evidement des fausses notes dommageables a la performance générale de l'orchestre.
    D’où peut-être l'explication des réactions plutôt brutales du gouvernement Vietnamiens envers les bloggers (indépendants?) qui disent vouloir "aider" le Vietnam a conserver ses îles.

  10. #9

  11. #10
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 869

    Par défaut

    Do CaoTri,
    Beaucoup de "patriotes" veulent à tout prix reprendre ces iles,Ce seront eux ou d'autres jeunes qui iront affronter les chinois ?
    En 1974,pourquoi l'armée VNCH n'a t elle pas envoyé ses centaines Skyraider ou F5 en soutien ? Avec des rayons d'action de plus 1000km, ils pouvaient facilement attaquer les bateaux chinois. Du coup ,le Sud avait perdu une frégate (coulée) et trois autres étaient endommagées! Que de vies perdues et les iles avec.

    @ HUYARD Pierre:
    " Le Vietnam ne pouvant être en position de force vis-à-vis du grand frère Chinois à l'habitude de la jouer fine sans jamais créer lui-même d'attaque frontale.
    Exemple: on autorise des recherches pétrolières par une compagnie US sur une zone a problèmes afin de fidéliser un allie et on s'étonne ensuite de la réaction Chinoise."

    Défense asymétrique.
    Si la Chine réagit, alors on crie avec le pays de la compagnie en question. Comme en marketing ,il faut être visible ou se faire entendre .
    Dernière modification par ngjm95 ; 04/05/2011 à 19h22.

Page 1 sur 37 12311 ... DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1