Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: [lemonde.fr]Le Vietnam marxiste découvre richesse et inégalités

  1. #1
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    6 259

    Par défaut [lemonde.fr]Le Vietnam marxiste découvre richesse et inégalités

    - Sur ce lien de lemonde.fr:

    Le Vietnam marxiste découvre richesse et inégalités - LeMonde.fr


    - cet article :

    ReportageLe Vietnam marxiste découvre richesse et inégalités


    | 04.06.10 | 15h25 •





    AFP/HOANG DINH NAM
    A Ho Chi Minh-Ville (ex-Saïgon), la sarabande des motos impose un rythme infernal aux rues de l'agglomération.



    Hanoï, Hô Chi Minh-Ville Envoyée spéciale


    Ils roulent en bataillons serrés, parfois jusqu'à vingt de front. Quand le trafic devient trop dense, ils circulent à contresens ou montent sur les trottoirs. Il y a dix ans, on ne voyait que des vélos à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville. Aujourd'hui, ces deux agglomérations sont envahies par des millions de Honda, Toyota, et Piaggio. Le vacarme est permanent et la pollution élevée. La capitale vietnamienne et sa rivale du sud, l'ex-Saïgon, seront-elles encore vivables quand ces hordes de motos, de mobylettes et de scooters auront été remplacées par des voitures ?



    Reportage



    Eclairage Un pays attractif, sauf pour les entreprises françaises


    Pour l'heure, l'ambiance est à l'optimisme. Le Vietnam et ses 86 millions d'habitants célèbrent les 1 000 ans de Hanoï et les 120 ans de la naissance d'Hô Chi Minh, le père de l'indépendance. Le drapeau vietnamien flotte partout, en quinconce avec des bannières rouges flanquées de la faucille et du marteau, qui rappellent que le pays est l'un des derniers à se revendiquer du marxisme.
    Il y a vingt ans, le Vietnam comptait parmi les contrées les plus pauvres de la planète. Aujourd'hui, "chéri des donateurs" - avec quelque 5 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros) annuels de dons ou de prêts des bailleurs de fonds internationaux et du Japon -, il fait partie de la catégorie des pays à revenus intermédiaires. Son ambition ? Intégrer le club des nations industrielles vers 2020.
    Tirée par la consommation, les exportations et un flux significatif d'investissements directs étrangers (entre 10 et 11,5 milliards de dollars chaque année), l'économie vietnamienne a résisté à la crise internationale. En 2009, son taux de croissance a été de 5,3 % (contre 7 % à 8 %, les années précédentes), au prix toutefois d'un plan de relance - à 10 % du produit intérieur brut (PIB) - qui a creusé un peu plus encore le déficit budgétaire. En 2010, le pays devrait rester en tête du peloton des pays du Sud-Est asiatique avec 6,5 % de croissance.


    Volonté acharnée de réussite
    Le plus frappant, c'est la volonté acharnée de réussite de la population. "Ici, tout le monde se prend en main. Là où il n'y a pas de place, les gens se faufilent ! Quant aux officiels, ce sont des pragmatiques, pas des idéologues. L'aventure que vit le Vietnam depuis quinze ans est fascinante", dit une haute fonctionnaire internationale.
    Depuis 1987, date du passage à l'économie de marché, la stratégie du pays consiste à se positionner sur la scène internationale. En 1995, il adhère à l'Association des nations du Sud-Est asiatique (ASEAN). En 1999, il signe un accord commercial avec les Etats-Unis, ce qui va lui permettre de décoller véritablement. En 2007, il intègre l'Organisation mondiale du commerce. "Ils savent où ils vont, avec une volonté sans faille. Ce sont des négociateurs redoutables. On sort de ces discussions en loques ! sourit Jean-Michel Caldagues, conseiller du commerce extérieur de la France au Vietnam. Le maître mot, dans toute négociation, c'est d'inclure un programme de formation et un transfert de technologie. Ils ont une soif d'apprendre impressionnante."
    Une classe moyenne émerge dans les villes, alors que les campagnes restent très démunies. "En vingt ans, nous sommes passés de 70 % de pauvreté absolue à 11 %. Mais les inégalités s'installent. C'est l'un de nos principaux problèmes à venir", prévoit l'économiste Vo Tri Thanh, directeur adjoint de l'Institut national de recherche et de gestion économique (CIEM).


    A Hanoï et Hô Chi Minh-Ville, de grosses fortunes surgissent. Les nouveaux riches investissent dans l'immobilier, faute de pouvoir le faire ailleurs, la monnaie nationale, le dong, n'étant pas convertible. Un dong dans lequel la population n'a pas confiance, lui préférant le dollar et l'or.
    A intervalles réguliers, des agriculteurs dépossédés de leurs terres ou des ouvriers exaspérés par la modicité de leur salaire manifestent. La corruption, la bureaucratie et l'incompétence des potentats locaux suscitent aussi la grogne. Mais le pays est sous contrôle, et les contestataires sont trop disséminés pour se faire entendre. "Mes étudiants me disent : "mon premier des droits de l'homme, c'est d'être riche demain. Alors, si le Parti crée l'environnement favorable pour que j'y arrive, je suis d'accord avec le Parti !"", rapporte l'économiste Daniel Van Houtte, enseignant à l'université d'Hanoï.
    Dans ce contexte, la demande grandit et les importations déséquilibrent la balance commerciale, en déficit chronique. Pour la première fois en 2009, les exportations (textiles, chaussures...) ont connu un recul (10 %), la demande des marchés américains, européens et japonais ayant décliné avec la crise.
    Du coup, la question du grand voisin chinois prend une importance obsédante. "Le déficit sino-vietnamien (10 points de PIB en 2009) explique les deux tiers du déficit commercial", rappelle Jean-Raphaël Chaponnière, de l'Agence française de développement. D'où le souci constant de rééquilibrage manifesté par Hanoï - avec les Etats-Unis et l'Europe notamment - en dépit des proclamations d'amitié avec Pékin.
    Début 2011, les instances dirigeantes du pays seront renouvelées lors du XIe Congrès du parti. Elles doivent réussir leurs objectifs : équilibre macroéconomique, maîtrise de l'inflation et poursuite de la croissance. Pour cela, il faut attirer davantage d'investisseurs, donc régler la question des infrastructures, inexistantes, ou encore celle de la formation, défaillante.
    "Le pays change à toute vitesse. Une telle réussite, c'est à la fois extraordinaire et inquiétant", remarque Hung Pham, senior dans un grand cabinet d'audit international. Sa crainte ? Que le régime ne puisse "dompter ce cheval fou" que devient le Vietnam. "Combien de temps réussira-t-il à conjuguer le système communiste et l'économie capitaliste ?", s'interroge-t-il anxieusement.


    Florence Beaugé

    Dernière modification par robin des bois ; 07/06/2010 à 19h57.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 412

    Par défaut

    Bonsoir RdB et TLM,
    Voici une de mes dernières impressions à Hanoi.
    Bien amicalement.
    Dông Phong

    Transports

    Riches en auto
    la grosse masse en moto
    pauvres à vélo

    Hanoi, 6 avril 2010



    Dernière modification par Dông Phong ; 07/06/2010 à 22h10.
    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon nouveau blog : http://terrelointaine.eklablog.com/accueil-c25871674


  4. #3
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    3 034

    Par défaut

    Bonjour,

    Merci RdB pour l'article du Monde.

    Les scènes de circulation me rappellent le Saigon des années 70.Il fallait voir le ballet des Honda dame devant le marché de Ben Thanh.
    A coté les rues de Hanoi semblent bien calmes (Merci Dong Phong)

    On chantait à l'époque sur l'air de Love Potion Number 9
    " Kawasaki,Honda Super Xi-Port,Suzuki...)


    [/quote]

  5. #4
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    6 259

    Par défaut

    Citation Envoyé par Dông Phong Voir le message

    Transports

    Riches en auto
    la grosse masse en moto
    pauvres à vélo

    Hanoi, 6 avril 2010
    Citation Envoyé par ngjm95 Voir le message
    Bonjour,

    Merci RdB pour l'article du Monde.
    [/quote]


    Bonjour à tous

    Il n' y a pas que " les pauvres"

    * à vélo !!!







    * en vélo Plus le bateau :



  6. #5
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut Il n' y a pas que " les pauvres" * à vélo !!!

    Eh bien si, quand meme.
    J'ai enmené ma fille a l'ecole en vélo.
    Une fois!
    Elle ne veut plus que je le refasse.
    Il faut venir a moto.
    En scooter, c'est encore mieux.

  7. #6
    Jeune Viêt Avatar de ptitpim
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    244

    Par défaut

    Je suis pas tout à fait d'accord, je viens plein d'étudiant de classe moyenne à vélo ...

  8. #7
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut Nuance

    Citation Envoyé par ptitpim Voir le message
    Je suis pas tout à fait d'accord, je viens plein d'étudiant de classe moyenne à vélo ...

    Ma fille (9 ans) ne va pas a l'ecole en velo toute seule.
    Comme c'est son papa qui l'emene, elle preferre que ca soit a moto.

  9. #8
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    9 074

    Par défaut

    C'est vrai, c'est la honte d'emmener ta fille en vélo
    Ses copains on dû se moquer : "bo may la Tay balo"
    Pourquoi ta po un 4WD avec chauffeur comme tout le monde

    Au Lycée Français, on a moins de problème car tout le monde sait que les frais scolaires sont hors de prix. Vélo ou pas, tous le monde sait que tu as déboursé quelque millier de $ pour ta fifille.


    Le 2ème article est amusant :
    Un pays attractif, sauf pour les entreprises françaises
    Un pays attractif, sauf pour les entreprises françaises - LeMonde.fr ?

    Pourtant, je croits que monsieur Cany se trompe sur la cause de la problématique suivante :
    Les Français sont arrivé dans les 1er au cours des années 90 et se sont fait plumé comme tout le monde par un pays au "lois caoutchouc". Les anglais, Chinois, Australiens... se sont fait plumé aussi. Les Français sont partis avec la crise asiatique de 1997 mais contrairement au autres, très peu sont revenu.

    Alain Cany déplore d'autant plus cette absence que, dit-il, le Vietnam est "un tissu fertile pour les PME car il est à leur échelle", à l'inverse de la Chine. "Ici, on peut réussir avec un petit investissement et procéder par étapes, souligne-t-il. La France dispose encore d'un avantage au moins sentimental au Vietnam. Encore faut-il savoir être modeste et ne pas se montrer arrogant."
    Je ne trouve pas les Français arrogants T'as pas vu les Taïwanais ou les Koréens.

    Par contre les Français sont psycho-rigides et ont peur de leur compatriotes de la métropole qui pinaillent.
    Dernière modification par DédéHeo ; 09/06/2010 à 10h12.

  10. #9
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut ... plein les fouilles

    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message
    Les Français sont arrivé dans les 1er au cours des années 90 et se sont fait plumé comme tout le monde par un pays au "lois caoutchouc". Les anglais, Chinois, Australiens... se sont fait plumé aussi. Les Français sont partis avec la crise asiatique de 1997 mais contrairement au autres, très peu sont revenu.

    Il y avait une vieille blague qui courait les rues.
    Comment devenir millionnaire au Vietnam?
    Vous venez avec un million de dollar et vous repartirez avec un million de dongs.

    P.S
    Quand bien même j'aurais un 4x4 avec chauffeur, j'emmènerais ma fille a moto: l'école est a 500 m de la maison.

  11. #10
    Passionné du Việt Nam Avatar de Dông Phong
    Date d'inscription
    février 2010
    Messages
    2 412

    Par défaut

    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message


    Le 2ème article est amusant :
    Un pays attractif, sauf pour les entreprises françaises
    Un pays attractif, sauf pour les entreprises françaises - LeMonde.fr ?

    Pourtant, je croits que monsieur Cany se trompe sur la cause de la problématique suivante :
    Les Français sont arrivé dans les 1er au cours des années 90 et se sont fait plumé comme tout le monde par un pays au "lois caoutchouc". Les anglais, Chinois, Australiens... se sont fait plumé aussi. Les Français sont partis avec la crise asiatique de 1997 mais contrairement au autres, très peu sont revenu.



    Je ne trouve pas les Français arrogants T'as pas vu les Taïwanais ou les Koréens.

    Par contre les Français sont psycho-rigides et ont peur de leur compatriotes de la métropole qui pinaillent.
    Bonjour DédéHeo,
    Moi aussi, je regrette qu'il y ait si peu d'entreprises françaises qui veuillent bien s'implanter au VN. La majorité d'entre elles rêve (vainement) de la Chine.
    Et les jeunes vietnamien(ne)s (hé oui, il y en a) qui ont appris le français ne trouvent pas de boulot.
    Heureusement, il y a quelques entreprises françaises qui ont bien réussi au VN, comme celle que je montre ci-après (c'était le 10ème anniversaire de son implantation au VN en 2008).
    Bien amicalement.
    Dông Phong


    Savant ne suis
    Poète ne puis
    Débauché ? bof...
    Gần bùn mà chẳng hôi tanh mùi bùn

    Mon nouveau blog : http://terrelointaine.eklablog.com/accueil-c25871674


Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1