Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 14

Discussion: Le premier satellite d'observation du Vietnam

  1. #1
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    708

    Par défaut Le premier satellite d'observation du Vietnam

    Le premier satellite d'observation du Vietnam pour 2010



    L'Institut des technologies spatiales, relevant de l'Académie des sciences et des technologies du Vietnam, a vu le jour le 3 avril dernier. Parmi ses tâches, figure la conception du premier satellite d'observation à l'horizon 2010, au service de la gestion des ressources naturelles et de la prévention des calamités naturelles.

    Dans l'avenir, les photos satellites fourniront des informations précises pour l'urbanisme, les prévisions météorologiques, la protection de l'environnement, etc. "Si nous étions déjà dotés de ce genre d'équipement de télédétection, nous aurions percé le mystère des marées noires qui frappent actuellement le littoral des provinces du Centre et du Sud", affirme Dang Vu Minh, président de l'Académie des sciences et des technologies du Vietnam, qui assume simultanément la direction du nouvel Institut des technologies spatiales (ITS). Un matériel particulièrement nécessaire donc, puis-que les tâches qui lui sont affectées sont bien distinctes de celles du satellite de télécoms Vinasat du ministère des Postes et des Télécommunications.

    L'élaboration d'un tel satellite d'observation constitue l'une des premières tâches de l'ITS, ce qui lui permettra d'affirmer son rôle et son prestige au sein de la communauté scientifique nationale. Il dispose d'un large domaine d'intervention : recherche et développement, fabrication d'équipements d'observation, conception et assemblage de petits satellites, prestation de services dans le secteur spatial... Il est également chargé de développer des laboratoires, de former des professeurs universitaires, de donner des conseils sur l'utilisation de l'espace et l'élaboration de politiques gouvernementales en la matière. Ses recherches seront appliquées au service du développement socio-économique national.
    Le budget à accorder aux recherches spatiales demeure toujours un problème préoccupant pour le Vietnam, un pays en voie de développement. "Les technologies spatiales nécessitent de gros investissements, mais apporteront d'importants avantages au pays", selon Dang Vu Minh. Face à ce dilemme, l'ITS va maximiser l'emploi du budget qui lui sera alloué, notamment en arrêtant les thèmes de recherche fondamentale, sans manquer d'effectuer les investissements appropriés pour assurer leur qualité. Il sera de même fait appel à la participation de l'ensemble des acteurs de l'économie, ainsi qu'aux associations internationales.

    Tapis rouge pour les investisseurs
    Les potentiels de l'ITS retiennent déjà l'attention de bon nombre d'investisseurs étrangers, en particulier japonais. La cérémonie de son inauguration a eu l'honneur d'accueillir des délégués de l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (JAXA). D'autres sociétés prestigieuses comme Nec-Toshiba et Sumitomo se sont intéressées à l'événement. Le vice-président de la société aéronautique Nec-Toshiba, spécialisée dans la conception de petits et moyens satellites, la production d'accessoires et d'autres équipements, a exprimé son intention d'élargir la coopération avec le Vietnam. Si en 2003, cette société n'a pas emporté l'adjudication du projet de Vinasat, celui de ce nouveau satellite constitue pour elle l'occasion de se rattraper. Pour sa part, le Vietnam salue toujours la collaboration avec tous les pays. L'ITS a récemment signé des mémorandums de coopération avec des partenaires japonais et français.
    "Le Vietnam a préparé toutes les conditions nécessaires au développement des technologies spatiales", affirme Nguyên Khoa Son, président adjoint de l'Académie des sciences et des technologies. Quant à Hoàng Van Phong, ministre des Sciences et des Technologies, il souligne que l'ITS figure parmi les meilleurs établissements scientifiques du pays.

    Manque de main-d'œuvre
    La création de l'ITS est un événement significatif, un fruit des efforts des milieux scientifiques depuis 29 ans. Un bémol, l'établissement doit faire face au déficit en main-d'œuvre qualifiée.

    Le secteur des technologies spatiales nécessite constamment du personnel compétent. Conscient de ce besoin impératif, le professeur Nguyên Van Hiêu et ses collaborateurs ont accéléré, dès les années 80 du siècle précédent, les préparatifs sur le plan des ressources humaines. Des cadres talentueux ont été envoyés en Russie pour leur formation chez le numéro un mondial du secteur. Les étudiants vietnamiens dans ce pays ont également été encouragés à enrichir leurs connaissances en la matière.
    Sept cadres de l'Académie des sciences et des technologies ont également bénéficié, il y a 3 ans, d'une formation à l'étranger en conception et assemblage de petits satellites. Compte tenu de la durée très courte du cursus, leurs connaissances laissent encore à désirer. Malgré cela, de premières études ont été démarrées par ces pionniers.
    La création de l'ITS a favorisé le regroupement des spécialistes, autrefois répartis dans plusieurs établissements. Ce qui leur offre des conditions de travail idéales pour exploiter leurs compétences et créativités au service du développement de ce secteur embryonnaire au Vietnam.
    Dans l'avenir, l'institut accordera des conditions privilégiées pour la formation de jeunes scientifiques afin de réduire le déficit en main-d'œuvre. Les connaissances générales en technologies spatiales seront introduites de manière appropriée dans les programmes d'enseignement secondaire, au profit d'élèves pour lesquels les notions demeurent réellement inconnues aujourd'hui, mais qui en tant que nouvelle discipline devraient susciter attention et enthousiasme.
    Au niveau universitaire, l'ITS élargira sa coopération avec l'École supérieure des technologies pour ouvrir une faculté où les cadres de l'institut donneront, entre autres, des cours. Les meilleurs étudiants bénéficieront de formation complémentaire à l'étranger. "La formation d'un cadre compétent nécessite au minimum de 5 à 7 ans. Dès maintenant, l'ITS a entrepris toutes les démarches nécessaires pour satisfaire, vers 2017, à ses besoins en main-d'œuvre", affirme Dang Vu Minh, président de cet établissement.
    Le budget réservé à la formation des cadres de l'institut reste modeste en ce moment. Malgré cela, "pour nous la formation est toujours en priorité", conclut Dang Vu Minh.

    Source : Vân Anh/Courrier du Vietnam

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de BenP
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Orléans
    Messages
    2 772

    Par défaut

    Encore une preuve que le Vietnam se développe bien.
    Certains diront que cela n'empêchera pas les paysans de crever de faim... C'est clair...
    C'est néanmoins le passage obligé vers la croissance. Il faut penser à long terme et imaginer toutes les conséquences positives (mais aussi négatives, ne serait-ce qu'au niveau du coût...) que cela peut engendrer...
    Bravo à l'Institut Spatial du Vietnam !

  4. #3
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 472

    Par défaut

    Citation Envoyé par BenP Voir le message
    Encore une preuve que le Vietnam se développe bien.
    C'est sûr que le Vietnam se développe (d'autres pays aussi d'ailleurs). Mais d'après ce que j'ai pu constaté, éh bien ! je pense qu'il reste encore d'énormes problèmes à régler.

    Et si, j'ai quelques conseilles à donner à mes condescendants, ce sera le développement sur le plan éthique et morale qui ne doit surtout pas être négligé. Car, sans cela, on n'est rien (même pas animal).


    朴善美

  5. #4
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de BenP
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Orléans
    Messages
    2 772

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bao Nhân Voir le message
    Et si, j'ai quelques conseilles à donner à mes condescendants, ce sera le développement sur le plan éthique et morale qui ne doit surtout pas être négligé. Car, sans cela, on n'est rien (même pas animal).
    Personnellement, je suis entièrement d'accord... Il ne faut oublier ces aspects du développement qui contribuent largement au bien-être d'un pays...

  6. #5
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    708

    Par défaut Bientôt un mini-satellite vietnamien de télédétection

    Bientôt un mini-satellite vietnamien de télédétection



    Après seulement un an d'activité, l'Institut de la technologie spatiale (ITS), qui a fêté le 20 novembre son 1er anniversaire, est en train de concevoir un mini-satellite de télédétection, selon le journal en ligne VietNamNet.

    "En coopération avec l'Agence spatiale japonaise (JAXA), l'ITS conçoit un mini-satellite au service de la formation et de l'analyse des données de télédétection pour la gestion des ressources naturelles et de l'environnement, l'établissement de la carte d’occupation des sols et celle des mangroves du Vietnam", a souligné Pham Anh Tuân, chef adjoint dudit institut.

    Pesant moins d’un kilo, le premier satellite de l'ITS devrait être mis en orbite en 2010, a indiqué Pham Anh Tuân. Et de préciser que les travaux majeurs de son institut étaient la conception de petits satellites et les études en matière de télédétection.
    Depuis un an, l'ITS a analysé les études déjà réalisées sur ce type de satellite dans l'optique de la conception du premier pico (satellite de moins d'un kilo).

    Renforcer la coopération internationale
    Depuis le vol dans l'espace de Pham Tuân en juillet 1980, le Vietnam a fait des progrès dans la conquête de l'espace. Jusqu'à présent, de nombreux projets ont été mis en œuvre. Parmi lesquels, le plus grand est le projet du premier satellite de télécommunication vietnamien. Baptisé Vinasat-1, il devrait être mis en orbite le 28 mars 2008.

    D'autres projets sont également en cours. On peut citer, par exemple, la fabrication d'un mini-satellite d'observation (VnredSat) par l'Académie des sciences et des technologies du Vietnam. En outre, le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement a fondé un centre de télédétection et une station de réception et de traitement des images satellites. Financée par le gouvernement français, cette station est au service des investigations sur l'environnement ainsi que de la prévention des calamités naturelles.
    Par ailleurs, depuis un an, l'ITS a tenu plusieurs colloques et séminaires nationaux et internationaux. En mai dernier par exemple, a été organisé un séminaire sur le thème "Appliquer la technologie spatiale dans la gestion des ressources naturelles et de l'environnement maritime du Vietnam". Plus récemment, c'est sur le thème "Gestion forestière et protection de l'environnement grâce à la technologie spatiale" que les scientifiques se sont penchés. À noter que l'an prochain, le Vietnam sera le pays hôte du 15e forum d'Asie-Pacifique de la technologie spatiale.
    L'ITS a participé à plusieurs forums internationaux en la matière comme ceux des pays de l'Asie-Pacifique et de l'ASEAN. Le chef adjoint de l'ITS, Pham Anh Tuân, a fait savoir que son institut cherchait à renforcer ses relations de partenariat avec d'autres agences spatiales comme la JAXA et l'Agence spatiale européenne.
    Toujours d'après Pham Anh Tuân, l'ITS poursuit actuellement la construction du centre d'études spatiales de Hoà Lac, implanté dans la zone de hautes technologies du même nom (province de Hà Tây, Nord). Et d'affirmer qu'une fois achevé, il s'agira du plus moderne et du plus important centre de ce type du pays.
    "Les recherches sur la technologie spatiale sont un travail de longue haleine qui nécessite des milliards de dollars d'investissement”, a fait remarquer M. Tuân. "Comme le prouvent les expériences d'autres pays, l'investissement de l'État n'est pas suffisant, il est nécessaire de mobiliser d'autres sources financières", a-t-il expliqué.
    Aucun doute que l'investissement dans la construction d'un satellite nécessite des centaines de millions de dollars. Une fois opérationnel, le pays en retirera de gros bénéfices en termes de développement socio-économique, de sécurité et de défense. En outre, cette conquête de l'espace permettra au Vietnam de rehausser sa position dans l'arène régionale et internationale, a conclu Pham Anh Tuân.

    Source : Long Hoàng/Courrier du Vietnam/(21/11/2007)

  7. #6
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    708

    Par défaut Vietnam : le premier satellite prêt pour le lancement

    Vietnam : le premier satellite prêt pour le lancement

    Le premier satellite du Vietnam, qui sera lancé depuis la Guyane française et mis en orbite le 10 avril, une semaine plus tard que prévu, est prêt pour son lancement, a rapporté jeudi le journal local Vietnam News.
    Ce satellite de télécommunications baptisé Vinasat, d'une valeur de 200 millions de dollars, a été construit en deux ans par la société américaine Lockheed Martin.
    Doté de 20 émetteur-récepteurs, le premier satellite vietnamien est capable de servir 200 chaînes de télévision numériques ou des dizaines de milliers de stations de téléphone ou l'Internet haut débit. Il sera en service pour l'Asie du Sud-Est et du Nord-Ouest pendant 15 à 22 ans.
    Le lancement du premier satellite vietnamien revêt une grande importance pour la sécurité nationale, du fait qu'il améliorera la stabilité et la sécurité du réseau informatique du pays, a expliqué le directeur chargé du projet Vinasat, Hoang Minh Thong.
    La mise en service de son propre satellite évite désormais au Vietnam de payer chaque année quelque 15 millions de dollars destinés à louer des satellites étrangers, a-t-il expliqué.
    L'investisseur du projet est le groupe vietnamien de la Poste et des Télécommunications, une société d'Etat.

    Source :
    Xinhua -14 février

  8. #7
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de BenP
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Orléans
    Messages
    2 772

    Par défaut

    Le Viêt Nam à la conquête de l'espace !!!

    Un bond en avant vers le futur et le développement !!!

    Bravo !

  9. #8
    Avatar de mike
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Côte d'Azur, France
    Messages
    708

    Par défaut Le Vietnam se prépare à mettre sur orbite son premier le satellite le 12 avril

    Le Vietnam se prépare à mettre sur orbite son premier satellite

    Le Vietnam se prépare au lancement sur orbite de son premier satellite, un projet de longue haleine souvent retardé mais hautement symbolique dans l'intégration internationale du pays communiste.

    Le lancement, prévu le 12 avril "vers 05H30" locales (la veille à 23H30 GMT) par une fusée Ariane 5 depuis le centre de Kourou en Guyane française, a été officiellement annoncé mercredi par le maître d'oeuvre du programme, le groupe des Postes et Télécommunications du Vietnam (VNPT).

    La date pourrait toutefois évoluer si les conditions ne sont pas optimales le jour J.

    Pour Arianespace, qui sera aux commandes, l'important est "un lancement réussi". S'il le faut, "nous n'aurons aucune hésitation à attendre un jour ou deux", a indiqué Richard Bowles responsable du groupe pour l'Asie du Sud-Est.

    Le projet, d'un coût estimé à quelque 300 millions de dollars (195 millions d'euros) par VNPT, est dans les tuyaux depuis plus de 10 ans.
    Avant la signature du contrat de fabrication de l'appareil avec l'Américain Lockheed Martin en mai 2006, il avait accumulé les retards, en raison notamment de problèmes de coordination de fréquences avec les satellites déjà en orbite dans la région.

    Le satellite vietnamien de quelque 2,5 tonnes et dont la durée de vie est estimée entre 15 et 20 ans disposera de 20 modules de communications pour la transmission, réception de chaînes de télévisions, données internet et téléphoniques.

    VNPT espère un retour sur investissement en neuf ou dix ans et promet des économies à ses clients, qui, selon lui, ont dépensé "d'importantes sommes en monnaies étrangères pour louer des satellites russes, australiens, thaïlandais".

    Le Vietnam entend aussi utiliser l'appareil pour désenclaver ses régions reculées en marge du boom économique national et mieux gérer les catastrophes naturelles comme les typhons, qui dévastent ses côtes tous les ans.

    Le pays communiste, qui enchaîne des taux de croissance annuelle de l'ordre de 8%, attire en masse les investisseurs étrangers.
    VNPT estime aujourd'hui à respectivement 80, 25 et 52% les taux de pénétration de la télévision, de l'internet et du téléphone sur le territoire.
    Mais, dans un pays en manque cruel d'infrastructures, les signaux de réception, la vitesse de l'internet laissent encore à désirer.
    Le satellite va certes "donner de la flexibilité" au pays, permettre "de faire des économies sur le long terme", relève un observateur du secteur. Mais, dans la mesure où le Vietnam louait déjà des capacités satellitaires, cet expert ne prévoit pas vraiment de changement "spectaculaire".
    L'affaire est surtout "très politique, (le Vietnam) entre dans un club", relève-t-il.
    Après l'entrée à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) l'an dernier, l'obtention d'un siège non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies cette année, ce premier satellite a en effet forte valeur symbolique.
    Le lancement est "un événement déterminant dans le processus d'intégration du Vietnam dans le monde", s'est félicité Nguyen Ba Thuoc, vice-président du conseil d'administration de VNPT.
    Si le lancement est couronné de succès, le pays communiste deviendra le sixième d'Asie du Sud-Est à posséder un satellite sur orbite, après l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande.
    Dans les stations de contrôle au sol installées près de la capitale Hanoï au nord et de Ho Chi Minh-Ville, l'ex-Saïgon et capitale économique au sud, les équipes vietnamiennes, formées à l'étranger, peaufinent leur préparation.
    Après le lancement, elles seront épaulées pendant au moins six mois par des experts de Lockheed Martin et du luxembourgeois SES-Global, premier opérateur privé mondial de satellites employé comme sous-traitant sur le projet.

    Source : AFP (12/03/08

  10. #9
    Jeune Viêt Avatar de sebiseb
    Date d'inscription
    mai 2006
    Localisation
    Rambouillet
    Messages
    208

    Par défaut

    Comme tu le soulignais dans ton message, mike, TV5 annonce le report d'une semaine du satelite :: Lire l'article sur le site de TV5

  11. #10

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. [Revenus-Salaires] le Vietnam bientôt dans le camp des pays à revenus moyens à l'horizon 2010
    Par mike dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 31
    Dernier message: 04/08/2008, 11h41
  2. Le premier voyage de Guillaume67 au Vietnam:The final countdown
    Par pure_paul_spoon dans le forum Le Voyage au Vietnam
    Réponses: 85
    Dernier message: 08/03/2008, 10h07
  3. Belle photo satellite du delta
    Par Nem Chua dans le forum La Photo et le Vietnam
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/12/2007, 21h34
  4. Mannequin : premier concours pour les professionnels
    Par posecafe dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/12/2006, 12h55
  5. Le Vietnam remporte le premier prix à un concours international de guitare
    Par Bao Nhân dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/10/2006, 21h14

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1