Page 21 sur 22 PremièrePremière ... 1119202122 DernièreDernière
Affichage des résultats 201 à 210 sur 217

Discussion: L'agent orange

  1. #201
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut

    Citation Envoyé par mekong Voir le message
    DANANG, Vietnam (Sipa) — Les Etats-Unis doivent dépolluer à partir de jeudi une ancienne base militaire vietnamienne, aujourd'hui incluse dans l'aéroport de Danang, dans le centre du pays, qui avait servi de lieu de stockage pour l'agent orange, un puissant défoliant utilisé pendant la guerre du Vietnam.

    Les “cousins” sont tellement desireux de recuperer au plus vite leur base de Cam Ranh qu’il iraient jusqu’a lecher le tarmac de l’aeroport.
    Les dirigeants Vietnamiens en sont bien conscients et les Chinois aussi.
    Les negociations doivent etre drolement dures.
    Allez, frottez les gars! Frottez!


  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #202
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de HAN VIËT
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Messages
    764

    Par défaut

    Ces salopards d'Amerloquians sont incroyables de mauvaise foi :
    _ Time et le NYTimes annoncent en fanfare qu'ils vont commencer à décontaminer l'agent orange au VN
    http://www.nytimes.com/2012/08/10/wo...html?ref=world
    Quand on lit plus dans le détail , on s'aperçoit que les USA ne décontaminent que la base de Danang et les alentours seulement !! c'est parce que leurs soldats et marins comptent réutiliser la base .
    Donc sous entendu , ils reconnaissent que l'AO est un poison persistant qui fait des dégâts à long terme ; mais ils refusent toujours d'indemniser le victimes indochinoises civiles et militaires ? Par contre , leurs soldats victimes de l'AO eux sont indemnisés
    Qui peut et veut encore leur faire confiance et s'allier avec eux ; dans n'importe quelle circonstance , plutôt crever seul
    Iran versus USA en termes de dangerosité ! Des Canadiens ont fait tableau comparatif, qui dresse la liste des pays attaqués par l’Iran et par les Etats-Unis, avec le commentaire suivant : "Un bon croquis vaut parfois mieux qu’un long discours" !Pays attaqués par des bombardements, des actes de sabotage ou des tentatives de renversement des gouvernements depuis la seconde guerre mondiale.Score des attaques : Iran : 0 - USA : 51.
    Les gouvernants américains sont des chacals à visage humain ( l
    òng lang , d sóii )

  4. #203
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut A podcaster

    L'Agent Orange au Vietnam

    dimanche 12 août

    Comment ont-ils osé ? Comment ont-ils pu même imaginer un plan aussi insensé dans sa fausse simplicité ?… Puisque notre ennemi se cache dans la forêt, eh bien nous allons anéantir cette forêt afin de le rendre visible !


    Rendez-vous avec X

  5. #204
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    9 238

    Par défaut Moscou brûle-t-elle ?

    "Comment ont-ils osé ? Comment ont-ils pu même imaginer un plan aussi insensé... ???"
    Faut vraiment être bête pour ce poser une telle question !
    Les militaires américains n'ont rien inventé. Cette technique classique s'appelle "la terre brulé" Politique de la terre brûlée - Wikipédia

    En 1812, l’armée tsariste incendiait Moscou pour priver Napoléon de sa conquête. L’Empereur en eut le souffle coupé : “Cela dépasse tout, c’est une tactique horrible, sans précédent dans l’histoire de la civilisation. Brûler ses propres villes !

    Selon la conscience écologique du 20ème siècle, c’était mois grave de bruler une foret qu'une ville.

    Si vous avez des amis militaires vietnamiens, comme ils ont étudiés l'histoire du point de vu russe, ils ne manqueront pas de vous faire remarquer que Koutouzov est dans la liste "internationale" des grands généraux mais Napoléon n'y figure pas.

    - Koutouzov en France, Connait pas !

    Ayant pris ce qu'il considère comme une capitale, en se basant sur les règles de la guerre, Napoléon pense que le tsar Alexandre Ier lui offrira sa capitulation.

    11 000 maisons, les neuf dixièmes de la ville, sont en cendres. 20 000 malades ou blessés sont victimes de ce désastre. C'est un crime de guerre, un crime contre l'humanité !

    Qu'on sorte Koutouzov de cette putain de liste de grands généraux !
    ... la tactique de terre brûlée de Tchang Kaï-chek.
    et Tchang Kaï-chek aussi !

    L'entrée dans la ville

    À 2 heures de l'après-midi, Napoléon, avec sa garde et le 1er corps, fait son entrée dans l’ancienne capitale de la Moscovie. La ville est déserte. Son gouverneur, Fédor Rostoptchine, l'a vidée de toute provision.

    Le lendemain, l'Empereur s’installe au Kremlin, le palais des tsars situé au milieu de la ville. Le maréchal Mortier est nommé gouverneur, avec ordre d’empêcher le pillage par tous les moyens. Des secours sont donnés aux blessés russes qui encombrent les hôpitaux, ainsi qu’aux Moscovites qui n’ont pas voulu suivre l’armée de Koutouzov.

    Ayant pris ce qu'il considère comme une capitale, en se basant sur les règles de la guerre, Napoléon pense que le tsar Alexandre Ier lui offrira sa capitulation sur le Mont Poklonnaïa. Un armistice est accordé aux Russes et Napoléon, fort de son triomphe, propose la paix à Alexandre. Il ne reçoit que des réponses évasives laissant vaguement espérer un arrangement, mais qui arrangent les deux parties. Les Français ont ainsi le temps de reprendre des forces, les Russes attendent les grands froids qui obligeront les Français à évacuer la Russie.

    Avant l’ordre d’évacuation, Moscou comptait environ 270 000 habitants. La plupart évacuèrent la ville et les restants se chargèrent de brûler ou de dérober les derniers stocks de nourriture pour en priver les Français. Quand Napoléon entra dans le Kremlin, il restait le tiers de la population dont la plupart était des commerçants étrangers, des serviteurs ou des personnes incapables ou ne voulant pas fuir. Ceux-ci se tinrent à l’écart des troupes, y compris la nombreuse communauté française présente.

    L'incendie

    Du 14 au 18 septembre du calendrier grégorien (2 au 6 septembre du calendrier julien), des feux commencent à Moscou, et ravagent la ville, essentiellement construite en bois, privant les Français d'abris. À un signal donné, le feu éclate dans mille endroits à la fois. C’est en vain que les Français tentent d'éteindre l’incendie : le ravage des flammes ne s’arrête que dans la soirée du 20 septembre, lorsque près de 7 000 maisons en bois et 4 000 maisons de pierres, les neuf dixièmes de la ville, sont en cendres. 20 000 malades ou blessés sont victimes de ce désastre.

    La retraite

    Occupant une ville en ruines, sans avoir reçu la capitulation russe, face à une manœuvre russe le poussant à quitter Moscou, Napoléon entame sa longue retraite le 18 octobre.

    Mortier a ordre d’abandonner le Kremlin le 23, après l’avoir détruit, et de ne laisser en arrière ni blessés, ni malades. Dans sa marche rétrograde, la Grande Armée est constamment harcelée par l’ennemi.

    Napoléon estima plus tard que son erreur avait été de ne pas quitter Moscou deux semaines plus tôt et de surprendre l'armée de Koutouzov qui campait à proximité, à Tarutino. Même si cela n'aurait pas suffit à vaincre immédiatement la Russie, celle-ci aurait été ensuite incapable d'affronter les Français.
    Dernière modification par DédéHeo ; 13/08/2012 à 09h15.

  6. #205
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut

    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message
    En 1812, l’armée tsariste incendiait Moscou pour priver Napoléon de sa conquête. L’Empereur en eut le souffle coupé : “Cela dépasse tout, c’est une tactique horrible, sans précédent dans l’histoire de la civilisation. Brûler ses propres villes !”


    L'incendie de Moscou, lui, n'a pas produit des enfants difformes et n'a pas pourri les sols Russe pour plusieurs generation.
    L'agent Orange, si!

  7. #206
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    9 238

    Par défaut

    A l'époque, on n'avait pas encore inventé le désherbant...

    Encore des victimes de l'agent orange ? Les poussins super cute

  8. #207
    Passionné du Việt Nam Avatar de mekong
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    1 011

    Par défaut Vietnam, cinquante ans après : dans l'antre de la dioxine

    Cinquante ans après les premiers largages de défoliants et d’herbicides par les Etats-Unis sur le Vietnam, les sols et les eaux sont toujours contaminés. Reportage à Dong Son, commune qui a servi de base à l’armée américaine pour stocker la dioxine destinée à être pulvérisée dans les provinces du centre.


    Les sols et les eaux toujours contaminés (Phúc Thái/InfoSud)

    (De Dong Son) Après avoir roulé sur plus de 200 km de cols au nord de Danang (capitale du Centre Vietnam), nous arrivons à Dong Son au crépuscule. Un paysage de montagnes et de futaies se déploie majestueusement.

    Au bout d’une route sinueuse et goudronnée, se dresse le centre administratif de la commune. Au loin, des nappes de fumées s’échappent des cuisines, tels des nuages glissant nonchalamment vers l’horizon.

    Les bras vigoureux des jeunes montagnardes recueillent rapidement des écopes d’eau limpide dans les ruisseaux. Les sons familiers des oiseaux des bois annoncent la fin imminente d’une journée.
    L’existence même de la vie en cet endroit semble défier le temps. Et pourtant, c’est bien ici que l’armée américaine a modifié, depuis cinquante ans, tout l’écosystème de la forêt.

    Les habitants souffrent toujours des lourdes conséquences de cette guerre qui n’a pas livré tous ses secrets.

    Selon les sources vietnamiennes, 432 812 litres de produits chimiques toxiques contenant 11 kg de dioxine ont été déversés dans cette localité. On a découvert de la dioxine dans le sang de nombreux jeunes de moins de 25 ans.

    Dong Son est une commune très pauvre, peuplée à 90% d’ethnies minoritaires, isolées du reste du pays.

    Ici, le niveau d’instruction est très bas, la vie est rude. Beaucoup d’enfants naissent mal-formés et meurent jeunes. Nous nous trouvons sur des terres encore polluées.

    Phung Tuu Boi, un expert en environnement, s’intéresse à la région depuis 1977. C’est lui qui nous introduit au président de la commune, Ho Giang Nghinh. L’homme, trapu et souriant, s’élance pour nous accueillir.

    « Dong Son était autrefois une base de l’armée américaine qui a fait construire l’aéroport militaire d’Asho afin de stocker la dioxine destinée à être pulvérisée dans les provinces du centre du pays. Cette terre a été gravement exposée. »

    Cohabitation avec « la mort »

    Vivant dans une petite maison située en face du centre culturel communal, Ho Gia, 44 ans, est de l’ethnie Pa Ko. Lui et sa femme sont en train d’aider leur fille aveugle à se déplacer.

    Nous découvrons avec surprise les quatre murs de la salle centrale couverts de témoignages de satisfaction et de dessins que Ngọc Thu a faits avant de perdre la vue.

    La famille de Ho Gia figure parmi les 34 foyers qui vivaient sur l’ancien aéroport d’Asho. La zone a été surnommée « génie de la mort ».

    Sa femme a accouché quatorze fois, mais seulement trois enfants ont survécu. Et la douleur du couple ne s’arrête pas là. Leur fille de 13 ans a subi trois opérations cérébrales (de 2004 à 2006) pour pouvoir survivre, mais elle est devenue aveugle.

    Les deux autres enfants sont aussi en train de perdre progressivement la vue et une partie de l’audition.


    Ho Thi Ngoc Thu ne pourra plus jamais voir les dessins qu’elle avait réalisés avant de perdre la vue (Phúc Thái/InfoSud)

    La commune, fondée en 1991, ne comptait au début que 120 ménages qui se concentraient dans une vallée d’une superficie de plus de 2 000 hectares. Son centre administratif et les logements de 34 familles se trouvaient en plein sur l’aéroport.

    Selon M. Boi, « ces gens ne savaient pas qu’ils vivaient sur un endroit dont l’eau et la terre étaient gravement polluées ».

    Dans les années 2000, la commission 10-80 (chargée de remédier aux conséquences sur la santé humaine des produits toxiques utilisés pendant la guerre) et la firme canadienne Hatfields (spécialisée dans les consultations sur l’environnement) ont démarré des recherches sur des échantillons de terre polluée au « point chaud d’Asho ».

    Au vu des résultats alarmants, les bureaux de la commune et ces ménages ont alors été déplacés d’environ un kilomètre.

    Mais les foyers sur l’aéroport ne sont pas les seuls contaminés. Ceux qui se trouvent plus éloignés de cette zone le sont aussi. Et bien que les autorités aient interdit l’utilisation des puits et des canaux contaminés, la plupart des familles à Dong Son utilisent cette eau pour leurs besoins quotidiens : lessive, bain, consommation…

    Les habitants savent que ces sources contiennent de la dioxine, mais ils n’ont aucun autre choix. En plus, le système de décontamination construit par la commission 10-80 à l’intention des habitants ne fonctionne plus.
    Maladies étranges

    Ainsi, la famille de Mme Ho Thi Hai (aussi de l’ethnie Pa Ko) a eu quatre enfants mais l’un est mort à l’âge de 3 ans suite à de fortes migraines et de graves difficultés respiratoires.

    La fille aînée ne pesait qu’un kilo quand elle avait 2 mois. Aujourd’hui âgée de 15 ans, elle est très faible et présente des symptômes similaires à ceux de sa sœur décédée.

    Certaines victimes souffrent également de maladies étranges. Mme Nguyen Thi Hue (de l’ethnie Ka Tu), par exemple, tout à fait bien portante en 2008, a soudainement eu de violentes migraines et des douleurs dans tout le corps, puis elle a perdu tous ses cheveux.

    Comme les autres, sa famille consommait exclusivement l’eau des puits polluée par la dioxine.


    Ho Thi Cau, 15 ans, ressemble à une gamine de 8 ans. Des familles entières sont atteintes de maladies bizarres, tandis que les enfants naissent malformés (Phúc Thái/InfoSud)

    A Dong Son, les gens vivent principalement du riz et de l’élevage. Or, dans les rizières, on ne voit que des plantes rabougries à cause d’une terre devenue infertile qui compte à peine 5 cm d’alluvions en surface, le reste étant formé par l’argile et le kaolin. Une grande pluie suffit à éroder cette mince couche d’alluvion. La culture rencontre donc de nombreuses difficultés.

    En plus, de mars à mai, le vent du Sud, violent, endommage le riz en phase de pollinisation et de formation. Sur cette terre contaminée, les habitants ne cessent de chercher des solutions pour améliorer le rendement.

    Pour ce qui est de l’élevage, le froid vigoureux et prolongé à l’approche du Nouvel An lunaire (février) tue presque tous les bovins. Les habitants doivent s’endetter afin d’acheter veaux et bufflons, mais une seule vague de froid ou d’épidémie suffit pour leur faire tout perdre.

    Signe encourageant, les scientifiques ont trouvé il y a six ans une forme d’acacia qui peut s’adapter à l’environnement de cette localité.

    Depuis 2005, Dong Son plante ces acacias pour permettre aux habitants de développer leur économie. Actuellement, la commune en compte près de 800 hectares, couvrant ainsi tous les terrains inoccupés. Le soleil est à son zénith lorsque nous quittons Dong Son. Les enfants insouciants pataugent dans un ruisseau.

    Sur la pelouse verdoyante qui a recouvert l’aéroport pollué, des bœufs et buffles efflanqués, paissent assidûment.


    Des gamins s’amusent, un bœuf broute, cette apparence paisible cache une cruelle réalité : à Dong Son, l’eau, la terre et la végétation portent toutes en elles les traces de l’agent orange/dioxine (Phúc Thái/InfoSud)

    Mạnh Hùng | Infosud Rue 89

    Lecteur vidéo - Forumvietnam.fr
    ERROR: If you can see this, then YouTube is down or you don't have Flash installed.
    mekong

    certains regardent la vase au fond de l'étang,
    d'autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l'eau,
    il s'agit d'un choix.
    Dalaï Lama

  9. #208
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    9 238

    Par défaut

    Tags: A Lưới, A Sao, A Sho, Chất độc da cam, Thừa Thiên - Huế, lời cảnh báo, Quân đội Mỹ, về thăm quê, thung lũng, sân bay, Đông Sơn
    La commune de Dong Son (Đông Sơn - nouveau nom) c'est Asho - Aluoi

    Le panneau qui signale le 4eme point de haute densité de dioxin :

    Sur l'ancienne US airbases de Asho - Aluoi. ( Thua Thien Hue province)


    http://img141.imageshack.us/img141/6708/asho1qd6.jpg

    par contre, 6 ans plus tard, il était un peu rouillé (la foto a disparue)


    http://img530.imageshack.us/img530/2...0060224py3.jpg

    Ceci est la version texte du fichier http://www.warlegacies.org/LastingLegacy.pdf

    Je te traduis les 2 dernières phrases :

    - Không sống, canh tác, nuôi trồng, đánh bắt trong khu vực sân bay A Sho
    - Ne pas vivre, élever, planter, pêcher dans la zone de l'aéroport A Sho

    - Khong an mo va gan cua cac loai ca, ga, vit nuoi o khu vuc xa Dong Son (A Sho cu)
    - Ne pas manger la graisse et le foi de toute sorte de poisson, poule, canard élevés dans la zone du village de Dong Son (ex A Sho)

    Ben, Faut vraiment avoir faim pour manger même du filet de canard élevé sur une base à dioxin !

    Il faut dire que ce panneau de propagande date du siècle dernier !


    Un article du journal Thanh_Nien où le journaliste a recopié le panneau :

    Tags: A Lưới, A Sao, Việt Nam, A Sho, Chất độc da cam, Thừa Thiên - Huế, sân bay, Đông Sơn

    "Trong chiến dịch Ranch Hand (1961- 1971), Mỹ đã rải xuống khu vực A Lưới lượng lớn bom đạn và chất độc hóa học (hơn 300 phi vụ rải với gần 500.000 gallons chất diệt cỏ, trong đó trên 50% là chất da cam có chứa dioxin). Sân bay A Sho (tức A Sao) - căn cứ quân sự của Mỹ xây dựng năm 1960, được giải phóng năm 1966. Chính nơi đây Mỹ đã rải chất da cam hủy diệt môi trường sinh thái nặng nề nhất với nồng độ trên 70 Gal/km2.

    Đến nay khu vực này môi trường vẫn còn bị ô nhiễm nặng bởi dioxin chứa trong chất diệt cỏ chiến tranh. Kết quả nghiên cứu (1994 - 2000) của UB 10 - 80, HATFIELD CONSULtants Co. LTD CANADA đã chỉ ra khu vực trung tâm sân bay A Sho là "điểm nóng dioxin".

    Lượng tồn dư dioxin trong đất và một số loại thực phẩm như mỡ cá, gà, vịt... còn cao trên mức cho phép.

    Để phòng chống tái nhiễm dioxin:
    - không sống, canh tác, nuôi trồng, đánh bắt trong khu vực sân bay A Sho
    - không ăn mỡ và gan của các loại cá, gà, vịt nuôi ở khu vực xã Đông Sơn (A Sho cũ)".


    Pendant la campagne Ranch Hand (1961-1971), les Etats-Unis ont bombardé et répandu un poison chimique (plus de 300 sorties, près de 500 000 gallons de désherbant – NDT : presque 2 millions de litres - dont plus de 50% d'agent orange). L'aéroport ASHO - une base militaire américaine construite en 1960 – a été libéré en 1966. C'est ici que les Américains ont épandu de l'agent orange avec des doses de plus de 70 galon par km² en détruisant le plus gravement l'environnement.

    De nos jours, l'environnement reste pollué par la dioxine présente dans l’agent orange. Le résultat d'une recherche (1994-2000) de la compagnie canadienne Hatfield Consultant LTD a prouvé que l'aéroport ASHO est un "point chaud".

    L'excès de dioxine se retrouve dans la terre et dans certains produits alimentaires comme la graisse de poisson et de volaille, à des niveaux au dessus de la limite tolérable.

    Précautions à prendre vis-à-vis de la dioxine:

    * Ne pas vivre, élever, planter, pêcher dans la zone de l'aéroport ASHO.

    * Ne pas manger la graisse de poissons ni le foie de volailles élevés dans la zone du village Dong Son (anciennement ASHO)
    Dernière modification par DédéHeo ; 30/08/2012 à 08h05.

  10. #209
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut Somewhere Under the Rainbow

    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message
    A l'époque, on n'avait pas encore inventé le désherbant...

    Encore des victimes de l'agent orange ? Les poussins super cute

    Ne seraient-ce pas la ce qu'on appelle des poussins "gay
    s"?

  11. #210
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de HUYARD Pierre
    Date d'inscription
    novembre 2006
    Localisation
    Ho Chi Minh City
    Messages
    3 200

    Par défaut Foutage de gueule!

    http://www.nytimes.com/2012/09/06/wo...treatment.html

    Agent Orange Victims Get Scientology Treatment

    The Vietnamese government is treating some people exposed to Agent Orange, the defoliant sprayed by American troops during the Vietnam War, using a detoxification method developed by the founder of the Church of Scientology, according to doctors involved in the program.

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. [Agent Orange] INIQUITY
    Par Thanh Ba.ch dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 16
    Dernier message: 25/10/2018, 05h41
  2. Réponses: 17
    Dernier message: 27/07/2013, 06h37
  3. film agent orange
    Par mai dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 8
    Dernier message: 25/02/2007, 18h03

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1