Page 20 sur 22 PremièrePremière ... 101819202122 DernièreDernière
Affichage des résultats 191 à 200 sur 217

Discussion: L'agent orange

  1. #191
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 720

    Par défaut

    fidèle à ses opinions, Joan Baez rejoint la lutte menée parle CIS pour les victimes de l'agent orange, nos frères, nos soeurs , nos parents, nos enfants, de notre Quê hương


    Joan Baez, égérie
    de paix, rejoint le Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange (CIS).







    Sa mère grandit à Édimbourg ; son père, mexicain, à
    Brooklyn. Ils sont enfants de prêtre et de pasteur. Le père, éminent physicien,
    déclinera tout travail dans l’industrie de l’armement, refusant de participer à
    la construction de la bombe atomique… semant les graines de ce que deviendra la petite Joan. Puis il obtient un poste au Massachusetts Institute of Technology (MIT). À Boston, avec sa première Gibson acoustique, Joan démarre sa carrière d’artiste de rues et de cafés.

    En 1961 – année du premier épandage d’Agent Orange au Viêt Nam – Joan Baez est disque d’Or. Elle a 20 ans, fait connaître Bob Dylan. Peace pour le Viêt Nam and Love pour Dylan.

    Elle sera de tous les engagements politiques et sociaux :combattra pour les droits civiques, contre la ségrégation raciale au côté de Martin Luther King et participera à la Marche vers Washington. Elle se lie aux activistes anti-guerre du Viêt Nam. Joan donne des concerts gratuits en opposition à la guerre, notamment au Washington Monument. Résistante non-violente, elle pratique la désobéissance fiscale, refusant de payer l’impôt militaire. En Californie, Joan bloque l’entrée du Centre des Forces Armées, à la suite de quoi elle est arrêtée à plusieurs reprises, puis jetée en prison en 1967. Deux ans plus tard, le Festival de Woodstock établit sa notoriété internationale. Ensuite elle se rendra à Hanoi sous les bombardements, visitera les camps de prisonniers de guerre, dénoncera les violations des droits de l’homme de quelque origine qu’elles soient.

    En 1971, elle chante à la fête de l’Humanité et, 40 ans plus tard, la voici de nouveau : année du 50ème anniversaire du premier épandage d’Agent Orange au Viêt Nam.

    Une occasion rêvée de lui demander de soutenir les victimes vietnamiennes de l’Agent Orange dans leur quête de justice, donc de paix. Cependant, entre elle et moi, 100 000 personnes qui l’attendent nous séparent, auxquelles viennent s’ajouter les personnels de sécurité et d’urgence sanitaire, les hautes grilles et les consignes strictes des grands rassemblements, rendant la colombe inaccessible.

    Tout d’abord, c’est Josiane Comet qui trouve la solution à mes jambes déficientes : un fauteuil roulant. Michel Laviec conduit le fauteuil, tandis que Joselyne et Alain Grimaud ouvrent la foule devant nous, pas à pas. Les roues avant heurtent les chevilles des gens qui se retournent, donnant aussitôt un coup de main pour faciliter le passage sur les mètres suivants. De temps à autres un danseur embrumé échoue sur moi. Le portable sonne, quelqu’un s’inquiète de notre lente progression. Lavilliers en a terminé et nous sommes encore loin du but. Lorsque nous arrivons enfin aux premières barrières, Joël Lumien est là, comme prévu, portable visé à l’oreille. C’est lui qui a la « clé ». Le premier rideau franchi, les choses se durcirent. « Ce n’est pas possible, c’est les directives…. » Le téléphone chauffe : « Passe-moi Michel Decker ! » Cette personne n’est pas disponible à cet instant. Et on ne déroge pas, même si on connaît… Finalement, Joël joint Michel, et les mâts des hautes grilles sont retirés momentanément des ancrages de béton… On traverse devant la Grande scène. Le spectacle à suivre est celui de Patrice, les décibels-tests nous traversent de part en part. Nous filons sur le côté opposé. Le ciel est menaçant au-dessus de la foule formant un cratère. Le service de secours nous offre gracieusement des bouchons d’oreilles. On repère : si Joan Baez arrive par là… Non, c’est mieux de se positionner ici. En vérité nous ne savons ni comment ni par où elle arrivera… L’erreur majeure serait de la solliciter avant le concert. Le spectacle de Patrice déroule, les personnels du Samu secourent de jeunes «inanimés», les portent dans les bras, prodiguent les premiers soins, puis ils repartent sur leurs jambes quelques instants plus tard… quand la pluie fait son apparition. Elle s’intensifie. Puis c’est un déluge… On se demande si Joan Baez va chanter ? Les précipitations ne faiblissent pas. Nous trouvons refuge dans le hall de la régie. On pourrait croire que je suis tombé au fond d’une piscine avec le fauteuil roulant, moins présentable qu’un rat. Je m’égouttais lorsque nous vîmes sur une des portes l’affichette Joan Baez : sa loge. Programmée pour 20h 20, il était presque 21h. Je me positionne dans l’angle près de la porte en question. Un van arrive tous feux allumés et s’immobilise devant les bâches déployées pour endiguer les bourrasques. Des parapluies s’affairent autour du véhicule.

    Joan Baez apparaît.

    Cheveux blancs coupés courts, pull et jean, simples souliers, silhouette « trentenaire » : je la croyais plus grande ! Concentrée, elle remarque le type sur son fauteuil roulant : esquisse un sourire poli au passage puis entre dans sa loge. Sous l’orage la foule gronde, Joan, Joan, Joan… Au pied de l’escalier intérieur menant au niveau de la scène, un écran permet de voir la multitude de parapluies à perte de vue comme une champignonnière sous le déluge. Joan Baez ressort de sa loge, elle a simplement jeté une longue écharpe fuchsia sur ses épaules.

    Elle y va.

    Regardant le plancher, décidée, elle emprunte cet escalier métallique propre aux structures évènementielles, puis disparaît. Dans un tonnerre d’applaudissements et de cris elle nous réapparaît de dos sur l’écran posé devant nous. Les précipitations battent le faisceau des projecteurs. Joan passe la sangle de la guitare, effleure les premières notes, puis sa voix cristalline monte à l’assaut de la liesse générale, impose silence et frisson, et il n’y a plus qu’elle.

    Intérieurement, je cherche la jolie phrase pour entrer en contact avec elle au moment propice, tandis que la voix soprano monte, monte avec justesse: d’ailleurs, il ne pleut plus. L’émotion est palpable. Au rappel, elle chante « Le Déserteur », en français (chanson enregistrée pour la première fois le jour de la défaite de Dien Bien Phu, et reprise aux États-Unis pendant la guerre américaine au Viêt Nam).

    La voici de retour. Elle marque un arrêt en haut de l’escalier à cause du changement brutal de lumière entre la scène et ici. Puis, accommodée, descend, visiblement éprouvée. Je l’applaudis. Elle approche en souriant, m’adresse son fameux clignement des yeux, me prend les mains : la jolie phrase toute prête s’en est allée… Je lui remets les papiers préparés à son attention.

    « Madame Joan Baez, acceptez-vous de soutenir les victimes vietnamiennes de l’Agent Orange ? »

    « Oui, je les soutiens. »

    André Bouny, fondateur de D.E.F.I. Viêt Nam, constitue et conduit le CIS, auteur du livre Agent Orange – Apocalypse Viêt Nam, préface d’Howard Zinn, aux Éditions Demi-Lune (Collection Résistance), Paris, 2010.
    Dernière modification par thuong19 ; 24/11/2011 à 09h14.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #192
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    9 238

    Par défaut La chasse aux cougars continu

    Citation Envoyé par thuong19 Voir le message
    (***)Joan Baez, égérie de paix, (***)

    Sa mère grandit à Édimbourg ; son père, mexicain, à
    Brooklyn. Ils sont enfants de prêtre et de pasteur. Le père, éminent physicien,
    déclinera tout travail dans l’industrie de l’armement, refusant de participer à
    la construction de la bombe atomique… semant les graines de ce que deviendra la petite Joan. Puis il obtient un poste au Massachusetts Institute of Technology (MIT). À Boston, avec sa première Gibson acoustique, Joan démarre sa carrière d’artiste de rues et de cafés.

    En 1961 – année du premier épandage d’Agent Orange au Viêt Nam – Joan Baez est disque d’Or. Elle a 20 ans, fait connaître Bob Dylan. Peace pour le Viêt Nam and Love pour Dylan.
    (***)

    Joan Baez apparaît.

    Cheveux blancs coupés courts, pull et jean, simples souliers, silhouette « trentenaire » (****).

    Joan Baez en 1963 lors de la Marche vers Washington.
    Franchement en 1963, elle ressemble a un zombie Halowin

    Mais Joan Baez (née Joan Chandos Baez ) qui est née à New York le 9 janvier 1941 (70 ans et un wiki de plusieurs pages) avec les Cheveux blancs coupés courts, pull et jean ET BLOUZON CUIR à LARGE DéCOLLETé, simples souliers, silhouette « trentenaire » est très bandante !
    J'invente un nouveau jeu : La chasse au cougar : Regle : quand quelqu'un déniche un felin ; nous évaluons la qualité de la bête sur une échelle de 1 à 5
    Par exemple : Joan Baez décolleté cuir = 5
    Et celui qui l'a déniché gagne des points calculé ainsi : qualité x age

    Maître thuong19
    gagne donc : 5 x 70 = 350 points !

    Faut que je compte mes points :
    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message
    OHH ! Mais c'est du pur Cougars ça !!!!!!!!!!!!!!!!!
    Madame Nicolette Blonde des labo Mosuo

    Ouuh !!!!!!!!!! Toutes mes excuses Madame Blonde. Si j'avais su.....


    Quant à Annoa, elle ressemble à une Vanessa Hudgens - Wikipédia vietnamienne des années 70
    En version cuir, on dirait une vraie souris d'hotel Sofitel

    Meme model mais avec quelques heures de vol en plus ( environ 30 ans de plus)
    Mes points :
    Née le 11-07-1938 Note cougar = 4

    Nicollete : 73 ans x 4 = 292

    Anoa : environ 55 ans, note cougar 3 = 3x 55 = 165
    Total de DD Heo = 292 + 165 = 457
    WHAAAAAAAAAAOOOOOOOOOOooooooooo
    Dernière modification par DédéHeo ; 24/11/2011 à 11h50.

  4. #193
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de HAN VIËT
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Messages
    764

    Par défaut

    Autres crimes USA et GB en cours de dénonciation :
    Le panel de cinq juges du tribunal pour crimes de guerre de Kuala Lumpur en Malaisie pays musulman a décidé que Bush et Blair ont commis un génocide et des crimes contre l’humanité en menant l’invasion contre l’Irak en 2003, a rapporté un correspondant de Press TV.En 2003, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne envahissaient l’Irak sans mandat de l'ONU bafouant donc la loi internationale sous le prétexte de trouver des armes de destruction massive qui avaient soi-disant été stockées par l’ex-dictateur Saddam Hussein.
    Les juges du tribunal malais ont décidé que la décision d’entrer en guerre contre l’Irak prise par les deux anciens chefs de gouvernement était un abus flagrant de la loi internationale et un acte d’agression qui mena à des massacres de grande ampleur sur le peuple irakien.Plus d’un million d’Irakiens ont été tués durant l’invasion selon l’enquête de l'organisation Project Censored basée en Californie .Les juges ont aussi dit que les décisions de la cour devraient être fournies aux signataires des Statuts de Rome, qui ont établi le Tribunal Pénal International (TPI) et ont ajouté que les noms de Bush et de Blair devraient être listés sur le registre des criminels de guerre.






    Selon François Marginan, George Bush aurait annulé une visite qu’il devait effectuer au Canada au mois d’octobre 2011, de crainte d’être arrêté...A cela , s’ajoute l’action entreprise par le haut magistrat italien Ferdinando Imposimato, qui s’apprête à dénoncer l’administration Bush et la CIA devant la Cour pénale internationale de La Haye pour leur inaction coupable sinon leur implication dans les évènements du 11-Septembre.

  5. #194
    Passionné du Việt Nam Avatar de mekong
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    1 011

    Par défaut Danang : une école pour les victimes de l'agent orange

    mekong

    certains regardent la vase au fond de l'étang,
    d'autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l'eau,
    il s'agit d'un choix.
    Dalaï Lama

  6. #195
    Avatar de thuong19
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    Corrèze
    Messages
    4 720

    Par défaut

    une video de FRANCE24 Reporters qui nous rappelle les drames que continuent à subir les familles et paticulièrement les enfants du Centre du Viêtnam , les conséquences d'un crime génocidaire perpétré par les gouvernants américains lors de la guerre du Viêtnam. Même si on doit tourner les pages, on ne peut s'empêcher de trouver injuste que ne soient pas punis les responsables, et que surtout des moyens financiers et médicaux et ne soient pas donnés par la première puissance mondiale dite libre afin de prévenir les naissances d'enfants innocents handicapés.

  7. #196
    Jeune Viêt Avatar de quangyen
    Date d'inscription
    octobre 2011
    Messages
    132

    Par défaut

    les naissances d' enfants handicapés, hélas ne sont pas prétes de s' arrêter, apres ces tonnes de défoliants et d' insecticide. Quand la folie meurtiére des hommes s' arrêtera-t elle ?l' histoire se perpétue, des paroles , beaucoup de paroles, mais où sont les actes concrets?
    Bonne journée yen

  8. #197
    Habitué du Việt Nam Avatar de kilian
    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    319

    Par défaut

    une émission radio de france inter sur l'agent orange
    "je suis en faveur des droits des animaux aussi bien que des droits de l'homme, c'est la manière d'être entièrement humain" Abraham Lincoln

  9. #198
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    9 238

    Par défaut

    Citation Envoyé par thuong19 Voir le message
    une video de FRANCE24 Reporters qui nous rappelle les drames que continuent à subir les familles et paticulièrement les enfants du Centre du Viêtnam , les conséquences d'un crime génocidaire perpétré par les gouvernants américains lors de la guerre du Viêtnam. Même si on doit tourner les pages, on ne peut s'empêcher de trouver injuste que ne soient pas punis les responsables, et que surtout des moyens financiers et médicaux et ne soient pas donnés par la première puissance mondiale dite libre afin de prévenir les naissances d'enfants innocents handicapés.
    On est bien d'accord sur le fond mais
    "un crime génocidaire perpétré par les gouvernants américains lors de la guerre du Viêtnam."
    Les gouvernants ne sont pas les Américains mais ceux de la République du Vietnam.

    Ceux de la Việt Nam Cộng Hòa dont le drapeau est jaune avec 3 bande rouges.
    On a vu passez plusieurs fois sur le site des gens qui défendent cette république et son drapeau mais il ne faut pas oublier qu'elle est responsable de l’épandage de désherbant qui s'est fait principalement sur son territoire et jamais sur la terre de l'autre République du Nord.

  10. #199
    Ne mérite pas notre confiance Avatar de dannyboy
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Messages
    1 343

    Par défaut

    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message
    On est bien d'accord sur le fond mais
    "un crime génocidaire perpétré par les gouvernants américains lors de la guerre du Viêtnam."
    Les gouvernants ne sont pas les Américains mais ceux de la République du Vietnam.

    Ceux de la Việt Nam Cộng Hòa dont le drapeau est jaune avec 3 bande rouges.
    On a vu passez plusieurs fois sur le site des gens qui défendent cette république et son drapeau mais il ne faut pas oublier qu'elle est responsable de l’épandage de désherbant qui s'est fait principalement sur son territoire et jamais sur la terre de l'autre République du Nord.
    C’est vrai ça, le but principal est, bien sûr, de faire condamner les américains qui, eux, ont les moyens pour payer les dédommagements. Mais puisque c’est trop difficile, on peut aussi, dans un premier temps, faire condamner les dirigeants VNCH de l’époque. Pour réveiller un peu l’opinion internationale.

  11. #200
    Passionné du Việt Nam Avatar de mekong
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    1 011

    Par défaut Les Etats-Unis vont dépolluer un site de stockage d'agent orange au Vietnam

    DANANG, Vietnam (Sipa) — Les Etats-Unis doivent dépolluer à partir de jeudi une ancienne base militaire vietnamienne, aujourd'hui incluse dans l'aéroport de Danang, dans le centre du pays, qui avait servi de lieu de stockage pour l'agent orange, un puissant défoliant utilisé pendant la guerre du Vietnam.

    Le ministère vietnamien de la Défense et les Etats-Unis prévoient d'extraire 73.000 mètres cubes de terre de l'aéroport et de le chauffer à une température élevée jusqu'à ce que la dioxine présente dedans disparaisse. L'opération, qui doit durer quatre ans, va se dérouler 37 ans après la fin de la guerre du Vietnam en avril 1975.

    "Mieux vaut tard que jamais", déclare Vo Duoc, un habitant de Danang dont la famille est atteinte de pathologies liées à l'agent orange. "Il faut qu'ils en fassent le plus possible et le plus rapidement possible".

    Il y a quelques jours, Vo Duoc a reçu les résultats d'analyses médicales révélant que douze membres de sa famille, dont lui, présentent des taux élevés de dioxine dans le sang.

    Vo Duoc, 58 ans, est atteint de diabète. Sa femme souffre d'un cancer du sein et leur fille n'a pas réussi à avoir d'enfant, après plusieurs fausses couches. Pendant des années, Vo Duoc a cru que leurs malheurs n'avaient pas de lien, mais après les résultats d'analyses, il pense désormais que sa famille a ingéré à son insu de la dioxine présente dans des poissons, légumes et eau contaminés par l'agent orange.

    L'armée américaine a déversé environ 75 millions de litres d'agent orange et d'autres herbicides sur un quart de l'ex-Sud Vietnam, entre 1962 et 1971. Le défoliant a décimé environ deux millions d'hectares de forêt et 202.000 hectares de récoltes.

    La dioxine, un produit chimique lié à des cas de cancer et de malformations congénitales notamment, s'est infiltrée dans les sols et l'eau, où elle peut rester des générations entières.

    Ce lourd héritage de la guerre pèse entre les ennemis d'hier. Hanoi affirme qu'entre 3 et 4 millions de Vietnamiens ont été touchés par les produits chimiques dispersés par les avions américains pendant la guerre pour détruire la couverture végétale protégeant les combattants dans la jungle.

    Washington conteste le chiffre vietnamien, le jugeant bien trop élevé, et assure que d'autres facteurs environnementaux sont responsables des problèmes de santé.

    Le point de vue américain irrite les Vietnamiens, qui accusent les Etats-Unis de tenir un double discours. Les Américains ont en effet distribué des milliards de dollars aux soldats américains ayant développé des maladies liées à la dioxine, après avoir été exposés à l'agent orange pendant la guerre du Vietnam.

    En 2004, un groupe de citoyens vietnamiens avait porté plainte aux Etats-Unis contre des entreprises productrices d'agent orange, mais l'affaire avait abouti à un non-lieu.

    L'opération de dépollution affiche un coût de 43 millions de dollars (34,8 millions d'euros).

    Ces cinq dernières années, le Congrès américain a affecté environ 49 millions de dollars (39,7 millions d'euros) à la dépollution et environ 11 millions de dollars (8,9 millions d'euros) à l'aide aux personnes handicapées au Vietnam, quelle que soit la cause.

    Des experts ont identifié trois anciennes bases aériennes américaines, à Danang, Bien Hoa et Phu Cat (sud) comme les lieux de préparation, de stockage et d'embarquement de l'agent orange.

    Selon le groupe de dialogue Etats-Unis-Vietnam sur l'agent orange et la dioxine, qui réunit des scientifiques et d'anciens responsables des pays, 450 millions de dollars (350 millions d'euros) sont nécessaires pour nettoyer les principaux sites, fournir de l'aide aux personnes handicapées et réparer les paysages abîmés, dans les cinq prochaines années.

    Nouvel obs 08 Aout 2012
    mekong

    certains regardent la vase au fond de l'étang,
    d'autres contemplent la fleur de lotus à la surface de l'eau,
    il s'agit d'un choix.
    Dalaï Lama

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. [Agent Orange] INIQUITY
    Par Thanh Ba.ch dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 16
    Dernier message: 25/10/2018, 05h41
  2. Réponses: 17
    Dernier message: 27/07/2013, 06h37
  3. film agent orange
    Par mai dans le forum Le Vietnam, son passé, son histoire
    Réponses: 8
    Dernier message: 25/02/2007, 18h03

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1