Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11

Discussion: Commémoration du 40e anniversaire de la mort de Che Guevara

  1. #1
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 472

    Par défaut Commémoration du 40e anniversaire de la mort de Che Guevara

    Commémoration du 40e anniversaire de la mort de Che Guevara
    09/10/2007 -- 7:59 PM

    Ho Chi Minh-Ville, 9 octore (AVI) - Au moins 300 délégués des forces armées, de diverses couches de la population et des jeunes de Hô Chi Minh-Ville ont participé à une cérémonie célébrant le 40e anniversaire de la mort pour la Patrie de Che Guevara, combattant international légendaire.

    Prenant la parole lors de la cérémonie organisée mardi à Hô Chi Minh-Ville par l'Union des organisations d'amitié et l'Association d'amitié Vietnam-Cuba, le consul général de Cuba, Iliana Hernandez, a souligné que le patrimoine laissé par Che Guevara guide toujours Cuba dans la lutte pour l'idéal d'indépendance et de justice.

    De nombreuses générations de la population de Hô Chi Minh-Ville et les jeunes de cette ville ne se sentent pas étrangers aux histoires sur son amour pour le Vietnam ainsi que son sincère et profond attachement pour l'oeuvre de lutte pour la libération nationale du peuple vietnamien. Il a écrit : "le Vietnam nous a appris une leçon éternelle d'héroïsme". Les jeunes de Hô Chi Minh-Ville ont exprimé leur admiration pour Che Guevara dans un concours spécial intitulé "Croquis du portrait de Che Guevara dès la cérémonie de commémoration".

    La solidarité dans la lutte et la fraternité fidèle avec Cuba sont également traduites par les activités de cette ville. Plus de 15.000 cahiers, ordinateurs, médicaments de toutes sortes évalués à 63 millions de dongs collectés dans la ville par les filiales d'amitié avec Cuba, ont été remis au consulat général de Cuba à cette occasion.-AVI

    Source : http://www.vnanet.vn/Vnanetvn/FR/tab...7/Default.aspx


    Ici on parle que le Che est mort pour la patrie. Mais en réalité, le Che est Argentin et il est mort en Bolivie où il a mené une guerrilla en vue de renverser le gouvernement bolivien.
    朴善美

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Localisation
    Monde des annonces
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Apprenti Viêt Avatar de robert
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    mouans sartoux (06)
    Messages
    56

    Par défaut

    le che c'est un gros coup de pub de fidel

    c'etait un bourreau narcisique à l'extreme, il s'amusait par exemple a se tenir sur le haut du mur où les fusillés etaient adosés pour bien voir la tete du pauvre gars et souvent lui donner le coup de grace.

    Rappelez vous sa phrase au nations unies : on a fusillé on fusille et on fussillera encore !

    il a loupé sa révolution au congo, a foiré celle de bolivie et castro qui avait besoin d'une icone de la révolution a vite monté ce coup marketing sur le che pour promouvoir la revolution cubaine.

    quand je vois des jeunes avec un t shirt du che je me demande si ils apprennent leurs cours d'histoire

  4. #3
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de VNbylove
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    838

    Par défaut

    c'est malin ca robert, maintenant je vais devoir dechirer mon poster du che qui tronait fierement entre britney spears et laurie.

    c'est ca aussi l'Histoire, chacun à la sienne et l'on retient plus facilement celle qui nous arrange.

    le che est un symbole, apres de la a chercher ou le vrai personnage et l'icone se separent, c'est peut etre demander beaucoup

    viva le revoltionnepleasantry

  5. #4
    Passionné du Việt Nam Avatar de calimero
    Date d'inscription
    mars 2006
    Messages
    1 135

    Par défaut

    Qui fout la merde de part le monde actuellement au nom de la démocratie.:tdr1:Le type qui coure après maintenant n'était pas formé par eux? ces gens là n'ont aucun respect des lois...sauf la leur. Regarder au sujet de l'allemand enlevé et séquestré par erreur, aucune excuse ni indemnité ...cause: raison d'État...leur État
    Le Che n'était sans doute pas un ange mais eux le sont ils?
    Aux yeux des italiens Napoléon c'est quoi? C'est qui? Comme dit si bien VNlover "l'Histoire, chacun à la sienne et l'on retient plus facilement celle qui nous arrange."

  6. #5
    Apprenti Viêt Avatar de robert
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    mouans sartoux (06)
    Messages
    56

    Par défaut

    oui mais tu as pas de poster de napoleon dans les chambres d'ados

    il est vrai que ce battage médiatique publicitaire autour du che m'enerve au plus haut point

    et sans faire de politique je rassure

    c'est comme si on avait des poster de richelieu ou mazarin, même si ils ont ete de grand hommes et surtout de grand hommes d'état, certains de leurs gestes sont abominable.

    Pire, imaginez des jeunes avec des posters ou des t shirt de petain avec comme excuse : il a sauvé la france en 14/18

    en oubliant la periode 39/45 ops:

  7. #6
    Apprenti Viêt Avatar de robert
    Date d'inscription
    septembre 2007
    Localisation
    mouans sartoux (06)
    Messages
    56

    Par défaut

    je me permet de poster ici une superbe interview d'un auteur cubain

    Attention je n'ai rien contre les idées mais je veux juste remettre les choses en place ^^

    Dans son livre, «La Face cachée du Che», Jacobo Machover, un exilé cubain, brise l'image héroïque et humaniste du révolutionnaire argentin. Interview...


    Dans votre livre, vous détruisez le mythe de Che Guevera, décrit comme un «bourreau implacable», qui fume le cigare en regardant les exécutions. D'où vient son statut d'icône?

    C'est une construction post-mortem. Deux types de personnes y ont contribué. Castro lui-même, qui en a fait un héros presque surhumain, un grand penseur et un humaniste, et les intellectuels du monde entier, en particulier français, qui le considèrent, comme l'a affirmé Sartre, comme «l'homme le plus complet de notre temps».

    Il a été assassiné jeune. Cela y a-t-il aussi contribué?
    Oui. Et c'était le moyen, pour Castro, de donner une image éternellement jeune à la révolution cubaine, alors que Castro vieillissait, et que la révolution elle-même devenait obsolète.

    Comment expliquer l'engouement des intellectuels français pour le Che à l'époque?
    C'était comme un souvenir des premières années de l'internationale communiste. Le Che incarnait l'internationaliste mort au combat, avec des réminiscences de la guerre d'Espagne. Les intellectuels français avaient besoin de croire à un demi-dieu, et le Che convenait tout à fait pour trois raisons. Parce qu'il a fait des études de médecine -sans être médecin -, parce qu'il avait une certaine culture, et parce qu'il parlait un peu français - très mal, mais cela donnait d'illusion qu'il était polyglotte. Le tout donnait l'image d'un humaniste prenant les armes malgré lui, ce qui est faux. Sa légende est une entreprise de mystification collective.

    Cette image a-t-elle évolué aujourd'hui dans ces milieux?

    Quand j'ai parlé du projet de mon livre, certains intellectuels m'ont dit «il ne fait pas casser tous nos rêves». Regis Debray, qui a frayé avec lui, est revenu sur ses positions et a décrit le Che comme un fanatique extrémiste. Mais Régine Deforges, par exemple, vient d'écrire un article dans l'Humanité où elle parle du «poète de la Cabana», la prison où il participait aux exécutions des anti-révolutionnaires... Dans le registre politique, Olivier Besancenot se réclame de lui.


    Comment l'expliquez-vous?
    J'hésite entre l'ignorance et la complicité. On a du mal à comprendre, surtout pour les familles des victimes. Mais je penche plutôt pour la complicité.

    Que vous inspire le marketing autour de la figure du Che?

    J'espère faire faire faillite à toutes les boîtes qui la reproduisent à la chaîne sur des posters, drapeaux, sacs, ou sur des maillot de bains, comme j'ai pu le voir dans un article du Sunday Times ce week-end.

    Vous dites au début du livre que vous étiez vous-même un «admirateur de Che Guevara». Quand et comment en êtes-vous revenu?
    Mon père travaillait avec lui comme interprète. Puis on a dû s'exiler en 1963, et nous n’avons pas pu revenir. De mon côté, je me suis documenté, puis j'ai profité d'une période d'ouverture de Cuba pour m'y rendre, à la fin des années 1970, et là j'ai tout de suite compris. La surveillance constante, la délation... Sur place, j'ai vu la panique sur le visage d'une amie quand je lui ai dit que, comme tous les étrangers, j'étais surveillé. Parler à un étranger est un délit, même si bien sûr ce n'est écrit nulle part, mais on peut toujours vous accuser d'intelligence avec l'ennemi. Ce voyage coïncidait avec la fuite massive des Cubains. 125.000 d'entre eux ont fui en Floride à ce moment-là. On est bien obligé de se poser des questions: Pourquoi autant de monde fuit-il le «paradis socialiste»? A mon retour, j'ai commencé à écrire.

    Comment les Cubains le perçoivent-ils aujourd'hui?
    Ils ont toujours eu de lui une image imposée. Les enfants sont élevés dans le culte du Che, dont l'image trône toujours à La Havane. Mais en même temps, les gens se souviennent de ce que le Che a fait, il y a la mémoire des exécutions, qui faisaient la Une des journaux, et des prisonniers. Il n'y a personne sur l'île qui n'ait été victime ou ne connaisse une victime du Che. Ces aspects sont occultés. Mais aujourd'hui, les langues se délient.

    Vous dites que Castro a instrumentalisé Guevara, qui s'est révélé lui-même assez naïf...
    Oui, il était naïf de croire qu'il pouvait travailler en dehors du contrôle absolu de Fidel et de son frère Raul. Le Che n'avait pas l'intelligence de Fidel, qui l'a utilisé comme instrument au service de sa politique extérieure, et s'en est débarrassé en temps voulu. Le Che se croyait plus utile vivant que mort, ce qui n'était pas l'avis de Castro. Che Guevara a fini par déranger tout le monde pour trois raisons. D'abord parce qu'il a revendiqué, en 1964, les exécutions à la tribune de l'ONU alors que Castro n’en parlait plus à ce moment-là. Ensuite parce qu'il a rencontré le chinois Mao sans l'accord de Fidel. Enfin parce qu'il a critiqué l'Union soviétique dans son discours d'Alger. C'était insupportable pour l'URSS et Castro, qui l'a alors envoyé au Congo pour se faire tuer. Finalement, il sera assassiné des années plus tard en Bolivie. Le régime cubain aurait pu le faire exfiltrer, mais Raul, qui ne l'aimait pas, a dit: «qu'il aille se faire foutre, l'Argentin». Personnellement, c'est dans sa mort, à Santa Clara, que je le trouve le plus humain, quand il cesse d'être un «héros», un fanatique imperméable à tout sentiment.

    Qui seraient ses héritiers, aujourd'hui?
    J'espère qu'il n'y en a pas! Sur le plan de «l'humanisme révolutionnaire» et des doctrines économiques, c'est le régime en place à Cuba. Si l'on prend en compte sa conception de la lutte armée, ce sont les mouvements fanatiques, comme les Farc en Colombie. Et si c'est sur le plan de la cruauté, ce sont les mouvements terroristes actuels.

    Et sur l'image du «héros romantique»?
    Je ne vois pas où est son romantisme. Il prononce le mot «amour» mais dit en même temps qu'il «doit prendre des décisions douloureuses». Drôle d'amour... Il revendique celui pour l'humanité, mais à ses yeux quiconque qui n'est pas capable de cet amour là doit être éliminé...

    Ce type de déclarations ou d'écrits du Che sont-elles la source de l'immense «malentendu» que vous décrivez dans le livre?

    La plupart des gens ne l'ont pas lu. Et puis il y a des phrases inventées, qu'il n'a jamais prononcées, mais qui donnent l'illusion d'un guérillero au grand coeur. Quand la démocratie sera rétablie à Cuba, je souhaite que le premier geste soit de décrocher son effigie et de débaptiser la «place de la révolution» pour redevenir la «place civique», son nom d’avant. Car pour nous, une bonne partie des Cubains, Che Guevara est le symbole et la réalité de l'oppression à Cuba. J'espère une démocratie qui ne soit ni romantique, ni héroïque. Juste une démocratie banale, mais qui permette de rétablir la vérité sur les victimes du régime castriste et sur le Che.

    Comment pourrait-elle advenir?
    Peut-être par un ras-le-bol de l'armée. Les révoltes populaires sont improbables, tout est si contrôlé... Il faut surtout une pression internationale, ne pas reconnaître la succession au sein de la tyrannie castriste, qui est une caricature de la révolution.

    *ed. Buchet Chastel, 14 euros.

    Recueilli par Faustine Vincent

  8. #7
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    9 236

    Par défaut

    Ho Chi Minh-Ville, 9 octobre (AVI) Commémoration du 40e anniversaire de la mort de Che Guevara .../... Les jeunes de Hô Chi Minh-Ville ont exprimé leur admiration pour Che Guevara dans un concours spécial intitulé "Croquis du portrait de Che Guevara dès la cérémonie de commémoration".

    Ils sont fou ces Saigonnais !
    Il me semble que Che Guevara était pratiquement inconnu des Vietnamiens. Je n'ai jamais vu au Vietnam le fameux portrait qui a pourtant été reproduit a 1000 millions d'exemplaires de part le monde
    Sérieux ! Quelqu'un l'a t'il vu autrefois au VN ?
    Evidement, pour avoir critiqué l'Union Soviétique dans son discours d'Alger en février 1965 et pour avoir rencontré le Chinois Mao sans l'accord de Fidel, les Vietnamiens l'avaient bani de leur iconographie officielle !
    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

  9. #8
    Passionné du Việt Nam Avatar de BEBE
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    LE TENERE
    Messages
    1 029

    Par défaut

    Si Dieu soit même n'a pas réussi a faire l'unanimité autour de son nom.....Alors !!!
    ...A chacun ses héros... qu'ils soient anges ou démons.

  10. #9
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de Bao Nhân
    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    En seine Saint-Denis
    Messages
    5 472

    Par défaut

    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message

    Ils sont fou ces Saigonnais !
    Il me semble que Che Guevara était pratiquement inconnu des Vietnamiens. Je n'ai jamais vu au Vietnam le fameux portrait qui a pourtant été reproduit a 1000 millions d'exemplaires de part le monde
    Sérieux ! Quelqu'un l'a t'il vu autrefois au VN ?
    Evidement, pour avoir critiqué l'Union Soviétique dans son discours d'Alger en février 1965 et pour avoir rencontré le Chinois Mao sans l'accord de Fidel, les Vietnamiens l'avaient bani de leur iconographie officielle !
    Dédé, mais ce temps-là est déjà révolu, on n'est plus dans le même contexte. Et saches que dans le monde politique, seuls ceux qui savent comment s'adapter à la tendance du moment survivront.
    Pour certains grands politiciens : un idéaliste est bien un borné, n'étant pas fait pour ce milieu qui demande souplesse et intelligence...
    朴善美

  11. #10
    Amoureux du Viêt-Nam Avatar de VNbylove
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    838

    Par défaut

    oui mais tu as pas de poster de napoleon dans les chambres d'ados
    pas certain, je serais curieux de voir la chambre d'un celebre N.S. et puis faut reconnaitre que Napoleon ne s'habille pas tres fashion, j'imagine mal les gamins avec le bicorne sur la tete alors qu'un Bandana

    sympa l'article de Faustine Vincent

    Pour certains grands politiciens : un idéaliste est bien un borné, n'étant pas fait pour ce milieu qui demande souplesse et intelligence...
    resultat, on se retrouve avec des contorsionistes d'une souplesse rare mais sans idée et encore moins d'ideaux.

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. CHE DANG CAO BANG
    Par sanguo dans le forum La Cuisine vietnamienne
    Réponses: 15
    Dernier message: 08/07/2013, 13h24
  2. Anniversaire de mariage ....
    Par kimsang dans le forum Le Mariage / Cưới hỏi Việt Nam
    Réponses: 43
    Dernier message: 27/07/2007, 13h15
  3. Un Vietnamien condamné à mort pour escroquerie
    Par Bao Nhân dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/09/2006, 08h48
  4. joyeux anniversaire à un absent...
    Par valye dans le forum Vos Origines, vos Racines
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/04/2006, 08h01

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1