Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 456
Affichage des résultats 51 à 54 sur 54
Like Tree1Likes

Discussion: Le feuilleton "Border's Maps CAMBODGE - VIETNAM" : suite ... sans FIN

  1. #51
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 869

    Par défaut

    Quand L'ONU de Boutros-Ghali se pliait aux desidératas de la Chine pour condamner le Vietnamau profit des khmers rouges !

    Extrait:Autorité provisoire des Nations unies au Cambodge
    "Au début 1979, quand l’armée vietnamienne avait pénétré au Cambodge et alors que les exactions du gouvernement du Kampuchéa démocratique n’étaient plus un secret pour personne282, l’ONU condamnait l’intervention. À la demande de la Chine, qui perdait un de ses rares alliés dans la région et des pays de l’association des nations de l'Asie du Sud-Est qui s’inquiétaient de la montée en puissance du Viêt Nam et de son mentor soviétique à leurs frontières, l’assemblée générale des Nations unies, « regrettant profondément l’intervention armée de forces extérieures dans les affaires intérieures du Kampuchéa », refusait de reconnaitre le gouvernement installé à Phnom Penh par les troupes de Hanoï et gardait aux partisans de Pol Pot le droit de représenter leur pays devant les instances internationales alors qu’ils ne régnaient plus que sur quelques parcelles de jungle près de la frontière thaïlandaise28"
    Les contingents de l'ONU provenaient des pays dont le respect des droits de l'homme n'était pas moins bafoué.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #52
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 869

    Par défaut

    Indochine ou Vietnam? une lecture qui remet en place certains "on dit"§
    Indomémoires

    La construction d’une identité indochinoise (1880/1930)
    La mainmise française sur le territoire « indochinois » a commencé avec le traité de Saigon en 1862. Les dirigeants politiques français s’accordaient en 1887 sur la création de l’Union indochinoise, une « Indochine française » (p. 21), composée de cinq parties : Cochinchine, Annam, Tonkin, Cambodge, et Laos. Le chapitre II nous montre comment les Français ont pu convaincre les Annamites d’adhérer à cette nouvelle identité nationale : « Idéologiquement, spatialement et matériellement, les Français poussèrent les Annamites à se penser en termes indochinois » (p. 13) et ce chapitre souligne l’importance de la collaboration franco-annamite dans la construction et la gestion de la colonie.
    « Jamais les Français n’auraient pu créer leur nouvel État colonial indochinois sans les Vietnamiens… » (p. 13). Pourquoi les Annamites, interroge l’auteur ? Selon les arguments racialistes des colonisateurs, les Annamites étaient considérés comme « plus dynamiques » et « plus intelligents » (p. 97) que les Laotiens et les Cambodgiens....

    Les Annamites sont alors étroitement associés à la gestion administrative de la colonie : « Les colonisateurs formaient les futurs fonctionnaires civils annamites » (p. 31) et les envoyaient dans les bureaux administratifs des cinq parties de l’Indochine. Cela produisit une croissance de l’immigration annamite, notamment de fonctionnaires annamites cultivés. « A partir des années 1930, les Annamites furent largement responsables […] de la direction des bureaux administratifs à l’échelle indochinoise au Laos et au Cambodge » (p. 31) souligne l’auteur. Cette « colonisation annamite » dans une forme de collaboration coloniale, a accéléré par la suite un conflit intérieur en Indochine....
    Pour palier ce changement radical, la conception française de l’éducation indochinoise s’appuyait sur les Annamites, et non sur les Laotiens ou les Cambodgiens. Ces derniers préféraient les écoles de pagodes rénovées. Tous ces efforts ont eu du succès au sein d’une nouvelle génération annamite : « à partir du milieu des années 1920, les plus jeunes Annamites croyaient à la réalité de l’espace géographique, politique et économique indochinois » (p. 41) à travers « l’Union ou la Confédération indochinoise, sous la bonne protection française »

    Les communistes vietnamiens adhéraient à l'idée d'une nation indochinoise.
    Les communistes participèrent également à ce débat indochinois, malgré leur position d’opposants révolutionnaires. Pour eux, une nation indochinoise « n’était pas nécessairement contradictoire avec leurs convictions idéologiques » (p. 76). Ils relayaient en effet les positions de Nguyen Van Vinh sur le passage nécessaire au modèle indochinois. Mais « le terme d’Indochine était trop large pour les activités révolutionnaires annamites » (p. 78), comme l’évoquait Hô Chi Minh dans les années 1930. Dans la même période, le retour de l’emploi du terme « Viêt Nam » pour désigner la nation colonisée était croissant chez les nationalistes, notamment grâce aux efforts du Parti Nationaliste Vietnamien (VNQDD), farouchement anticolonialiste.

    Pour le Laos et le Cambodge, le déni de la fédération indochinoise
    Pourtant, « il n’y eut guère de Laotiens ou de Cambodgiens parmi les élites à vouloir devenir Indochinois » (p. 93). Au contraire, « les Laotiens et les Cambodgiens se moquaient pas mal de l’Indochine, que son cadre ait été vietnamien ou français » (p. 94). La légitimité de la collaboration franco-annamite poussa le Cambodge et le Laos aux marges du projet indochinois. Parmi toutes les stratégies du colonialisme, la croissance de l’immigration annamite se révéla être la cause la plus importante pour des conflits « inter-coloniaux ». Cette immigration d’élites vietnamiennes « placés sous protectorat français » (p. 118) reléguait les Cambodgiens et les Laotiens au statut de « minorité » (p. 110) sur leur propre territoire. A partir des années 1930, les élites cambodgiennes « réclamaient la fin de l’émigration vietnamienne vers le Cambodge » (p. 108) à travers des slogans et des publications patriotiques. En allant plus loin, les élites favorables au séparatisme déclaraient à l’envie que « le Cambodge allait quitter l’Indochine française pour exister comme un État colonial indépendant » (p. 112). Cette attitude hostile à l’égard de la relation franco-annamite et d’une immigration vietnamienne croissante existait également chez les nationalistes laotiens. A la fin des années 1930, on devait envisager une telle vérité : « la fédération indochinoise n’existait pas »

    On peut dire que le racisme envers la minorité vietnamienne provient d'un ressentiment qui datait depuis la colonie
    https://indomemoires.hypotheses.org/tag/vietnamiens
    Dernière modification par ngjm95 ; 17/10/2017 à 20h05.

  4. #53
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    8 675

    Par défaut

    Citation Envoyé par ngjm95 Voir le message
    Indochine ou Vietnam? une lecture qui remet en place certains "on dit"§
    Indomémoires

    La construction d’une identité indochinoise (1880/1930)
    (...)
    Les communistes vietnamiens adhéraient à l'idée d'une nation indochinoise.
    Les communistes participèrent également à ce débat indochinois, malgré leur position d’opposants révolutionnaires. Pour eux, une nation indochinoise « n’était pas nécessairement contradictoire avec leurs convictions idéologiques » (p. 76). Ils relayaient en effet les positions de Nguyen Van Vinh sur le passage nécessaire au modèle indochinois. Mais « le terme d’Indochine était trop large pour les activités révolutionnaires annamites » (p. 78), comme l’évoquait Hô Chi Minh dans les années 1930. Dans la même période, le retour de l’emploi du terme « Viêt Nam » pour désigner la nation colonisée était croissant chez les nationalistes, notamment grâce aux efforts du Parti Nationaliste Vietnamien (VNQDD), farouchement anticolonialiste.

    (...)
    On peut dire que le racisme envers la minorité vietnamienne provient d'un ressentiment qui datait depuis la colonie
    https://indomemoires.hypotheses.org/tag/vietnamiens
    2) Non! ca date de l'empereur Minh Manh (Nguyen II)qui avait colonisé une parie du Cambodge et du Laos:

    Map of the extent of the Vietnamese empire's power under Minh Mạng's rule

    En plus, à cette époque, la colonisation est très violente : on coupe trois têtes de prisonnier cambodgien pour faire des pierres pour caler le chaudron pour faire la soupe.

    1) Ho Chi Minh (Minh le barbu) a crée le "Parti communiste indochinois" par ce qu'il se pensait Anamite
    thuong19 likes this.
    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

  5. #54
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 869

    Par défaut

    Voici une carte de l'empire khmer dans le passé.Ou étaient la Thailande, le Laos et la Birmanie ?A noter que le Champa n'en faisait pas partie non plus.
    Pourquoi accuser le Vietnam d'avoir volé des terres du royaume et accepter de perdre des territoires au bénéfice du Laos ,de la Thailande et même de la Birmanie .cette différenciation ne fait que souligner la xénophobie khmère envers les vietnamiens ,exploitée par certains politiciens.

    Qui ne dit mot consent !

    Une autre carte plus vieille


Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 456

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 09/09/2016, 08h57
  2. Shopping galere suite... Le maillot de bain "collant"
    Par cloel dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/10/2011, 05h28
  3. [TV-Canal+] "Sans crier GARE : le VIETNAM"
    Par robin des bois dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 11
    Dernier message: 07/05/2011, 15h28
  4. Suite à l' "Enquête Exclusive" sur M6
    Par Bao Nhân dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 12
    Dernier message: 11/12/2007, 19h02
  5. "Le vietnamien tout de suite !"
    Par Jeryagor dans le forum le vietnamien / Tiếng Việt
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/09/2007, 17h40

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1