Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 16

Discussion: [La Tribune] Réfugiés climatiques : cette crise qui couve au Vietnam

  1. #1
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    December 2005
    Messages
    6 203

    Par défaut [La Tribune] Réfugiés climatiques : cette crise qui couve au Vietnam

    Compte tenu de sa co-signature et du thème traité, cet article a retenu toute mon attention :
    - sur ce lien :
    https://www.latribune.fr/opinions/tr...am-765433.html
    - cet article de LA TRIBUNE :
    Réfugiés climatiques : cette crise qui couve au Vietnam

    Par Alex Chapman et Van Pham Dang Tri | 21/01/2018, 14:44


    24.000 personnes quitteraient chaque année le delta du Mékong pour fuir les effets des changements climatiques.
    Par Alex Chapman, University of Southampton et Van Pham Dang Tri, Can Tho University

    Le delta du Mékong vietnamien est l'une des régions les plus productives sur le plan agricole et revêt une importance mondiale pour ses exportations de riz, de crevettes et de fruits.
    Les 18 millions d'habitants de ce delta de basse altitude sont aussi parmi les plus vulnérables au changement climatique.
    Au cours des dix dernières années, environ 1,7 million de personnes ont émigré de ces vastes étendues de champs, de rivières et de canaux, alors que 700 000 seulement y sont arrivées.
    Au niveau mondial, la migration vers les zones urbaines reste toujours aussi élevée : une personne sur 200 déménage des zones rurales pour aller vers la ville chaque année.
    Dans ce contexte, c'est difficile d'attribuer avec certitude la migration à des causes individuelles, notamment parce qu'il peut être compliqué de trouver des personnes qui ont quitté une région et de leur demander pourquoi elles sont parties, et parce que chaque contexte local est unique.
    Mais le taux de migration net depuis les provinces du delta du Mékong est plus de deux fois supérieur à la moyenne nationale, et même plus élevé dans les zones les plus vulnérables au climat. Cela signifie qu'il y a quelque chose d'autre - probablement lié au climat - qui se passe ici.

    Le delta du Mékong. Alex Chapman

    En 2013, nous avons visité la commune d'An Thạnh Đông, dans la province de Sóc Trăng, dans l'objectif de recueillir des données sur les rendements agricoles.
    Nous avons vite réalisé que pratiquement aucun fermier d'An Thạnh Đông n'avait de rendement à déclarer.
    La commune avait perdu toute sa récolte de cannes à sucre après que des niveaux étonnamment élevés d'eau salée se sont infiltrés dans le sol et ont tué les plantes.
    Ceux qui n'avaient pas de filet de sécurité se sont retrouvés à vivre dans la pauvreté.
    Au cours des semaines suivantes, des centaines de petits exploitants, dont beaucoup avaient cultivé dans le delta pendant des générations, nous ont dit que les choses étaient en train de changer et que leurs moyens de subsistance deviendraient bientôt intenables.
    En 2015-2016, le delta a dû affronter la pire sécheresse qu'il y ait eu en un siècle.
    Elle a provoqué une infiltration d'eau salée sur 80 kilomètres à l'intérieur des terres, et la destruction d'au moins 160 000 hectares de cultures.
    À Kiên Giang (1,7 million d'habitants), l'une des provinces les plus touchées, le taux de migration net local a bondi et, au cours de l'année qui a suivi, environ un habitant sur cent est parti.
    Dans ce puzzle, un article rédigé par des universitaires vietnamiens, et passé relativement inaperçu, pourrait bien constituer une pièce essentielle.
    Cette étude, rédigée par Oanh Le Thi Kim et Truong Le Minh de l'Université de Van Lang, suggère que le changement climatique représente la raison principale de migration pour 14,5 % de ceux qui quittent le delta du Mékong.
    Si cette estimation se révèle correcte, alors ce sont 24 000 personnes qui quittent cette zone chaque année à cause du changement climatique. Il est ici important de souligner que la première cause de migration pour les habitants de la région reste le fait de fuir la pauvreté.
    Sachant que les liens entre changement climatique et pauvreté sont croissants et complexes, ce chiffre de 14,5 % pourrait bien être en dessous de la réalité.
    Il existe une multiplicité de critères liés au changement climatique dans ces phénomènes de migration touchant le Delta.
    Certaines habitations sont ainsi littéralement tombées dans l'eau, une conséquence de l'érosion du littoral dans la portion sud-ouest du Delta ; à certains endroits, ce sont 100 mètres de zone côtière qui ont été perdus en un an.
    Des centaines de milliers de foyers sont d'autre part touchées par l'arrivée d'eau salée, conséquence de la montée des eaux ; et seuls certains d'entre eux peuvent faire évoluer leurs productions vers des denrées tolérantes à l'eau salée.
    D'autres encore sont touchés par l'incidence accrue des épisodes de sécheresse, un phénomène qu peut être à la fois attribué au changement climatique et à la construction de barrages.
    Les gouvernements et les communautés locales dans les pays en voie de développement ont déjà mis en place des mesures d'adaptation pour faire face aux effets du changement climatique.
    Notre récente étude menée au Vietnam met toutefois en garde sur la façon dont cette adaptation est parfois conduite.
    Nous sommes ainsi intéressés à un groupe de personnes contraint de quitter le Mékong dans le cadre de mesures prises à l'origine pour protéger ces personnes du changement climatique.
    Des milliers de kilomètres de digues, dont plusieurs mesurent plus de quatre mètres de haut, sillonnent désormais le delta.
    Si ces digues ont été construites en premier lieu pour protéger les gens et les récoltes contre les inondations, elles ont fondamentalement modifié l'écosystème.
    Les plus pauvres et les paysans sans terre se battent pour trouver du poisson à manger et à vendre ; ces digues empêchent également les nutriments charriés par les crues d'atteindre les rizières.

    Récolte du riz. Phuong D. Nguyen/Shutterstock

    Cet ensemble de phénomènes indique à quel point le changement climatique peut intensifier les tendances actuelles de la migration économique.
    Une étude à grande échelle de la migration au sein des deltas a ainsi montré que certains facteurs climatiques - inondations extrêmes, cyclones, érosion et dégradation des terres - rendent encore plus précaires les moyens de subsistance dépendants des ressources naturelles, incitant les habitants à migrer.
    Jusqu'à présent, les approches traditionnelles basées sur la croissance économique n'auront pas été bénéfiques aux plus vulnérables, privilégiant ceux qui vivaient déjà dans une richesse relative.
    Un chiffre frappant témoigne de cette situation : le nombre de personnes sous-alimentées sur Terre a progressé en 2016 de 38 millions alors que le PIB mondial affichait une croissance de 2,4 %.
    Une telle augmentation est en partie imputable au changement climatique.
    Ces données doivent être présentes dans notre esprit, à l'heure où il convient d'apporter une réponse équitable et durable au changement climatique et à ce qui semble être une crise migratoire imminente.
    --
    The Conversation ______
    Par Alex Chapman, Research Fellow in Human Geography, University of Southampton
    et Van Pham Dang Tri, Head of the Department of Water Resources, Can Tho University

    La version originale de cet article a été publiée- en anglais- sur The Conversation

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    August 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    8 922

    Par défaut

    CE N'EST PAS SÉRIEUX : Pas un mot sur les barrages construits sur le Mékong et ses affluents

    COMPTEZ LES et comptez bien ! Avec 87 barrages, parfois gigantesque, qui s'étonne que le Mékong ait beaucoup moins d’alluvions ?

    Hydropower in the Mekong River Basin :


    https://en.wikipedia.org/wiki/Hydrop...ng_River_Basin

    En ACTIVITé

    Chine : 18 et des gros !
    Laos : 23 (Eux, c'est surtout pour vendre de l'électricité au Thaïlandais - Ca s'appelle du développement durable des salaire des haut-fonctionnaires)
    Vietnam : 10 (Tous sur les affluents de l'Est ; c'est pour ça qu'on compte le Vietnam avant le Cambodge)
    Thaïlande : 5 (Assez ancients 1966, 71, 72, 94)
    --------------------
    TOTAL : 56 PAS MAL ! MAIS il y a aussi ceux en construction PRESQUE FINIs

    En CONSTRUCTION (Certains sont prévu d'être terminé en... 2017)

    Cambodge : 2 ... c'est par ordre alphabétique.
    Si vous voulez aller voir :
    Project Country River Location Expected Commissioning Year Installed capacity (MW) Mean Annual Energy (GW) Height (m) Crest length (m) Total storage (million m3) Max reservoir area (km2)
    Battambang 1 Sangker 12.804805°N 102.912094°E 2017 24 123 49.5 4,200
    Lower Sesan 2 Sesan 13.551408°N 106.263841°E 2019 480 2,312 45 7,729 1,790 335
    Chine : 7
    Laos : 22
    ---------------
    TOTAL : 31 PAS MAL !
    Dernière modification par DédéHeo ; 22/01/2018 à 15h56.
    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

  4. #3
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    December 2005
    Messages
    6 203

    Par défaut

    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message
    CE N'EST PAS SÉRIEUX : Pas un mot sur les barrages construits sur le Mékong et ses affluents

    COMPTEZ LES et comptez bien ! Avec 87 barrages, parfois gigantesque, qui s'étonne que le Mékong ait beaucoup moins d’alluvions ?

    Hydropower in the Mekong River Basin :

    !
    Salut M. Dédéhéo

    * Le co- rédacteur de cet article est un certainM. Van Pham Dang Tri, Head of the Department of Water Resources, Can Tho University

    ** : SVP, vous êtes qui- VOUS- par rapport à lui et aux "Water Resources of the MEKONG River" ?
    (un "ex-jeune Vietminh" copain de l'Oncle Hô : OK - OK je sais ;
    mais à part çà SVP !
    )

  5. #4
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    August 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    8 922

    Par défaut

    Alors, vous ne savez pas ce qu'est un politicien ?

    L'article est "langue de bois" sur 2 points :

    1) Tout le monde sait que 56 barrages en activité + 31 barrages +ou moins terminé, ca n’arrange pas un delta car il il a beaucoup moins d'alluvions.

    2) Tout le monde sait que dans les rizières du nord (par exemple la mienne) y a plus que des mamies ; les jeunes sont partit travailler en ville ou dans les usines. Du temps du communisme, on ne laissait pas les gens partir : Les paysans n'avaient pas le droit de s’installer en ville... Maintenant, ils sont libres.


    Un peu comme d'autres politiciens vont pleurer sur l'agent orange chez les Français et de l'autre coté nous empoisonnent avec des insecticides 10 x plus toxique que le glyphosate des Français et toutes sortent d'hormones de croissances pour les cochon, d'antibiotiques pour les crevettes ext. ( C'est les politiciens qui laissent les agriculteurs faire n'importe quoi.)


    Donc c'est vrais que les berges du Mékong s’effondrent... Mais ça ce passe quand il n'y a ni tempête, ni cyclone, ni grande marée. (je l'ai vu à la TV cette été) = ARETE DE MENTIR
    @Robin des Bois : Areter les ataque personelles contre moi.
    Je vous rapel que vous nous avez fait le coup : Le Colonel a dit Cu Chi est à 76 km de Saigon... c'est une contrée : La vérité : Cu Chi est un arrondissement de TP Ho Chi Minh et les tunnels à touristes sont à 38 km du centre, carte routière à l’appui.

    Ce qui m'énerve c'est que par exemple a Halong, les promoteurs on remblayé le tour de la baie d'Halong sur 10 - 12 km sur une largeur de 500 m (3 ou 4 rues parallèles à l'ancien rivage - j'ai des foto) ... à une altitude de... 1 ou 2 m.

    Pour construire des "maisons de campagne" de style Haussmann Paris (vous voyez - 4 ou 5 étages)

    Ca c'est du développement urbain immobilier ! Alors le connard de service qui pleure sur la montée de eaux !

    On n'a qu'a envoyer les réfugiés climatiques du Mékong à Halong

    Je devine que c'est la même chose dans beaucoup de ville du lit oral.
    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

  6. #5
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    August 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    8 922

    Par défaut

    Qui peut traduire cette poésie ? :
    Không có việc gì khó (aucun travail n'est difficile)
    Chỉ sợ lòng không bền
    Đào núi và lấp biển (
    Abattre les montagnes et combler la mer - voici la solution pour combattre le réchaufement climatique et la montée de la mer )
    Quyết chí ắt làm nên.

    Robin des bois, permettez moi de considérer les Colonels, généraux, députés, ministres, professeurs d'université (en activité - au Vietnam, un doctorat coûte un peu plus que 100 millions de Vietnam Dong ; moins cher qu'une Toyota Corola d’occasion) comme des... bébés et les sénateurs, présidents, chefs du Parti comme de vieux imbéciles.
    Tous ceux là, tels des perroquets imbéciles répètent des poésies que l'oncle Hô a écrit en 1950 pour les appliquer en 2018... Pas si imbéciles que ça car ça rempli leur portefeuille !
    PS)
    The Conversation ______
    Par Alex Chapman, Research Fellow in Human Geography, University of Southampton
    et Van Pham Dang Tri, Head of the Department of Water Resources, Can Tho University

    Ca fait 2 crétins ou 2 menteurs

    PS2 )
    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message
    Je devine que c'est la même chose dans beaucoup de ville du lit oral.
    "beaucoup de villes du lit oral".... Rappelez-vous, En vérité, je vous le dit : "Le sexe oral n'est pas sale"


    PS3) Zolie foto ; Zolie chapeau ; belle robe aussi (on voit bien qu'on est dans le delta du Mékong ; chez les Khmers du Vietnam ...
    Belles fesses et zolie dos !
    Les 8 dames au premiers plan sont "du bon coté de la 50taines" - bon karma ! mais où sont les jeunes ?

    Donc l'article souleve un problème réel : Les Vietnamiens ne veulent plus produire de riz car ils et elles ont assez d'argent pour acheter du KFC car ils travaillent dans l'industrie... même agro alimentaire : le lait, le yaourt.
    Les Chinois, c'est pareils.
    La question est : En quelle année la 3 ème guerre mondiale des émeutes de la faim ravagera-telle l'Europe et l'Afrique ?
    Dernière modification par DédéHeo ; 23/01/2018 à 00h31.
    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

  7. #6
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    December 2005
    Messages
    6 203

    Par défaut

    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message
    [.[/SIZE]

    Robin des bois, permettez moi de considérer les Colonels, généraux, députés, ministres, professeurs d'université (en activité - au Vietnam, un doctorat coûte un peu plus que 100 millions de Vietnam Dong ; moins cher qu'une Toyota Corola d’occasion) comme des... bébés et les sénateurs, présidents, chefs du Parti comme de vieux imbéciles.
    Tous ceux là, tels des perroquets imbéciles répètent des poésies que l'oncle Hô a écrit en 1950 pour les appliquer en 2018... Pas si imbéciles que ça car ça rempli leur portefeuille !....
    PS)
    The Conversation ______
    Par Alex Chapman, Research Fellow in Human Geography, University of Southampton
    et Van Pham Dang Tri, Head of the Department of Water Resources, Can Tho University
    Ca fait 2 crétins ou 2 menteurs
    Bonjour Dédéhéo

    J'ai noté quelques éléments de réponse qui me "déroutent" un peu :
    - si je vous comprends bien, n'importe quel Vietnamien peut devenir responsable d'une UNIVERSITE Vietnamienne... à la condition de faire partie du PCV et donc d'être "fonctionnaire du régime Vietnamien " !!!
    - je suis un peu SURPRIS, car "naïf et crédule de nature" j'avais cru lire sur ce forum F-V que les Universités Vietnamiennes briguaient désormais l'EXCELLENCE (de qualité supérieure même au niveau français)
    - et depuis notre "pâtée de DBP", je ne suis plus "sûr de rien du tout" !

    Vous me voyez donc "étonné"!!!

  8. #7
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    2 937

    Par défaut

    Malheureusement le Vietnam n'est pas le seul pays menacé.



    METEO Intempéries: le Jura et le Doubs en alerte rouge, 29 départements en vigilance orange Vingt-neuf départements se trouvent actuellement en vigilance orange et deux en alerte rouge ce lundi, en raison d’une perturbation s’étirant du Nord aux Alpes et au Sud-Ouest.

    82% de la richesse créée en 2017 a été absorbée par 1% de la population mondiale, selon Oxfam
    Selon le dernier rapport de l'ONG Oxfam, 2017 a été marqué par une accentuation des inégalités, avec une hausse record du nombre de milliardaires. La moitié de la population mondiale n'aurait reçu aucun bénéfice de la croissance mondiale annuelle.




  9. #8
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    2 937

    Par défaut

    Citation Envoyé par DédéHeo Voir le message
    montée de la mer )

    The Conversation ______
    Par Alex Chapman, Research Fellow in Human Geography, University of Southampton
    et Van Pham Dang Tri, Head of the Department of Water Resources, Can Tho University

    Ca fait 2 crétins ou 2 menteurs

    PS2 )

    "beaucoup de villes du lit oral".... Rappelez-vous, En vérité, je vous le dit : "Le sexe oral n'est pas sale"


    PS3) Zolie foto ; Zolie chapeau ; belle robe aussi (on voit bien qu'on est dans le delta du Mékong ; chez les Khmers du Vietnam ...
    Belles fesses et zolie dos !
    Les 8 dames au premiers plan sont "du bon coté de la 50taines" - bon karma ! mais où sont les jeunes ?

    Donc l'article souleve un problème réel : Les Vietnamiens ne veulent plus produire de riz car ils et elles ont assez d'argent pour acheter du KFC car ils travaillent dans l'industrie... même agro alimentaire : le lait, le yaourt.
    A part de manger du KFC, les paysans du delta préfèrent l'élevage des crevettes tel l'article:
    Aquaculture. Quand la crevette vietnamienne drague l’Europe

    Cinquième exportateur mondial de crevettes, le Vietnam entend bien se hisser dans le top 3. Il compte, pour y parvenir, sur la qualité de sa crevette qu’il veut optimiser, et sur le marché européen, dont il espère séduire les consommateurs.

    L'aquaculture en 2017 a frôlé les 8 milliards de dollars à l'exportation alors les prévisions se basaient sur 7,1 milliards!
    La diversification des cultures ont permis de mitiger la salinisation suite à la montée des eaux et de sauver les mangroves. On est maintenant à en créer d'autres!
    Quant aux jeunes qui émigrent ,rien de neuf! Salaires plus élevés ,un style de vie plus conforme aux aspirations de la jeunesse . Un phénomème semblable à ce qu'avait connu la jeunesse de France dans les années 60-70.



    Face au changement climatique, le Vietnam met en place des mesures radicales pour sauver l’économie du delta du Mékong, où vivent 19 millions d’habitants, essentiellement des agriculteurs et des pêcheurs.
    Le delta du Mékong, c’est le bol de riz des Vietnamiens. En d’autres termes, il concentre l’essentiel de la production rizicole du pays. Ici, les effets du changement climatique sont graves : la mer pénètre jusqu’à 60 km dans les terres, déversant son sel dans les rizières, ce qui compromet la production. Face à cette catastrophe annoncée, Monsieur Tho a décidé de se servir de l’eau de mer ; il a même monté une coopérative pour le faire.
    Avant 2002, tous les champs qui sont autour de nous étaient des rizières. Mais on a constaté que, avec le sel, la qualité des grains de riz s’était dégradée. Pour cette raison, on a décidé d’arrêter. On s’est mis à élever des crevettes.
    Le gouvernement vietnamien lui-même est arrivé à la même conclusion. Après avoir construit à grands frais des digues pour contenir l’eau de mer, il a constaté que cela ne servait pas à grand-chose. Depuis le mois de septembre, l’exécutif encourage l’élevage de crevettes à la place du riz, ou la permaculture, qui consiste à alterner entre le riz et la crevette.


    Restaurer un équilibre
    Le Van Quang s’est engagé dans un programme qui allie la protection de l’environnement au développement des élevages. Le patron de la société Minh Phu, numéro 1 de la crevette au Vietnam, « rêve qu’au bord de la mer, il y ait une barrière de mangroves sur plus d’un kilomètre de profondeur, ce qui permettrait de protéger le delta et de nourrir les crevettes qui vivent naturellement dans cette végétation ». Pour Le Van Quang, « cela donnerait des produits de qualité pour les consommateurs ».
    [Le développement de] la mangrove est une réponse à la menace de l’eau salée et du changement climatique, et c’est un excellent environnement pour les crevettes. Van Sang, directeur de l’Institut de recherche pour l’aquaculture, voit plus loin. Il travaille déjà sur les espèces de crevettes qui devront s’adapter, à leur tour, au changement climatique. « Nous sélectionnons des espèces qui résisteront mieux à différents niveaux de salinité et de température. Nous cherchons aussi des compléments dans l’alimentation pour renforcer la résistance naturelle de ces espèces. »
    Source : France Inter

    Prochain article: L'agriculture vietnamienne à l'heure de l'Intelligence Artificielle!
    Dernière modification par ngjm95 ; 23/01/2018 à 12h09.

  10. #9
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    2 937

    Par défaut

    Que se passe-t-il? Toute (presque..) la presse française parle de la crevette vietnamienne?Même LaCroix!
    L'express titre:
    Au Vietnam, la crevette, bonne fortune des riziculteurs

    Un titre qui dément les conclusions alarmistes d'un éminent spécialiste sorti du bois!
    "
    Cuol vit dans le delta du Mékong, surnommé "le bol de riz" du Vietnam, la région étant une grosse productrice de la céréale la plus populaire d'Asie.
    Mais après des années à peiner à joindre les deux bouts, entre rizières, cultures d'oignons et élevage de canards, il s'est converti à la crevette.
    "L'élevage de crevettes, cela rapporte tellement!", s'enthousiasme Cuol, devant un déjeuner impressionnant, fait de riz, de porc et de crevettes. "

    Un élevage qui permet de rendre l'eau de mer qui envahit les mangroves moins saline et qui apporte plus de revenus à ceux qui ont l'intelligence de rester et de diversifier les cultures. Une récolte de riz + une pêche de crevettes leur rapportent bien plus que trois récoltes auparavant!
    Dommage que certains chercheurs préfèrent prédire la catastrophe pour se distinguer .

    Et on fait fi des recherches de L'IRRI pour un riz qui s'adapte au changement climatique.

    Dernière modification par ngjm95 ; 24/01/2018 à 09h37.

  11. #10
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    2 937

    Par défaut

    Au fait qui est Alex Chapman ? un petit djeune qui n'a pas encore son doctorat et qui prétend donner des leçons à un pays!



    Activité de Alex Chapman

    • Alex Chapman aime ceci


      Next month my PhD defence (on flood restoration initiatives...



    Seule expérience comme stagiaire à la Banque du Développement Asiatique!
    Dernière modification par ngjm95 ; 24/01/2018 à 12h02.

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. La crise mondiale et le Vietnam
    Par Ti Ngoc dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/02/2012, 13h36
  2. Voyager au Vietnam pour les réfugiés politiques
    Par hung64 dans le forum Formalités administratives Voyage Vietnam
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/03/2011, 20h26
  3. Vietnam: 9 Nord-Coréens réfugiés en ambassade partent pour Séoul
    Par FIRE_PHAP dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/10/2009, 21h41
  4. Le Vietnam par rapport à cette crise...
    Par jamesdinh dans le forum Travailler au Vietnam
    Réponses: 146
    Dernier message: 22/11/2008, 06h08
  5. Vietnam : crise ?
    Par Panda_mignon dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 88
    Dernier message: 29/07/2008, 20h19

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1