Page 4 sur 5 PremièrePremière ... 2345 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 40 sur 43

Discussion: [Cambodia Daily] Promenons-nous dans les bois ... pour voir si le LOUP n'y est pas ....!!!

  1. #31
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    3 011

    Par défaut

    Encore une nouvelle accusation: La police khmère avait a essayé d'arrêter une Lexus se dirigeant vers le Vietnam avec des fausses plaques d'immatriculation transportant une cargaison de 41 bûches de bois cachées dans les pare chocs et le châssis(???)
    On aimerait savoir comment les bûches étaient arrimées et dissimulées.
    Toujours pas d'arrestations ni photos accusatrices?
    Comment on -t-ils pu compter le nombre de bûches cachées?et la nationalité ?



    A stockpile of 30 cubic metres of timber that was found in Stung Treng province on state land on Sunday. Photo supplied

    Toyota Lexus:


    Lexus dernière version, avant c'état une berline comme la 508
    Dernière modification par ngjm95 ; 21/03/2018 à 10h59.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #32
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    August 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    9 039

    Par défaut

    Les Lexus qui traversent les frontière Laos ou Cambodge pour faire de la contrebande au Vietnam, c'est très fréquent.
    Mais si la police Cambodgienne arrête une oto avec des "fausses plaques" c'est automatiquement des plaques cambodgiennes.
    Comment veux-tu qu'ils reconnaissent des fausses plaques VN ?
    Le chauffeur et le proprio sont peut-être des membres des Forces armées royales cambodgiennes

    On se rappel que les plus gros trafiquant de bois de rose (extrêmement cher, rare et interdit) sont les RCAF (Royal Cambodian Armed Forces)

    Les Forces armées royales khmères sont l'armée du Cambodge. Le commandant en chef des forces armées est le roi du Cambodge, poste actuellement occupé par Norodom Sihamoni.

    Rappel de cette[/SIZE] info du 26 mai 2016
    Les autorités pèsent du bois illégal devant un véhicule de l'ARC saisi à Oddar Meanchey, district d'Anlong Veng.

    Voire la foto du gros 4x4 des Forces armées royales khmères saisi à la fourrière. Ce n'est pas trop discret pour passer une frontière ; la Lexus c'est mieux !
    [ Q U O T E=DédéHeo;167204][SIZE=3]
    http://www.phnompenhpost.com/nationa...-timber-seized
    Notez que les militaires cambogiens de la Royal Cambodian Armed Forces (RCAF) ont des belles bagnoles.
    L'aiguille de la balance de 100 kilo affiche plutot 60 kilo que "20 kilograms of luxury wood". C'est du bois de rose ; y a pas plus cher !
    @ngjm95; Même si la photo est "24_05_2016_supplied", elle semble corespondre exactement à l'information.
    Sur la foto de l'autre article, on constate que les camions ne sont pas immatriculés. Ils ne peuvent rouler que sur les chemins forestiers.

    Authorities weigh illegal wood in front of a seized RCAF vehicle in Oddar Meanchey’s Anlong Veng district earlier this week. Photo supplied

    Another RCAF truck filled with timber seized

    Thu, 26 May 2016
    Mech Dara, Phak Seangly and Igor Kossov

    Another Royal Cambodian Armed Forces vehicle loaded with timber, the second in as many weeks, was stopped by authorities in Oddar Meanchey’s Anlong Veng district on Tuesday night, one of three illegal wood seizures on the same day.
    While Forestry Administration (FA) officials managed to chase down the RCAF vehicle, as was the case last week, the driver escaped. Deputy provincial prosecutor Sorm Sopheak said the FA confiscated 20 kilograms of luxury wood from the car, which belongs to RCAF’s brigade 41.
    “The driver escaped when the authorities tried to arrest him,” Sopheak said yesterday. Last week, authorities in Anlong Veng stopped a car with RCAF plates, containing more than 300 kilos of rosewood.[/QUOTE]
    Dernière modification par DédéHeo ; 21/03/2018 à 17h24.
    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

  4. #33
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    3 011

    Par défaut

    Quand le Cambodge s'oppose à la construction de nouveaux points de contrôle à la frontière vietnamienne. Le refus est motivé par ce qu'ils parce qu'ils donnent vers des forêts!!!

    " “Vietnam asked to open four more checkpoints and we thought that three of them were not important because they access the forest . . . not the paved road,” said Sam Oeun."

    Après ,on accuse le Vietnam de rien faire pour arrêter la contre bande de bois.

    https://www.phnompenhpost.com/nation...rder-crossings
    Dernière modification par ngjm95 ; 19/04/2018 à 10h07.

  5. #34
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    3 011

    Par défaut

    Signature entre le Vietnam et l'UE de l'accord sur le commerce du bois malgré la pétition des organisations internationales.

    "A committee of more than 20 national and international organisations filed a petition to the EU on October 10 to prevent it from signing a timber trade agreement with Vietnam, noting that the deal would be disastrous to the Kingdom’s forests"

    Le 19 octobre 2018, un accord de partenariat volontaire (APV) entre l'Union européenne et la République socialiste du Viêt Nam sur l'application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT) a été signé à Bruxelles, en marge du sommet UE‑ASEM.
    L'accord vise à mettre fin à l'exploitation forestière illégale et, grâce au régime d'autorisation FLEGT, à garantir que le bois importé dans l'UE en provenance du Viêt Nam est récolté légalement. Cet APV est le deuxième que l'UE conclut avec un pays asiatique après celui avec l'Indonésie et il revêt une importance particulière au vu de la place qu'occupe le Viêt Nam sur le marché mondial du bois, étant l'une des principales plaques tournantes de la transformation et de la réexportation de bois.

  6. #35
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    3 011

    Par défaut

    Une pensée pour les ONG qui faisaient leurs choux blancs avec l'accusation de vols,de trafic illégal du bois . 2018 ,mauvaise année pour ces organisations et le Cambodge !

    Environmental activist and Goldman Environmental Prize winner Ouch Leng said the agreement to increase the timber trade between the EU and Vietnam would encourage large-scale theft of Cambodian state property worth millions of euros annually.
    ...
    I think the agreement will cause destruction to Cambodia’s forests because Vietnam does not have forest reserves. They will be encouraged [to trade] timber from Laos and other countries, especially from Cambodia, which is a timber warehouse and the biggest [source of timber] for Vietnam,” Leng said.

    A noter que les pays voisins Thailande, Laos et Malaysie sont candidats à l'accord sur le commerce du bois. Mais pas le Cambodge! Bizarre...


  7. #36
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    December 2005
    Messages
    6 256

    Par défaut

    - sur ce lien du Point
    https://www.lepoint.fr/environnement...69117_1927.php

    - cette longue enquête fort bien documentée,mais réservée aux "Honnêtes Gens de F.V., intellectuellement parlant" !!!

    Du Cambodge à l'Europe, les ravages du trafic de bois

    Déforestation, corruption..., les forêts d'Asie du Sud-Est sont au cœur d'un vaste trafic de bois. Enquête sur une filière pas vraiment responsable.
    Par Louis Chahuneau - Modifié le 07/11/2018 à 12:42 - Le Point.fr

    L'ONG cambodgienne CHRTF a photographié et documenté les scieries à la frontière du Vietnam.
    Selon la fondatrice de l'ONG Poh Kao,« le Vietnam profite de la corruption au Cambodge [pour] passer du bois rare, du Cambodge au Vietnam, où il est blanchi ».


    Votre cabane de jardin ou votre terrasse en teck cachent peut-être de lourds secrets.
    Le trafic de bois, en particulier des essences exotiques (acacia, teck, ibé...), continue de prospérer dans le monde, où l'on estime que 15 à 30 % des volumes de bois commercialisés sont d'origine illégale.
    Leur nature imputrescible (résistant à l'humidité) en fait un matériau de choix pour une multitude d'utilisations, allant de l'ameublement au parquet.
    En France, premier importateur de bois exotique en Europe, 40 % des grumes tropicales importées étaient illégales en 2007, selon WWF.
    Et lutter contre ce marché noir s'avère particulièrement compliqué.
    La Chine, L'Europe, les États-Unis et le Japon sont les plus gros importateurs de bois illégal selon Interpol et le Programme des nations unies pour l'environnement (PNUE).

    © Interpol/PNUE

    Parmi les principaux pourvoyeurs de bois exotiques en Europe, la République démocratique du Congo, le Brésil, l'Indonésie, mais aussi le Vietnam, qui a exporté environ 8 milliards de dollars de bois dans le monde l'année dernière.
    D'après le Courrier du Vietnam,
    https://lecourrier.vn/doper-les-expo...18/456117.html
    l'Europe draine 10 % des exportations de bois vietnamiennes, soit 650 millions de dollars par an.
    Un montant qui devrait rapidement augmenter.
    Le 19 octobre, l'UE et le Vietnam ont signé, après huit ans de négociation, un accord de partenariat volontaire (APV) pour l'application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT).
    Autrement dit, un accord bilatéral qui doit, à terme, garantir la légalité du bois exporté depuis le Vietnam.
    Jusqu'ici, c'était aux sociétés importatrices européennes de s'assurer de la légalité du bois, via un processus de diligence raisonnée (analyse de risque).
    Mais, bientôt, le Vietnam pourra émettre des autorisations FLEGT (1) qui garantiront que son bois est « propre », ce qui devrait faciliter son exportation.

    Le Cambodge, nouveau réservoir de bois du Vietnam


    Le Cambodge est le pays qui a connu le plus fort taux de déforestation (14,4 %) entre 2001 et 2014 selon le think tank américain World ressource institute.
    © Capture d'écran Licadho
    Est-ce une bonne nouvelle ? Pas pour tout le monde.
    Une quinzaine d'ONG cambodgiennes ont rédigé une lettre ouverte à l'attention de la Commission européenne pour alerter sur les méthodes illégales de déforestation pratiquée par le Vietnam chez son voisin cambodgien.
    Une pétition en ligne contre l'accord a même récolté 200 000 signatures.
    https://www.rainforest-rescue.org/pe...513-311-3363-1

    Véronique Audibert, fondatrice de l'ONG Poh Kao, qui veille à la protection de l'environnement au Cambodge, est persuadée que l'UE ferme les yeux sur un crime environnemental.
    « Aujourd'hui, le Vietnam profite de la corruption au Cambodge (161e place au classement de Transparancy international, NDLR).
    Des réseaux mafieux font passer du bois rare, du Cambodge au Vietnam, où il est blanchi
    », avance l'humanitaire, présente depuis une vingtaine d'années sur place.
    Après avoir massivement importé des grumes du Laos jusqu'en 2015, le Vietnam s'est en effet rabattu sur son voisin cambodgien.
    Selon le rapport « Repeat Offender » publié par l'ONG britannique Environmental Investigation Agency (EIA) en 2017, 300 000 m3 de bois illégal provenant du Cambodge ont ainsi été déclarés comme légaux au Vietnam entre novembre 2016 et mars 2017, grâce à l'entregent de plusieurs responsables hauts placés vietnamiens.
    https://eia-international.org/report...llegal-timber/

    Une pratique d'autant plus grave que le Cambodge a suspendu ses exportations de bois en 2016 pour lutter contre la déforestation. Selon le site spécialisé Mongabay, le Cambodge a même demandé à Interpol d'enquêter sur ce trafic.
    « On est en train de raser des forêts primaires pour des meubles de jardin et du parquet », s'énerve Véronique Audibert.
    En effet, selon le think tank américain World Ressource Institute, le Cambodge est le pays qui a connu le plus haut taux de déforestation (14,4 %) entre 2001 et 2014, devant la Sierra Leone (12,6 %) et Madagascar (8,3 %).
    Selon l'ONG Global Forest Watch, le pays a perdu 1,59 million d'hectares de forêts durant cette période. Un phénomène aux conséquences humaines et environnementales graves (cf encadré).
    Le nombre de concessions économiques accordées par le gouvernement cambodgien à des sociétés privées a explosé depuis les années 1990.

    © NEPCon

    Depuis 1994, le gouvernement royal du Cambodge a accordé de plus en plus de concessions forestières (ELC) à des entreprises cambodgiennes, vietnamiennes et chinoises – majoritairement dans le nord-est du pays – pour développer l'agriculture et notamment les plantations d'hévéas (pour faire du caoutchouc) ou de canne à sucre.
    Si bien que 22 % du territoire appartient aujourd'hui à 275 entreprises privées, selon l'ONG cambodgienne Licadho, au détriment des populations rurales, qui représentent 80 % de la population cambodgienne.
    Le rapport d'Interpol et du PNUE intitulé « Carbone vert, Marché noir » (2012) explique les stratégies de ces sociétés pour déforester discrètement : elles utilisent « des activités de couverture telles que le développement de plantations, la production d'huile de palme, la construction de routes ou la redéfinition des classifications de forêts, en dépassant le nombre de permis légaux ou en obtenant des permis d'exploitation illégaux contre le paiement de pots-de-vin ».
    « On nous vendait des projets de barrages [hydrauliques] [...] pour déforester tout autour »
    Le commerce de bois illégalement récolté est un trafic juteux, comparable à celui de la drogue. Aujourd'hui, Interpol estime que la valeur totale des crimes liés à la forêt dans le monde – y compris le coût de la corruption, et les pertes de revenus et de recettes fiscales sur le bois illégal – est comprise entre 51 et 152 milliards de dollars chaque année.
    Si le gouvernement cambodgien a tenté de limiter la casse en adoptant une loi sur l'exploitation forestière en 2002, il demeure un flou juridique :
    « On estime que seuls 25 % du territoire est couvert par un cadastre au Cambodge.
    On ne sait pas ce qui est privé et ce qui est public.
    Du coup, les entreprises en profitent »,
    explique un diplomate occidental en poste dans le pays ces dernières années.
    Il se souvient d'initiatives économiques douteuses de la part du gouvernement :
    « Certains ministres nous vendaient des projets de barrages [hydrauliques] autour de réservoirs de biodiversité protégés. Mais, rapidement, on s'est rendu compte que la motivation principale était de déforester tout autour plutôt que de produire de l'électricité. » Selon Véronique Audibert, le gouvernement aurait même favorisé quelques entrepreneurs privilégiés, comme le magnat du bois Try Pheap, « un proche » du Premier ministre Hun Sen.
    Selon l'ONG Poh Kao, l'homme d'affaires aurait gagné 292 millions de dollars rien que pour l'année 2014, grâce à l'exploitation exclusive du bois dans la province du Katanakiri.

    Les bois tropicaux d'Asie du sud-est sont très rentables pour les sociétés qui les exploitent.

    © CHRTF


    « J'ai vu des cadres de lit en bois de rose achetés plusieurs millions d'euros »
    La déforestation illégale au Cambodge a été largement documentée dans le rapport « Taking cut » de l'ONG Global Witness en 2004. « La majorité du bois précieux et du bois de qualité coupé dans le sanctuaire de Phnum Aoral sont exportés au Vietnam », peut-on y lire.
    Bien que la coupe d'arbre et le transport de bois y soient interdits depuis 1994, le rapport de l'ONG avait comptabilisé 100 scieries dans le secteur.
    La Chine est particulièrement friande du Hongmu, le luxueux mobilier en bois de rose, dont le Dalbergia issu des réserves tropicales protégées du Cambodge. Son prix de base, autour de 5 000 dollars le mètre cube, peut être multiplié par dix lorsqu'il atteint le marché chinois. Ce qui n'est pas un problème pour les milliardaires, de plus en plus nombreux dans le pays. Selon un rapport publié par l'EIA en 2014, la demande pour les meubles de luxe en bois de rose a explosé. « C'est une véritable mode, explique Véronique Audibert, ils veulent tous des meubles inspirés de la dynastie des Ming. J'ai vu des cadres de lit en bois de rose achetés plusieurs millions d'euros. » Selon un rapport de l'EIA publié en 2014, entre 2000 et 2013, la Chine a importé 3,5 millions de mètres cubes de Hongmu, pour une valeur totale de 2,4 milliards de dollars. Si la Chine importe massivement du bois, l'Europe n'est pas en reste. Ces dernières années, des sociétés françaises ont régulièrement été épinglées par des associations comme Greenpeace pour avoir importé du bois illégal.

    Absence de répression

    Pour tenter d'enrayer le trafic, l'Union européenne a adopté en 2013 le Règlement sur le bois de l'UE (RBUE), qui interdit la vente dans le marché commun de bois exploités de manière illégale selon les lois du pays d'exploitation. Selon Rodd Myers, chercheur en justice environnementale à l'université d'East Anglia, en Angleterre, si « la réglementation RBUE est probablement efficace pour limiter les flux d'importation illégale de bois dans l'Union, l'impact des accords bilatéraux (APV) passés avec les pays producteurs sur la réduction de l'abattage illégal est encore incertain ».
    Le rapport d'Interpol rejoint cette analyse : « Certains dispositifs européens sont importants pour créer des intentions communes [...]. Pour autant, il ne s'agit pas d'initiatives de répression. » Frédéric Amiel, chercheur à l'Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI), reste sceptique quant aux nouveaux accords signés avec le Vietnam : « Connaissant la situation au Vietnam depuis deux décennies, il est un peu étonnant d'être rentré dans le processus de APV » avec ce pays. Seule l'Indonésie bénéficie aujourd'hui de la licence FLEGT et peut donc exporter vers l'UE de manière relativement sûre. Mais une dizaine de pays comme le Ghana, et plus récemment le Vietnam, attendent la validation finale du processus.

    L'activiste Leng Ouch documente le trafic de bois entre le Cambodge et le Vietnam, avec son ONG CHRTF.

    © CHRTF

    En dépit des preuves réunies par les ONG, les importateurs français nient l'entrée de bois sale en France.
    « Quel serait l'intérêt pour un importateur d'acheter du bois illégal ? » fait mine d'interroger l'un deux, balayant l'existence d'un quelconque trafic du revers de la main.
    S'il n'a pas été prouvé que du bois cambodgien terminait sa course en France, c'est justement parce qu'« il existe de nombreuses manières de blanchir le bois durant son transport entre la forêt et le consommateur, ce qui rend les dispositifs de certification quasiment impossibles à mettre réellement en application », explique Interpol.
    Néanmoins, les importateurs peuvent prendre leurs précautions.
    L'association Le Commerce du bois (LCB) a par exemple demandé à ses 160 entreprises adhérentes de ne plus travailler avec la Birmanie, sous peine de sanctions car, selon Nicolas Pillet, le responsable légalité et développement durable de l'association, « on n'a pas moyen de savoir si le bois birman est légal ou illégal ».
    Si des contrôles chez les importateurs ont bien été réalisés par les autorités depuis 2016, d'après Greenpeace, seules quelques mises en demeure ont été prononcées à l'encontre d'entreprises françaises. L'ONG rapporte aussi que le RBUE demeure méconnu chez certains entrepreneurs.
    Aux États-Unis, la justice est parvenue en 2016 à faire la preuve de l'importation de bois illégal par la société Lumber liquidators, et l'a condamnée à payer 13,2 millions de dollars d'amende.
    Autre lueur d'espoir, l'activiste cambodgien Leng Ouch a vu son travail d'enquête sur la déforestation illégale récompensé par la fondation Goldman pour l'environnement en 2016.
    Depuis, le gouvernement cambodgien a fait fermer 23 concessions, dont 2 qui disposaient de terrains dans le parc national de Virachey.
    (1) « Une autorisation FLEGT est un document attestant que le bois et les produits bois dans la cargaison concernée ont été produits dans le respect des lois du pays d'exploitation de ce bois. Les autorisations FLEGT ne peuvent être délivrées que par les pays ayant ratifié un Accord de partenariat volontaire (APV) avec l'UE. »


    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°° °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    Les ravages de la déforestation

    1- Une catastrophe environnementale
    Il ne reste aujourd'hui qu'un dixième de la surface mondiale des forêts primaires. 20 % des émissions mondiales de CO2 résultent de la déforestation et des modifications de l'occupation des sols. Elle multiplie aussi le risque d'inondations : sans les arbres, les sols se gorgent d'eau et provoquent des coulées de boue qui peuvent engloutir des villages entiers.

    2- Un enjeu sanitaire
    Les forêts tropicales abritent des espèces qui peuvent être porteuses d'agents pathogènes. « On crée de nouvelles zones de contact entre l'homme et ces espèces », assure Julien Capelle, chercheur en éco-épidémiologie au CIRAD. C'est ce qui est arrivé avec le virus mortel Nipah, au Bangladesh, en 2004 : « Il était véhiculé par les chauves-souris qui vivaient dans les forêts. Avec la déforestation, elles se sont reportées sur les plantations de manguiers cultivées par l'homme. C'est là que le virus s'est propagé », explique-t-il. En Afrique centrale et de l'Ouest, Ebola a suivi la même trajectoire, des zones boisées touchées par la déforestation aux zones urbaines. « Ce sont des phénomènes rares mais qui peuvent avoir des conséquences importantes », conclut Julien Capelle.

    3- Les populations indigènes spoliées
    La déforestation prive les populations locales de leur habitat. « Dans la province cambodgienne du Ratanakiri, plusieurs ethnies comme les Jaraï ou les Kavet ont été contraintes d'émigrer », estime Véronique Audibert. Dans le sud-est du Pérou, les Mashco-Piro ont été expulsés de leur habitat forestier par des exploitants illégaux, selon l'ONU. En Amazonie, il ne reste que cinq Indiens akuntsus survivants, les autres ayant été abattus par des hommes armés à la solde d'exploitants dans les années 1980.

    4- Journalistes et activistes assassinés
    Le Cambodge pointe à la 142e place sur 180 dans le classement sur la liberté de la presse de Reporters sans frontières.
    Depuis 2010, quatre journalistes ont été assassinés pour s'être intéressés de trop près à la déforestation.
    En 2012, c'est l'activiste Chut Wutty qui a perdu la vie pour les mêmes raisons.
    Face aux crimes environnementaux, Interpol a créé il y a 8 ans une unité dédiée, qui travaille notamment sur le trafic de bois illégal avec le programme LEAF.


    Rappel d'un vieil adage vietnamien :
    "L'honnêteté intellectuelle est une denrée rare.
    La "mauvaise foi" : NON ; elle est comprise dans l'imbécilité humaine"
    ...

  8. #37
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    3 011

    Par défaut

    RDB"
    cette longue enquête fort bien documentée,mais réservée aux "Honnêtes Gens de F.V., intellectuellement parlant" !!!
    Comme il est question du VPA accordé par l'UE,alors instruisons à l'européenne!
    Quand on accuse ,il faut présenter des preuves probantes !Photos, papiers ,la langue parler permettant d'identifier que les trafiquants sont des vietnamiens!
    A l'ère du smartphone ,il est tellement facile de prendre en photo les coupables,d'enregistrer leur voix. Cela permet d'éviter le syndrome de l'homme qui a vu l'homme qui a vu...boudha.

  9. #38
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    3 011

    Par défaut

    Zut!voilà qu'on apprend que la France consomme2.4 millions d'hectares de forêts par an!
    Déforestation : la France consomme 2,4 millions d'hectares par an
    latribune.fr | 08/11/2018,

    L'équivalent de la taille de la Bretagne. C'est la surface déforestée chaque année pour assouvir les besoins de consommation des Français: 2,4 millions d'hectares, selon les calculs de l'ONG Envol Vert, qui avec le WWF publie aujourd'hui des données inédites sur le sujet. Chaque Français consomme ainsi 350 mètres carrés de forêt, précise l'association, se fondant sur la consommation moyenne des principaux produits issus des matières à risque, et ne tenant pas compte des commandes publiques ou des entreprises à fins de réexportation.
    The big question:
    Le bloc européen est prêt à mettre sur la table la question de la déforestation importée partout où cela sera nécessaire. Mais la question est : est-ce que les consommateurs sont prêts payer davantage pour des produits plus éthiques ? », a-t-il interrogé.
    Cécile Barbière, Euractiv.fr (Article publié le 10 août 2018)


    Sans commentaire
    Dernière modification par ngjm95 ; 09/11/2018 à 11h17.

  10. #39
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    October 2008
    Messages
    3 011

    Par défaut

    Quand RdB fait de la pub,enfin les anciens jugeront...

    "
    Promenons-nous dans les bois (... du Cambodge ), pour voir si le Loup n'y est pas !!! "
    robin des bois
    Grand sage
    Messages 7850
    Inscrit(e) le 23/03/2004
    Lieu de résidence 44000 Nantes
    Voici le lien du forum khmer:Khmer-Network - Cambodge - Accueil
    * Petits extraits des échanges de rdb avec certains de ses correspondants sur un forum voisin

    plutôt que de tout recopier : le lien internet en question

    [Cambodia Daily] Promenons-nous dans les bois ... pour voir si le LOUP n'y est pas ....!!!

    Bonne lecture !!!



    Je dois dire que le fil "Re : Frontière khmer-Yirckname" est très interessant"!
    Dernière modification par ngjm95 ; 17/11/2018 à 10h43.

  11. #40
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de DédéHeo
    Date d'inscription
    August 2006
    Localisation
    Halong Hanoi
    Messages
    9 039

    Par défaut

    Merci RDB et JM NG du 95 ! avec vous, je rigole bien :
    Avez vous contrôlé votre GPS TomTom ? Cliquez là dessus :

    https://www.google.com/maps/@13.3418956,107.6200644,16z

    Traduction des coordonnés :

    13 Nord et 107 Est , c'est du coté de la rivière Srépok.

    16 c'est le grossissement (assez fort : 1 cm = 100 m environ)

    J'en avais mare de tasser 20 passagers dans ma Mitsubishi L300 Delica ; Les chauffeurs concurrents critiquent Dédée "Ton autocar est une épave"... "Tu couches avec les flics, le contrôleur routier et le contrôle technique"...


    Mon bébé ! Bou bou snif snif (Dédé pleure)

    alors je me suis reconvertie dans le trafic de bois ;

    Toujours en épave Mitsubishi !


    En dépit des preuves réunies par les ONG, les importateurs français nient l'entrée de bois sale en France.

    C'est du bois lavé, blanchi

    @RDB Avez vous mis l'adresse de la piste de contrebande sur le forum KM ?

    J'ai trop rigolé avec votre truc : "compter sur les doigts"

    La plus part des gens compte jusqu'à 5 ;
    Je compte jusqu'à 12 en utilisant les phalanges (Calendrier et horoscope ; Tý Sửu Dần Mão Thìn Tị...)

    Et bien cette ado computer conte jusqu'a 31 ! Et son frère... compte jusqu' 10 000 mais il pue des pieds !

    Dernière modification par DédéHeo ; 17/11/2018 à 20h24.
    ceci n'est pas une pipe
    Peut envoyer des images dans les signatures : Non

Page 4 sur 5 PremièrePremière ... 2345 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 2 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 2 invité(s))

Discussions similaires

  1. Réponses: 30
    Dernier message: 02/11/2016, 08h48
  2. Dilemme de voyage pour voir ma copine urgent
    Par Sunler dans le forum Le Voyage au Vietnam
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/08/2011, 19h44
  3. ga loup xuan, poulet dessosé farci
    Par mergitur dans le forum La Cuisine vietnamienne
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/05/2009, 11h57
  4. A Hanoï pour voir la famille
    Par sakura dans le forum Activités, visites et lieux au Vietnam
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/01/2009, 16h35
  5. aide pour déterminer sites à voir
    Par sanaey dans le forum Le Voyage au Vietnam
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/09/2007, 12h35

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1