Page 6 sur 7 PremièrePremière ... 4567 DernièreDernière
Affichage des résultats 51 à 60 sur 65

Discussion: Asean mp : " Death knell for democracy "

  1. #51
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 891

    Par défaut

    "Ce qui serait intéressant- et sympa de votre part- serait que vous listiez les Parlementaires VIETNAMIENS qui ont eu el courage de se joindre à leurs autres collégues ASEAN !!
    C'est possible SVP ? Merci d'avance " A-t-on dit!


    Bof ,une petite réunion entre acolytes pour épater la galerie !

    Un récent rapport de l'ONU sur les exécutions sommaires au Philippines !
    Vienne, Autriche | AFP | jeudi 02/03/2017 - L'Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS), rattaché aux Nations Unies, a condamné jeudi les opérations "extrajudiciaires" menées dans le cadre de la lutte antidrogue aux Philippines qui a coûté la vie à plusieurs milliers de personnes en quelques mois.
    "Les comptes-rendus d'actes de violence et d'assassinats commis aux Philippines contre des personnes soupçonnées d'être impliquées dans le commerce et l'usage de drogues, qui peuvent avoir été encouragés ou tolérés par les membres du gouvernement depuis juillet 2016, ont été portés à l'attention" de l'OICS, écrit dans son rapport annuel cet organe basé à Vienne.
    Toute "action extrajudiciaire, prise aux fin de lutte contre la drogue, est fondamentalement contraire aux dispositions et objectifs" des conventions internationales sur les drogues, ajoute l'OICS.

    Suivie de la France:
    France conveys concern on death penalty issue


    By Roy Mabasa

    France has expressed its concern over the measure to reimpose the death penalty in the Philippines, saying that “France is opposed to the death penalty everywhere and under all circumstances.”

    Il ne faut pas être aveuglé par la belle brochette présentée de la "(ASEAN Parlimentarians for Human Rights (APHR) 2017)" C'est du Clik Clak Kodak

    Et la représentante khmère (Madame Sovann) dont le papa était un ex-cadre de Pol Pot rentré au Cambodge dans les camions des vietnamiens comme Hun Sen

    Dernière modification par ngjm95 ; 13/10/2017 à 10h42.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #52
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 891

    Par défaut

    Connaissez vous la fête khmère de l'eau ( pour des bonnes récoltes ) ? C'est une des grandes fêtes khmères comme le Nouvel An,très populaire au Vietnam
    Célèbre par sa course réunissant jusqu'à 300 pirogues à Soc Trang ou Tra Vinh mobilisant des milliers de participants et de spectateurs.



    Row, row, row: The Ngo (Khmer boat) race of 62 troupes, including 12 troupes of females, is part of the Ooc Om Boc Festival, a traditional festival held to give thanks for the year’s harvests by the Khmer people living in Mekong River Delta provinces. — VNA/VNS

    Photo<em>

    Quand la minorité vietnamienne au Cambodge pourra-t-elle fêter en public ?

  4. #53
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 891

    Par défaut

    Citation Envoyé par ngjm95 Voir le message


    Il ne faut pas être aveuglé par la belle brochette présentée de la "(ASEAN Parlimentarians for Human Rights (APHR) 2017)" C'est du Clik Clak Kodak
    Même sa Sainteté a été censurée lors de sa visite en Birmanie. Il lui a été interdit de prononcer le mot Rohingya!
    "Pope Francis has gotten into trouble before for ditching diplomatic protocol and calling a spade a spade, most famously when he labeled the Ottoman-era slaughter of Armenians a "genocide" from the altar of St. Peter's Basilica.

    Given the opportunity to do the same in Myanmar, where the military has launched what the U.N. says is a campaign of ethnic cleansing against the Rohingya Muslim minority, Francis opted instead for diplomatic expediency. He not only avoided the contested term "Rohingya" in his public remarks, he ignored Asia's worst refugee crisis in decades entirely and didn't call out his hosts for launching it.

    Mais au Bangladesh ,il a repris sa liberté de parole ;
    "Rappelant alors à ces musulmans que, pour les chrétiens, l’homme est « créé à l’image de Dieu », le pape a souligné qu’il faut faire « voir au monde ce que l’égoïsme du monde fait à l’image de Dieu ».
    « La présence de Dieu, aujourd’hui, s’appelle aussi Rohingyas », a-t-il conclu, alors qu’il n’avait sans doute plus besoin de prononcer ce mot que tout le monde attendait depuis plusieurs jours sur ses lèvres._LaCroix

    La présence des députés à l'ASEAN Parlementarians for Human tights c'est pour épater la galerie!

  5. #54
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    6 170

    Par défaut

    ... sans autre commentaire !!!...

    - sur ce lien d'un quotidien suisse
    https://www.tdg.ch/monde/etudiant-bl...story/22888233

    - cet article :
    Un étudiant blogueur finit en prison
    Vietnam : Un jeune Vietnamien a été condamné à six ans de prison pour avoir critiqué le régime communiste.

    Phan Kim Khanh avait été arrêté en mars 2017, pour avoir animé des blogs et chaînes YouTube critiquant le régime communiste. Image: DR/twitter
    25.10.2017

    Un étudiant vietnamien a été condamné mercredi à six ans de prison pour propagande contre le régime communiste, accusé de renforcer sa répression des voix critiques à l'approche du sommet de l'Apec au Vietnam.
    «Le tribunal a décidé de le mettre en prison», a annoncé à l'AFP l'avocat Ha Huy Son, dénonçant un procès «biaisé».
    Les autorités n'ont pas confirmé, comme c'est souvent le cas au Vietnam.
    Les dissidents emprisonnés sont nombreux depuis des années au Vietnam, mais les ONG de défense des droits de l'homme dénoncent une accélération à l'approche du sommet international de fin novembre.

    15 opposants arrêtés depuis janvier

    Phan Kim Khanh, un étudiant de 24 ans, avait été arrêté en mars 2017, pour avoir animé des blogs et chaînes YouTube critiquant le régime communiste à parti unique.

  6. #55
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    6 170

    Par défaut

    Citation Envoyé par ngjm95 Voir le message
    Même sa Sainteté a été censurée lors de sa visite en Birmanie.
    Il lui a été interdit de prononcer le mot ROHINGYA !

    au titre du droit de réponse sur un "site respectant la liberté de pensée et d'expression ",
    * primo : voici le texte émanant du cardinal BO, et de la Conférence épiscopale du MYANMAR/BIRMANIE qui remonte à fin Juin et Septembre 2017.


    [...« La paix est le seul chemin »....
    ... Dans un communiqué publié le 26 septembre, adressé à ses concitoyens et à la communauté internationale, le cardinal Bo rappelle que « la paix est le seul chemin », reprenant ainsi, mot pour mot, le contenu du message publié le 20 juin dernier, Journée mondiale des réfugiés, à l’occasion de de l’Eid al-Adha, l’une des deux plus importantes fêtes religieuses du calendrier musulman.
    Signe de sa prudence, la Conférence des évêques catholiques de Birmanie a également préconisé de ne pas utiliser le mot « ROHINGYA ».
    Elle a demandé au Pape François de s’abstenir de le mentionner lors de son voyage prévu à Rangoun fin novembre.
    Ce terme désigne la minorité musulmane apatride de l’ouest de la Birmanie.
    Mais le gouvernement et la plupart des Birmans ne reconnaissent pas aux ROHINGYAS une appartenance ethnique.
    Pour eux, ces musulmans sont des immigrés illégaux venus du Bangladesh voisin.
    Ils les nomment « Bengalis » en langue birmane (« Bangladais » en français).

    « Si le pape François utilisait le mot « ROHINGYA », cela voudrait dire qu’il considère ces musulmans comme un groupe ethnique. Et cela mettrait les gens en colère », confie à Eglises d’Asie Mgr Alexander Pyone Cho, l’évêque de Pyay, dont le diocèse s’étend sur l’Etat de l’Arakan.
    Ce prélat, qui confie avoir apprécié le discours d’Ang San Suu Kyi du 19 septembre dernier, regrette de ne pas pouvoir aider les déplacés du conflit arakanais.
    « Nous ne pouvons rien faire car l’Etat de l’Arakan n’est pas sécurisé.
    Tout peut arriver », précise-t-il.
    L’Eglise catholique a du mal à porter secours à ceux qui souffrent dans cette région, y compris à Sittwe, la capitale de l’Arakan, relativement stable, car elle n’a pas de relais sur place.
    L’évêque, qui approuve les opérations militaires menées contre les insurgés (« nous devons combattre les terroristes qui ont troublé la nation et le pays » explique-t-il), veut croire au rapatriement de la population ROHINGYA qui a fui la Birmanie.
    « Aung San Suu Kyi a dit que le gouvernement accepterait de rapatrier ceux qui étaient présents légalement sur notre territoire », précise-t-il.
    Mais le gouvernement conditionne leur rapatriement à l’examen de preuves de nationalité ou d’origine. Or, la plupart des réfugiés ont fui à la hâte. Les autorités leur ont par ailleurs retiré leurs papiers d’identité provisoires en juin 2015. Autant d’obstacles qui hypothèquent leur éventuel retour en Birmanie.

    (eda/rf)....]


    ** Et un petit rappel sur les "Ethnies minoritaires" de l'ASEAN :
    - VIETNAM : 52 ethnies minoritaires recensées officiellement
    - MYANMAR/BIRMANIE : 135 Ethnies minoritaires recensées officiellement,
    sachant que les ROHINGYA n' y ont jamais figuré.

    Or, que ce soit au Vietnam ou au MYANMAR/BIRMANIE, les "Ethnies minoritaires" sont bien les habitants primitifs de ces régions, repoussés ultérieurement dans certaines zones (souvent frontières et montagnes) par l'Ethnie devenue dominante :
    - KINH au Vietnam
    - BAMAR en Birmanie
    - La quasi totalité de ROHYNGA implantés au MYANMAR a été transférée du BENGLADESH en Birmanie du temps du mandat anglais, dans les années 30...

    Là aussi , il est préférable de "creuser sérieusement (et de préférence avec une certaine "honnêteté intellectuelle") l'ensemble des aspects de ce dossier très difficile !

  7. #56
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 891

    Par défaut

    Citation Envoyé par robin des bois Voir le message

    L’évêque, qui approuve les opérations militaires menées contre les insurgés (« nous devons combattre les terroristes qui ont troublé la nation et le pays » explique-t-il), veut croire au rapatriement de la population ROHINGYA qui a fui la Birmanie.
    « Aung San Suu Kyi a dit que le gouvernement accepterait de rapatrier ceux qui étaient présents légalement sur notre territoire », précise-t-il.
    Mais le gouvernement conditionne leur rapatriement à l’examen de preuves de nationalité ou d’origine. Or, la plupart des réfugiés ont fui à la hâte. Les autorités leur ont par ailleurs retiré leurs papiers d’identité provisoires en juin 2015. Autant d’obstacles qui hypothèquent leur éventuel retour en Birmanie.

    (eda/rf)....]


    ** Et un petit rappel sur les "Ethnies minoritaires" de l'ASEAN :
    - VIETNAM : 52 ethnies minoritaires recensées officiellement
    - MYANMAR/BIRMANIE : 135 Ethnies minoritaires recensées officiellement,
    sachant que les ROHINGYA n' y ont jamais figuré.

    Or, que ce soit au Vietnam ou au MYANMAR/BIRMANIE, les "Ethnies minoritaires" sont bien les habitants primitifs de ces régions, repoussés ultérieurement dans certaines zones (souvent frontières et montagnes) par l'Ethnie devenue dominante :
    - KINH au Vietnam
    - BAMAR en Birmanie
    - La quasi totalité de ROHYNGA implantés au MYANMAR a été transférée du BENGLADESH en Birmanie du temps du mandat anglais, dans les années 30...
    !
    Extraordinaire, EDA est un des rares sites à trouver des circonstances atténuantes pour le nettoyage ethnique des rohingyas!
    1/ Les enfants sont ils des terroristes ?Combien de terroristes parmi les dizaines de milliers de victimes?

    2/ "Aung San Suu Kyi a dit que le gouvernement accepterait de rapatrier ceux qui étaient présents légalement sur notre territoire », précise-t-il."
    _On parle comme si les Rohingyas avaient poussés comme des champignons ,du jour au lendemain!
    On pouvait depuis longtemps les recenser ,sans brûler leurs demeures , sans tuer ni violer leurs filles et femmes. Combien de victimes déjà avant que la Lady (ill power) ne promette d'agir et encore ... On attend les actes depuis près d'un an déjà où elle s'est refugiée derrière un mutisme criminelle.
    Et bien sûr on compare le traitement des ethnies vietnamiennes à celui des Rohingyas pour atténuer la responsabilité des dirigeants birmans!. Chiche pour le jeux des 7 erreurs

    Quant à l'étudiant
    Phan Kim Khanh ,prière de vous reporter au fil: Liberté d'expression.
    Dernière modification par ngjm95 ; 03/12/2017 à 10h03.

  8. #57
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    6 170

    Par défaut

    Citation Envoyé par ngjm95 Voir le message
    Extraordinaire, EDA est un des rares sites à trouver des circonstances atténuantes pour le nettoyage ethnique des rohingyas!
    DROIT DE REPONSE

    * EDA est capable de publier ouvertement la prise de position de la Conférence des Evêques de Birmanie /Myanmar avant même que la pression médiatique -autour du voyage du Pape - "arrange la sauce"

    ** EDA est capable aussi de publier une lettre ouverte de "la Conférence des Evêques du Vietnam ", adressée à l' Assemblée Nationale et à sa Présidente, sur la Liberté religieuse ... et aussi sur d'autres points concernant les Citoyens vivant au Vietnam...
    ...Certains "apparentés Vietnamiens" - pourtant réfugiés bien à l'abri sur le sol européen- sont loin d'avoir ce même courage à l'égard de leurs compatriotes !!!

    Voici ce texte dans une "traduction autorisée " ... " où il est écrit des choses sublimes " notamment à partir du §4 et suivants !!!

    [ Remarques de la Conférence épiscopale du Vietnam au sujet de la loi sur les croyances et la religion.
    À Madame Nguyên Thi Kim Ngân, présidente de l’Assemblée nationale, 14e législature.
    À Messieurs les députés de l’Assemblée nationale, 14e législature.

    Le 18 novembre 2016, l’Assemblée nationale de la République socialiste du Vietnam, lors de la deuxième session de sa 14e législature, a adopté la loi sur les croyances et la religion.
    L’article 66 de la loi stipule que « celle-ci entrera en vigueur le 1er janvier 2018 ».
    Étant directement concernés par la loi, nous, les membres de la conférence épiscopale, au nom des croyants catholiques du Vietnam, voulons vous faire part d’un certain nombre de remarques et de réflexions.
    1. Cette loi comporte plusieurs nouveaux éléments positifs tels que, par exemple, le souci de répondre aux besoins religieux des personnes internées ou placées dans des institutions éducatives (article 6), ou encore des étrangers (article 47), particulièrement de ceux qui étudient dans des centres de formation religieuse au Vietnam (article 49).
    Cette loi reconnaît également que les organisations religieuses sont des personnes morales (sans but lucratif) à partir du jour où un organe d’État ayant compétence pour cela les a reconnues (article 30).
    2. Cependant, cette loi comporte de nombreux éléments passablement inquiétants pour nous.
    C’est le cas de la participation des organisations religieuses aux activités dans les domaines de l’éducation et de la santé.
    Selon le cinquième projet du 17 août 2016, les organisations religieuses « avaient le droit de créer des institutions éducatives conformément au système éducatif national » (article 53).
    Elles pouvaient aussi créer des établissements destinés au diagnostic des malades et à leur guérison, des organes de protection sociale, des maisons sociales (article 54).
    Mais, dans la loi sur les croyances et la religion, cette question est sommairement résumée à l’article 55 en termes généraux et vagues :
    « Les organisations religieuses peuvent participer aux activités d’éducation, de formation, de soins de santé, de protection sociale, de bienfaisance et aux activités humanitaires, conformément aux déterminations de la loi concernant ces activités. »
    De quel type de participation s’agit-il ? À quel niveau ?
    Cette participation est-elle synonyme de création d’établissements particuliers ?
    Ainsi, si on la compare aux projets de loi quatre et cinq, la loi définitive marque un recul certain.
    3. En outre, la loi définitive renforce encore le processus : « Il faut demander pour recevoir ».
    La loi actuelle n’utilise pas les mots « demander l’autorisation » et « donner l’autorisation ». À la place de ces expressions, on trouve les mots : « enregistrer », « rapporter », « proposer ».
    Ce changement de vocabulaire donne l’impression qu’il y a davantage l’ouverture, mais, étant donné que les organisations religieuses doivent continuer à faire leur rapport aux autorités et que celles-ci peuvent accepter ou non, en fin de compte, nous ne sortons pas du fameux processus « demander pour recevoir ».
    Ce processus nous montre que la liberté de croyances et de religion n’est pas véritablement considérée comme un droit de l’homme mais qu’elle est au plus une grâce qu’il faut demander pour l’obtenir.
    C’est précisément ce processus qui légalise l’intervention des autorités au sein des activités internes et le contrôle serré de toutes les activités religieuses.

    4. À la suite de ces remarques, nous voudrions présenter une série de réflexions.

    Derrière les failles que nous venons de mettre en évidence, il y a la manière de voir les religions et les organisations religieuses par le gouvernement.
    Les autorités considèrent les religions uniquement du point de vue politique.
    Elles considèrent les organisations religieuses comme des forces d’opposition.

    C’est à cause de cette façon de voir, que dans la loi sur les croyances et la religion, il y a comme des refrains répétés de nombreuses fois et ainsi formulés :
    « conformément aux décisions de la loi », « diviser la nation diviser la religion », ou encore des conceptions peu claires et abstraites comme « attenter à la Défense nationale et à la sécurité », « attenter à la souveraineté nationale », « troubler l’ordre et la sécurité de la société, de l’environnement ».
    Il est facile d’utiliser ces refrains et ces expressions pour rendre responsables et condamner les organisations religieuses lorsque les autorités publiques ne sont pas satisfaites.

    5. De même, les autorités dépensent Dieu sait combien de sommes d’argent, de ressources et de personnel pour acquérir des renseignements, mener des enquêtes discrètes, contrôler les activités religieuses.
    En même temps, elles cherchent à utiliser les organisations religieuses comme des instruments du régime.
    Pendant ce temps, les activités des religions dans le domaine de la bienfaisance, de la santé et de l’éducation ne sont pas estimées à leur juste valeur. Elles rencontrent même des obstacles.

    6. De plus, dans un certain nombre de centres de formation de cadres et d’étudiants, la religion catholique est rangée parmi les préjugés hostiles, ce qui contribue à créer des idées erronées et à donner une image déformée de la religion catholique au sein de la jeunesse.

    7. Ce point de vue et cette façon de faire risquent de faire perdre sa vraie nature à la religion, de provoquer des divisions à l’intérieur de celle-ci, ainsi qu’entre les croyants et les non-croyants, ce qui est sévèrement interdit par la loi sur les croyances et la religion à l’article 5.
    Il semble que l’Assemblée nationale doit avoir une manière de voir plus positive au sujet des religions et des organisations religieuses.

    8. Le gouvernement appelle les religions à collaborer avec la nation.
    Nous sommes entièrement d’accord ; mais nous pensons qu’il faut distinguer clairement la nation et le régime.
    L’histoire de la nation vietnamienne autant que l’histoire du monde nous montre que les régimes politiques changent selon les époques. La nation, elle, subsiste.
    C’est pourquoi, il faut placer les intérêts de la nation au-dessus de tout. Nous pensons que collaborer avec la nation, c’est collaborer avec des hommes concrets qui ont formé et qui forment aujourd’hui cette nation, en particulier ceux qui peinent qui sont oubliés.
    Collaborer avec la nation c’est collaborer avec les valeurs qui forment notre héritage spirituel et la culture du peuple vietnamien : à savoir s'opposer aux invasions étrangères, sauvegarder notre territoire, s’opposer au despotisme, se montrer solidaire les uns des autres comme le dit le proverbe vietnamien : « la feuille encore saine recouvre la feuille déchirée ».

    9. Dans cette perspective, nous considérons que les religions en général, le catholicisme en particulier, collabore sans cesse avec la nation, parce que les religions introduisent des valeurs spirituelles élevées dans le cœur des hommes.
    Elles enseignent leurs croyants à respecter la justice et la juste cause, à vivre la miséricorde et la charité, à respecter tous les hommes à cause de leur dignité.
    Elles contribuent ainsi au développement de la belle tradition culturelle de notre peuple, elles travaillent activement à la construction d’une société juste, démocratique et cultivée.

    10. Un juste point de vue sur la religion constituera les prémisses de la liberté de religion de notre peuple.
    Nous espérons que ces contributions sincères et franches, qui nous sont inspirées par notre responsabilité à l’égard de l’histoire et par l’amour de notre patrie seront entendus par l’Assemblée nationale.
    En ce qui concerne les textes d’orientation de l’application de la loi, qui sont en train d’être rédigés, nous souhaitons qu’ils contiennent des orientations nouvelles, et qu’ils créent des conditions pour que les religions collaborent plus positivement à l’œuvre d’édification et de développement du pays, pour un Vietnam glorieux, démocrate et heureux.

    Avec nos salutations respectueuses.
    Fait à Xuân Lôc, le 1er juin 2017 - (eda/jm)...]


    *** Vu le contexte de très grande "liberté d'expression" régnant au VIETNAM, je dis " CHAPEAU ", et souhaite une très bonne lecture à tous les forumeurs de F-V que je salue.

  9. #58
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 891

    Par défaut

    Citation Envoyé par robin des bois Voir le message
    DROIT DE REPONSE

    ...Certains "apparentés Vietnamiens" - pourtant réfugiés bien à l'abri sur le sol européen- sont loin d'avoir ce même courage à l'égard de leurs compatriotes !!!
    Les apparentés Vietnamiens comme vous dites, dans les années70 s'étaient présentés aux 3 jours les mains vides sans dossier médical susceptible de les exempter de service militaire. Ce qui n'était pas le cas de bon nombre d'autres appelés de la métropole. C'était à celui qui présentait le plus gros dossier.
    J'en connais personnellement plusieurs de ces apparentés Viets qui ont servi soit dans l'active soit dans la réserve, bon nombre d'eux passent maintenant la moitié du temps au Vietnam profitant du faible coût de la vie (est ce à dire qu'ils manquent de courage? les autres mois servent à valider leurs pensions!Sans parler des mariés qui doivent tenir compte de l'avis de leurs épouses et de leurs enfants avant de leur faire subir l' énorme différence culturelle.

    l'Afrique Subaharienne dorlotée par la Françafrique est certainement plus perméable aux droits de l'homme.
    C'est sûr qu'il y a dans ces pays moins de gens en prison mais bien plus de disparus et de pauvres ! Good morning Africa

    Quel courage il y a t-il quand on a derrière soit des Evangelistes qui promettent à certains courageux leur appui et peut-être celui du Département d'Etat Américain . Assorti d'une green card (carte de séjour ) Ceux là mêmes qui avaient provoqué ce que Carl Thayer appelle Dien Bien incident avec certaines minorités

  10. #59
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 891

    Par défaut

    Citation Envoyé par robin des bois Voir le message
    DROIT DE REPONSE

    * EDA est capable de publier ouvertement la prise de position de la Conférence des Evêques de Birmanie /Myanmar avant même que la pression médiatique -autour du voyage du Pape - "arrange la sauce"
    Accusation démentie par la presse en France et ailleurs!
    Le Monde du 28/11/2017
    En visite en Birmanie, le pape François s’est exprimé aux côtés d’Aung San Suu Kyi. Pour son premier discours dans le pays, il n’a pas citer le terme « rohingya » pour éviter tout incident diplomatique. Mais son discours engagé faisait clairement référence à la crise qui touche la minorité musulmane persécutée dans le pays.
    Depuis août, près d’un million de Rohingya ont trouvé refuge dans des camps de fortune à la frontière avec le Bangladesh. Alors que la communauté internationale tire la sonnette d’alarme, la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi n’a, elle, pas dit un mot à ce sujet. Elle est, depuis le début du conflit, critiquée pour son silence et sa froideur.

    LePoint 28/11/2017

    À l'occasion de sa visite en Birmanie, le pape François devait prononcer un discours très attendu mardi, alors que le pays est confronté à une crise, avec l'exode des Rohingyas, minorité musulmane victime de persécutions. Le souverain pontife a appelé au « respect de tout groupe ethnique » mais a évité de prononcer le mot tabou de « Rohingya » et de parler directement des violences qui secouent l'ouest de la Birmanie.
    Depuis fin août, plus de 620 000 musulmans rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh, fuyant viols, meurtres et tortures perpétrés par des soldats birmans et des milices bouddhistes, accusent-ils. Les Nations unies estiment qu'il s'agit d'un « cas classique d'épuration ethnique ».( NB mais pas selon certains dont Aung San Suu Kyi.)

    Craignant une réaction des bouddhistes extrémistes, l'archevêque de Rangoun, Charles Bo, premier cardinal du pays, avait ainsi recommandé au pape d'éviter le mot et de parler plutôt des « musulmans de l'État Rakhine ». Cette terminologie officielle, neutre, est celle que souhaiterait imposer Aung San Suu Kyi pour éviter la guerre sémantique entre l'appellation « Bangladais » (utilisée par la majorité bouddhiste en Birmanie) et « Rohingyas » (employée par ces musulmans pour se désigner).
    Réactions des catholiques qui souhaitent qu'il prononce le mot Rohingya
    « Même s'il ne peut pas dire le mot, nous savons tous qu'il est là pour les Rohingyas... Nous devons soutenir les pauvres, ceux qui souffrent », a déclaré une religieuse catholique de Thaïlande voyageant à Rangoun, pour la grande messe qu'y donnera le pape mercredi.
    « Bien sûr, je veux que le pape utilise le terme Rohingya », a expliqué Aung Kyaw Moe, un activiste rohingya vivant à Rangoun. « Il ne l'utilisera peut-être pas ici mais à la fin de son voyage, quand il sera au Bangladesh, il sera dur », ajoute-t-il.

    Des articles comme ça ,on en trouve des dizaines dans la presse. Sa Sainteté le pape a été bien censuré par un petit pays de l'ASEAN qui a roulé dans la farine certains chroniqueurs bien naĩfs pour louer l'envoi un(e) représentant(e) à l'ASEAN Parlimentarians for Human Rights (APHR) 2017.

    Ne pas oublier que les droits de l'homme exigent aussi qu'on s'attache à faire sortir ses compatriotes de la pauvreté et non pas de les y enfoncer avec des actions partisanes.

    La pauvreté en Asie du Sud Est:Report: 90% of poorest in ASEAN are Indonesians, Pinoys
    Et pourtant ce sont des économies bien plus importantes que le Vietnam et dont la période de paix est bien plus longue sans parler de l'aide financière américaine pendant que les B-52 déversaient des bombes ou de l'Agent Orange!

    Almost 90 percent of people living in extreme poverty in Southeast Asia are in Indonesia and the Philippines, according to a report. This was one of the findings of the report entitled “Association of Southeast Asian Nations (ASEAN)-China-United Nations Development Programme (UNDP) Report on Financing the Sustainable Development Goals (SDGs) in ASEAN: Strengthening Integrated National Financing Frameworks to Deliver the 2030 Agenda.”

    Donc les 10% restant se répartissent entre les autres pays de l'ASEAN , combien pour le Vietnam?

    Report: 90% of poorest in ASEAN are Indonesians, Pinoys | Headlines, News, The Philippine Star | philstar.com
    Dernière modification par ngjm95 ; 04/12/2017 à 14h02.

  11. #60
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 891

Page 6 sur 7 PremièrePremière ... 4567 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 09/09/2016, 09h57
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 19/03/2015, 07h08
  3. [Asie-Info ] " L’Asean après le couac de Phnom Penh : trouver des rails ", de J.CL. POMONTI
    Par robin des bois dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/07/2012, 09h24
  4. Réponses: 18
    Dernier message: 28/04/2011, 18h51
  5. S.O.S. MẤT "SỬA" VÀ "XÓA" ! ... S.O.S DISPARUS "MODIFIER" ET "EFFACER" !
    Par Thanh Ba.ch dans le forum Aide à l'utilisation du Forum
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/04/2006, 11h31

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1