Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 17

Discussion: 2017,la success story du Vietnam va-t-elle continuer?

  1. #1
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 855

    Par défaut 2017,la success story du Vietnam va-t-elle continuer?

    En regardant les statistiques de Janvier, DD peut faire la grimace ! L'année commence par un déficit de 100 millions de dollars,l'indice manufacturier en baisse!La Bérézina quoi!
    Le mois de Janvier au VN ,c'est la préparation du Têt donc augmentation des achats de produits locaux et importés. Moins de jours travaillés pour préparer la fête. Moins de commandes de l'étranger car les acheteurs doivent d'abord liquider leurs stocks des fêtes de fin d'année ( ça s'appelle soldes d'hiver ) Donc la croissance attendra.

    Pour meubler le temps ,voici le bilan de 2016 selon Bloomberg

    La croissance 6.21 % du Vietnam deuxième derrière l'Inde avec 7%

    Whilst Vietnam’s economy grew at 6.21 percent last year, other ASEAN countries such as Indonesia, Thailand, Malaysia and Singapore endured slower growth rates as a result of a slowdown in global trade and declining growth in China. Not only was Vietnam the top-performer in the region, but it ranked second behind India – the only country which achieved growth of over 7 percent in 2016 – in the list of fastest-growing economies worldwide.
    Vietnam’s astounding economic performance is reflected in the end-of-year statistics for the country, compiled by leading economic forecaster, Bloomberg.


    It was reported that disbursed Foreign Direct Investment (FDI) increased by 9 percent to a record US$15.8 billion in 2016,
    whilst the manufacturing sector experienced a 13.61 percent boost since the end of 2015.

    Total imports for the year increased by 4.6 percent whilst exports rose by 8.6 percent, contributing to a trade surplus of US$2.68 billion.

    Une économie qui a su se diversifier en termes d'offres et de marché;
    Une main-d'oeuvre jeune et nombreuse
    Un régime politique stable
    Le Vietnam a les atouts pour perdurer son miracle économique.



    Hai Nguyen · Rochester, New York
    Why read and not saw if you are in Hanoi? Yes, at 112/189 ranking on global corruption chart, Vietnamese government is no angel but please note:
    1) Name another nation that reduces powerty rate to under 9% while growing per capita income over 25 times in 30 years (exceeding UN millenium goal and WB target)!
    2) Name a non-authoriarian state in ASEAN that clealy, scores better than Vietnam in corruption index (Singapore is authoritarian)!
    3) Feel free to rate Vietnam's social media growth, civil societies development and/or dissident arrests/deaths, prison size with any non-authoriarian state in ASEAN!
    4) Name 1 ASEAN nation with 140,000 university students in overseas institutions and over 2 millions annual tourists to foreign destinations... Vietnam must quickly and efficiently improve by its own design as few lessons are readily, available!



    PS ngjm95: je vous jure que ce n'est pas moi!

    https://asiancorrespondent.com/2017/01/economic-success-story-vietnam-became-southeast-asias-top-performer/













    Dernière modification par ngjm95 ; 08/02/2017 à 14h19.

  2. # ADS
    Circuit publicitaire
    Date d'inscription
    Toujours
    Messages
    Plusieurs


     

  3. #2
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 855

    Par défaut

    L'année commence bien pour les pêcheurs de Ha Tin qui avaient souffert de la pollution causée par l'aciérie Tawainaise. Comme leurs confrères du Centre du Vietnam, les premières sorties en mer de l'année du Coq ont rempli les filets de prises de poissons.

    Fishermen in central Việt Nam netted a bumper catch during the first days of the Lunar Year of Rooster, earning them profits due to high market prices.
    This year, fish appeared in large quantities due to warm weather, according to local fishermen. With favourable weather, dozens of fishing boats in the central province of Quảng Trị went out on their first trip of the new lunar year and returned laden with fish.

    In the central province of Hà Tĩnh, the Cồn Gò fish market of Cẩm Nhượng Commune was crowded with fishermen and traders buying and selling seafood. Trần Quang Hợi, a local fisherman, said as the price of ruốc (a kind of shrimp or Sergestidae) increased 1.5 times to VNĐ30,000-35,000 per kilo, each fisherman could rake in VNĐ10 million ($442) a trip.
    Hợi said that he and his three brothers together made VNĐ60 million ($2,650) in profit during the first five days of the lunar new year.




    Pêche abondante, prix de vente à la hausse... pour bien commencer l'année

    Fishermen start year with bumper catch - Society - Vietnam News | Politics, Business, Economy, Society, Life, Sports - VietNam News

    Le Vietnam ,deuxième pays le plus heureux et qui offre une empreinte écologique durable:
    VIETNAM, one of the last few remaining Socialist states, and the South Pacific Ocean nation of Vanuatu, are among the most sustainable and “happy” countries in the Asia Pacific region and the world, according to a UK think tank
    https://asiancorrespondent.com/2016/...et-index-2016/
    Dernière modification par ngjm95 ; 10/02/2017 à 14h30.

  4. #3
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de robin des bois
    Date d'inscription
    décembre 2005
    Messages
    6 146

    Par défaut

    - Sur ce journal vietnamien en ligne : VNexpress
    Vietnam?s seafood exports could be left fishing in 2017 - VnExpress International

    - cet article en version anglaise :
    Business

    Vietnam’s seafood exports could be left fishing in 2017

    By VnExpress January 20, 2017 | 05:06 pm GMT+7


    Employees work at Cafatex shrimp and Pangasius Catfish factory in the Mekong Delta province of Hau Giang. Photo by Reuters/Kham

    Environmental disasters and slowing global demand have left the industry all at sea.

    Slowing demand in major markets could restrict Vietnam’s seafood exports in 2017, despite the industry seeing a breathtaking result in 2016.
    Data from the Vietnam Association of Seafood Exporters and Producers (VASEP) showed that the country collected $7 billion from seafood exports in 2016, rising 7.4 percent from the year before.
    The turbulent weather that hit the Mekong Delta region in the first quarter of 2016, coupled with an environmental disaster along 200 kilometers of Vietnam’s central coastline last April, affected exports of marine products in the first half 2016, but failed to stunt momentum for the whole year.
    Shrimp exports, after standing at a mere volume of 190,000 tons from January-June, grew to more than 460,000 tons in the last six months, fetching Vietnam $3.13 billion in total.
    Another key export item, catfish, also recorded a 7 percent increase in export revenue.
    VASEP forecast that in 2017, exports will grow at a slower rate than in 2016.
    The fall in import demands from major markets like the U.S., the E.U., and Japan will lower the export revenue growth rate to 5 percent this year, VASEP said.
    The downturn in Japan’s economy and political issues in the E.U will reduce their demand for seafood imports, said VASEP, which forecasts Vietnam’s export revenue from the two markets will grow by 2 percent and one percent, respectively.
    Saltwater intrusion and high prices of raw materials will also confront local seafood enterprises in 2017, according to Truong Dinh Hoe, general secretary of VASEP.

  5. #4
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 855

    Par défaut

    Citation Envoyé par robin des bois Voir le message
    -

    Vietnam’s seafood exports could be left fishing in 2017

    By VnExpress January 20, 2017 | 05:06 pm GMT+7

    Environmental disasters and slowing global demand have left the industry all at sea.

    Slowing demand in major markets could restrict Vietnam’s seafood exports in 2017, despite the industry seeing a breathtaking result in 2016.
    Les autorités ont intégré les obstacles à l'export car ils ont prévu pour 2017 une légère augmentation du chiffre d'affaire 7,1 milliards de dollars ,à comparer avec les 7 milliards de 2016.Bien sûr que le VN va tout faire pour dépasser l'objectif du début d'année à commencer par inciter les regroupements des petites exploitations ce qui permettrait l'utilisation des techniques modernes pour contrer les effets dévastateurs de la sécheresse et de la montée des eaux salées.(on en parlera au prochain post.)

    Vietnam Targets Seafood Exports Worth $7.1 Billion in 2017_ TheFishSite News Desk

    Vietnam's seafood exports grew year-on-year in 2016, despite the environmental disasters impacting the Vietnamese coastline in the first part of last year, Vnexpress reported. The country collected $7 billion from seafood exports in 2016, up 7.4% y-o-y, data from the Vietnam association of seafood exporters and producers (Vasep) showed.
    Dernière modification par ngjm95 ; 11/02/2017 à 12h57.

  6. #5
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 855

    Par défaut

    Déjà certains se posent la question si le Vietnam pouvait prendre la place de la Chine comme la "future usine du monde "?
    Le Vietnam sera en compétition avec l'Inde,la Thailande,la Malaysie, l'Indonésie. Les cinq pays d'Asie surnommés Mighty Five par l'agence Deloitte, censés d'être en 2020 parmi les 15 premières nations industrielles les plus compétitives

    "China, the United States, and Germany are currently among the most 15 globally competitive manufacturing countries in the world. But in the next five years, according to a survey of industry CEOs carried out by Deloitte, the MITI-V of Malaysia, India, Thailand, Indonesia, and Vietnam are set to enter the top 15 most competitive manufacturing countries. They are the “new China,” the top economies for low-cost manufacturing (i.e., labor intensive commodity type products like apparel, toys, textiles and basic consumer electronics).

    Le Vietnam est primée pour sa stabilité politique:
    “I hear from a lot of companies that they are moving to Vietnam…wages are half that of China,” says the senior engineer at BSH Hausgeräte GmbH, who also thinks that Vietnam’s very stable political environment is advantageous. Vietnam also has better infrastructure than Indonesia and the advantage of being close to China.
    Plus d'investissements ,plus de travail, moins de pauvres....
    Sortir son peuple de la pauvreté, donner du travail, éduquer les enfants c'est aussi respecter les droits de l'homme.Mais ne pas dénoncer les enfants sur les trottoirs avant d'une soi-disante liberté de parole des personnages repus!!!...

    Une classe au Vietnam.Plutôt que les trottoirs de Manille

    Dernière modification par ngjm95 ; 22/02/2017 à 08h20.

  7. #6
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 855

    Par défaut

    Après le Têt,resurgit la menace d'une sécheresse aussi destructrice que celle de l'année dernière.Les météorologues se demandent si le Vietnam saura mitiger les effets d'un manque d'eau et d'une élévation de la chaleur.Des expérimentations ont été menées ,certaines semblaient assez prometteuses et seront appliquées sur une grande échelle cette année.
    La combinaison de la culture de riz et de l'élevage des crevettes qui donnait de bons rendements auparavant ,avait failli l'année dernière à cause de la trop forte température. Mais certaines fermes ayant pris soin de gérer la température de l'eau avaient connu des rendements comparables à ceux des années précédentes grâce une application crée par un viet kieu.
    Overseas Vietnamese finds solution to lack of freshwater in Mekong Delta

    The Co Chien River in Tra Vinh province, at certain moments in the day, is the source of freshwater, an overseas Vietnamese man has discovered.


    Overseas Vietnamese finds solution to lack of freshwater in Mekong Delta | Technology, Information, Gadgets, Mobile Phones News & Reviews
    La balise qui flotte détermine la salinité de l'eau, sa température, son oxygène pour faire marcher les pompes, les ventilateurs et d'autres interventions si nécessaires.
    Après des expérimentations réussies , les paysans sont incités à répliquer ce nouveau mode de culture grâce à des prêts .
    La Banque Mondiale très intéressée a accordé au Vietnam un prêt pour une agriculture connectée qui pourrait aider aussi le continent Africain .

    L'histoire d'une expérimentation réussie.



    • The World Bank and partners are helping Vietnam to increase the resilience of livelihoods



    • Innovative farming approaches and better flows of information can help communities cope with extreme weather and plan in uncertain times




    This year, Nguyen Van Khuyen (right), who owns 6 hectares of aquaculture ponds in Ca Mau Province in Vietnam, could not raise shrimp as usual due to a severe drought. Using a model shrimp farm,
    About an hour’s drive from there, on a model shrimp farm, technical know-how helped farmer To Hoai Thuong, 53, weather the drought. Since 2013, To’s farm has been divided in three ponds – one holding shrimp, another fish, the third freshwater.
    Stored freshwater helped to dilute the salinity in To’s shrimp pond, while fans churning the pond’s surface brought down the water’s temperature. He expects a harvest of about 10 tons, in line with normal production, despite the heat

    Même le site The Diplomat a fait part de ses espoirs que le Vietnam parviendra à mitiger les conséquences de la sécheresse et de la montée des eaux salées.

  8. #7
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 855

    Par défaut

    2017 commence bien pour le Vietnam avec la volonté de l'U.E d'augmenter ses investissements dans l'agro-alimentaire ; les infrastructures avec l'espoir de devenir le premier investisseur !
    The European Union (EU) wants to become the largest investor in Vietnam, especially in HCM City and neighbouring localities, said Ambassador Bruno Angelet, head of the EU Delegation to Vietnam during a meeting in the southern city on March 15 with Chair of the municipal People’s Committee Nguyen Thanh Phong

    Les relations économiques France_Vietnam devant le Sénat:
    M. Arnaud FLEURY - Quels sont les atouts du Vietnam ? Quels sont ses défis ? Comment accroître la présence française dans ce pays ? Pourriez-vous nous dire comment Business France voit ce nouveau dragon asiatique ?
    M. Matthieu LEFORT - Mesdames, Messieurs, un nouveau dragon asiatique est effectivement devant vous aujourd'hui. Le Vietnam constitue un marché intéressant. Il s'agit tout d'abord d'un vaste marché de 90 millions d'habitants, qui devrait même dépasser 100 millions d'ici dix ans. Aujourd'hui, les deux tiers de cette population sont situés en zone rurale, mais dans dix ans, la moitié sera urbanisée, avec un impact direct sur la consommation et les opportunités qu'ouvre ce marché. Un autre point d'intérêt tient au fait que nous avons affaire à une économie relativement jeune, qui ne s'est ouverte à l'économie de marché qu'à la faveur de la politique de Doi Moi menée depuis 1986. Depuis, le pays n'a cessé de s'ouvrir à l'internationalisation, accueillant de plus en plus d'investisseurs étrangers et facilitant la venue de nouvelles entreprises. Cette politique a généré une forte croissance. Sur les vingt-cinq dernières années, le Vietnam a enregistré un taux de croissance de plus de 6 %, soit la troisième meilleure performance en Asie, dans une zone qui tire la croissance mondiale. Le PIB a été multiplié par cinq en dix ans pour atteindre 184 milliards de dollars. En 2015, le taux de croissance a dépassé les attentes pour atteindre 6,7 %. En 2016, il devrait encore s'établir entre 6,5 et 7 %.

    M. Arnaud FLEURY - Ces prévisions sont-elles toujours valables malgré le ralentissement chinois ?
    M. Matthieu LEFORT - La Chine représente aujourd'hui le premier fournisseur du Vietnam, mais elle ne constitue pas son premier client. Les clients du Vietnam sont avant tout les États-Unis et l'Union européenne. Le ralentissement chinois affecte donc moins le Vietnam ; il joue même un effet positif. Nous assistons en effet à un report d'investissement de la Chine vers le Vietnam. Samsung représente déjà plus de 10 % des exportations du Vietnam. Les exportations vietnamiennes sont largement alimentées par les investisseurs étrangers qui viennent trouver des opportunités, une meilleure compétitivité sur ce marché. Bien sûr, le ralentissement de la croissance chinoise aura un impact global sur l'ensemble de nos économies. Pour autant, le contexte reste favorable.

    Le Vietnam s'est engagé dans de nombreux accords. L'accord de libre-échange avec l'Union européenne prévoit tout d'abord l'élimination progressive des droits de douane. Ces droits seront supprimés en sept ans au niveau européen et dix ans au niveau vietnamien sur 99 % des lignes de produits à l'exclusion des produits dits stratégiques. Cet accord instaure aussi un assouplissement réciproque des conditions d'importation des produits ainsi qu'un accès facilité pour nos entreprises aux marchés publics jusqu'à présent réservés aux entreprises vietnamiennes. Les négociations se sont achevées fin 2015. Le texte est en cours de ratification par les 27 États membres. Nous espérons donc qu'il entrera en vigueur en 2018.
    Néanmoins, cet accord (UE_VN)présente d'ores et déjà un impact, puisque l'embargo sur la viande bovine a été levé en fin d'année dernière, avec des conséquences très positives pour nous. Nous avons aussi obtenu l'autorisation d'importer certains fruits frais comme les pommes et nous poursuivons les échanges pour d'autres produits. Des licences ont également été accordées dans le secteur bancaire. Le contexte se révèle donc globalement positif.

    Les moteurs de la croissance reposent sur un ensemble qui forme un cercle vertueux avec tout d'abord des exportations dynamiques. En 2015, le Vietnam affichera une balance commerciale déficitaire, mais ce déficit intervient après trois années d'excédents. Le pays a connu également une industrialisation rapide. L'industrie contribue déjà à hauteur de 39 % du PIB. Le Vietnam essaie de devenir un challenger par rapport au marché chinois. En parallèle, la consommation intérieure se révèle soutenue, avec une croissance du niveau de vie et une augmentation du pouvoir d'achat qui ont fait apparaître une appétence pour les produits d'importation.
    M. Arnaud FLEURY - La classe moyenne qui consomme à l'européenne représente déjà 8 à 10 millions de personnes.

    M. Matthieu LEFORT - Tout à fait. Cette classe a accès à tous les biens de consommation que nous pouvons exporter. Ce marché présente donc une grande importance. Les investissements directs étrangers (IDE), déjà très élevés, ont atteint un niveau record de 14,5 milliards de dollars en 2015. Ils représentent aujourd'hui 30 % des investissements du pays. Enfin, nous assistons à une très forte entrée de capitaux venant de l'aide publique au développement, mais aussi des transferts de fonds de la diaspora, de l'ordre de 12 milliards d'euros. Une très forte communauté vietnamienne expatriée investit largement dans la croissance de son pays. En parallèle, les fondamentaux économiques s'avèrent très positifs. L'inflation reste maîtrisée autour de 2 %. Le taux de chômage stagne lui aussi à hauteur de 2 %, même si l'économie formelle représente moins de 60 % de l'économie globale. Et le pays affiche des objectifs de croissance élevés, de l'ordre de 6,5 %.

    M. Arnaud FLEURY - L'inflation a été le talon d'Achille du Vietnam durant de nombreuses années. Le resserrement monétaire a affecté l'évolution du PIB. Pouvons-nous penser que les mécanismes sont aujourd'hui bien en place et que l'inflation est contrôlée pour plusieurs années ?
    M. Matthieu LEFORT - C'est effectivement le cas. La réforme du secteur bancaire engagée permet d'assurer une plus grande stabilité et un meilleur contrôle de l'inflation. Il s'agissait de l'une des priorités du gouvernement. Elle semble aujourd'hui atteinte, au moins à court et moyen termes.
    Le Vietnam possède de nombreux atouts qui reposent sur une myriade de facteurs positifs, qui contribuent à nourrir la croissance. La stabilité donne confiance aux investisseurs par rapport à de nombreux pays frontaliers. Les ressources naturelles et agricoles se révèlent importantes. Le Vietnam constitue le premier exportateur mondial de poivre, le deuxième de café, le troisième de riz. La main-d'oeuvre disponible s'avère extrêmement compétitive, mais le pays doit relever le défi de la formation. Pour continuer de développer la productivité du marché et attirer des investissements dans de nouveaux secteurs comme les nouvelles technologies, il faut investir de manière importante dans la formation. Enfin, la dette publique reste contenue à hauteur de 50 % du PIB.
    Les enjeux sont clairement identifiés par les autorités, qu'il s'agisse de la modernisation institutionnelle ou de la réforme des entreprises publiques dont une partie est déjà en voie de privatisation partielle. Ainsi, ADP entrera bientôt dans le capital d'ACV. L'environnement, comme partout dans le monde, reste également un véritable enjeu.
    Aujourd'hui, notre part de marché ne dépasse pas 1 % sur le marché vietnamien. Les Italiens exportent 1,5 milliard de dollars, les Allemands exportent deux fois plus que nous et constituent le premier partenaire européen du Vietnam. Nous sommes très loin derrière la Chine, la Corée, le Japon et tous les partenaires asiatiques, qui restent les partenaires historiques du pays. Cette situation est d'abord liée à la relative faiblesse de la mobilisation des entreprises sur ces marchés. Moins de 2 400 entreprises sur les 130 000 entreprises exportatrices ont exporté vers le Vietnam en 2014. Les entreprises restent peu nombreuses aujourd'hui à appréhender les atouts.
    Outre l'accord de libre-échange UE-Vietnam et le marché économique ASEAN qui s'est ouvert le 1er janvier, le traité transpacifique qui couvre une douzaine de pays va donner au Vietnam un accès privilégié à de grandes économies comme le Japon, l'Australie, le Canada, la Corée ou les États-Unis. Le Vietnam doit être considéré comme un marché intéressant et un accès privilégié à deux vastes bassins de consommation. Le pays peut ainsi devenir un véritable hub régional.
    Les PME et les entreprises de taille intermédiaire (ETI) représentent la majorité des entreprises qui exportent, mais elles ne représentent qu'une faible part de la valeur de nos exportations. La balance commerciale reste dominée par Airbus (40 %). Nous conservons donc d'immenses marges de manoeuvre et l'ouverture des marchés à nos produits doit nous permettre de prendre de nouvelles parts de marché. On estime qu'environ 300 entreprises françaises sont implantées au Vietnam, soit un nombre encore relativement faible, d'autant qu'il s'agit pour la moitié d'entre elles d'entreprises créées sur place par des auto-entrepreneurs. Certaines ont toutefois connu des succès remarquables. Des entrepreneurs partis de rien sont ainsi devenus des acteurs majeurs du marché démontrant que le contexte est favorable aux investissements au Vietnam.
    M. Arnaud FLEURY - Peugeot fait son retour avec une usine d'assemblage en partenariat, mais il manque encore de grands noms.

    M. Matthieu LEFORT - Il en manque, mais nous continuons de décrocher des contrats. Renault vient de vendre des véhicules électriques pour alimenter une flotte de 10 000 taxis pour la compagnie Mai Linh. Nous avons déjà cité ADP. J'ai appris hier la signature d'un contrat de 15 millions d'euros par Poma pour des lignes téléphériques. Le marché est ouvert et des opportunités peuvent être saisies. Nous sommes en phase avec les secteurs porteurs annoncés par M. Philippe Varin, que ce soit les secteurs traditionnels des infrastructures, l'environnement, l'agroalimentaire, des secteurs en amont de la chaîne comme les équipements agroalimentaires ou de nouveaux secteurs en développement, notamment la santé, le tourisme, la distribution et les nouvelles technologies.
    Le Vietnam, nouveau dragon asiatique ?
    Intellasia East Asia News - EU wants to become largest investor in Vietnam








































  9. #8
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 855

    Par défaut

    Le premier ministre Nguyen Xuan Phuc dit non au projet d'une aciérie pour le groupe Hao Sen par crainte d'une nouvelle catastrophe environnementale dans la province côtière de Ninh Thuan (à hauteur de Dalat). Hanoi ,cette fois ci préfère de sacrifier l'emploi à l'environnement .






    élevage moderne de crevettes qui permet de mieux s'adapter au changement climatique dans le delta du sud.




    Vietnamese Prime Minister nixes major steel mill project - Houston Chronicle




























  10. #9
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 855

    Par défaut

    Les mesures prises pour mitiger les effets de la sécheresse semble porter fruit car la pêche affiche une progression du premier trimestre 2017 de 7,9 % à l'exportation de loin supérieure au 1% attendu pour l'année en cours .Les investissements consentis depuis la pêche à la chaîne froid commencent à payer. Beaucoup reste à améliorerpour dupliquer le succès de la confection.
    "Aquatic product exports rose by 7.9 percent to $1.51 billion in the first quarter of this year, according to latest statistics from the general Department of Vietnam Customs. [...]"
    L'industrie a vu l'inauguration d'une nouvelle usine de Schneider Electric dans la métropole du Sud:



    Hô Chi Minh-Ville (VNA) - La SARL Schneider Electric vient de mettre en opération sa nouvelle usine dans la zone des hautes technologies d’Hô Chi Minh-Ville (SHTP).
    D’un montant d’investissement de 45 millions de dollars pour la première phase, cette usine couvre une superficie de 26.000 m².
    Label prestigieux, Schneider Electric est un fournisseur d'équipements et de solutions pour la gestion et l’efficience énergétique dans des projets clés du gouvernement et des entreprises, et ce dans beaucoup de domaines : industrie, aviation, ports maritimes jusqu’aux bâtiments commerciaux.
    «Nos produits fabriqués au Vietnam seront écoulés sur le marché intérieur et exportés à l’étranger», a informé Jim Tobojka, vice-président de Schneider Electric pour l’Asie de l’Est et l’Asie-Pacifique. -CPV/VNA

  11. #10
    Le Việt Nam est fier de toi Avatar de ngjm95
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    2 855

    Par défaut

    Le Vietnam vient de signer avec Rent-A-Port afin désaliniser les affluents du Mékong . La société belge va doter le delta de stations de désalinisation motorisées par éoliennes.



    Si les essais s'avèrent concluants ,le Vietnam s'équipera d'une centaine de stations sur barge .
    L'agriculture du Sud va vers la concentration des petites exploitations pour augmenter la productivité et améliorer la lutte contre les épidémies qui affectent les cultures et les élevages aquatiques.Formation de plus de vétérinaires, logistiques plus efficaces respectant la chaîne de froid et la créations des "Rungis" Vietnamiens.



    "À l’avenir, pour une production centralisée à grande échelle, les deux modèles seront associés. Les coopératives gèreront et coordonneront la production agricole et contrôleront la qualité tout le long du processus, tandis que les entreprises donneront les orientations de production en fonction de la situation du marché, créeront des marques et investiront dans le renouvellement et le développement des technologies.

    La centralisation des achats en gros implique de construire un réseau de centres de produits agricoles dans chaque province du delta, lesquels seront chargés de collecter et de procéder à des transformations primaires. Après collecte et traitement au niveau provincial, les produits agricoles seront regroupés dans un grand centre logistique moderne, où ils seront distribués pour traitement, transformation, emballage et conditionnement. La construction de systèmes de stockage à froid, d’entrepôts, de centres de traitement primaire et d’un réseau de transport multimodal, par voies routière et fluviale, demeure essentielle. De l’autre côté de la chaîne, un réseau de distribution centralisé est également à développer, avec un grand centre de distribution moderne et des marchés en gros. Il approvisionnera directement les points de vente des zones urbaine et rurale. Ce modèle est particulièrement au point dans les pays développés comme la France, et le Vietnam en aura un grand besoin dans un avenir proche.CVN_23/04/2017

    Avenir de la chaîne d?approvisionnement agricole du delta du Mékong - Le Courrier du VietNam

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

Discussions similaires

  1. nouvelle année 2017
    Par thuong19 dans le forum L'actualité de Forumvietnam.fr - Forum Vietnam
    Réponses: 18
    Dernier message: 06/01/2017, 17h34
  2. La Formule 1 irait-elle au Vietnam ?
    Par mike dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/05/2011, 22h46
  3. La Success story selon les chercheurs Français.
    Par ngjm95 dans le forum L'actualité générale du Vietnam (Archives)
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/02/2011, 19h26
  4. Everyone has a story...
    Par B-Kool dans le forum Discussion Libre
    Réponses: 44
    Dernier message: 03/05/2008, 01h21
  5. [Film] PAO’S STORY de Ngo Quang Hai
    Par mike dans le forum La Culture au Vietnam
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/04/2007, 00h51

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
A Propos

Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® est le 1er Forum de discussion de référence sur le Vietnam pour les pays francophones. Le site Forumvietnam.fr® - Forum vietnam® a pour objectif de proposer à toutes les personnes s'intéressant au Viêt-Nam, un espace de discussions, d'échanges et d'offrir une bonne source d'informations, d'avis, et d'expériences sur les sujets qui traversent la société vietnamienne.

Si vous souhaitez nous contacter, utilisez notre formulaire de contact


© 2013 E-metis Network | Site by E-metis Webdesign
Nous rejoindre
Forumvietnam.fr est propulsé par le moteur vBulletin®.
Copyright © 2013 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
Content Relevant URLs by vBSEO 3.6.1